ページの画像
PDF

antonio e fratelli da Sabio, 1526, in-8. Cette édition est rare, ainsi que plusieurs autres du même livre faites à cette époque là, et qui sans àvoir en elles-mêmes un mérite particulier, doivent cependant être citées parce que les exemplaires conservent encore une certaine valeur lorsqu'ils sont en bon état. Voici l'indication sommaire de ces éditions : Venetia , Francesco di Alessandro Bindoni , etc. 1529, in-8. Ibid. Marchio Sessa, 1531, in-8. —Novamente coretto, historiato et con diligenza stampato. Vinegia , Nic. d'Aristotele detto Zoppino, 1532 , in-8. — Venet. Bernardino de Vidali, 1531, in-8. Ibid. Franc. di Allessandro Bindoni, etc. 1533, in-8. Ibid. IVic. d'Aristotele detto ZopPino , 1533, in-8. — CoI vocabolario di Luigi Minerbi. Venet. Bernardino di Vidali, 1535, in-8. — Novamente corretto. Brescia, Lod. Britannico, 1536, in-8. — Venet. Pietro di IVicolino da Sabio, 1537 , in-8. fig. 6 fr. Floncel. Edit. faite sur celle de Florence 1527. — Nuovamente stampato e ricorretto per Ant. Bruccioli. Venet. per Barth. Zanetti, ad istanza di Giov. Giolito, 1538, in-4. de 274 f. avec le portr. de Boccace. Edition assez belle. - ll medesimo, alla sua vera, e sana lezione ridotto (da Lod. con la dichiarazione de ' vocaboli difhcili. Venet. Curtio Nave, overo Fr. Bindoni, 154 1, In-4. Première édition du texte de Dolce. Nous avons cité celle de Gabr. Giolito 1546, in-4. de 26o f. avec des fig. en bois. Selon Ebert, n° 2525, la bibliothèque de Dresde en conserve un exempl. impr. sur vÉLIN, lequel porte à la fin la date 1541 . — Il Decamerone , nuovamente corretto per Ant. Braccioli. in Venetia,

ToME I.

per Gabriel lolito (sic) de ferrarii, 1542, in-16. Jolie édition en lettres rondes, contenant 8 f. prél. et ccclxxix f. de texte, plus un f. pour la souscription. L'exempl. de La Vallière , rel. en 2 vol. mar. r. ne s'est vendu que 13 fr. —ll Decamerone di G. Boccacio con un raccoglimento di tutte le sentenzie in questa sua opera da lui usate : aggiunteci le annotationi di tutti quei luoghi, che di queste cento nouelle, da monsig. Bembo per osservatione et intelligenzadellathoscana lingua sono stati nelle sue rose allegati. Lione , apresso Gugliel. Rovillio, 1555, in-16. Nous revenons sur cette édition , faite d'après le texte de 1527, pour en donner le titre exact, et ajouter que le vol. a 932 pp. y compris 5f. prél. et qu'il y a de plus à la fin 13 f. de table. Dans les exempl. rel. en 2 vol. la 2° partie commence à la page 525. —Il Decamerone. Firenze, Giov. Molini, 182o, pet. in-12. avec un frontispice gravé. Edition assez jolie et probablement plus correcte que celle § 1665 , in-12. généralement attribuée aux Elzévir, mais que nous croyons plutôt être une production des presses de Blaeu, comme on le dit dans la Bibl. Uilenbrock (Amsterd. 1729, in-8. part. 3°, p. 1o3). - ." L'édit. de Molini a coûté 9 fr., et en Gr. Pap. 18 fr. Il en a été tiré des exempl. sur des papiers de couleur, dans un format alougé que l'éditeur nomme Papiriforme; et enfin deux exempl. sur vÉLIN, avec la figure et la vignette du frontispice coloriées. — Il Decamerone. Firenze, Ciardetti, 1822, 4 vol. in-8. 24 fr. Il y a des exemplaires en Gr. Pap. véI. avec des doubles titres impr. en rouge. — Il medesimo, testo Poggiali ricoretto dal prof. A. Cerutti. Paris, Malpeyre(impr. de J. Didot) 1823, 5 # gr. in-32. pap. vél. 15 fr.

[ocr errors]

— Il Decamerone, con un discorso critico d'Ugo Foscolo. Londra, Pickering, 1825, 3 vol. pet. in-8. Édition ornée d'un portrait et de dix jolies vignettes grav. par Fox d'après les dessins de Stothard, 2 liv. 12 sh. 6 d. en Gr. Pap. demy 8 vo. 4 liv. 14 sh. 6 d.—sur § de Chine, 6 liv. 6 sh. Il a été tiré un seul exempl. sur vÉLIN, lequel, rel. en mar. citron par Hering, s'est vendu 48 liv. 6 sh. § Hibbert. On vendait les gravures séparément 1 liv. —proofs, 2 liv. - India paperproofs, 3 liv. — Bocace des cent nouvelles, trad. en franç. par Laurens du premierfait. Paris, Verard, 1485. in-fol. goth. Première édition de cette traduction, et en même temps le plus ancien livre publié chezVerard, avec une date certaine, que nous ayons eu occasion de voir. Le vol. est impr. à 2 col., de 33 et 34 lig. avec des signat. depuis a jusqu'à T. du second alphabet. L'exemplaire que nous avons eu sous les yeux n'a point de titre. Il commence au f. aij, qui est le premier du prologue, par le sommaire suivant placé au dessous d'une gravure en bois représentant Boccace. Cy cömence le prologue de Jehan bocace ou liure des cent nouuelles. Ce prologue, avec la table des nouvelles qui le suit, occupe les 9 f. du cah. a ; vient ensuite le texte dont les f. sont chiffrés de 1 à cclxv, non sans quelques irrégularités que les signatures servent à rectifier. On lit au bas de la 2° col. du dernier f. verso la souscription suivante : Cyfine leliure de cameröautremët (l'm est renversée)surnöme le price galiot qi cötient cent nouuelles.... a este translate en fràcoy p maistre laurens de premier fait imprime pour Anthoine verad(sic) libraire demourat a paris sur le pöt jire däe à lymaige sait Jeha leuägeliste lan de grace mil cccc quatre vingtz z v (1485) le xxvij iour de nouembre......... Vcndu 79 fr. en juillet 1832. Nous avons décrit dans le Manuel une

autre édit. du Decameron impr. pour Verard sans date, mais avcc l'adresse en la rue saint Jacques près petit pont, où ce libraire a demeuré depuis la fin de l'année 15oo jusqu'en 15o3, avant d'aller habiter rue neuve Nostre dame. Cette dernière édition est en plus grand format que la première, et il est à remarquer que dans la souscription, qui n'est guère, à l'adresse près, qu'une copie de la précédente, le nom de Verard est aussi imprimé sans la seconde r. — Le liure Cameron autrement surnommé le prince Galliot qui contient cent Nouvelles racomptees en dix iours par sept femmes t trois iouuëceaulx, lequel liure copila et escript Jehan Bocace de Certald' Et depuis translate de latin en francoys Par maistre Laurens du premierfaict. nouuellement imprime a Paris en la grant rue Sainct Jacques a lenseigne de la Roze blanche couronnee : — (à la fin) Cy fine le liure de Cameron..... Nouellemet imprime a Paris par la vefue feu Michel le noir demourant en la grand rue Sainct Jaques a lenseigne de la Rose blanche couronnee. M. v c. vingt z vng (152 1), pet. in-fol. goth. de cxlIIIi f. chiffrés, à 2 col. y compris le titre, la table et le prologue. Vendu 1 liv. 3 sh. Hibbert. — La fleur de toutes nouvelles composées par messire Jehan Boccace, ensemble plusieurs aultres nouvelles augmentées par divers auteurs, le tout nouvellement traduit d'italien en françois. 1547. Paris, Pierre Ratoyre pour P. Sergent, in-16. Ce petit volume est devenu fort rare : on n'y a admis qu'un choix des nouvelles de Boccace. — Las C. Nouelas de Juan Bocacio. Sevilla, 1496, in-fol. goth. Cette édition dont nous avons déjà parlé (I, 232), a 197 f. à 2 col. La même

trad. a été réimpr. Toledo, J. de Villa, 1524 ; Medina del Campo, 1543 ; Valladolid, 155o, in-fol. goth. — Decameron, daz ist cento novelle (absque nota), in-fol. goth. Ancienne traduction allemande impr. à Augsb. ou à Ulme, par Zainer ou par Bamler vers 147 1. Le vol. a 1 1 et 39o f. à 2 col. sans signat. ni réclames. Ebert, qui décrit cette édit., en cite une autre de Ulme (J. Zainer) sans date, in-fol. de 39o f. à 2 col de 38 lig. — et une troisième d'Augsbourg, Sorg, 14oo, in-fol. avec fig. en bois. 2 et 366 f. à 2 col. de 38 lig. — Autre trad. allemande par W. Soltau. Berlin, Dunker, 18o3, 3 vol. in-8. 25 fr. —La Fiometa de Juan Vocacio.— fue impresso ela muy noble e leal ciudad de Salamanca en el mes de encro del ano de mil e qtrocientos e noventa e siete (1497), pet. in-fol. de 44 f. à 2 col. sign. a-h. caract. goth. Edition très rare de cette traduction attribuée à Pedro de Rocha.Vendu 151 fr. Gohier. — Libro llamado Fiamete por7. trata d'los amores d'una notable duena napolitana llamada fiameta... — Seuilla , r Jacobo Cröberger acabose en diez r ocho dias d'agosto. ano... mil e quinientos |. veynte y tres (1523) pet. in-fol. goth. Autre édition rare. 6 liv. 6 sh. Salva. — Libro llamado Fiameta... Lixboa, por Luys Rodriguez, ano d'M. d. rl. y uno (1541 , et à la fin 154o), pet. in-4 goth sign. a-l. 4o fr. mar. bl. Gohier. — Incommicia la prima parte di philostrato de le amorose fadige di troilo etc. (absque nota), in-4. Edition du 15° siècle , impr. en lettres rondes, avec des signat. † a-rvj, à 32 lig. par page. Le volume contient 712 octaves , et présente dans un sonnet

placé à la fin de l'ouvrage le nom de Luca Veneto, imprimeur qui exerçait à Venise de 148o à 1483. (Consultez Gamba, Serie, in-4, p. 48, 2e col. et Biblioth. spencer. VII, 5o). - Fylostrato, che tracta de lo innamoramento de Troylo e Cryseida e de molte altre iniinite battaglie. Milano, Ulderich Scinzenzeler, , 1499, in-4 à 2 col. Edition rare dont le titre porte une gravure en bois.Vend. 9 liv. 9 s. Hibbert. Haym cite du même poème des éditions de Venise, Sessa, § et 1528 in-4. — Il Laberinto d'amore, altrimente il Corbaccio. Venezia, per Aless. Paganino, 1515, in-24. Cette édition devenue très rare est dans le cat. Capponi, p. 71 ; Haym l'indique sous la date # 1516. L'édition de Venise, Wic. de Aristotile, 1525, in-8. faite sur celle de Giunta, portant la même date, est médiocre. Celle de Venise, 1529, in-8. s'est vendue 14 fr. en 1825. — Teseide. Ferrariae, 1475, in-fol. En parlant de cette édition précieuse # ! 233) dont un exemplaire a été porté à 16o liv. chez Hibbert, à Londivs en 1829, nous avons dit qu'elle se compose de 161 ou 164 f. Antonelli , Ricerche, p. 2o en donne 168 à ce même vol., lesquels sont disposés en dixneuf cah., dont le 1er est de 6 feuillets, les 2°, 3°, 6 , 7°, 8°, 11°, 14 , 17° et 18° de 1o feuillets, et les 4°, 5e, 9°, 1o°, 12°, 13°,15°, 16° et 19° de8f.; mais dans ce nombre se trouvent 2 f. blancs au 1** cah. et un autre f. blanc à la fin du dernier. Notez qu'au bas de la dernière page de chaque cah.(à l'exception du 1o, du 4° et du 18°) on remarque une réclame qui peut servir à mettre en ordre ces nmêmes cahiers. Gamba, qui a examiné trois exemplaires de la Teseide de 1475, a fait remarquer que quoiqu'il n'y ait qu'une seule édit. sous cette date, il s'en trouve des exemplaires qui présentent entre eux quelques légères différences dans le texte, aussi bien que dans les derniers

chiffres de la date, laquelle est exprimée ainsi : M° cccc° LxxIIIII° dans deux exempl. et de cette manière dans un troisième : M° cCcC° Lxxv°. Une différence plus remarquable, c'est ue dans les exemplaires décrits par l'auteur de la Serie, le 5° f. est blanc, tandis que dans l'exempl. de Smith ainsi que dans celui de lord Spencer, ce même feuillet renferme une lettre (ou plutôt le Proemio) de Boccace à la Fiametta, rapportée en entier dans la Biblioth. † in-4., p. CxL , et par extrait dans la Bibl. spencer. IV , 85. Cette lettre commence ainsi : (c) ome che a memoria. — La Teseide, tratta dal manoscritto del cav. Gugl. Camposampiero. Milano, Silvestri, 1819, in-8. On assure que cette édition, faite d'après un ancien manuscrit, est plus exacte et plus correctement imprimée que les précédentes. 7 fr. et plus cher, soit en † d'Hollande, soit en pap. bleu de arme. Silvestri a donné en même temps une édit. de la Teseide, en gr. in-16, qui fait partie de la Bibliot. scelta. — La Theseide nuovamente ridotta in prosa per Nic. Granucci di Luca, con un breve dialogo nel principio, e fine dell' opera. Luca, Vinc. Busdraghi, 1579 ( ou 1597), in-8. Vend. 1o sh. 6 d. mar. Hibbert. Il a été tiré des exempl. de ce livre en Pap. bleu. — Il libro del Nymphale fiesolano. Impressum Venetiis finis fœliciter (absque anno), in-4. Edition d'environ l'an 148o, extrêmement rare et dont un bel exempl. rel. en mar. s'est vendu 1 o liv. 1 o s. chez Hibbert. Il est dit dans le catal. de cet amateur que l'édition contient des variantes stances qui ont été omises dans les réimpressions du même ouvrage. Nous avons parlé d'une autre édit. in-4. sans date, laquelle se compose de 6of. Celle de 1477 (Manuel, I, 234 ), dont les pages entières portent 32 lig. a des

sig. de a-h, par huit f., à l'except. de # qui en a 6 et de h. qui n'en a que 5. l se trouve un f. blanc dans le prem. cahier. —Nymphale fiesolano. Firenze (senza nome di stampatore), 1518, in-8. Selon Poggiali, cette édition, qui est d'ailleurs peu correctement impr., contient quelques leçons meilleures que dans celles de 1568 et 1778. Un exempl. de l'édit. de Venise, Rusconi, 1518, in-8. mar. 19 sh. Hibbert. — Il Philocolo : ( in fine) Magister Joannes Petri de magontia scripsit hoc opus Florètia die xij : nouembris McCccLxxII, in-fol. Nous avons déjà rapporté le titre de cette édition précieuse, mais il nous reste à en donner la description, et à dire un mot des objections dont la date a été l'objet. Le vol. est impr. à longues lig. au nombre de 34 sur les pages entières. Il consiste cn 266f. le premier desquels commence au recto par cette ligne en capitales : Comincia il Philocolo di : M : G : Bocchacü. Comme le nom de Johannes Petri de Magontia qui figure dans la souscription ci dessus ne se retrouve plus avant 149o dans des livres impr. à Florence , on a contesté la date de 1472 que porte celui-ci. Ou cette date est inexacte, a-ton dit, ou bien, comme semble le prouver le mot scripsit, c'est tout simplement celle du manuscrit dont s'est servi l'imprimeur. Cette dernière opinion a été partagée par M. Van Praet (Voy. son second catal. II, 2 15), et cela semble trancher la question. Cependant M. Dibdin (Bibl. spencer. VII, 138), en décrivant l'exemplaire qu'il a eu sous les yeux, affirme que ce livre paraît bien avoir été impr. à Florence à la date qu'il porte, et que les caractères ont une grande conformité avec ceux de plusieurs volumes sortis des resses du couvent de S. Jacques de l§ à Florence, quelques années après. L'édition n'a d'ailleurs ni chiffres, ni récl., ni signat., et cette circonstance prouve au moins qu'il ne faut Pas en rapporter la date à 1492 comme Panzer propose de le faire. Ajoutons que le même imprimeur s'est encore servi du mot scripsit dans la souscription d'une édition des triomphes de Pétrarque, in-4., sans lieu ni date, mais que l'on croit être de l'an 1474 environ (Voy. Petrarca ) , et qu'enfin ce Petrarque est exécuté avec les mêmes caractères que le Philocolo dont nous venons de parler. L'edition de Milan, 1476, in-fol. que nous avons citée, a 182 f. à 43 lig. par page. — Celle de Naples, 1478, gr. in-4. 236 f. à 4o lig. par page, selon la Bibl. pencer. VII, n° 35, ou 238 f. impr. et un bl. à la fin , avec 41 grav. en bois , selon le catal. Boutourlin, n° 195. — Incomincia il libro primo di Florio et Bianzafiore chiamato Philocolo... Venetia, Philippo de Piero, 1481, in-fol. à 2 col., sign. A-Z et & . Vendu 4 liv. 14 s. 6 d. mar. Hibbert. Aux édit. de cet ouvrage déjà citées dans le Manuel , nous ajouterons celle de Venise , Agost. di Zani, 1514, in-fol. L'édit. de Milan, 152o, in-4. se compose de 8 et 198 f. impr. à 2 col. — Il Philocolo, diligentemente da Tazzone Gaetano di Pofi revisto. Vinegia, Bern. di Bindoni, 1538, pet. in-8. Réimpression de l'éd. de Venise, Jacopo da Leeco, 1527, in-8. (Manuel, I, 235) laquelle a été faite d'après un excellent InanusCrIt. Nous pouvons encore citer une édit. revue par Fr. Sansovino. Venise, 155 I, in-8. avec la date de 1554 à la fin. - Opera iucundissima novamente retrovata del facundissimo et elegantissimo poeta meser ioanne bocchacio (scnza luogo, stamp. ed anno), pet. in-4. de 34 f. non chiffrés, à longues lignes, au nombre de 26 sur les pages entières, signatures a-h. Belle édition en lettres rondes avec réclames et signat. Le titre ci-dessus est

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
« 前へ次へ »