Auli Persii Flacci satirae ...: lectionum varietsh et commentario ...

前表紙
Sumpt. et typis Firmini Didot, 1812
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

157 ページ - Heureux qui, dans ses vers, sait, d'une voix légère, Passer du grave au doux, du plaisant au sévère!
43 ページ - Haud cuivis promptum est murmurque humilesque susurros Tollere de templis et aperto vivere voto. ' Mens bona, fama, fides,' haec clare et ut audiat hospes : Illa sibi introrsum et sub lingua immurmurat: '0 si Ebulliat patruus, praeclarum funus!
27 ページ - ... fur es' ait Pedio. Pedius quid? crimina rasis 85 librat in antithetis, doctas posuisse figuras laudatur: 'bellum hoc.' hoc bellum? an, Romule, ceves? men moveat?
28 ページ - Il faut dans la douleur que vous vous abaissiez : Pour me tirer des pleurs, il faut que vous pleuriez. Ces grands mots dont alors l'acteur emplit sa bouche Ne partent point d'un cœur que sa misère touche.
311 ページ - ... indu foro se omnes, decedere nusquam, uni se atque eidem studio omnes dedere et arti, verba dare ut caute possint, pugnare dolose, blanditia certare, bonum simulare virum se, insidias facere, ut si hostes sint omnibus omnes.
23 ページ - N'est pas de ces travaux qu'un caprice produit : II veut du temps, des soins; et ce pénible ouvrage Jamais d'un écolier ne fut l'apprentissage. Mais souvent parmi nous un poète sans art, Qu'un beau feu quelquefois échauffa par hasard, Enflant d'un vain orgueil son esprit chimérique, Fièrement prend en main la trompette héroïque : Sa muse, déréglée en ses vers vagabonds...
121 ページ - Mille hominum species, et rerum discolor usus. Velle suum cuique est, nee voto vivitur uno...
89 ページ - Visa est si forte pecunia, sive Candida vicini subrisit molle puella, Cor tibi rite salit? Positum est algente catino Durum olus, et populi cribro decussa farina; Tentemus fauces : tenero latet ulcus in ore Putre, quod haud deceat plebeia radere beta.
15 ページ - Mais notre hôte surtout, pour la justesse et l'art, Élevait jusqu'au ciel Théophile et Ronsard; Quand un des campagnards, relevant sa moustache, Et son feutre à grands poils ombragé d'un panache, Impose à tous silence, et d*'un ton de docteur : « Morbleu! dit-il, La Serre est un charmant auteur, Ses vers sont d'un beau style et sa prose est coulante; La Pucelle ' est encore une œuvre bien galante, , Et je ne sais pourquoi je bâille en la lisant.
31 ページ - ... quidnam igitur tenerum et laxa cervice legendum? ' torva Mimalloneis inplerunt cornua bombis, et raptum vitulo caput ablatura superbo 100 Bassaris et lyncem Maenas flexura corymbis euhion ingeminat, reparabilis adsonat echo.

書誌情報