ページの画像
PDF

in-8. 17 liv. 12 sh., et avec les figures 23 liv. 2 sh. — ENCYCLoPAEDIA metropolitana , or universal dictionary of knowledge, on an original plan : comprising the two-fold advantage of a philosophical and an alphabetical arrangement, with appropriate and entirely new engravings. London, Fenner and Mawman, 1815, and foll. rears, in-4. fig. De vingt-cinq volumes environ qui doivent composer cette Encyclopédie, quatorze seulement paraissaient en décembre 1832 , savoir : 1° Pure science, vol. I, 2 liv. 2 sh.— 2° Mixed science, vol. I, 3 liv. 3 sh.; vol. II, 2 liv. 12 sh. 6 d.—History,vol. I et II, à 2 liv. 2 sh. chacun. — 4° Miscellaneous knowledge, vol. I à IX. Les tomes I, II, III , V et VII, à 2 liv. 2 sh. chacun, les autres à 1 liv. 18 sh. Il y a des exempl. en Gr. Pap. — ENCYCLoPAEDIA , ( Edinburgh ). Edinburgh, Bladwood, 18o9-31, 18 vol. en 36 part. in-4. fig. Publiée sous la direction du Dr. David Brewster, et au prix de 1 liv. 5 sh. (ou Gr. Pap. 2 liv. 12 sh. 6 d.) pour chaque art1C. Indépendamment de deux autres grandes encyclopédies anglaises dont nous parlons au mot CHAMBERs ( dans le Manuel ) et au mot REEs , nous pouvons enCOre Cltel : ENCYCLoPEDIA Edinensis : or, a dictionary of the arts, sciences, and literature. Edinburgh, Hill, 1816 et 183o, 6 vol. in-4. avec 18o pl. 12 liv. ENCYCLoPEDIA Perthensis, London , 1816, 23 vol. in-8. portée à 2o liv. dans le London catalogue de 1818, et qu'Ebert attribue à Miller. IMPERIAL ENcYcLoPEDIA , by Will. Moore Johnson and Th. Exley, London, 18o9-14, 4 vol. in-4. fig. 7 liv. 7 sh. — Voy. aussi NICHoLsoN.

Encyclopédies allemandes. La plus ancienne Encyclopédie en allemand est l'Allgemeines Lexicon der

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

respöse de chasoune chosc quil luy demande. LES douze vendredys blancs (sans lieu ni date, vers 152o), pet. in-8. goth. de 12 f.

" EN FER de la mère Cardine.

Voici le titre de trois pièces en vers, analogues à la mère Cardine, et probablement plus rares encore que cette faCelle : HIsToIRE plaisante des faicts et gestes d'Harlequin comédien italien. contenant ses songes et visions, sa descente aux enfers pour en tirer la mere Cardine.... comment et avec quels hazards il en eschut après y avoir trompé le roy d'iceluy, Cerbere et tous les autres diables. Paris, 1585, in-8. REPoNsEs di gestes de Arlequin au poete, fils de Madame Cardine ; en langue arlequine, en façon de prologue, par lui - mesme : de sa descente aux enfers, et du retour d'iceluy. Paris, 1585, in-8. LA DUPLIQUE faite pour le seigneur Arlequin , en forme de contrepeterie au nez de Robert Tripluplart l'Andouiller, urinal des poetes, et Colonnel degadoues de la bastille des Proserpine, avec un recipe de haulte fustaye pour desembrener ceste grand'pièce poltronesque. Paris, 1585, in-8. (Catal. de La Vallière en 3 vol. n° 3913, art. 44 à 46.) ENGEL (J.-Jac.). Schriften. Berlin, Milius, 18o 1-6, 12 vol. in-8. fig. 1oo fr. — Pap. vél. 19o fr. Cette collection contient : vol. I et II, Der Philos. für die Welt; III, Der Fürstenspiegel, IV, Reden und aesthet. Versuche, V et VI, Schauspiele, VII et VIII, Mimik; IX et X, Philos. Schrr.; XI , Poetik ; XII , Lorenz Stark. L'ouvrage intitulé Mimik a été trad. en français par Jansen, sous le titre d'Idée sur le geste et l'action thédtrale, Paris, 1 788, 2 vol. in-8., et cette traduction fait partie du Recueil de Pièces intéressantes.... Paris, Barrois, 1787, 6 vol. in-8., recueil qui a aussi paru sous le titre de Conservatoirc des sciences et des arrfs.

ToME I.

ENGLISH poets.V.JoHNsoN(Sam.). ENNDKRIST. Voy. ANTICHRIsT. EN NETIERES ( Jean d'). Les amours de Théagines et de Philoxène, et autres poésies. Tournay, 16 16, pet. in-12. Ce recueil dont Goujet nc donne pas une idée avantageuse est rare ; il a cependant été réimpr. à Lille, chez de Rache, 162o, in-12. —Les quatre baisers que l'âme devote peut donner à son dieu dans ce monde. Tournay, 164 1, pet. in-12. Ouvrage en vers : 6 fr. 5o c. mar. r. Morel-Vindé; 7 fr. 15 c. en 1824. — Sainte Aldegonde, comédie en 5 actes et en vers, avec des chœurs et un prologue. Tournay, Adr. Quinqué, 1645, pet. in-8. Cette pièce et l'ouvrage précédent doivent être rares, car Paquot n'en a point arlé dans son article sur l'auteur. ENNII ( Q. ) Annalium librorum xvIII fragmenta, post Pauli Merullae curas iterum recensita, auctiora, reconcinnata et illustrata : accedunt Cn. Naevii librorum de bello punico fragmenta, collecta, composita et illustr. opera et studio E. S. Lipsiœ, Hahn, 1826, in-8. 5 fr. ENNODIUS Magnus. Panegyricus regis Ostrogothorum Theodorico dictus, cum animadversionibus J.C.-F. Manso. Berolini, 1812, in-8. Bonne édition. ENRIQUE. Historia de Enrique fi de Oliva. fue empremido en Seuilla por trcs alemanos companeros, en el anno de Mill y quatro cientos et nouenta ) ocho annos ( 1 498) a vcynte dias del mes octubre, in-4. Livre fort rare cité par Panzer, I, 466, d'après Denis.Antonio en indique une édit. de Seville, Juan Crombcrger, 1533, in-4. sous le même titre que celle qui Sult. — Historia de Enrrique hijo d doña Oliua rey de hierusalem y empera

[ocr errors]

dor de Constantinopla. — imprimose elpresente en...Seuilla or Dominico d'Robertis a.xiij. dias del mes d'Enero. ano d mil y uinientos y quarenta y cinco anos # , in-4. goth. de 32 f. sig. a-d. (Bibl. du roi.)

ENSEIGNEMENS moraux et les concilles des devotz (sans lieu ni date), pet. in-4. goth.

Opuscule de 2o feuillets à longues lignes, au nombre de 27 sur les pages entières, avec fig. en bois. Les caractères sont ceux des édit. impr. à Paris pour Ant.

• Verard vers 15oo. Il se conserve à la Bibl. du roi un exemplaire de ce petit vol. impr. sur vÉLiN, avec fig. peintes en or et en couleur ( Catal. des livres impr. sur véoin, I, n° 419). Dans un exempl. sur pap. qui fait partie d'un recueil porté sous le n° 769 du catal. de La Vallière, et qui porte la marque de Verard au verso du dernier f., il y a à la fin quatre feuillets impr. en plus petits caract. que les autres et qui contiennent Ix petites reigles pour cognoistre peche mortel...extraictes par frere lucas de Zagis. -

[blocks in formation]

bin, 1664, pet. in-12. de 3 f. et 252 pp. Vendu 29 fr. Nodier.

EPHREM ( # # Chrestomathia syriaca, sive S. Ephraemi carmina selecta, ediderunt, notis criticis, philologicis, historicis et glossario locupletissimo illustraverunt Aug. Hane et Fr.-L. Sieffert : praemissæ sunt observationes prosodicae. Lipsiœ, Vogel, 1826, in-8.

EPICTETE. Le Manuel d'Epictète, le tableau de Cebès et la prière à Jupiter, par Cléante, en grec, avec la version française des deux premiers ouvrages par M. Thurot, et du troisième par Bougainville. Paris, F. Didot, 1826, in-8. 6 fr.

— Les quatre livres d'Arrien, intitulés Dissertations d'Epictète, revus et corrigés (avec des prolégomènes et des notes ) par M. Coray (en grec). Paris, impr. d'Eberart, librairie de F. Didot, 1827, 2 vol. in-8. 16 fr.

Ces deux volumes , réunis au Manuel d'Epictète ( ci-dessus ) publié par M. Coray, forment les tomes VII, VIII et IX des supplémens de la bibliothèque grecquc de ce savant helléInISte.

EPICURO (Antonio). Dialogo di tre Ciechi. Venezia, Giov.-Ant. e fratelli da Sabbio, 1525, pet. in-8.

Cette composition dramatique d'Antoine Caracciolo, vulgairement nommé Epicuro, est un ouvrage écrit d'un style fort gracieux, et qui semble avoir donné au Tansillo le modèle de ses Due Pellegrini. L'édition de 1525, la plus ancienne connue de cette pièce, est rare, et vaut dc 8 à 12 fr. en Italie. Le même imprimeur en a donné une autre en 1526. Il y en a plusieurs sous le titre de la Cecaria , tragicommedia, augmentée du Lamento di un Geloso. et de la Luminaria, Venise, Zoppino, 1532, in-8. etc.(Gamba, édit. in-4., n° 1 175.)

EPILOGO in medicina y en #

conueniente a la salud... fue acabada la presente obra por maestro Arnaud Guille de brocar en poplona a x doctubrc ano M. CCCC. lrrxxv. in-fol. goth. de lxxij f. chiffrés, à 2 col. fig. en bois. Ce livre, fort rare, est la plus ancienne production connue des presses de Pampelune : les figures singulières qui s'y trouvent le rendent curieux. EPIPHANIUS (S.). S. patris nostri Epiphanii episcopi Cons. Cypri ad Physiologum (de uniuscujusque generis ferarum ac volucrum natura),in die festo palmarum ejusdem sermo (gr. et lat.). Consali Ponce de Leon interpretis et scholiastae bimestre otium. Antuerpiœ, ex officina Christ. Plantin, 1588, in-8. à 2 col. 8 f. prél. 124 pp. de texte, et 6 f. pour l'index, 6 à 9 fr. Nous citons ce volume peu commun à cause de 25 jolies gravures en tailledouce dont il est orné. Vend. 1 liv. 2 sh. mar. bl. Hibbert. Le même ouvrage avait déjà été impr. à Rome, chez Zanetti , 1587, in-4. fig. EPISCOPUS (J.). Voy. IcoNEs signorum veterum. EPISEMASIE, ou relation d'Aletin le martyr, concernant l'origine , antiquité, noblesse et saincteté de la Bretagne armorique, et en particulier de Nantes et Rennes; avec l'explication d'une epigraphe , ou inscription en l'honneur de Volianus.... où sont contenues plusieurs recherches rares et curieuses, contcnant les vieilles fondations des Gaulois et Bretons (par Pierre Biré, sieur de la Doucinière). Nantes, de Huqueville, 1637, in-4. on trouve difficilement cette dissertation, qui, selon Lelong (IiI, n° 35455), est aussi savante qu'elle est extravagante. Vend. 12 flor. Meerman.

EPISTOLA de Insulis indie. Voyez

CoLUMBUs. EPISTOLAE. Delectae quaedam graccae espistolae, ceu flosculi, de diversis editis quondam et ab Aldo et aliis (gr.) cum interpretatione latina plurium (edidit Jo. Camerarius). Tubinga , 154o, pet. in-8. Volume rare, contenant 86 lettres. Il y a 4 f. prélim. 74 f. chiffrés et deux non chiffrés pour l'errata et la marque de l'imprimeur. (Ebert, 682o.) EPISTOLAE. Graecorum veterum selecta brevesque epistolæ, gr. et lat. Parisiis, G. Morelius, 1556, in-8. Réimpr. Paris. Steph. Prevosteau, 16o5, in-4. - Genevae, Jo. Tornœsius, 1612, in-16, etc. "EPISTOLAE obscurorum virorum... (I, 59o, 2° col.) Après la 37° lig. Panzer, t. 9. p. 174, lisez : Ces deux pièces , qui ont fait tant de bruit lors de leur première publication, et qui ont été si souvent réimpr. depuis, sont généralement attribuées à Hulric de Hutten et à J. Crotus Rubianus : on peut y réunir l'article suiVant : Lamentationes obscurorum virorum... impresse anno domini M. ccccc. xvIII, in-4. de 12 f. réimpr. Colonie anno M. ccccc. xvIII , in Augusto, in-4. de 3o f. Les éditions originales de ces trois opuscules sont fort rares, et elles conservent encore une certaine valeur en Allemagne ; mais comme elles ont peu d'importance en France, nous nous bornerons à ces courtes indications, et nous renverrons, pour plus de détails, aux articles curieux qu'a donnés Ebert, sous les n°° 6827-6847 de son Dictionna l TC. — Epistolarum obscurorum viroTlllll. .. .. . volumina duo. Lond., H. Ctement, 171o, in-12. de 362 pp. Cette édition, donnée par Mich. Maittaire, est bien imprimée, et c'est celle

qu'on recherche le plus en France ; cependant elle est peu correcte, et nous en citerons de plus complètes. — Celle de Lond., H. Clément, 1742 , in-12. de 352 pp., sous le même titre que la précédente, en est une réimpression qui paraît avoir été faite en Suisse.Vend. 5 fr. Duriez. Les édit. suivaates sont plus complètes que ces dernières : 1° Nova et accurata editio. Francof. ad Mœnum , 1643 , pct. in - 12. de 62o Dp. Elle a été faite en Hollande, et peut être jointe à la collection des Elzevir. C'est une réimpression de l'édition de Francfort, 1624 , 2 part. en 1 vol. in-8., † contient dans la seconde partie : De generibus ebriosorum , de fide meretricum in suos amatores et de fide concubinarum in sacerdotes. Les Lamentationes obscur. viror. ont été impr. séparément, Coloniae (Amstel.), 1649 , et Lugd.-Bat. Lopes de Haro, 1664, pet. in-12. de 155 pp. , Francof., 1757, in-8. portraits. Edition donnée par J. Casp-Rasch , et qui contient : obscur. viror. vol. I-III, lamentationes, conciliabulum theolog. De gcneribus ebriosor., etC. — Epistolarum obscurorum virorum....... volumina duo. ad fidem edit. Londin. ( 171o ) restituta. editio secunda, cum nova praefatione , necnon illustratione hist. circa originem earum, atque notitia de vita et scriptis virorum in epistolis occurrentium, aucta ab H.-G. Rotemundo. Hannovera , Helwing,

[blocks in formation]

EPISTRE enuoyée des Champs Elisées. Voy. EsPRIT. EPISTRE exhortatiue touchant la erfection z commodite des ars iberaulx mathematiques, composee soubz le nô et tiltre de la tres antienne z noble princesse Dame philosophie, Et puis nagueres presentee au tres chrestien Roy de Fräce. Imprimee a Paris, par Pierre Leber. Auec conge t Priuilege pour ung an. M. D. xxxI. Le vIII. de Januier, pet. in-8. goth. de 8 f. Cette pièce sérieuse n'est point moins rare que les nombreuses facéties en vers composées dans le même temps, et a du moins quelque intérêt. On lit au dernier feuillet : Hac Epistolam sub ipsa philosophia dictabat Orontius F. Delph. liberalium mathematicarum prosessor Regius. Lutetie Parisiorum Anno Christi. M. D. xxxII. Ainsi l'ouvrage est du savant Oronce Finé. EPISTRE familiere de prier Dieu. Aultre epistre familiere d'ay mer chrestiennement. Item briefue doctrine pour deuement escripre selon la propriété du langaige Françoys † lieu ni date), pet. in-8. de 15 f. lettres rondes. Les deux épîtres sont en vers, la seconde est soussignée Florimond. La brieue doctrine est en prose, et suivie de deux stances, avec la date 1533 au dessous. Il y a ensuite deux autres f., contenant l'Instruction et foy d'ung chrestien, mise en françoys par Clément Marot, en vers. Cet opuscule est aussi impr. à la suite du Miroir de Marguerite de France (voy. MARGUERITE). EPISTRE satiricque envoyee de par cognoissance au roy de France. Anvers, J. Gapheus, 1527, pet. in-8. Opuscule en vers. Vend. 19 sh. Lang. EPITAPHE. Le pitaphe de defunct maistre Jehan trotier. pet. in-4. goth. de 4 f à longues lignes.

Pièce en vers sur un événement arrivé le

« 前へ次へ »