ページの画像
PDF

malas mugeres hazë a sus maridos. Eassi anduuo hasta q acabo de vn ano comio de unas rosas y tornasse hombre : segun | el largamête lo recuéta , eneste libro. (Sevilla, 15 t3.) in-fol. goth. de 72 f. non chiffrés, à 2 col. de 46 lig. Le titre de cette édition est orné d'une bordure et surmonté d'une vignette gravée en bois. Au verso se trouve le Prologue du traduct., daté de M. D. xII, et au recto du dernier f. se lit : Herastichon ad eumde (lectorem) Transcriptore aliquis nimii si nosse laboret. Hispalis rrbis enim sum Archidianus ego. Littera cognomen tripler dat frote Jacobo. A reliquis binas suscipe queso tribus. 4Pullei igitur nostro sermone lepores Conneros lector perlege docte precor. Bibl. de Sainte-Geneviève.) Il est difficile de deviner l'énigme qui cache le nom du traducteur ; mais la biblioth. d'Antonio donne l'indication d'une traduction espagnole de l'Ane d'or, par Diego Lopez de Cortegana, lequel était archidiacre de Séville. Or, comme c'est là justement la qualité que se donne notre anonyme dans les vers ci-dessus, il est à croire que ce personnage est lui-même Diego Lopez. Eaue l'édit- de Medina del Campo, por Pedro de Castro, 1543 , in-fol. citée Par Antonio, et la nôtre, il en a paru une seconde à Zamora, chez Tomaris, 1536, in-fol. goth. - The metamorphosis , or golden Ass, and §i works , translated by Thomas Taylor. London, 1822, in-8. 15 sh. Gr. Pap. 3o sh. - L'Amour de Cupido et de Psiché mere de volupte.... Au lieu de la note (vol. I, p.86, 1re col): « L'édition de 1586, in-4.... » lisez . On annonce ce livre tantôt comme in-8. et sans date, tantôt comme in-4. sous la date de 1586. Il n'y en a pourtant qu'une seule édition, laquelle est bien du format pet. in-4. lorsque les marges en sont conservées.Le frontispice n'est Point daté, mais le chiffre 1586se lit à la \ernière planche.

APULEIUS minor (L. Cœcilius Minutianus). De orthographia fragmenta, et de nota aspirationis et de diphthongis lib. II : edidit et animadversionibus auxit Fr. Osann. Darmstadii, Leske, 1826, in-8. 6 fr.

Ces fragmens d'un grammairien latin du 6° ou du 7° siècle ont été publiés pour la première fois en 1823 par M. Angelo Mai (voy. MAI). M. Osann les reproduit dans cette nouvelle édition avec des notes archéologiques, granmmaticales et critiques.

AQUAVIVA. Voyez CANDELPHINo.

AQUILANO (Seraphino). Opere dello elegätissimo Poeta Seraphino aquilano cómolte cose aggionte di nouo. Sonetti cLxv : Egloghe III ; EpistolavII. Capitoli xx. Disperate'in. Stramboti xxvI1; Barzelette xix : (à la fin de la table) Stampata nella inclita citta di Venetia per Giouani Andrea Vauassori detto Guadagnino nel anno.... M. D. XXXVIII. A di xvI aprile. in-8. de 148 f. non chiffrés, en lettres rondes. Au commencement du vol. sont 2 f. prél. et à la fin 4 f. de table. Dans l'exempl. de La Vallière, les sonnets x et x, qui † au recto du 8e f., sont placés au recto du frontispice, où devait se trouver le commencement de la vie de Seraphino, et ce dernier IIlOI'ceau se trouve au 8°f. en place des deux sonnets. J'ignore si cette transposition existe dans tous les exemplaires. Aux éditions de ces poésies que nous ovons déjà citées, nous ajouterons cel§ de Milan, 1516 et 1523, pet. in-8. -Strambotti del Seraphino : (in fine) , Impresso p Magistro Antonio Z ^ roto. M. ccccc. iiii. a di. vIII de Z gno, pet.in-4. de 16 f. en lettres ' goth. avec une figure en bois au premier f. Cet opuscule rare est dans le catal. de La Vallière, en 3 vol. no 3675. — Strambotti novi sopra ogni prepo

sito composti pe lo excellentissimo E famoso poeta Seraphino dal'A, quila (nel xv1 secolo), pet. in-4. de 8 f. à 2 col. lettres rondes (même catal, 37 18. art. 5). ARABIAN Nights. Voy. MILLE et une nuits. ARAE Multiscii schedae de Islandia (Islandice et latine cum notis): accedit dissertatio de Arae vita et scriptis (edente Chr. Worm). Oronii, e theatro sheld. 17 16, in-8. pag 1-152 et 169-192. Ce volume a été imprimé de 1696 à 1697 et mis au jour seulement en 1716. Théodore Thorlacius avait déjà publié ce fragment islandais à Skalholt, en 1688, , in-4. -§ cognomento Froda id est Multiscii vel Polyhistoris, Schedae seu libcllus de Islandia e veteri Islandica lingua in lat. versus et illustratus ab Andr. Bussaeo Hauniae, 1733, in-4. Pour être complet, ce volume doit renfermer : Lexicon vocum antiq. Periplus Otheri et Sicilimenta. Il y a des exemplaires avec un nouv. titre daté de 1744. (Dav. Clément, 1 1, 3.) ARAGO (D.-F.). Voy. DELAMBRE. ARAGO (J.). Promenade autour du monde pendant les années 1817, 18, 19 et 2o, sur la corvette du roi, l'Uranie et la Physicienne, commandée par M. Freycinet. Paris, Leblanc, 1823, 2 vol. in-8. et atlas in-fol. de 26 pl. 25 fr. - Pap. vél. 5o fr. Il a paru à Londres, en 1823, une traduction anglaise de cette relation ;c'est un volume gr. in - 4. avec fig. qui ne coùtait pas moins de 3 liv. 13 s. 6 d. On y a joint le Rapport fait à l'Académie des sciences sur le résultat de cette expédition. — Proverbes et bons mots mis en action d'après les mœurs populaires, composés et lithographiés par MM. Pigal, Pajon et J. Arago,

avec le texte explicatif, rédigé par J. Arago. Paris, Noël Danty, 1823, in-4. 32 fr. Ces planches, au nombre de 48, sont composées avec esprit, et, sous ce rapport, méritent d'être conservées. Il y en a des épreuves coloriées. 4o fr. On doit au crayon original de M. Pigal d'autres recueils du même genre, qui se sont publiés sans texte, et entre autl'eS : Les mœurs parisiennes, 1oo pl. gr. in-4Scènes populaires, 5o pl. gr. in-4. Scènes de société, 5o pl. gr. in-4ARAN DA(Fray Antonio de).Verdadera descripcion de la tierra santa, como estavan cl año de 153o. Alcala de Henares, Mig. Eguia, 1531, in-8. goth. Edition fort rare. —Uerdadera informacion de la tierra sancta segü la disposiciô en jeneste año. M. D. xxx. El auctor la vio y passero: (au verso du dernier f.) Impressa en la ciudad de Toledo en casa de Fernando de sancta catalina... Acabosa v dias de junio. Ano d mil 2 quinientos y quarêta r cinco anos (1545), pet. in-4. goth. de cxv f. chiffrés (le dernier coté Cv), sign. a-p. Après le titre, se trouve une épître dédic. à dona Isabel de Sylua, datée de 1533, ensuite une autre épitre servant de prologue, datée de 153o, et où se lisent les noms de l'auteur Fray Antonio de Aranda habitante en hierusalem. Vend. 12 fr. La Serna. Antonio cite une édition d'Alcala 1563. ARANDA (Emanuel d'). Diverses histoires morales et divertissantes. Leyde, J. Pauwels, 1671 , pet. in-12 de 4 f. prél. et 127 pp. 5 à 6 fr. 12 fr. mar. citr. Nodier ; 2o fr. rnar. amar. Renouard, en 1829. — Relation de la captivité et liberté du sieur Emanuel d'Aranda, jadis esclave à Alger, où se trouvent plusieurs particularitésd'Afrique; nouvelle édition augmentée d'une troisième partie. Leyde,Jean Pauwels, 1671, 2 tom en 1 vol. pet in-12. 6 à 8 fr. Vendu jusqu'à 25 fr. Motteley. Ces deux volumes se réunissent à la collection des Elzevir. Le second ouvrage a été d'abord imprimé à Paris en 1665, in-12. ARATI Phœnomena et Diosemeia, gr. cum annotatione critica Phil. Butmanni. Berolini, Mylius, 1826, in-8. -Aratus, cum scholiis, gr. recognovit Immanuel Bekkerus. Berolini, Reimer, 1828, in-8. 4 fr. pap. fin 5 fr. Pap. vél. 7 fr. - Diosemeia, notis et collatione scriptorum illustravit Tho. Forster. Londini, 1815, in-8. À us citons ce dernier article d'après Lowndes. ARATOR subdiaconus ecclesiae romanae carmine describens actus apostolorum : (in fine) explicit liber oecundus aratoris.... (absque nota). in-4. sign. a-g v. tion fort rare, et la plus ancienne que l'on connaisse de ces poésies. Elle est impr. avec des caractères goth. semblables à ceux dont Wynkyne de Worde a fait usage dans l'édition du livre de St-Alban, qu'il a donnée en 1496 (voy. BARNEs, dans le Manuel). volume commence par le titre ci-deso disposé en 3 lign., et il se termine o un registre occupant le dernier f. Chaque p. entière porte 25 lign. AEdes althorp. II, n° 1o17. ARB0LANCHE (Jeronymo). Las #as, poema. Zaragoça, Juan Millan, 1566, in-8. Ce Poeme sur Abidas, fils de Gargora, *ocien roi d'Espagne, est cité par Antonio, I, 568. ARBOLAYRE cotenât la qualitey o virtus proprietey des § :lTores. gémes et semëces extraite desions, et la table, au lieu d'être placée au commencement, est à la fin. Réimpr. encore sous le même titre, Paris, Alain Lotrian, sans date, pet. in-4 goth. fig. en bois, — et Paris, Janot, 1548, pet. in-4 fig. ARBRE des batailles (par Honoré de Bonnor). Sans lieu ni date, in-fol. goth. de 175 f. à 2 col. de 3o lign. sign. a-ziij(Bibl. du roi). Edition à peine connue, et, par conséquent, de la plus grande rareté. Elle commence par le prologue, dont voici les deux premières lignes : La saincte Couronne de La souscription placée au bas de la 2° col. du dernier f. recto, signé ziij (après un espace resté en blanc) est ainsi : cr la fin de ce présent liure intitule larbre des batailles Les grandes initiales sont en rouge et faites au pinceau. Les signatures ne commencent qu'à la lettre b, en sorte que le premier cahier n'en a pas. Quant aux caractères, ils nous paraissent être ceux des éditions faites à Lyon, chez Barth. Buyer, vers 148o ; et, à cette occasion, nous ferons observer que, dans le catal. des livres imprimés sur vÉLIN de la Bibliot. du roi, III, p. 82, M. Van Praet cite une édition de l'Arbre des batailles, imprim. à Lyon, par Barth. Burer, en 1477, qu'il regarde comme la première de cet ouvrage : ne serait-ce † la même que celle que nous venons e décrire d'après un exempl. sans date? " — Arbre des batailles. Lyon, 1481, et. in-fol. de 123 f. à longues ignes au nombre de 35 et 36 sur les pages entières, sign. a-q iiij. car. goth. Edition non moins rare que la précédente. Les cinq premiers f. contiennent le prologue (commençant par les mots: la saicte courone de France) et la table. La souscription placée au verso du dernier f. est ainsi conçue : Cy la fin de ce present liure intitule larbre des batailles imprime a Lyö. Lan

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

mil cccclrrri et le xxiiij iour de decébre. L'exempl. de la biblioth. du roi n'a point de titre, et nous ignorons s'il doit en avoir un. Dans la dédicace adressée à Charles V, l'auteur se nomme Honore bonnor, † de Salon ; mais l'on connaît 'anciens manuscrits où il est nommé Bonnet. L'éditiou de Verard, 1493, in-fol. dont nous avons déjà parlé, a 155 f. impr. à long. lig. au nombre de 32 sur les pag. Il en a été vendu un exemplaire jusqu'à 24o fr. chez Duriez. — Larbre des batailles.Sensuyt larbre des batailles qui traicte de plusieurs choses comme de leglise.Et aussi des faictz de la guerre. Et aussi côment on si doyt gouuerner. imprime nouuellement a Lyon. On les vend a Lyon aupres de nostre dame de confort cheulx Oliuier Arnoullet. — Cy fine le liure intitule harbre # des batailles jmprime nouuelemét a Lyon par Oliuier Arnoullet. pet.in-4. goth. de 94 f. à longues lign. titre rouge et noir. L'auteur est nommé Honnore Bonhor dans le prologue. Vend. 6 fr. La Vallière ; 1 liv. 8 s. Hibbert Un exempl. de l'édit.de Paris, Mich. Le Noir,1515, in-4. goth. a été vendu 5o fr. à Paris, en 1831 . ARCADIUS, de accentibus, gr., e codd. parisinis nunc primum edi§ § Barker : addita est editoris epistola critica ad J.-Fr. Boissonade. Lipsiœ, Fleicher, 1820, in-8. 12 fr. M. Dindorf a donné dans le premier volume de sa collection des Grammatict œci, impr. à Leipzig, en 1823 (voy. †, les variantes du texte d'Arcadius, tirées d'un manuscrit de Copenhague, que M. Schoell dit être très préférable aux deux manuscrits de Paris. * ARCHAEOLOGIA... London, 1770

1826, 2 1 vol. in-4.

Vend. avec l'index et deux ouvrages ajoutés 33 liv. 12 sh Drury. . La societé des antiquaires de Londres a publié différens ouvrages qui se rap† à l'histoire d'Angleterre, et ont Lowndes donne la liste aux pp. 5o et 51 de son Manuel. 'ARCHILOCHI... reliquiae, quas accuratius collegit... Ignat. Liebel. editio secunda, retractata et novis quibusdam fragmentis aucta. /indobona, ex trpogr. Zweckii, 1818, pet. in-8. de xvI et 262 pp. 9 fr. 181o9] La première édition de Leipzig, 1812, in-8. annoncée dans le Manuel , a reparu dans la même ville, chez Somner, en 1818, avec un nouv. titre portant editio repetita. Il ne faut pas confondre ces derniers exempl. avec l'édition de Vienne, sous la même date.

ARCHIMEDIS (Admirandi) monu

menta omnia mathematica quae extant.... ex traditione D. Francisci Maurolyci : opus praeclarissimum, non priùs typis commissum.... Panormi, apud Cyllenium hespericum, 1685, in-fol. de Iv f. et 296 pp. Ce volume a peu de valeur dans le commerce, et nous n'en parlons que pour faire l'histoire de l'ouvrage avec plus d'exactitude qu'on nel'a faite jusqu'ici. Fr. Morolyco, savant mathématicien, morten 1575, avait laissé en manuscrit une traduction latine, ou plutôt une nouvelle rédaction de neuf ouvrages d'Archimède. C'est ce travail resté si long-temps inédit que J. Alph. Borelli faisait imprimer à Messine, chez Paul Bonacota (de 167o à 1672), lorsqu'une revolution arrivée dans ce pays, le contraignit de quitter la Sicile et de laisser interrompue l'entreprise, après l'impression des six premiers traités. Le nouveau gouvernement s'empara de l'édition, qui, à ce qu'il paraît, fut détruite. On retrouva cependant , en o!, un exemplaire d'après lequel "yllenius donna son édition, augmenor de la version littérale de deux ouvrages d'Archimède dont il n'avait pu

[blocks in formation]

Plusieurs bibliographes ont cité, d'après

Fabricius (Bibl. graeca, II, 554 de l'anc. édit.) une édition de l'Archimède de Rivault, revue par le P. Richard, et impr. à Paris, en 1646, in-fol. mais nous n'avons jamais pu en voir un seul exemplaire ; nous ne la trouvons portée dans aucun bon catalogue ; et il n'en est même pas fait mention dans l'édit. de la Bibliotheca script. soc. Jesus, donnée par le P. Sautvell, qui cite ce

endant l'Euclide du même P. Richard, impr. avec d'autres géomètres anciens réunis dans un seul vol. à Anvers chez Verdussen, en 1645, in-sol. D'après cela il nous est permis de révoquer en doute l'existence de ce livre, au moins jusqu'à ce qu'on en ait enfin produit un exemplaire.

[blocks in formation]
« 前へ次へ »