Les merveilles du monde: ou Les plus beaux ouvrages de la nature et dess hommes, 第 1 巻

前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

25 ページ - ... quelque figure extraordinaire dans ce prodige, il faisait ses observations et les dictait. Déjà sur ses vaisseaux volait la cendre plus épaisse et plus chaude, à .mesure qu'ils approchaient; déjà tombaient autour d'eux des pierres calcinées et des cailloux tout noirs, tout brûlés , tout pulvérisés par la violence du feu; déjà...
218 ページ - Ces asiles sont non seulement » très sûrs , mais encore très propres et très comn modes : le plancher est jonché de verdure ; des » rameaux de buis et de sapin leur servent de » tapis , sur lequel ils ne font ni ne souffrent » jamais aucune ordure. La fenêtre qui regarde » sur l'eau leur sert de balcon pour se tenir au >. frais et prendre le bain pendant la plus grande » partie du jour ; ils s'y tiennent debout, la tête...
214 ページ - ... et ensuite par eau jusqu'au lieu de leur construction; ils en font une espèce de pilotis serré, qu'ils enfoncent encore en entrelaçant des branches entre les pieux. Cette opération suppose bien des difficultés vaincues; car pour dresser ces pieux et les mettre dans une situation à peu près perpendiculaire, il faut qu'avec les dents ils élèvent le gros bout contre le bord de la rivière, ou contre l'arbre qui la traverse; que d'autres plongent en même temps jusqu'au fond de l'eau pour...
218 ページ - ... pour édifier des habitations particulières. Quelque nombreuse que soit cette société, la paix s'y maintient sans altération: le travail commun a resserré leur union: les commodités qu'ils se sont procurées, l'abondance des vivres qu'ils amassent et consomment ensemble, servent à l'entretenir: des appétits modérés, des goûts simples, de l'aversion pour la chair et le sang, leur ôtent jusqu'à l'idée de rapine et de guerre : ils jouissent de tous les biens que l'homme ne sait que...
212 ページ - ... baisser, comme sur les ruisseaux, les rivières, ils établissent une chaussée, et par cette retenue ils forment une espèce d'étang ou de pièce d'eau qui se soutient toujours à la même hauteur : la chaussée traverse la rivière comme une écluse, et va d'un bord à l'autre; elle a souvent quatre-vingts ou cent pieds de longueur sur dix ou douze pieds d'épaisseur à sa base.
27 ページ - Là, mon oncle, ayant demandé de l'eau et bu deux fois, se coucha sur un drap qu'il fit étendre. Ensuite des flammes qui parurent plus grandes, et une odeur de soufre qui annonçait leur approche, mirent tout le monde en fuite. Il se lève, appuyé sur deux valets, et dans le moment tombe mort. Je m'imagine qu'une fumée trop épaisse le suffoqua d'autant plus aisément qu'il avait la poitrine faible et souvent embarrassée.
212 ページ - Castors commencent par s'assembler au mois de juin ou de juillet pour se réunir en société ; ils arrivent en nombre et de plusieurs côtés , et forment bientôt une troupe de deux ou trois cents : le lieu du rendez-vous est ordinairement le lieu de l'établissement et c'est toujours au bord des eaux.
28 ページ - Aliséne : mais cela ne regarde plus votre histoire : vous ne voulez être informé que de la mort de mon oncle. Je finis donc et je n'ajoute plus qu'un mot; c'est que je ne...
31 ページ - Elle le fait avec peine, et se reproche de me retarder. La cendre commençait à tomber sur nous, quoique en petite quantité. Je...
32 ページ - Enfin cette épaisse et noire vapeur se dissipa peu à peu , et se perdit tout à fait , comme une fumée ou comme un nuage. Bientôt après parut le jour, et le soleil même, jaunâtre pourtant , et tel qu'il a coutume de luire dans une éclipse. Tout se montrait changé à nos yeux, troublés encore; et nous ne trouvions rien qui ne fût caché sous des monceaux de cendre...

書誌情報