Mémoires et correspondance de Duplessis-Mornay: Écrits politiques et correspondance, 1571-1614

前表紙
 

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

199 ページ - ... nous peult revenir de rechercher quelque chose plus oultre, et estime que sans aulcung prejudice de nostre profession et doctrine, nous pouvions nous abstenir d'en imprimer et publier...
198 ページ - Car, oultre ce que desjà, pour la bonne réputation où elle est, les escoliers y abordent de toutes parts, nous y avons ce bonheur particulier que, dès ce commencement, il ya nombre d'escoliers en théologie, et s'y en rend tous les jours; tellement que, pour peu que vous vous resolviés d'y estendre vostre...
412 ページ - Pestude dudit Medor , elle trouva un livre espais d'un pied , doré de tous costez et fort curieusement relié avec des rubans d'incarnat et bleu, lequel elle ouvrit par curiosité , et remarqua que ce livre estoit escrit environ jusques à la moitié, et partie d'ancre partie de sang ; qu'il contenoit aussi plusieurs signatures, la pluspart de sang, entre lesquelles elle reconnut , selon le peu de loisir qu'elle eut , le nom dudit Medor , d'un sieur du Noyer demeurant autour de Paris, non loin de...
418 ページ - ... donner l'alarme du costé le plus seur, pour tant plus aysémeut le surprendre de l'autre , ruse souvent pratiquée en nos jours en pareil cas , et qui ne peut ny doit plus trouver de lieu en une poictrine si acerée , en un esprit fortifié de tant d'experiences. . Permettez-moy encores , monsieur , que je vous die qu'il importe au service et repos de Sa Majesté et de son Estat , à la condition aussi de tous les gens de bien, que cette invention soit percée jusques à jour, et que, par l'exacte...
182 ページ - ... sur la nature des différences de doctrine entre les réformés et les remontrants, dans plusieurs passages de sa correspondance. Déjà en octobre 1606: ,,Je vois naistre un mal dans nos Eglises auquel je pense qu'il fault porter le remède , premier " que le feu s'enflamme, qui nous contreigne de nous escrier, ce qui ne se pourroit sans trop de scandale. Plusieurs escrivent que le docteur Arminius enseigne à Leide doctrines dangereuses en ce qui est le plus essentiel à la religion, au poinct...
417 ページ - Qui sçait mieux que Sa Majesté que ce sont, pour la pluspart, communautez avec lesquelles , en un Estat paisible , tels monopoles ne se peuvent traitter, qu'apres tout, ce sont, comme en la statue de Nabuchodonosor , ces doigts de fer et de terre qui ne se peuvent mesler ? En fin , pour m'y trouver place , on allegue les plaintes de la noblesse de Mirebalais et Loudunois sur le fait du sel , entre lesquels il y en a fort peu de la religion. Et Sa Majesté sçait que je luy en ay...
218 ページ - ... ouverture à ung vaisseau tant agité, et batteu de si long temps, et attirer sur soi le blasme d'avoir achoppé par une nouveauté non nécessaire le cours de l'Evangile, et la ruyne de la tyrannie papale, lors qu'en l'aultre bout de l'Europe il semble que Dieu veuille acheminer cest œuvre (274).
413 ページ - ... Germain, qui sort de la ville à la main droite, lequel tient plusieurs enfans de bonne maison , nommément de Bretagne, à cause qu'il a esté autrefois, comme dit est , à feu M. de Mercœur : iceluy est de la congregation des Jesuites, et y fait bien souvent le sermon, et est celuy qui sollicite ceux qui viennent là de signer en ce livre , et par le moyen duquel ce Medor et du Noyer y ont esté introduits. « C'est l'advis simplement tel qu'il a esté receu de la propre bouche de cette Rachel....
138 ページ - Duplessis, ayant su l'infortune advenue à votre fils, j'en ai reçu pour votre considération le déplaisir que vos fidèles services , et l'affection que je vous porte, méritent. Votre perte, à laquelle je participe, est grande; je la ressens aussi pour vous, comme pour moi, ainsi que doit faire un bon maître, tel que je suis du père, et l'étais du fils, espérant qu'il imiterait votre fidélité et dévotion à mon service, comme il s'efforçait de faire vos actions.

書誌情報