Journal étranger, 第 1 巻

前表紙
Chez J. F. Quillau, 1755
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

145 ページ - Loutre vivante , on l'attache d'abord ave4 foin , & on la nourrit pendant quelques jours avec du poiflbn & de l'eau ; enfuite , on mêle de plus en plus , dans cette eau , du lait, de la...
148 ページ - Quand enfin la loutre apportera tout , fur le fimpte commandement j & fans qu'on ait befoin de tirer ou de lâcher le cordon , on jettera devant elle quelque chofe qu'elle aime à manger, & on la forcera de l'apporter de même, & fans y toucher ; ce qui peut fe faire fans beaucoup de peine , à l'exemple des autres animaux. Lors donc qu'elle apporte tout ce qu'elle peut porter , & qu'elle fuit...
147 ページ - On lui donne aufli-tôt la machine de paille à tenir, en prononçant toujours un même commandement , comme par exemple , prends. Dès qu'elle lâche , on referre le cordon , jufqu'à ce qu'enfin elfe tienne ferme.
150 ページ - Au refte , cette maniere de chaffer n'efl pas nouvelle en Suede , & doit avoir été beaucoup plus commune autrefois qu'aujourd'hui, puifque Jonfton , dans fon Hiftoire des Animaux-, rapporte que les Cuifiniers en Suede avoient l'ufage d'envoyer des loutres dans les viviers , pour leur apporter du poiffon. Quoi qu'il en foit , il paroît que ce n'eft pas une loi commune , que toutes les loutres foient ainfi fufceptible...
147 ページ - ... & en tenant le cordon comme on l'a prefcrit. On fe baifle vers la Loutre, en tenant la machine d•une main , & tirant la Loutre de l'autre vers la machine. D'abord on la lui retire ; mais enfuite on la lui rend , en ferrant le col de l'Animal, afin que fur le mot; prends ., il la faifîfle.
205 ページ - Et foible le tenoit renverfé fur fon fein. Je le pris tout fanglant. En baignant fon vifage, Mes pleurs du fentiment luy rendirent l'ufage.
128 ページ - Ce lont apparemment des rochers qui ont écroulé , & qui font tombés l'un contre l'autre. Les uns font reftés droits en forme de tour , les autres ont roulé jufques dans la plaine , d'autres enfin font reftés attachés à la montagne. Dans leur rencontre mutuelle , ils ont formé des cavernes très-variées , mais horribles , & des plus bizarres. Au rapport des payfans ; quand il doit pleuvoir , on voit fortir par reprifes du milieu de ces affreux & inacceffibles, précipices de la fumée ou...
143 ページ - On y employe une efpece de cifeaux , ou de tenailles. Mais l'Auteur fe difpenfe d'en expliquer la méthode, & ne veut donner ici que celle de prendre les loutres en vie. On fait faire des tenailles femblables aux tenailles ordinaires , mais deux ou trois fois plus grandes. Quand elles font tendues , on attache à chacun des demicercles , ,une...
143 ページ - Il faut tenir cet inftrumert fort net , & le bien frotter d'entrailles de poiflbns , chaque fois qu'on veut s'en fervir. On pofe les tenailles fur une pierre qui foit un peu pointue , & qui ne...
34 ページ - Comme on y trouve renfermés des feuilles , des minéraux , des mouches , des araignées , des moucherons , des fourmis , des poiflons , des grenouilles , des vers , des gouttes d'eau , du bois &: du fable ; il eft évident qu'il doit avoir été fluide. On en trouve dans de gros Arbres ., qui fe rencontrent fous terre. Or , comme ces...

書誌情報