Le Soudan égyptien sous Mehemet Ali

前表紙
G. Carrét et C. Naud, 1898 - 384 ページ
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

230 ページ - ... père, ajouta-t-il, est toujours disposé à taxer d'exagération les rapports de ses serviteurs ; il accordera sans doute plus de confiance à ceux d'un étranger. Je promis de m'acquitter de cette commission avec tout le zèle que devait m'inspirer la reconnaissance. Allez en France continua-t-il , publiez vos matériaux , et revenez en Egypte. Comptez bien que mon père ne s'en tiendra pas aux tentatives infructueuses que nous avons faites. Il déploiera des forces moins insignifiantes , et...
361 ページ - Sennaar, et sur la route qu'elles tiennent, avec des développements sur la nature des divers objets de commerce qu'elles portent, précédé de quelques développements sur la situation topographique de ce pays, et sur son gouvernement, par le même — Mémoire sur le commerce des Nègres au Caire, et sur les maladies auxquelles ils sont sujets en y arrivant, par le citoyen L.
360 ページ - ... relative to the Slave Trade from May 1838 to February 1839. PAGE 213 [181] L/C. 7 May 1839. VOLUME XLIX ( 1 839) Slave Trade 2450 Class C. Correspondence with Foreign Powers, Parties to the Conventions between Great Britain and France, upon the Slave Trade. PAGE 1 [182] L/C. 7 May 1839. 2456 Class D. Correspondence with Foreign Powers, not Parties to Conventions, giving Right of Search of Vessels suspected of Slave Trade.
168 ページ - Khourchid-Pacha répondit à peu près ainsi: «Quand mes Sennariens cultiveraient dix lois plus qu'ils ne le font, ils n'auraient jamais que des grains et des bestiaux et point d'argent à vous donner. » II aurait pu ajouter : Envoyez-nous quelques-uns de ces acheteurs que les Francs expédient dans vos ports avec leurs bâtiments, et nous vous donnerons dix fois plus que vous ne nous demandez. Le pacha d'Egypte demandait alors trente, quarante, cinquante mille vaches, et elles mouraient presque...
364 ページ - Sér. ш., vol. vi. 1846, p. 186. Voyage à la recherche des sources du Nil Blanc, sous le commandement de M. le Cumte d'Escayrac deLauture.
29 ページ - ... dînasse avec lui. Quiconque n'aurait pas connu les usages turcs, ne m'eût pas vu sans surprise , à la table d'un si haut personnage, mangeant au même plat, avec des cuillers de bois, nous servant de nos doigts en guise de fourchettes, et mon amphitryon, par un excès de politesse, choisissant dans ce plat de petits morceaux de viande bien rissolés, pour me les porter luimême à la bouche. Notre repas se terminait toujours par le café ou le sorbet, et parfois un mamlouk complaisant et discret...
100 ページ - ... impériale, j'ai jugé à propos de te réintégrer dans le gouvernement de l'Egypte, comprise dans ses limites connues, et d'y ajouter l'hérédité sous certaines conditions, j'ai pris aussi la gracieuse résolution de t'accorder sans l'hérédité le Gouvernement de Nubie, Darfour, Cordufan et Senaar, avec toutes leurs dépendances, c'est-à-dire avec toutes leurs annexes situées en dehors de l'Egypte, et j'ai rendu, à ce sujet, une ordonnance impériale. Tu t'appliqueras donc, par suite...
230 ページ - ... revenait dans le nord en suivant une ligne parallèle aux deux fleuves. Dans ce trajet, jusqu'au Sennâr, on devait ramasser le plus d'esclaves qu'on pourrait, et Ibrahym ne comptait pas sur moins de trente à quarante mille. Alors je me réunissais à Ibrahym. Ici commençait son plan colossal. Nous explorions le fleuve Blanc sur des barques bien armées et de petits canots en grand nombre, qui auraient pu se transporter facilement au cas où des cataractes auraient entravé la navigation. Cette...
94 ページ - ... condition où la nature les avait fait naître , ils ne connaissaient ni les tourmens de l'ambition , ni le desir d'accroître le cercle de leurs jouissances ! Isolés , solitaires sur la crête de leurs rochers, ils s'y croyaient en sûreté contre toutes les attaques. Hélas ! ils ignoraient peutêtre qu'il n'est point d'asyle contre la cupidité et l'esprit de domination des peuples soi-disant policés ! Mes yeux ne pouvant supporter plus long-temps la vue de cette solitude ensanglantée ,...
56 ページ - Ce Chaik , âgé d'environ soixante ans , étoit un homme de plus de six pieds de haut , d'une forte corpulence , et marchant lentement , plutôt par affectation de grandeur que par manque d'agilité. Il avoit les traits et la couleur d'un Arabe et non d'un Nègre-. Sa barbe étoit bien plus épaisse qu'on ne le voit ordinairement Sans ces contrées.

書誌情報