L'esprit de nos bêtes

前表紙
Baillière, 1890 - 656 ページ
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

409 ページ - L'intérêt produit l'attention, l'attention fait démêler les circonstances qui caractérisent un objet et le distinguent d'un autre ; la répétition des actes rend ensuite les jugements aussi prompts et aussi faciles qu'ils sont sûrs. Ainsi, les animaux sont perfectibles ; et si la différence de l'organisation met des limites à la perfectibilité des espèces, il est sûr que toutes jouissent jusqu'à un certain degré de cet avantage, qui doit nécessairement appartenir...
644 ページ - Dans l'émotion, il ya toujours une impression initiale qui surprend en quelque sorte et arrête très légèrement le cœur, et par suite une faible secousse cérébrale qui amène une pâleur fugace; aussitôt le cœur, comme un animal piqué par un aiguillon, réagit, accélère ses mouvemens et envoie le sang à plein calibre par l'aorte et par toutes les artères.
466 ページ - Les hommes qui tirent parti de tout pour leur amusement , ont bien su mettre en œuvre cette antipathie invincible que la nature a établie entre un coq...
623 ページ - ... c'était tout à la fois demander des secours et rechercher la vengeance. « Soit disposition du moment, continua l'empereur, soit le lieu, l'heure, le temps, l'acte en lui-même, ou je ne sais quoi, toujours est-il vrai que jamais rien, sur aucun de mes champs de bataille, ne me causa une impression pareille. Je m'arrêtai involontairement à contempler ce spectacle. Cet homme, me disais-je, a peut-être des amis...
625 ページ - Cuvier, avait perdu le chien avec lequel elle avait été élevée , et pour offrir toujours le même spectacle au public , on lui en donna un autre qu'aussitôt elle adopta. Elle n'avait pas paru souffrir de la perte de son compagnon: l'affection qu'elle avait pour lui était très-faible, elle le supportait, elle supporta de même le second.
338 ページ - Puis les broussailles s'écartèrent, et soudain nous fûmes en présence d'un énorme gorille mâle. 11 avait traversé le fourré à quatre pattes ; mais quand il nous aperçut, il se redressa de toute sa hauteur et nous regarda hardiment en face. Il se tenait à une quinzaine de pas de nous. C'est une apparition que je n'oublierai jamais. Il paraissait avoir près de six pieds (anglais); son corps était immense, sa poitrine monstrueuse, ses bras d'une incroyable énergie musculaire.
585 ページ - Le mot d'habitude obéit donc à leurs impressions : c'est lui qui traverse Paris, qui évite les embarras, tandis que le mot de réflexion est tout entier à la solution qu'il cherche (1V7).
623 ページ - ... pareille. Je m'arrêtai involontairement à contempler ce spectacle. Cet homme, me disais-je, a peut-être des amis; il en a peut-être dans le camp, dans sa compagnie, et il gît ici abandonné de tous excepté de son chien ! Quelle leçon la nature nous donnait par l'intermédiaire d'un animal !... « Ce qu'est l'homme ! et quel n'est pas le mystère de ses impressions!
408 ページ - ... ignorants, grossiers et presque imbéciles dans les lieux où l'on ne leur fait pas une guerre ouverte, ils deviennent habiles, pénétrants et rusés lorsque la crainte de la douleur ou de la mort, présentée sous mille formes, leur a fait éprouver des sensations multipliées ; qu'elles...
479 ページ - Tennent, on trouve des quantités d'Anomalocorax attendant une occasion favorable de piller. Rien n'est en sûreté devant eux. Laissés près d'une fenêtre ouverte, le contenu d'un sac à ouvrage, les gants, les mouchoirs disparaissent instantanément. Les anomalocorax ouvrent les paquets, même ceux qui sont noués, pour voir ce qu'ils contiennent, et si quelque comestible n'y est pas renfermé; pour exécuter leurs larcins, ils enlèvent même des clous. Une société, qui était réunie dans...

書誌情報