Journal étranger

前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

198 ページ - ... parfaitement du vent. Les peaux des jeunes loutres ont cela de particulier, qu'elles échauffent moins que ^celles des renards. L'on prend ces animaux dans la feule partie des terres de Kamfchatka , qui font baignées par l'océan depuis le quarante - fixieme jufqu'au foixantieme degré.
165 ページ - ... Honnêtes gens, ou du moins croyant l'être ( Car on ne fait fouvent ce que l'on eft ) : C'eft à l'épreuve à nous faire connoître Si notre cœur eft tel qu'il le paroît. Un...
41 ページ - Terre aiment également le merveilleux & l'extraordinaire , ce qui les flatte & ce qui les trompe.
166 ページ - C'eft le plus court , le plus fur. ... Je le crois , ( Répond Zéhir) , qu'il meure , & qu'avec toi Je fois le feul à partager la fomme. Amar revient fur le...
55 ページ - ... de toute condition. Imaginez-vous le grand tableau du Jugement de Michelange, ou celui du Paradis de Tintoret. Quelle imagination...
212 ページ - Il m'arriva dans un autre moment de rencontrer une femelle dormant avec fon petit ; dès qu'elle m'eut apperçu , elle courut à lui , fit des efforts pour l'éveiller & l'obliger à prendre la fuite ; mais n'ayant pu en venir à bout , elle le prit avec les dents par les pieds de derriere , & le traîna ou roula comme elle auroit fait une pierre du côté de la mer.
47 ページ - Platoniciennes , & que les plus jolis contes de Boccace ne font pas ceux qui font les plus chargés de détails frivoles ? La raifon en eft...
50 ページ - Milton, où les fleurs qui naiflent fous les pas d'Eve, & le nouveau foleil qui repand des couleurs fi belles & fi variées fur le lit de nos premiers parens, ne vous donneroient pas moins de plaifir que leurs tendreffes réciproques.
165 ページ - A cet afpeft leur ame émue .Croit fentir un plaifir permis. le divifer , c'eft faire outrage A leur délicate amitié. En ufant fans aucun partage De ce bienfait commun par le Ciel envoyé, Ils s'aimeront, difent-ils , davantage.
155 ページ - ... agitée. Leurs canots font fi légers qu'ils les portent d'une feule main. 9.° Quand les Américains voient fur leurs côtes des gens qu'ils ne connoiflent point , ils rament vers eux & font un grand difcours ; mais on ignore fi c'eft quelque charme ou une cérémonie particulière ufitée parmi eux à la réception des étrangers, car l'un Se l'autre ufage fe trouvent auffi chez les Kuriles.

書誌情報