Le théatre des grecs, 第 6 巻

前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

251 ページ - Vous ne répondez point! Perfide, je le voi, Tu comptes les moments que tu perds avec moi ! Ton cœur, impatient de revoir ta Troyenne, Ne souffre qu'à regret qu'une autre t'entretienne.
262 ページ - Qu'en nobles sentiments il soit partout fécond , Qu'il soit aisé, solide, agréable, profond, Que de traits surprenants sans cesse il nous réveille; Qu'il coure dans ses vers de merveille en merveille; Et que tout ce qu'il dit, facile à retenir, De son ouvrage en nous laisse un long souvenir. Ainsi la tragédie agit, marche et s'explique.
277 ページ - Forcez l'aveuglement dont vous êtes séduite, Pour voir en quel état le sort vous a réduite. Votre pays vous hait, votre époux est sans foi : Dans un si grand revers que vous reste-t-il?
324 ページ - J'immolerois mes fils! ô trop barbare mère! Ah ! plutôt. . . L'heure approche ; un exil rigoureux , Un divorce cruel va me séparer d'eux; Ils n'adouciront point ma fuite et mes alarmes: S'attachant à leur mère, et tout baignés de larmes, De mes bras, de mon sein on va les détacher; A l'amour maternel on va les arracher.
251 ページ - ... t'entretienne : Tu lui parles du cœur , tu la cherches des yeux. Je ne te retiens plus , sauve-toi de ces lieux : Va lui jurer la foi que tu m'avais jurée ; Va profaner des dieux la majesté sacrée. Ces dieux , ces justes dieux n'auront pas oublié Que les mêmes serments avec moi t'ont lié. Porte aux pieds des autels ce cœur qui m'abandonne; Va , cours : mais crains encor d'y trouver Hermione. SCENE VI. PYRRHUS, PHŒNIX. . PH Œ NI X. Seigneur , vous entendez.
262 ページ - Heureux qui, dans ses vers, sait, d'une voix légère, Passer du grave au doux, du plaisant au sévère!
251 ページ - Perfide, je le voi : Tu comptes les moments que tu perds avec moi! Ton cœur, impatient de revoir ta Troyenne, Ne souffre qu'à regret qu'une autre t'entretienne. Tu lui parles du cœur, tu la cherches des yeux. Je ne te retiens plus, sauve-toi de ces lieux; Va lui jurer la foi que tu m'avais jurée; Va profaner des dieux la majesté sacrée : Ces dieux, ces justes dieux n'auront pas oublié Que les mêmes serments avec moi t'ont lié. Porte au pied des autels ce cœur qui m'abandonne : Va, cours;...
289 ページ - Alecton. Sur un autel sanglant l'affreux bûcher s'allume, La foudre dévorante aussitôt le consume ; Mille noires vapeurs obscurcissent le jour; Les astres de la nuit interrompent leur course; Les fleuves étonnés remontent vers leur source ; Et Pluton même tremble en son obscur séjour. Sa voix redoutable Trouble les enfers; Un bruit formidable Gronde dans les airs; Un voile effroyable Couvre...
141 ページ - Crispe, il n'est que trop vrai, la plus belle couronne N'a que de faux brillants dont l'éclat l'environne; Et celui dont le ciel pour un sceptre fait choix, Jusqu'à ce qu'il le porte, en ignore le poids. Mille et mille douceurs y semblent attachées, Qui ne sont qu'un amas d'amertumes cachées...
277 ページ - MÉDÉE Oui, tu vois en moi seule et le fer et la flamme, Et la terre, et la mer, et l'enfer, et les deux, Et le sceptre des rois, et le foudre des Dieux.

書誌情報