ページの画像
PDF
ePub

LE GRAND. Ccy comēce Thystoire du très-vail. lant Noble : preux et hardy roy Alixandre le grant, in-4, goth., à 48 lig. à la page entière; l'exempl. que possédait M. Tross (1862) était incomplet de la fin (sign. A-Hiij), il n'était que de 42 ff.; sur le titre se trouvait une grande gravure sur bois : le texte est absolument différent de celui qu'offre l'édition d'Arnoullet; une mention mss. au titre donnait la date de 1527; le caractère rap

pelait celui de l'imprimerie Trepperel. - Un exempl. de l'Histoire du... roy Alixandre le

grāt; Lyon, Olivier Arnoullet, s. d. , in-4, goth.,

de 52 ff., à longues lignes. 820 fr. Yéméniz. ALEXIS (Guillaume). Le grant Blason de

faulces amours. s. l. n. d., gr. in-8, goth., de 16 ff. (13273] Edition qui parait sortir des presses lyonnaises å la fin du xve siècle.

En mar. de Bauzonnet-Trautz, 400 fr. Yéméniz.

L'exempl. Solar de la première édition du Blason des faulses amours, 600 fr. pour la Bibl. nat. C'était un livre d'une admirable pureté, auquel les amateurs délicats ne reprochaient qu'une reliure trop riche de Duru. - Legrand Blason des faulces amours. Paris, en larue neufve Nostre Dame, s. d., pet. in-8, goth., de 28 ff. Vendu avec 2 pièces imparfailes, 100 fr. baron Pichon. -- Le Blason des faulses amours a été réimprimé à Genève, par J. Gay et fils, en 1867, in-18, de 60 pp., 102 exempl., dont 2 sur vélin et 4 sur pap. de Chine. - DÉCLAMATION faicte... sur leuangile Missus est Gabriel... C'y sinist le... etc. (13277]

M. Brunet dit bien que cette pièce signée G. H., est le complément de l'exposition de l'Ave Maria de Raoul de Montfiquet ; le titre de cette déclamation forme le ge f. non chiffré du cahier F de l'exposition de l'Ave Maria. Le bel exempl. de cette pièce qui appartenait à M. Yéméniz est venu confirmer cette assertion ; il faisait le complément de deux petits traités de Raoul de Montfiquet et commencait en tête du dernier f. du cahier f.

En mar. de Duru, 510 fr. Yéméniz.

La Bibliotheca Exotica (cat. des Foires de Francfort) nous donne le titre d'un opuscule de Guillaume Alexis, qui, croyons-nous, a disparu: - Le Miroir des Moines. A Rouen, s. d.,

in-8, goth. Du Verdier, qui emprunte la plus grande partie de ses renseignements à cette source assez peu sûre, ne manque pas de répéter cette attribution. - Le Débat de l'homme et de la femme.

Paris, J. Trepperel, 1493, in-4, goth., . de 6 ff. [13276]

L'exemplaire de cette pièce rare, acquis 720 fr. par Yémeniz à la vente de Bure et réuni à trois autres pièces non moins précieuses, a été porté à 1850 fr., á la vente du bibliophile lyonnais. - Le Débat de l'homme et de la femme.

Paris, J. Trepperel, s. d., in-4, goth., de 4 ff. En mar. de Bauzonnet, 360 fr., même vente. - Le Passe temps de tout homme et de

toute femme. Paris, J. Saint Denys, s. d., pet. in-4, 24 cahiers formant 110 ff. non chif. (13275]

En mar. de Trautz, 430 fr. même vente; en mar. de Trautz, 455 fr. W. Martin. – Le Martilloge des faulces langues... Paris, Jehan Lambert, 1493, pet. in-,

goth. 405 fr. baron Pichon. ALFAY (Joseph). Delicias de Apolo, re

creaciones del Parnaso per las tres Musas Urania, Euterpe y Caliope: hechas de varias poesias de los mejores ingenios de España. Zaragoza, Juan de Ybar, 1670, in-4. Indiqué par Ticknor, trad. française, III, 441. ALFIERI (V.). [19212]

M. Brunet, qui donne le détail des auvres philosophico-politiques du grand poëte, a omis sa plus célèbre satire : - O MISOGALLO, Prose et Rime. Londra, 1799, in-8.

Cette première édition est d'une grande rareté. ALFORDUS. Fides regia Britannica, sive

annales ecclesiæ Anglicanæ ubi potissimum Anglorum Catholica, Romana et Orthodoxa fides, e regum et augustorum factis, et aliorum sanctorum rebus e virtute gestis asseritur. Auctore R. P. Michaele Alfordo, alias Griffith, Anglo, Soc. Jesu. Leodii, 1663, 4 vol. in-fol. (21504) Livre important que M. Brunet cite à sa table méthodique. £. 4. Sh. 4 (Lowndes). - Britannia illustrata, sive Lucii, Helenæ Constantini, Patria et Fides. Antver.

piæ, 1641, in-4. £. 3. Sh.5, Horner, 1854. ALIEDO y Herrera. Historia de

Guayaquil en las Costas de la Mar del Sud. Madrid, 1741, in-4, avec une

carte. 15 à 20 fr. ALIONI Astensis (Joh. Georg.). Opera

jocunda... Impressum Ast per Franc. de Silua, 1521, pet. in-8. [13128]

L'exemplaire de M. Brunet de ce livre si rare avait été acheté chez Rich. Heber; on le croyait complet, mais il s'est trouvé qu'il manquait deux ff. dans les rebus qui terminent le vol. ; il a été pavé 805 fr. à la dispersion de la belle collection du célèbre bibliographe.

M. Brunet a donné une édition des poésies françaies que renferme ce précieux vol.; à sa vente un des trois exempl. sur Chine, dans une reliure de Trautz en mar. plein, a été vendu 120 fr. - Poesie Francesi di G. G. Alione Ari

giano, composte dal 1494 al 1520, aggiuntavi la Macharonea dello stesso con 52 tavole incise. Milano, G. Daelli, 1865, 1 vol. (Poësies francaises de J. G. Alione, avec une notice biographique et bibliogr. par J. Ch. Brunet.) — Commedia e farse carnavalesche nei dialetti astigiano, milanese e francese, misti con latino barbaro, composte sul fine del XV° sec. Milano, 1865, 1 vol. Ensemble 2 vol., pet. in-8. 15 f. Seule édition complète des æuvres d’Alione.

ta

ALIZON – ALPHABETS XYLOGRAPHIQUES

28

27

Recueil curieux au double point de vue de la lit nomme Ephémérides. Imprimez à Pa. térature française et italienne; il contient les plus

ris par Simon de Collines, 1543, in-8. anciennes farces connues en langue française, et les plus anciennes Macaronées, tous ces morceaux sont En mar. de Chambolle-Duru, 20 fr. Potier ; c'est-àplus que libres ; en outre, plusieurs pièces sont tra dire à peu près le prix de la reliure. duites ou imitées d'anciennes sotties ou moralités françaises, du xve siècle.

ALPHABET anglois contenant la pronon

ciation des lettres avec la déclinaison & ALIZON, Comédie, dédiée cy-devant aux

conjugaison. A Rouen, chez Louys Ourjeunes veuves et aux vieilles filles, et à présent aux beurières de Paris. Paris,

sel, 1639, pet. in-8, de 32 pp. 1664, in-12, fig.

- Grammere angloise pour facilement et

promptement apprendre la langue anEn mar. de Chambolle, 40 fr. Morel, de Lyon.

gloise; qui peut aussi aider aux Anglois ALLARD (Marcellin). La Gazette Fran pour apprendre la langue Françoise.

çoise. Paris, P. Chevalier, 1605, pet. Rouen, L. Oursel, 1639, pet. in-8, de in-8, front. gravé sur bois. (19065)

205 pp. 115 fr. Solar (la pièce intit. : Ballet en langage Ces deux parties réunies d'un livre rare n'ont été forésien, s. l. n. d., petit in-8, vendue séparément vendues que 10 fr. Solar. 78 fr.). - Les deux pièces réunies, en v. f.,

ALPHABET et invention de l'utilité des 200 fr. Chaponay; en mar. de Duru, 220 fr. W. Martin.

Lettres et divers Karacteres de lettre itaALLÉGRESSE au peuple et citoyens de

lique. Paris, reuve Rob. Micard , Paris, sur la réception et entrée de très

1602, pet. in-4 ob}. 30 à 40 fr. illustre princesse Elisabeth d'Autriche, ALPHABETS XYLOGRAPHIQUES. royne de France, en sa bonne ville de

La Bibliothèque nationale possède deux précieux Paris, par F. D. B. C. Paris, Gervais alphabets historiés, dont Heinecken n'a point eu Malot, 1571, pet. in-8, de 19 ff.

connaissance, et que Samuel Leigh Sotheby a très

imparfaitement décrits dans ses Principia typogr. Un exempl. de cette pièce de vers, en mar. de Mas

Le premier alphabet est compris en 2 ff. petit inson & Debonnelle, 103 fr. Ruggieri.

fol. de 261 mill. de h., sur 188 m. de l. ; la marque ALLIO. Lexicon latino-criticum. Venetiis,

du papier est une tour donjonnée; c'est une

marque allemande que l'on n'a pas citée jusqu'à 1742, in-4. 6 à 8 fr.

présent, du moins à notre connaissance. Ansse de Villoison qualifie ce volume d'« Opus Le premier f. est divisé en 3 compart., dans sa rarissimum et utilissimum. »

largeur : celui du milieu représente la mort du Juste;

au chevet du lit, une sainte femme avec l'eau lusALMANACH du Diable, contenant des trale ; au pied, le prêtre avec la croix ; chacun des

prédictions très sérieuses et absolument personnages a sa légende explicative en allemand infaillibles pour l'année 1737. Aux enfers

sur rouleaux. Au-dessus de ce sujet principal, cinq

anges tiennent suspendus des écussons ou dra(Hollande), s. d., pet. in-12.

peaux avec légendes en allemand; en bas, cinq dia

bles ; les trois personnages du sujet principal sont En mar. de Trautz, 39 fr. Potier.

marqués des lettres A. B. C. ; les cinq anges sont A la même vente figuraient :

désignés par E. G. I. L. N. et les diables par D.

F. H. K. M. - PRÉDICTIONS générales et particulières pour l'année 1791 et autres. Paris, chez Tel, å la Sy

2e feuillet, 2 compartiments; le premier, divisé bille, 1741, petit in-12.

lui-même en deux parties, représente le Christ dans

sa gloire, avec deux anges lui tendant, l'un le rameau Satyre contre les auteurs et les acteurs; avec une de paix, l'autre le glaive; au-dessous de l'arc-en-ciel clef; en mar. de Capé, 25 fr.

sur lequel trône le Seigneur, se trouve une sainte - ALMANACH du diable pour 1738 (par l'abbé Ques

femme avec trois personnages nus et mains jointes,

vêtus simplement d'une étole : ce sont des âmes nel, neveu du célèbre). S. l., 1738, in-12.

qui écoutent leur jugement ; l'une est sauvée et enAussi fort rare.

tre au paradis, l'autre écoute sa sentence, la 3e ALMANACH du Trou-Madame. Paris, attend son tour de séance.

1791, in-16. (Cat. Leber, no 2566). 50 fr. Le compartiment du bas représente l'ange de la en mar., Lefebvre d'Allerange; en demi

justice pesant une âme, tandis que le diable plaide

d'un côté et le bon ange réplique de l'autre. rel. 32 fr.Veinant.

Chacun des dix personnages ci-dessus a sa léIl en existe une réimpr. publiée par J. Gay à Ge. gende en bas-allemand, et sa lettre justificative, en nève et tirée à petit nombre.

haut :0.Q.P., au milieu : R. T. V.S, en bas : Y. X. Z. ALMANACH spirituel et perpétuel, néces

Le second alphabet, sur même papier, est aussi

sur 2 ff. petit in-fol. saire à tout homme sensuel et temporel.

Chacun des deux ff. est divisé en trois compartiJ. b. 11. . (1530), 16, goth., de 16 II. . ments à peu près de même dimension. Pièce rare; critique des almanachs du temps. 22 fr. Dans le premier, la mort offre au pécheur une Cailhava.

écharpe ou une étole qu'il semble refuser, tandis ALMANACHS. Les Canons et documens

que son bon ange vient à son aide.

Dans le second, la mort a réussi à lui faire actres amples, touchant lusaige et prac

cepter cette écharpe, par laquelle, dans le troisième, tique des communs Almanachz, que l'on elle l'entraine vers le diable qui l'attend.

Chacun des personnages a sa légende en allemand

trum Savouret , 1677, in-fol., un front. et sa lettre capitale : Au 1er comp., l'ange A, le pécheur B, la mort C.

gravé, un f. de texte impr., 14 planches,

et un f. contenant le privilege. [8983] Au 2°, la mort D, le pécheur E. Au 3€, la mort F, le pécheur G, et le diable H. ALVA (Bartholome de), Beneficiado del Au 2e s. les sujets correspondent à ceux du 1er f.:

Partido de Chiapa de Mota. Confesl'écharpe personnifie sans doute l'état de péché ou sionario mayor y menor, en lengua l'impureté, mais quelle est l'origine mystique de l'embleme, nous ne saurions le dire.

Mexicana, y platicas contra las superstiAu ser comp., le pécheur qui a refusé l'écharpe

ciones de Idolatria, que el dia de oy an au f. correspondant est introduit par le Christ au

quedado a los Naturales desta Nueua paradis,

España, e instruccion de los s. sacraL'Ange I, le pécheur K, le Christ L.

mentos,... etc. En... Mexico, por FranAu 2e, le pécheur qui hésite est tiré d'un côté par cisco Salbago, impressor del secreto del le diable, de l'autre par le bon ange: l'enfer est là, mais l'ange triomphe, repousse le diable et lui as

santo officio, 1634, in-4. sène un bon coup de croix ; dans l'enfer, sont trois Volume précieux qui n'est mentionné par aucun pécheurs qui brûlent. Il n'y a pour ces dix person des bibliographes américains. nages que cinq lettres et cinq légendes :

£. 6. Sh. 7. D. 6. P. Fischer. Le diable M, le pécheur et l'ange N, les trois brûlés : O, P, Q.

ALVAREZ (Francisco). Ho Preste loam das Au 3e enfin, le pécheur qui s'est affublé de l'é. indias (Vignette en bois, tirée en rouge charpe est poussé par un diable, chaussé de sou.

& noir, et au-dessous): Verdadera inliers à la poulaine, vers un autre diable qui a le croc de fer à la main ; la porte de l'enfer est là toute · formacam das terras do Preste || Joam ouverte avec les trois damnés.

segundo vio 3 escreueo ho padre FranTrois légendes et trois lettres :

cisco Aluarez capellă del Rey nosso || Le diable R, le pécheur S, l'autre diable T; les senhor. — Agora nouamēte impresso quatre dernières lettres ne sont pas figurées.

(en Coimbra) por mandado do dito Ces quatre feuillets xylographiques sont d'une su

senhor em casa de Luis || Rodriguez perbe conservation ; l'encre d'imprimerie est trèsnoire et le tirage d'une grande netteté. Ce n'est plus

liureiro de su alteza. || Acabouse no là l'impression au frotton du cartier; c'est le vrai año de encarnacam..." || a hos vinte tirage d'une planche gravée sur bois en relief, ti

dous dias de Out || ubro || de mil o rage très-net et très-soigné. Le caractère des légendes est la pure lettre gothi

quinhentos 3 quarenta años, in-fol., que allemande du XVe siècle.

goth., de 2 ff. lim., 136 ff. chif., y ff. Ces planches nous paraissent exécutées avant 1470.

de table et 1 dernier f. pour la marque de La Bibliothèque nationale possède un cinquième

Luis Rodriguez. (28414] feuillet, joint à ces deux alphabets; M. Sotheby ne

Les caractères, qui ont servi à l'impression de ce l'a pas vu, car il ne le signale pas dans la note ms.

rare vol., ont été gravés à Paris (Voy. Ramusio, qu'il a laissée à la bibliothèque; la marque du papier

Navig., 1, 189). figure deux mamelons superposés dans un écusson.

Prix actuels : cat. Tross, 1872, 1000 fr.; autre Dix sujets dans le sens de la largeur du feuillet;

exempl. 1200 fr. chacun d'eux a sa légende en 2 lignes : ce sont les dix commandements de Dieu : le diable intervient ALVAREZ (Garci). Contemptus mundi dans cing de ces commandements; ce sont les 2e.

que hazia Garci Aluarez capelan de la 5€, 7e, ge et ge du Décalogue; le tirage de cette feuille est très-noir et doit être à peu près de la même épo

Serenisima señora : doña Germana que; la planche est entourée d'un large filet noir, reyna de Aragon. S. l. n. d., in-4, de 11 ff. et sa largeur entre les filets est de 180 mill., sa hau. teur de 253 mill.

Poëme inconnu aux bibliographes ; décrit (n° 431)

au catalogue Salvá , qui le croit imprimé à Valence. Nous avons décrit avec quelques détails ces précieux monuments de la xylographie, dont il ne ALVAREZ GUERRERO (L. Alfonso ). nous est pas possible de donner, même approximati

Las docientas del Castillo de la Fama, vement, la valeur. ALPHABETH (Livre d'), à escrire des

compuestas por el licenciado. Valencia,

Juan Jofre, ano de 1520, in-4, goth., exemples pour l'usage des Escoliers. A

45 ff. non chiffrés. · Francofurt, chez Théodore de Bry.

De longs détails sur ce livret très-rare dans l'En1594, in-4, fig. s. b. 20 à 25 fr.

sayo de una Biblioteca española, I , 165. Volume rare que recommande le nom de Th. de Bry.

ALVENTOSA (Pedro de). Historia lastiALQUIÉ (Fr. Savinien d'). Les Délices de mosa y sentida de los dos tiernos amantes la France, avec une description des pro

Marcilla y Segara, naturales de Teruel. vinces et des villes du royaume, enrichi S. l. n. d., in-4, 16 feuillets, à 2 col. des plans des principales villes de cet Es Poëme en redondillas, divisé en trois parties; le tat, par F. S. d'Alquié. Amsterdam,

caractère gothique donne lieu de croire qu'il fut im

primé au plus tard en 1555. Un exempl. de cet Commelin, 1670, in-12, fig.

ouvrage, inconnu aux bibliographes, se trouve dans Petit volume rare et assez curieux. 10 à 12 fr. la bibliothèque du duc de Marlborough, au château

de Blenheim (Ticknor, Hist. de la litt. esp., t. III, ALTUS. Mutus liber. Rupellæ, apud Pe p. 433).

AMADIS. (17520)

Les questions relatives à l'auteur de l'Amadis ont été abordées par Clemencin, dans ses notes sur Don Quichotte: par Salvá, dans le tome IV du Repertorio americano, et par M. Pascual de Gayangos, dans le très bon Discurso preliminar qu'il a placé en tête des Libros de caballerias (contenant l'Amadis et Las Sergas); Madrid, 1857, in-8.

Divers romans de chevalerie, tels que Tirant lo Blanc, El Baladro del sabio Merlin et la Demanda del Sancto grial, ayant été imprimés au quinzième siècle, Moratin a eu tort d'avancer, dans ses Origenes del teatro, que l'Amadis était le premier libro caballeresco qui avait vu le jour en Espagne. Consulter aussi l'ouvrage de M. E. Baret : De l'Amadis de Gaule et de son influence sur les mæurs et la litté. rature au seizième et dix-septième siècle. Avec une notice bibliographique ; 2e édit. ; Paris, Firmin-Didot, 1873, in-8. AMADIS DE GAULA. Los quatro libros

del Uir || tuoso cauallero Amadis || de Gaula : Complidos. || (au-dessus, une grande gravure sur bois, et dans une banderole les mots : AMA | DIS || DE | GAULA | ). (A la fin :) Acabanse los quatro libros del esforçado y muy virtuoso Caualle | ro Amadis de Gaula: enlos quales se hallan muy por estenso las grandes auenturas y || terribles batallas que en sus tiềpos por el se acabaron y vencieron y por otros mu || chos Cavall’os : assi de su linaje, como amigos suyos. Fueron emprimidos en l|la muy noble, y muy leál ciudad de Caragoça, por George Coci Ale || man. Acabaröse a xxx dias del 1l mes de octubre del año del na || scimiēto de ñro saluador Jesu Xpo mil y quinientos y ocho años (en dessous, au ro du 2980 f., la grande marque de l'imprimeur; le dernier f. est blanc). In-fol., goth., à 2 col., 302 ff. dont les 298 premiers sont chiffrés, sign. a-z et A-P, à 8 ff. par cahier, à l'exception de P qui n'en a que 6, 46 lignes à la p. entière. Première édition, découverte à Ferrare par M. Tross, et absolument inconnue aux bibliogr. espagnols. Un bel exempl. de ce livre important vaudrait bien cinq ou six mille francs et peut-être plus. - Los quatro libros del muy esforzado

cauallero... nueuamente emendados è hystoriados. Salamanca, 1510, in-fol.

D. Diego Clemencin, dans une note de son édition de Don Quixote (I. 107), cite cette édition en se référant à Lenglet du Fresnoy et à Quadrio; elle est également mentionnée dans un catal. dont le ms. autographe est au British Museum ; mais aucun bibliographe sérieux n'ayant décrit cette édition, non plus que celle de Sevilla, de 1510, on doit les considérer comme hypothétiques; toutefois las Sergas de Esplandian, c'est-à-dire la 5e partie de l'Amadis ayant paru á Séville en 1510, et le Florisando (6e partie) à Salamanca la même année, il y a tout lieu de croire qu'il existe de l'Amadis des éditions plus anciennes qui n'ont point encore revu le jour, et la découverte faite par M. Tross d'une édition de 1508, prouve surabondamment le fait. - Los quatro libros de Amadis de Gaula corregidos

por Garci Ordoñez de Montalvo. Seuilla, a xr dias del mes de Marzo 1511, in-fol., goth., á 2 col.

Cette édition figure au catal. de la bibl. de D. Fernando Colon à Séville, mais elle a disparu. - Los quatro libros del || muy esforçado Caua 1

llero Amadis de Gaula || ... El qual fue imprimido por Antonio de Salama || ca. Acabose en el anno del nascimiëto de nues || tro salvador Jesu Cristo de mil e quinietos ? XIX años , à XIII dias de mes de April, in-fol., goth., à 2 col., de 284 ff., fig. S. b.; le privilége de Léon X est adressé à Ant. de Salamanca.

Cette édit. est décrite å l'Ensayo et au cat. Salvá, tome II, p. 3; l'exempl. Heber, incomplet de 2 ff., est à Londres chez R. S. Turner; un second est à la bibl. d'Oporto; Clemencin dit en avoir vu un autre à la Bibliot. Nacional de Madrid, mais il a disparu. - Los quatro libros ... Fuerð emprimidos en ...

Caragoca ... por George Coci Alemă - Acabaronse à XXX dias del mes de Julio, en el año ...de mil, y quinientos y veynte uno, in-fol., goth., a

2 col., de 302 ff. y compris le front. et la table. - Los quatro libros ... Toledo, 1524, in-fol. Édi

tion qui n'est indiquée par Salvá que d'après une note ms. d'Heber. - L'édition de Sevilla, Juã Crðberger, 1531,

in-fol., de 300 ff., est décrite au Manuel et par Salvá (II, p. 5). - L'édit. de Venecia, Anton. de Sabio, 1533, in-fol., de vi-300 ff., lett. rondes, avec le titre en rouge, est indiquée au Manuel : un exempl. en v, a été

Vendu 1025 fr. Luzarche. - L'édit. de Sevilla, J. Cromberger, 1535, in-fol.. à 2 col. de 300 ff., est la copie littérale de celle de 1531, aussi bien que celle de 1539; elles sont dé

crites au Manuel et au cat. Salvá. - Los quatro libros ... Medina del Campo, Joã de

Villaquira y Pedro de Castro, 1545, in-fol., goth.,

à 2 col., de 207 ff. -- Dunlop indique une édition de Salamanca, 1547,

in-fol. , mais il est fort probable qu'il se trompe, et qu'il s'agit de l'édition publiée à Séville cette même année. - L'édition de Salamanca, Vincencio de Portomariis, 1575, indiquée au Manuel comme se trolivant à la bibliothèque de la rue Richelieu, figure au catalogue Salvá , où elle est décrite, t. 11, p. 7. - Une édition s.l., 1547, in-fol., est indiquée par le

bibliographe portugais Barbosa Machado. – Une réimpression mal exécutée et accompagnée de figures au-dessous du médiocre, a paru á Madrid

en 1838, 4 vol. in-4. -- LAS SERGAS del muy virtuoso cauallero Esplan

dian, hijo de Amadis de Gaula , llamadas ramo de los quatro libros de Amadis. Fue impresso en Sevilla por maestro Jacobo Cromberger à 31 de Julio de mil quinientos e diez años, trasladolas y emendolas Garci Gutierrez de Montaluo... in-fol.,

goth., à 2 col. Catal. de Don Fernando Colon.

C'est la plus anc. édit, citée ; celle du même catal. datée du 31 juin 1510, doit être la même : il n'y a qu'une erreur de mois bien admissible. - L'édition de Toledo, 1521, citée par M. Brunet d'a

près l'exempl. de la Mazarine, est acceptée par les rédacteurs de l'Ensayo, qui ne peuvent en citer

d'ex. en Espagne. - Las Sergas... Sevilla, Juan Varela de Salamanca.

Acabose à diez dias de Abril. Año de mill r quinientos e veynte z seys años, in-fol., goth., à 2 col. 119 ff.

Le Manuel ne cite cette édition que sur la foi de Lenglet Du Fresnoy copié par d'autres bibliographes, mais elle est décrite dans l'Ensayo, I, 369, d'après un exempl. conservé dans la bibliothèque de D. José

zarine dont otheaose de

de Salamanca. Il faut observer que le nom du cor cincuenta, in-fol., goth., à 2 col., cix ff., recteur et traducteur est indiqué Gutierrez, au lieu d'Ordoñez, erreur qui provient sans doute de celle

fig. sur bois. que presente l'édition de 1510, et qui a ete reproduite - L'édition de Caragoça, 1587, que le Manuel indidepuis.

que d'après Lenglet du Fresnoy, est un in-fol. à - L'édition de Burgos, Juan de Junta , 1526, indi

2 col., lettres rondes, en casa de Pedro Puig y quée mais non décrite au Manuel, se compose de

Ioan Escarilla, 97 ff. chiffrés, et 2 non 126 fl. à 2 col. Un exempl. dans la bibliothèque Sa

pour la table. lamanca. Celle de Sevilla, 1542, dont un exempl. - Un exempl. de l'édit. de Lisboa, 1587, in-fol., 112 ff. est à la bibliothèque Mazarine, se trouve aussi chiffr., figure au cat. Salvá, no 1513 ; c'est le seul dans la Grenvilliana.

livre de chevalerie que Salvá ait vu tiré sur grand - Celle de Burgos, Simon de Aguayo, Año papier. L'édition de Caragoca, 1587, est également MDLXXXVII, in-fol., lettres rondes, à 2 col., 138 ff.,

au cat. Salvá,qui cite, sans la décrire, une édition n'a point de souscription, elle se termine par

de Toledo, 1534, in-fol., d'après une note d'Heber, les mots : LAUS DEO. Il se trouve également un

une de Sevilla, Jacobo Cromberger, 1550, et une des exempl. de cette édition dans la bibliothèque

de Estella, Adrian de Anvers, 1550, in-fol., goth., Salamanca ; elle fut destinée sans doute à servir à 2 col., cxiij ff., inconnue à tous les bibliograde second tome aux quatre premiers livres publiés phes. par Juan de Junta en 1526.

-- OCTAVO de Amadis. - L'édition de Caragoca, 1587 (à la fin 1586) que le - El octavo Libro de Ama || dis : que trata de las Manuel indique comme étant de 120 ff. est de 116 estra || ñas y grandes proezas de su hijo Lisu || arte (9. chiffrés et 5 non chiffrés, selon l'Ensayo, Celle v de la muerte del in clito rey Amadis, 1526. (al d'Alcala, 1588, in-fol., est décrite en détail au ca fin) : Fenece ... Fue sacado de lo Griego è toscano talogue Salvá, t. II, p. 8.

en castellano por Juan diaz bachiller en canones. Esplandian a reparu à la suite de l'Amadis de

Fue impreso en la muy noble y leal cibdad de Gaula publié à Madrid en 1857 (voir plus haut).

Seuilla por Jacome Cromberger. Acabose a XXV

de setiembre. Año de mil e quinientos e veynte - SEXTO de Amadis (DON FLORISANDO).

seys, in-fol., goth., à 2 col., fig. en b. au commen- El sexto Libro del muy esforçado e grande rey cement des chap., 223 ff. (Bibl. Salamanca).

Amadis || de Gaula : cn q se recuenta los grandes - NOUENO de Amadis (AMADIS DE GRECIA).
e hazañosos fe || chos del muy valiete e esforçado
cauallero forisando il principe de Cataria su so-

- Le catal. de la Colombina indique vaguement une brino, fijo del rey don Floresta. Cum privilegio.

édition de 1530, qui, en tout cas, a disparu sans (Al fin :) Acabose esta obra... á XV dias del mes

laisser d'autre trace. d'Abril año d' nuestro Saluador de mil e quinien --L'édit. de Burgos, 1535, est également enregistrée tos e diez años en la muy noble e muy leal cib par l'Ensayo sur la foi de Lenglet du Fresnoy, dad de Salamāca : Impressa en casa de Juâ de qui n'a point une autorité suffisante. Porras... in-fol., goth., à 2 col., de vi et 218 ff,

- L'édition de Sevilla, J. Crõberger, 1542, in-fol. dont les 64 premiers ne sont pas chiffrés. (Bibl. de Don José de Salamanca.)

est décrite au Manuel. Leprologue dédic. adressé à Don Juan de la Cerda

- L'édit. de Medina del Campo, por Francisco del

canto, à costa del honrado varon Benito Boyer, nous apprend que l'auteur de Don Florisando se nom

mercader de libros. Acabose a doze dias del mes mait Paez de Rivera; il se dit traducteur d'un texte

de abril, año de 1564, in-fol., lett. rondes, à 2 col. italien, ce qui, d'après les us et coutumes de l'é

de 232 ff. et iv pour la table, est décrite dans l'Enpoque, veut dire l'auteur.

says, d'après l'exempl. qui fait partie de la bibl. - L'édit. de 1526 est décrite au Manuel d'après le

Salamanca. bel exempl. de la Bibl. nationale.

- M. Gayangos mentionne une édition de Valencia, - SEPTIMO de Amadis (LISUARTE DE GRECIA ).

1582, et une S. l. 1. d., in-fol., goth., à 2 col. -- El septimo libro de Amadis de Gaula que trata -Salvá (tome II. p. 12) décrit une édition de Lisboa. de los grandes fechos en armas de Lisuarte de Simon Lopez, 1596, de vi ff. lim. (et non pas 5, Grecia, fijo de Esplandian y assi mesmo de los de comme dit le Manuel) et 232 ff.; un exempl. est Perion de Gaula. Ševilla, por Joan Varela de Sa à la bibl. Salamanca. lamanca, año de mil e quinientos e catorce,

Cette édition de Lisboa. S. Lopez, 1596, est la in-fol., goth., å 2 col.

seule que possède Salvá; il fait remarquer qu'à la Cette première édition, dont on ne peut indiquer suite du Lisuarte imprimé à Saragosse par Pedro d'exempl., n'est citée par l'Ensayo que d'après le Puig en 1587, on lit ces mots : « A este libro se l'alal. de la Colombina de Séville.

segue la cronica del cavallero de la ardiente Es- L'édition de Seuilla, por Jacobo Crõberger

pada, llamado Amadis de Grecia, ce qui peut aleman y Jua Crõberger, 1525, a veynte dias del faire croire qu'il a paru á Saragosse une édition de mes de Octubre, in-fol., goth., est citée au Ma ce ge livre d'Amadis, faisant suite à celle de Lisuarte. muel.

- Don FLORISEL DE NIQUEA. Don José Salamanca en possède un exempl.

- Les éditions de Valladolid, 1532, in-fol., goth., et - L'édit. de Toledo, Joan de Ayala, 1539, in-fol. de Sevilla, Jac. Cromberger, 1546, in-fol., goth., goth. à 2 col., est citée au Manuel d'après l'exempl. sont toutes deux suffisamment décrites au Manuel. de la Bibl. nat. de Paris.

--L'édition de Lixboa, em casa de Marcos borges - El septimo libro (al fin) : Fenesce ... impresso Impressor do Rey nosso senhor, xx dias de abril en .... Seuilla por Dominico de Robertis. Acabose de 1566, est un in-fol., en lett. rondes, de 282 ff. a veymte dias de Deziembre. Año de mill e qui à 2 col. et 4 ff. de table; la bibl. Salamanca en nietos e quarenta y tres, in-fol., goth., à 2 col., possède un exempl. indiqué par l'Ensayo d'après un exempl. de la

- L'édition de Çaragoça, 1584, in-fol., est décrite au Bibl. de Cámara du roi d'Espagne.

Manuel. -- L'édit. de 1548 est citée au Manuel.

Un exempl. d'une édition de Burgos, s. d., in-fol., - El Septimo Libro..... Seuilla, Jacome goth., figure sur un catal. de la librairie Longman

de Londres, année 1825; il est fort probable qu'il Cromberger. Acabose a dezinueve

ya là quelque erreur; en tout cas nous ne la dias de henero,año de mile quinientos e

lentos e connaissons pas, non plus que celle de Tarragona,

connaissons pas, ne Tome 1.

« 前へ次へ »