ページの画像
PDF
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

LUCANI (M. Annœi) Pharsalia.Lovanii, Joan. Veldener (absque anno), in-fol. goth. Quoique cette édition sans date ait l'épitre de Jo. d'Aleria , c'est plutôt une reimpression de l'édition de Venise , 1477, que de celle de Rome, 1469; elle doit avoir paru vers 148o. Quant à la pretendue édit. de Halle , 1472 , in-4. dont nous avons parlé dans le Manuel (Il, 381), Ebert (n° 12322) conjecture que l'exemplaire dont il s'agit là appartient à une édit. cum praefatione Petr. Eolici, sans lieu ni date, mais impr. à Leipt. per Math. Herbipolensem, vers 1496 , in-4. de 2 18 f. à 19 lig. par page avec des signat. de A-NN. laquelle edition est une réimpression pure et simple de celle de Bresse, per #o - , 1486, in-fol. de 175 1. :-Lucanus. (absque nota), pet. in-8. ition très rare, impr. probablement à Lyon vers 15o3. † a 14o f. non chiffres dont le dernier est blanc), avec des signat. a-s 2. Comme la préface adressée à Ant. Mauroceno n'y est pas, c doit être la réimpression que signale Alde dans son Monitum contre les contr facteurs lyonnais. Elle est dans la biblioth. roy. de Dresde. Les deux autres réimpressions de l'édit. aldine de 15o2, dont nous avons parlé (II, 381), contiennent la préface qui manque dans celle-ci. - Pharsalia, cum notis variorum ,

accurante Corn. Schrevelio. Londini, Priestley, 1818, in-8. 12 fr. Réimpression de l'édit. de 1669.Vend. en Gr. Pap. 19 sh. Drury. — Pharsalia , ex edit. Oudendorpii, cum supplementis Th. Maii. Lond. Rodwell et Martin, 182o , in-18. 5 sh. De la collection du Régent. — Pharsalia ; recognovit, et ad Burmanni textus fidem emendavit Amar, addiditque supplementum. Paris., Lefèvre (typis J. Didot), 1822, 2 vol. in-32, pap. vél. 5 fr. et plus en Gr. Pap. — Lucani Pharsalia, cum notis selectis Hug. Grotii, integris et adauctis Bentleii, duobus specim. Clercquii van Jever, duabus epistolis ineditis Oudendorpii, quibus varias lectiones manuscriptas nunc primum collat., dissertationem de spuriis et male susceptis Lucani versibus , scholiastas ineditos , adnotationem suam , nec non indices locuplett. addiditCar.-Fred.Weber. Lipsia , G. Fleischer, 1821-3o, 3 vol. in-8. Les deux Drem. vol. ont coûté 6 thl.— Pap. collé 8 thl. Pap. d'Holl. 9 thl. Le 3e renferme les scholies. — Pharsalia, cum varietate lectionum, argumentis et selectis variorum adnotationibus, quibus suas adjecit Petrus-Aug. Lemaire. Parisiis ( typis Pihan # ), 183o-32, 3 part. en 2 vol. in-8. La seconde part. du 2° vol. contient le supplément de May et l'index. —Lucan suetoine z saluste en frâcoys. Cy finist Lucan... Imprime a Paris le vvii. iour de septembre mil cinq cès pour Anthoine verard marchant libraire...in-fol. goth. de ccxvIII f. (plus 3 f. non chiffrés pour la ta† à 2 col. de 44 lig. avec deux fig. en bois. Ce livre n'est pas, comme le titre semble l'indiquer, une traduction des trois au

[blocks in formation]

LUCENA (Juan † Aqui comiença un tratado en estillo breve en sentençia non solo largo mas hondo et prolixo el qual ha nombre vita beata hecho et compuesto por el honrrado et muy discreto Juan de Lucena embaxador e del conseio del rey Intitulado en nombre de castilla de immortal memoria. — Esta obra se acabo en la çibdad de çamora viernes siete dias del mes de hebrero. Ano del senor de mill CCCC. LxxxIII anos. Centenera, in-fol. de 23 f. chiffrés, à 2 col. caract. goth. avec des signat. Cet opuscule renferme des dialogues entre Alphonse de Carthage, évêque de Burgos, Lopez de Mendoza, marquis de Santillana, et Jean de Mena, trois personnages qui étaient déjà morts à cette époque (Panzer, IX, p. 3o6). M. La Serna a parlé de cette édition précieuse sous le n° 135o de son dictionnaire, où il la présente comme une dépendance nécessaire des Trabajos de Hercules, de H. de Villena (voy. VILLENA), impr. également par Ant. de Centenera. Nous croyons cependant que cet ouvrage est tout-à-fait distinct du premier. — La misma vita beata. Esta obra fue impressa en la... cibdat de Burgos. Acabose Jueves â ocho dias del mes de agosto por Juan de Burgos emprentador. Ano del señor : de mil y CCCC. y noventa y nueve anos, in-fol. Antonio, Bibl. vetus, II, 25o, note (2). Le même bibliographe cite une édit. de cet ouvrage impr. à Medina del

[blocks in formation]

Au verso du même feuillet est une épigramme lat. de Fr. Quiros, in laudem operis; ensuite vient une pièce de dixhuit distiques latins intitulée : Lucena in suo opere, et qui se termine sur le recto du 2° f., au verso duquel se lit l'intitulé : Repeticion de amores compuesta por Lucena... Cette partie, composée dans la forme juridique, finit au verso du 3e feuillet de la signat. e, dont le 4° est blanc. L'auteur dit l'avoir écrite pour plaire à sa Dame. La 2° partie, composée de 87 f. impr., porte pour L1tre : Arte breue, e introduccion muy necessaria para saber jugar al a redres con ciento y cincuenta juegos de partido. Intitulada al serenissimo.... don Johan eltercero principe de las spanas por Lucena hijo del... doctor.... don Johan remirez de Lucena embaxador.... studiando en el preclarissimo studio de la muy noble cibdad de Salamanca.

On y trouve cent cinquante positions différentes indiquant la manière de donner échec et mat, le tout explique en 164 fig. Le premier cah. de cette partie porte la signat. A ; les cinq suivans : aa-ee, et les autres reprennent B jusqu'à G. Cette dernière signature n'a que 3 f. imprimés. Si l'on en juge par le titre que nous venons de rapporter, Lucena, auteur de ce livre, doit être le fils de Jean de Lucena, qui précède. LUCIANI opera, graece. Venetiis, per Petrum de Nicolinis de Sabio erpensis Melch. Sessa, 155o, in-8. Edition que cite Maittaire, Index, II, 29. - Luciani opera, gr. Lipsiœ, Tauchnitz, 1819, 4 vol. in-18. Edit. stéréotype. 13 fr.; pap fin, 18 fr. - Luciani opera, gr. et lat. post Tib. Hemsterbusium etJ.-F.-T.Reitzium denuo castigata, cum varietate lectionis, scholiis graecis, virorum doctorum suisque adnotationibus, et indicibus nova opera confectis, edidit Joh. Theoph. Lehman. Lipsiœ, Weidmann, 1821-31, in-8., tom. I à IX. Bonne édition dont il ne reste à publier que les indices. Les 9 vol. coûtent 27 thl.; en pap. à écrire, 34 thl.; en pap. vél., 42 thl. TIB. HEMsTERHUsII animadversionum inLucianum appendix. ex schediis mss. in biblioth. Lugd.-Batav. servatis collegit, disposuit et edidit Jac. Geel. Lael-Batav. 1824, in-4. de 66 pp. et 2 f. prél. Se joint à l'édit. de 174345, en 4 vol. in-4. (II, 385.) - Lepidissimum Luciani opusculum Il::: 4 oôov, Henrico Bulloco interprete. Oratio ejusdem cum annotationibus marginalibus. Ex pra clara academia Cantabrigiensi anno MDxxI. impressum est hoc opusculum Cantabrigiae per Joannem Siberch, etc. pet.in-4. Livre fort rare.

- Luciani dialogi deorum, quibus et duo nunc primum additi, qui luxato ordine antea fuerant impressi ; manni, inferni; graece. Apud Gilles de Gourmont (Parisiis), in-4.

Iel est le titre que Maittaire (II, 599, à la note) donne de cet opuscule rare, lequel contient une épître préliminaire de Charles Brachetus aurelianensis, qui en a été l'éditeur.

[merged small][ocr errors]

— Mortuorum dialogi, graece. Lovanii, ex officina Rutgeri Rescii, 12 cal. Junias. M. D. xxxI, sumptibus eyusdem Rescii ac Bartholomaei Gravii, in-4. Cet opuscule se trouve quelquefois relié avec d'autres du même auteur impr. également par Rescius, tels que : Libellus de non facile credendis delationibus, gr. 1534, mense IVovembr. etc. — Somnium, ad Nigrinum epistola, lis vocalium,Timon, Halcyon, Prometheus (absque nota), in-4. de 58 f. avec des sign. 2-t. Edition impr. avec les mêmes caractères grecs que les Opuscula Plutarchi, sortis des presses de Gilles de Gourmont en 15o9. Elle est exactement décrite dans Panzer, VIII , 2 14, n° 2765. On trouve dans le catal. de la bibliothèque de ce bibliographe, I, n° 634 : Luciani inter Charonem et Mercurii dialogus interprete Phrynicio, in-4. caract. de Gourmont. — Luciani oratio adversus calumniam mire elegans (graece). Wittembergae (absque anno), pet. in-8. caract. de Melch. Lotther. — e Luciano Hercules Gallicus. ex Thucydide oratio quaedam contra leges (græce). IVittemberga (abs Ce poème est celui qu'on attribue ordinairement à Corn. Severus, et qui a été impr. pour la première fois à Rome, vers 1 47 1, à la suite de Virgile. Voyez dans le Manuel, III. 332 et 548. LUCINIUS. Voy. NACHTGALL. LUCIUS (Gratianus). Voy. LYNcH (Jean). 'LUCRETIUS, ex edit. Dion. Lambini. Parisiis et Lugd., apud Rovillos, 1563, in-4. Un eiempl. en Gr. Pap. (avec les capit. du commencement de chaque livre enluminees), et rel. en mar. olive à compart. a été vendu 15 liv. chez M. Dent, qui, selon le Repert. Bibl. 246, l'avait payé 4o liv. On ne connaissait point, jusqu'ici le Gr. Pap. de cette édition est lInee. -De rerum natura libri sex.Londini, 1813, in-4. de 296 pp. y compris le titre. Edition belle et correcte, sans note. C'est une impression faite privately, comme parlent les anglais, par le Dr Keate. Elle n'a pourtant été vend. que 14 sh. chez Drury. - de rerum natura libri sex, cum interpretatione et notis Th. Creech : accedunt varia lectiones Iv edd. antiquiss. necnon annotationes R. Bentleii. Oronii, 1818, in-8. 1o sh. - Lucretius, ex recens. Gilb. Wakefield. Londini, Rodwell, 1821, in18. 4 sh. De la collection du Régent. - De rerum natura libri sex : ex recensione Gilb. Wakefield. Paris., Lefèvre (trpis J. Didot), 1822, gr. in-32. 3 fr., et plus en Gr. Pap. - De rerum natura libri sex, ex editione Gilb. Wakefieldi, cum notis et interpretatione in usum Delphini, variis lectt. notis varior. et indice locupletiss. accurate recensita.Londini, Valpy, 1823, 4 vol. in-8. formant la fin du n° 49 et les nos 5o à 52 de la collection de Valpy.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

Cette traduction en prose n

[blocks in formation]

Traduction en beaux vers; mais qui man

que d'exactitude. Cette prétendue seconde édition n'est autre chose que la première (de 1823)à laquelle on a adapté un certain nombre de cartons pour y introduire plusieurs morceaux retouchés par le traducteur; on en a d'ailleurs retranché l'épître dédicatoire à Louis XVIII, et les pp. xLvII à LxxII des pièces liminaires, qui contiennent une notice sur Epicure et des fragmens des écrits de ce philosophe, d'après le manuscrit trouvé à Herculanum; ces fragmens étaient accompagnés de trois † fac-simile du manuscrit. En 1828 il a paru une autre édit. de cette même traduction , 2 vol. gr. in-18. sans texte.

— Le même poème traduit en prose

par de Pongerville , avec une notice littéraire et bibliographique par Ajasson de Grandsagne , et suivi d'un exposé du système physique d'Epicure par le même. Paris, Panckoucke, 1829-32, 2 vol.in-8. 14 fr.

'a pas eu le même succès que la §ente , en VerS .

[blocks in formation]
« 前へ次へ »