Œuvres complètes de P.-J. Proudhon, 第 15 巻

前表紙
Librairie Internationale, 1868
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

303 ページ - ... à celui qui ne jouit de rien; il ne doit donc jamais atteindre la partie du revenu qui est nécessaire à la vie du contribuable. 4° L'impôt ne doit jamais mettre en fuite la richesse qu'il frappe ; il doit donc être d'autant plus modéré que cette richesse est d'une nature plus fugitive. Il ne doit jamais atteindre la partie du revenu qui est nécessaire pour que ce revenu se conserve.
129 ページ - ... nette, c'est-à-dire affranchie de toute charge. Aussi le temps arrive-t-il où nul n'a plus le droit de se plaindre d'une redevance antérieure à son entrée en possession, et dont l'existence, connue de lui, a atténué proportionnellement le montant des sacrifices qu'il a eu à faire pour acquérir.
287 ページ - Quel que soit le nom qu'on lui donne, qu'on l'appelle contribution , taxe , droit , subside , ou bien don gratuit , c'est une charge imposée aux particuliers , ou à des réunions de particuliers , par le souverain , peuple ou prince , pour fournir aux consommations qu'il juge à propos de faire à leurs dépens: c'est donc un impôt.
31 ページ - On vous a élevé jusqu'au ciel, pour avoir effacé, disait-on, la grandeur de tous vos prédécesseurs ensemble, c'est-à-dire pour avoir appauvri la France entière, afin d'introduire à la cour un luxe monstrueux et incurable.
30 ページ - Tous ceux enfin qui savent pêcher en eau trouble, et s'accommoder aux dépens du Roi et du public, n'approuveront point un système incorruptible, qui doit couper par la racine toutes les pilleries et malfaçons qui s'exercent, dans le royaume, dans la levée des revenus de l'Etat. Pour conclusion, on ne doit attendre d'approbation que des véritables gens de bien et d'honneur, désintéressés et un peu éclairés, parce que la cupidité de tous les autres se trouvera lésée dans cet établissement.
303 ページ - Dans l'assiette de l'impôt, il ne faut point confondre le produit brut annuel avec le revenu ; car le premier comprend, outre le second, tout le capital circulant ; et une partie de ce produit doit demeurer pour maintenir ou renouveler tous les capitaux fixes, tous les travaux accumulés, et la vie de tous les ouvriers productifs.
18 ページ - Dieu ne le veuille pas, par l'impossibilité de faire que les bâtiments soient en état de le recevoir et par la mortalité prodigieuse des ouvriers, dont on emporte toutes les nuits, comme de l'Hôtel-Dieu, des chariots pleins de morts.
142 ページ - Celui qui écrit ces lignes appartient lui-même à la classe de ceux qu'il appelait tout à l'heure les déshérités. Depuis plus de vingt ans, par pitié, par sympathie, par intérêt personnel, si l'on veut, mais surtout, osons le dire, par esprit de justice, il n'a cessé de défendre leur cause, et de dénoncer avec la plus âpre véhémence les iniquités sociales. Autant que d'autres il a réfléchi et sur la propriété, et sur la famille, et sur les successions; aussi bien que les autres...
303 ページ - ... 1°. Tout impôt doit porter sur le revenu et non sur le capital. Dans le premier cas, l'Etat ne dépense que ce que les particuliers devaient dépenser; dans le second, il détruit ce qui devait faire vivre et les particuliers et l'Etat.
113 ページ - L'impôt doit être proportionnel , c'est à dire réparti de » façon à n'exiger de chaque contribuable qu'une quote-part » proportionnée au chiffre total de son revenu particulier. « b. La quote-part d'impôt demandée à chacun ainsi que » l'époque et la forme du paiement doivent être suffisamment i connues de tous pour exclure toute contestation et toute

書誌情報