ページの画像
PDF

55 ARGAIZ —

125 ff. cliif., 1 f. pour la souscript. et 1 f. blanc, en car. ital.

Première édition fort rare; sur le titre le portrait de l'Arétin, gr. en l>ois, avec la légende : I). Pelrus Arelimis flagcllum priitcipum. 20 à 25 fr.

— Bibliothèque d'Arétin, contenant les pièces marquées à la table. Cologne, Pierre Marteau, s. d. (Amsterdam, vers 1680), in-12, de 404 pp. [18009]

T.'excmpl. de M. de Chaponay (dlO fr.), revendu 385 fr., Desq, puis riiez M. (le la Villestrcux, 505 fr., a été enfin adjugé* 800 fr. vente H. B. (Potier, 1873). L'excmpl. Solar avait été payé 300 fr.

— On cite deux autres éditions, l'une de 4 ff. et 398 pp.; l'autre de 2 ff. et 402 pp.; la réimpression in-12 de 500 pp. a été faite non a Bruxelles, mais à Lu. gano, suivant Clcder.

L'arétin François, par un membre de l'Académie des dames (Félix Nogarcl). S. f., 1787, in-12, avec fig. assez Lien gravées par Eluin. (Voy. MEURSIUS). Ce graveur, assez peu connu, s'est donné la spécialité de l'illustration des ouvrages licencieux. C'est à son burin, quelque peu lourd et incorrect, que l'on doit les planches qui décorent : Le Portier des Chartreux; La Pille de joye; Thérèse philosoplte; Fèlicia; et peut-être Justine etJulictc,ou la suite de Justine, ces deux productions ineptes du marquis de Sade; ou attribue les dessins de cesf/luitrations h Borel. Eluin est mort à Bicétre et de Sade  Charcnton.

L'n autre Eluin (le pére de celui-ci?), très-médioerc graveur, a gravé le portrait du 1'. lloubigand, d'après Valade.

— Le Cabinet D'amour Et De Vénus est une reproduction pure et simple de la ïtibliotli. d'Arèlin. Oncnconnait deux éditions; l'une, qui porte : Cologne, chez les Héritiers de Pierre Marteau, est imprimée en France, probablement a Paris, vers 17b0, 2 vol. pet. in-12 de IV ff. et 174 pp. pour le premier; IV ff. et 234 pp. pour le second; avec 12 ligures qui n'ont aucun rapport a\cc l'ouvrage; ce sont des gravures au trait d'après des dessins faussement attribués au Titien; la seconde édition, imprimée quelques années après, sous le même intitulé que la première, se compose également de deux vol. in-12, le 1er de 215 pp. et 2 Cf., le second de 220 pp. et 12 ff.

Des excmpl. de ces volumes pornographiques sont portés aux prix excessifs de 750 et de 800 fr. au cat. (lu libraire Fontaine (1873).

Dialogue de l'Arétin où sont déduites les vies et déportements de Uns et de Uunia. Strasbourg f [Turin, J. Gag), 1871, in-18, de Lxxiii et 85 pp. et 1 f. [18032]

Réimpr. d'après l'édit. S. I. il. rf.(34 fr. Crozct, n" 1010). 11 avait été inséré a la suite des : « Secrètes ruses d'amour n Paris, 1610. L'introduction se compose d'extraits des notices de Philoinneslc Junior, d'autres delà vie d'Arétin par Boispréaux et de la notice de Peignot sur Arétin et sa fortune.

Dubbii Amorosi, Altri dubbij e sonelti Lussuriosi di Pietro Arelino. In lloma, nclta stamperia Vaticana, ton pricilcgio di .Sua Sanlità, MDCCXC1I, pet. in-8, de 68 pp. [14982]

Cette édition comprend 31 et 17 dubbij et 26 sonelti; elle a été probablement donnée par Crudeli ou peut-être par Buoudclmonlc.

Melzi fait observer, d'après Mazzurhclli, que le style et la langue de ces poésies ne permettent pas d'en accorder la paternité a l'Arétin.

— L'Arétin d'Augustin Carrache. A la Nouvelle Cuillère, s. d. [Paris, v. 1798), in-4.

Les figures, assez médiocrement exécutées qui accompagnent ce volume, ne sont pus gravées d'apre

ARGEMSON 56

Augustin Carrache, mais bien d'après des gravures de Pierre de Jode, exécutées sur les compositions d'Augustin. i Les prix des éditions italiennes d'Arclino n'étant pas sensiblement augmentés depuis quinze ans, nous ne pensons pas qu'il soit utile de fatiguer les bibliophiles de la sèche nomenclature des prix de vente.

— CoRONA di Cazzi. S. I. n. d., in-16.

Edition originale, 'qui ligure au supp. du cat. de Boze, 1759, n°. 1170.

S. I. n. d., de 7 ff. pour la Corona, pp. 1-14; de 15 ff. pour les Dubbii, paginés 83-113.

Tirage à part fait par Floncel de ces deux pièces impr. dans le Recueil du cosmopolite; Pcx. a passé chez M. Hulieaud de Marseille, il est aujourd'hui, par suite d'un legs, arrivé à la Bibl. nationale. L'ordre des sonnets est interverti; ils présentent des leçons différentes de celles des éditions ordinaires. Il y en a 18, après lesquels un Dialogo, un Sonetlo uliimo et un Epilogo.

Vinegia, 1556, in-16, 22 ff. imprimés seulement au recto. Nodier 41 fr.

L'arétin, sa vie et ses écrits, par Philarètc Chaslcs. \euchatel, mai 1873 [Mce, J. Oay), in-12, de XIX et 109 pp Tiré à 100 ex.

Articles extraits de la Berne des Deux-Mondes, 15 octobre et 1er novembre 1834, précédés d'un Avertissement de la Société des bibliophiles cosmopolites.

Sonnets luxurieux, suivis des doutes amoureux, avec leurs solutions, traduits de l'italien en français pour la première fois par A. P"*, précédés d'une notice Lio-historico-LiLliographique sur l'Arétin. Borne, aux dépens des plus illustres cardinaux M. D. XXIV (1871), In-18, de xxi-123 pp. et

I f. pour la tahle.

Tiré à 150 excmpl., dont 15 in-8, sur grand papier fort de Hollande; 10 sur fort papier album jaune; 5 sur pap. de chine.

Pitana errante, trad. française. Lampsaqtte, 1760. [Bruxelles ,J. Gag) , 1871, gr. in-8, avec 24 grav. au trait Tiré à 100 excmpl.

ARGAIZ (Gregorio de). La Perla de Cataluna, Histonade Nvestra Seiiora de Monserrate. Madrid, Andrès Garcia de la fglesia, 1677, in-fol.,de 7 AT. et 504 pp.

ARGENSON [René Voyer, S» d'J. Traicté de la Sagesse chrestieiine ou de la riche science de l'uniformité (sic) aux volontez de Dieu. Paris, Séb, Hure, 1651, in-8.

Livre que son auteur écrivit pendant les six mois de détention qu'il eut à subir comme prisonnier de guerre à Milan en 1640. U mourut à Venise, oii il avait été envoyé par le roi en qualité d'nmiiassadcur, et, l'année même de samorl, son fils publia ce livre à Paris, en même temps qu'il en donnait a Venise une traduction italienne qui parut en 1655.

II fit encore imprimer en 1677 une traduction de limitation, que son père avait également terminée pendant sa détention.

En mar. de Du Seuil, 179 fr. Taschcreau.

Nous plaçons ici une pièce rare, consacrée à célébrer la mémoire d'un des plus illustres personnages de cette famille:

Tombeau (Le) de très-haut et puissant seigneur messire Jean de Voyer... vicomte de Paulmy... Seigneur d'Argenson, clc... en plusieurs langues (grec, latin, italien et françois, par Ant. Valet, P. de la Floche, Saintongcois, Nouvellet, Jodellc, etc.). Lutelitc, apud. J. Bcnenalum, 1571, in-4, de 43 pp.

s En mar. de Duru, 110 fr. même vente.

ARGENT {. tbel d'). La Semaine d'Argent, contenant l'histoire de la seconde création, ou restauration du Monde. Sedan, Jaques de Turenne, 1629, pet. in-8.

Ce vol. est rare et offre quelque intérêt; c'est un poème dont Du Bartas a donné l'idée, et fourni le sujet ; il est resté inconnu à Goujet.

En mar. de Chatnbollc, 15 fr. Potier; S4 fr. Turquety.

La M M Mm. d'Argent, contenant l'histoire de la seconde création ou restauration du genre bumain. St'dan, J. Jannon, 1030, in-8. 50 fr. Soleil.

ARIAS (Pedro) de Avila, v° Pedrarias. Letteredi Pietro Arias Capitano générale, délia conquista del paese del Mar Occeano [tic) Scriptealla Maesta Cesarea dalla Cipta di Panama delleCose Vllimamente scopertenel Mar Meridianodectoel Mar Sur. M.D.XXV,5. in-16, de 41T. fig. s. b. au titre.

Cette pièce rare, enottava rima, parle du départ de Pizarre à la découverledu Pérou en 1525; elle figure dans le cat. Asher de 1865, oti elle faisait partie d'un recueil de seize pièces italiennes rares et curieuses qui venaient de Lihri; Asher demandait du recueil: £ 35; celle-ci atteindrait certainement le prix de 60 à 80 fr.

ARIAS Montanus (vulgô Dumont). Ariac Montani, benedicti hispalensis, communes et familiares hebraïcœ linguac idiotismi, omnibus bibliorum interpretationibus ac praecipue latinx santis pagnini versioni accomodati atque ex variis doctorum virorum laboribus et observationibus selecti et explicati. Antuerpix, excudebat Chr. Plantinus 1572. — Liber Joseph, sive, de Arcano sermone, ad sacri apparatus instructionem, a bened. Aria Montano hispal. concinnatus... ibid. id. 1572. — Liber Jeremiae, sive de actione... ibid. id. 1573. — Thubal Caïn, sive de mensuris sacris liber..., ibid. id. 1572. — Phaleg, sive, de gentium sedibus primis, orbisque terrœ situ. Ibid. id. Iô72. in-fol.

Cinq traités rares et curieux; ils sont ornés de cartes et fig. s. b., mais n'ont pourtant qu'une valeur médiocre. 15 à 20 fr.

ARIAS DE PORRES (D. Gomez). Resvmen de la Verdadera destreza en el maneio de la Espada. Salamanca, Melchior Esterez (1657), in-4, front, gr. représ, les armes de D. Fernando de Villalobos y Porres, oncle de l'auteur, à qui le livre est dédié; un titre, lu IV. Irai., 147 pp. et iv; fig. s. b. dans le texte.

Non cité par les bibliogr. espagnols. liO fr. cat. Maisonncuve.

ARIAS (Francùzek). Theologàstry Tractati duchowe. (Trois Traités spirituels.) IV Poznaniu, J. JVolrab, 1610, in-4. Traduction de l'espagnol en polonais.

ARIOSTO (Lw/or.). Orlando Fvrioso. Ferrant, 1516, in-4. [14741]

On connaît au moins huit exemplaires de ce livre infiniment précieux : celui de Soubise à la Biblioth. nationale; celui de la biblioth. de Dresde; celui de Grenvillc au British-Museum; un exemplaire à Ferrare; un autre à Dublin; un exempl. chez lord Spencer, le septième, croyons-nous, appartient au comte Melzi; enfin M. Panizzi en signale un huitième exempt, à Dublin, qui de la collection de M. Quin a passé a la bibl. de Trinity Collège. ,

— Orlando Ferrara, 1521, in-4.

On ne connaît que deux exemplaires de cette seconde édition, celui de Trinity Collège à Dublin; et celui de la Bibliolheca .ingelica à Rome.

— Orlando. Milano, 1524.

11 laut remarquer dans cette édition,presque aussi rare que les deux premières, que le v° du feuillet 37 a été, par suite d'une -erreur (l'imposition, imprimé au V du f. 35, et celui du f. 35 au \" du f. 37. L'exemplaire du British-Museum lient du rev. Henry Wellcsley.

— Orlando. Ferrara, 1532, pet. in-4. à 2 col., gr. s. b. et bordures signées F. de Nanto.

M. Panizzi consacre un long article à ce graveur distingué. On connaît, dit M. Brunei, cinq exempl. sur vélin de cette précieuse édition : bibl. publique de Vicencc; bibl. Barberini; bibl. de lord Charlemont ; British-Museum ; un cinquième a été vendu 2000 fr. à Paris en juin 1870.

— Orlando fv || rioso di Messer Luodovico Ariosto di || Nuouo ristâpato, & historiato : con ogni diligenza dal suo ori || ginale tolto: con le nuoua giûta, & le notationi di tutti gli || luoghi, doue p lui e stato tal opra ampliata.... (A la fin :)Stampato in Vinegia per Aluuise de Torti, iSelll anni delSignore M.DXXXIX, del me.sedi -iprile... pet. in-8, goth., à2 col., portr. d'Arioste au titre, fig. s. bois, de Ccvlix 1T. chifT., iv IL non ch., plus un dernier f. ne contenant que le portrait du poëte.

250 a 300 tr. L'cxcmpl. qu'avait vu M. Brunet était incomplet.

— Orlando ftirioso. liane, app. Bastiano di Bartholomeo Honorâti, 1556, in-4, fig. s. b.

Un très-bel exempl. recouvert d'une belle reliure en mur. citr., à riches comp., au chiffre répété de Catherine de Médicis, acheté, par M. Solar A M. Techener, 000 fr.; rev. le même prix en 1X60, a été porté au chiffre de 1,510 fr. à la vente du libraire Jos. Tcchener faite en 1805.

—Orlando furioso. Birmingham, G. Baskerville, 1773, 4 vol. in-4., fig. de Rartolozzi, Eisen, Moreau le Jeune, Monnet, Cipriani.

La plupart des planches de cette belle édition sont dues au burin de Bartolozzi; pendant que cet artiste travaillait à ce livre, son peu d'activité, sa nonchalance désespéraient l'éditeur, qui adressa un jour à l'artiste toute sorte d'invectives : a asino, poliront, animale... » étaient les plus douces; l'artiste ne répondait rien, mais en ce moment il travaillait à la planche destinée au 43e chant, et sur un tombeau,

[ocr errors][merged small][merged small]

de la pointe de son burin, il traçait les trois mots qui venaient de retentir à son oreille.

Un bel exempl. en gr. pap. relie en mar. par Dcrome, 400 fr. La Bédoyère; 300 fr. Potier; un second exempl. en pap. ord., mais également en anc. rel. mar., 215 fr. même vente. L'exempl. Deburc, rel. par Brade!, S35 fr. Tufton.

— Orlando Fvrioso. De Lvdivico (tic) Ariosto nuevamente traduzido de bervo ad berbum (de verbo ad verbum) de vulgar Toscano en el nvestro Gistellano, por Hernando Alcoçer. (Al fin :) Fui impressa la présente obra en la Impérial Ciudarl de Toledo, por Juan Ferrer... afw del Nascimiento de N. .S*, leso Christo de MDL, in-4, de 250 ff., port, de l'Arioste gr. en b. Le privilège est du 1° agosto 1549.

Celte traduction d'Alroçer, n'ayant pas été réimprimée, est devenue fort rare; signalons, en passant, une singulière erreur d'Antonio, qui indique une édit. de celte traduction à la date de 1510, quand l'original italien n'a paru qu'en 1516.

— Nous citerons encore une édition de Barcelona, Claude Bornai, 150a, in-4, de IV ff. lim., 215 ff. et S pour la table.

— Salva (II, 22) signale aussi la traduction en prosa castellana de Diego Vasquei de Contreras, Madrid, Francisco Sanchei, Allô M D. LXXV, in-fol. à 2 col., de vi ff. lim., et 230 ff. de tente.

— L'édition Anvers, Martin iïucio, 1556, in-4, citée au Manuel (I. 443), se compose de 3 ff. lim., 180 ff. et un pour la tabla. — Celle de 1557 est identique.

— L'édition de Zaragoza, 1555, ln-4, n'est connue que par l'indication de Jiménez, et celle Anvers, s. d., a la enseila de los dos CigUenas (marque de Nucio) n'est mentionnée que par Uayangos.

— ROLAMDI Furiosi liber primus et cantus cujusque princlpia, latinitale donati a Visito Mauritio de Monte florum. Auximi, per Astulfitm de Grandis, 1570, in-8.

C'est le premier livre imprimé dans la petite ville d'Osimo.

ARISTEAS. Histoire de la translation del la loy de Moyse par les LXXII, qu'on dit pour cause de briefueté les septante interprètes, traduicte par Guil. Paradin. A Lyon, chez Jean de Tournes, 1552, in-16. [540]

Première édition fort rare de cette traduction, réimpr., comme le dit le Manuel, à Lyon en 156», ln-4.

ARISTOTELES. Opéra, Gr., per D. Eras (nium). Basilex, op. lo. Bebel, 1539, 2 tom. en un vol. in-fol. [3375]

Cette édition offre cette particularité intéressante que l'on y rencontre , mêlées à beaucoup d'autres initiales gravées sur bois,six lettres du célèbre Alphabet de la mort d'Ilolbein, savoir:

A. H. A. M. 0. n.

— Opéra quaeextant... studio Frid. Silburgii. Fràco/urdi, Ant. JVechelii hseredes, 1584-87,11 tomes, in-4.

Cette édition d'Aristotc, donnée par Sylburg, est très-rarement complète, parce que les vol. en ont été publiés et vendus séparément. La biblioth. de Dresde en possède un bel exempl. complet, relié en

5 vol., dont le 7« tome renferme les Problemata que David Clément (t. il, p. 97) assure manquer aux exempl. de la bibliothèque du roy (nationale) et a celui de Bûnemann.

— Opéra omnia. Graîîe et latine. Parisiis, Didot, 1862-1874, 5 vol. gr. in-8, à 2 col. 80 fr.

Véritable monument élevé à la mémoire du grand polygraphc; c'est incontestablement la meilleure des innombrables éditions de l'illustre philosophe grec; l'index a été rédigé par M. Bussemaker; la mort l'a frappé lorsqu'il touchait à la fin de ce grand travail, qui a été revu et achevé par Heiti, avec de nombreuses notes et observations d'Egger.

Les fragments des ouvrages perdus d'Aristotc, qui nous restent, ont été recueillis par Emile Ileitz, et forment la 2« partie (1869) du tome IV de PAristole publié par la maison Didot.

Ce travail a été consciencieusement analysé par M. Eggcr dans le Journal des savants de mars 1872.

— Aristotle, by George Grote, edited by Al. BainsetJ.CrooneRobertson. London, 1872, 2 vol., in-8.

— Historia Animalium (Th. Gaza interprète). Basilex, apudHeroogiwn, 1534, in-fol. [5582]

Un bel exempl. en mar. à comp., relié pour Thom. Maioli, acheté par M. Solar au libraire Tcchener 800 fr. ; a été revendu en 1860, 1260 fr., et a la vente des livres de ce libraire faite en 1805 porté Â 2,025 fr.

Orgase (L'), avec les commentaires du seigneur de Frcsncs. A Paris, 1589, in-fol. [4508]

Le Liure du monde... tradulct en frScoys par Loys Mcigret. l'aris, Denys Janot, 1541,'pet. in-8. [4195]

C'est la même édit. que celle de Jehan André, portée au Manuel, avec un nouveau nom d'éditeur.

Opuscule du Monde : aucc opuscule de Philon Juif, du Monde : et le songe de Scipion : le tout traduict par P. Saliat. A Lyon, chez Pierre de Tours, 1543, pet. in-8, en lctt. rondes.

Pet. vol. fort rare, comme la plupart des Impressions de Pierre de Tours.

Les Éthiques, le gouvernement des Princes, le trésor de Noblesse, et les fleurs de Valèrc le grand. A Paris, chez Anllioine Pérard, 1497, in-fol., goth. [3674]

Nous ne voyons signalée dans aucune biblioth. celte édition de l'illustre imprimeur; a-l-elle disparu depuis les premières années du XVIIe siècle, oii elle ligurail encore sur les calai, des Foires de Francfort?

Dialogues des vertus morales, contenant les Éthiques de Arislote, avec les vertus adjoutées par figures <& exemples de ceux qui en Icelles ont versé, ensemble aucunes sentences et réponses facétieuses des anciens philosophes, translatées du latin en françois par Claude Grivel de Vcrdunsur-SaOne. Xowteltemcnt imprimé A Paris pour Pierre Sergent (1537), in-8, goth. 76 fr. en 1809.

The Ethics illustrated with essays and notes, by Sir Alexander tirant, 3d édit. revised. London, 1872, 2 vol. in-8.

Le traducteur n'attribue à Aristote que le 1" et le dernier livre; les dissertations préliminaires ont une véritable importance philologique.

Les Of.coxomiques d'Aristote, translatées nouucllcment du latin en francoys, par Siberl Louuenbroch, licencie es loix, demourant en la noble ville de Coulongno. Imprime nouueltement a tit, en la rue Xefce Xostre Dame a l'enseigne saincl Jehan Baptiste près saincte Geneuiefuedes ardans, s. d., (1532), in-16, lettres rondes. [3846]

Ce petit volume est dédié à Jehan Bync de Cologne; le dernier f. contient une grav. s. b. avec la marque de l'imprimeur Denis Janot. L'exempl. Huzard est porté à liO tr. par Tross en 1870.

Sexscyt le secret des secreti de Arislote pour cognoistre les conditions des hommes et des femmes, lesqucli il fist pour le roy Alexandre son disciple. J'aris, veuve. Jehan saiiiet Oeuys, s. d., pet. in-8, goth., de 8 ff. fig. s. I). 80 fr. Potier.

Cyrohantia, cum liguris. Ulmœ, 1499, io4, de 22 ff. A 32 lignes avec 6 grandes grav. sur bois de la grandeur des pages, représ, une main ouverte, avec inscription xylographique.

Cette édition est indiquée par llain (n° 1778). £ 1, Liuri, 1862.

Nous donnons le détail des traductions du grand polygraphe grec dues a la plume savante de M. Barthélémy Saintllilaire; ces traductions représentent le labeur d'une vie tout entière bien remplie, mais l'illustre helléniste a trouvé le moyen d'y Joindre de très-importants travaux que nous signalons a son nom.

Poutiqce d'Arislote, trad. par M. Barthélémy Saint llilaire, Sc édition. Paris, 1874, un vol. gr. in 8, 1000 ex. et 25 sur pap. de Hollande.

La première édit. de cette traduction parfaite date de 1837, 2 vol. in s; elle était accompagnée du texte grec; les éditions suivantes ,ikv», 1874) n'ont pas le texte.

Logique d'Aristote, trad. en français pour la première fois et accompagnée de notes perpétuelles. Paris, 1839-1844, 4 vol. gr. in-8.

Psychologie, traduite pour la première fois en français et accompagnée de notes perpétuelles. Paris, 1846, 1 vol. gr. in-8.

— OptsccLES (Parva Naturalia). Paris, 1847,1 vol. gr. in-8.

Morale. Paris, 1850, 3 vol. gr. in-8.

Poétique, trad. en français et accompagné de notes perpétuelles. Paris, 1858,1 vol. gr. in-8.

Physique, trad. pour la première fois en français, et acc. de notes perpétuelles. Paris, 1862, 2 vol. gr. in-8.

ARKUDIUS de Purgatorio. Romx, 1632, in-4.

Livre mystique asseï curieux, qui traite cette importante question « utrum detur purgatorium et an ■Uudsit per ignem ». 3fr. Campion (1767).

ARLEGUI (/.). Chronica de la provincia de S. Francisco de Zacatecas. Mexico, 1737, in-4, de 15 ff. lim., 412 pp. et 9 1T. de table.

51 thaï. 10 gr. Andrade.

— Béimpr. à Mexico, 1851, in-4.

ARMES (Les) Triomphantes de Son Altesse Monseigneur le duc d'Espernon pour le sujet de son heureuse entrée faite dans la ville de Dijon le 8 may 1656 (par Bénigne Grignette). A Dijon, chez Philibert Chavance, 1656, pet. in-fol. de vu ff. et 77 pp., titre gr. et 18 pl. gr. à l'eau-forte par Mathieu, d'après Godran.

80 1 100 fr. et plus, dit M.Vinct [Bibl. des BeauxArts) ; 74 fr. Ruggieri.

AR.MEURE de pacience en aduersite. (Petit Traicte appelle F) tresconsolatif pour

ceulxqui sontentribulation, auquel sont bien au long declairez plusieurs grans prouffitz qui sont et se trouuent es tribulation, et aduersitez paciemment endurées. Mil cinq cens XXXVII. (A la fin :) Cy finit le liure appelle Larmeure de pacience nouvellement imprime a Paris, et fut acheue de imprimer le ilii" iour de Janvier Mil cinq cens xxxvn, in-8, goth. 2 fig. sur bois au r" et v° du titre; une autre au r° du dernier f., dont le v° est blanc. [1537 ou 1627] 51 fr. Yéménii.

Nous avons dû donner le titre détaillé de cette pièce rare, qui n'est pas décrite au Manuel (a l'art. Traicté).

— Autre édit. Lyon, Jeltan de Tournes, 1555, pet. in-8.

ARMOIRIES de la ville de Paris, sceaux, emblèmes, couleurs , devises, livrées et cérémonies publiques. Ouvrage commencé par feu le comte A. de Coëtlogon, refondu et complété par M. L. Tisserand et le service historique de la ville de Paris T. Ier. Paris, impr. nationale, 1875, in-4.

Les 2 vol. avec 40 pl. et plus de 400 bois gravés coûteront 100 fr.

ARMORIAL de la ville de Paris. (Armoiries gravées par Beaumont.) Paris, s. d. (1760), in-fol.

Rare et recherché. 150 à 200 fr.

ARMORIAL des États du Languedoc; fig. et blasons gr. par Beaudeau. Montpellier, 1586, in-4. Vol. important. 50 à 60 fr.

ARNALTE et Lucenda, histoire de l'amant mal traicté de s'amye, traduicte de l'Espaignol de San Pedro, par Nicolas de Herberay. A Lyon, chez Eustace liarricat, 1550, in-16. 40 k 50 fr.

ARNOLDUS de Nova-Villa. Regimen sanitatis Salernitanû neenô et || magfi Arnoldi i noua villa. Féliciter ïcipit. (Au r° du dernier f. :) Explicit regimen sanitatis composition seu ordi j| natum a magistro Arnoldo de villa noua Ca~ thaïo || no omnium medicorum viuentium Gemma, ||in-4, goth., s. d.,de 135 ff. à longues lignes de 30 à la p. entière, sans ch. ni réel., mais avec la sign. A*r4 (r8). [12814]

Édition fort rare, imprimée a Louvain par Jean de Wcstphalie.

ARNOULX (François). Les Merveilles de l'autre monde, contenant les horribles tormens de l'Enfer, les admirables Joves du Paradis, auec le moyen d'éviter l'un et acquérir l'autre, par Françoys Arnoulx, chanoine de Riez, en Provence.

[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

Lyon, B. Rigaud, 1615, pet. in-12. [1249]

Édition, probablement originale, de ce livre singulier, où se trouvent dépeints, d'une façon naïve, les divers tourments des sens, l'ouye, l'odorat, le goust, l'attouchement, etc. 7 fr. 25, vente Handin et Ilostain ; le même exempl. 20 fr. cat. Fontaine.

— De ces « Merveilles de l'autre monde » nous citerons encore deux éditions que ne mentionne pas II. Brunit; l'une de Rouen, J, Ilerllictin, 1051, pet. in-12 ; l'autre impr. dans la môme ville en 1668 et de même format.

Du mémo chanoine, qui était aussi ancien avocat au parlement d'Aix, nous citerons deux opuscules encore plus rares:

La Poste Royalle de Paradis par Fr. Arnoulx. Lyon, 103a (réimpr. ibid., 1035), in-12. 8 fr. Gersaint.

Le Secret pour ouvrir la porte du Paradis en mourant... pour, au partir de ce monde, s'envoler dans le ciel, par Fr. Arnoux, chanoine en l'église de Uiez en Provence. Lyon, P. lligaud, 1622, in-12.

Ouvrage qualifiéde rare et singulier par M. Potier, et vendu comme tel, en mar. de Lortic, 30 fr. Desq (1866).

— Il a été réimpr. sous cet autre titre : L'Eschelle. de Paradis, pour, au partir de ce monde, escheller les cieulx. Rouen, 1661, in-12. L'ignorance et la crédulité de cette époque, que

l'on qualifie de bon vieux temps, faisaient à ces élucuhralionsd'une imagination malade un succès qui se traduisait par de nombreuses réimpressions, dont le lecteur, nous l'espérons, nous permettra de lui faire grâce.

ARON (Pietro). Toscanello in Musica, nuouamente stampato con l'aggiunto da lui fatta etc. Vinegia,per Maestro liernardino et M0 Mattheo de Filait, 1529, in-fol., de 64 1T., y compris le titre et un f. blanc, fig. s. b." [10142]

Cette édition est indiquée au Manuel comme n'ayant que 36 ff.; un bon exempl. a été vendu 50 fr. Ashcr.

C'est de cet écrivain florentin • e crosachiero » qu'un contemporain a osé dire: In memoria aeterna erit Aron, Et nomen ejus nunquam destructur.

ARRÊT de la cour du parlement portant condamnation capitale contre Simon du May et déclaration d'innocence du seigneur Davantigny et la Tour. Lyon, 1566, in-8, de 4 ff. 20 fr. (1869).

ARREST de la cour du parlement de Bordeaux contre une jeune damoiselle, laquelle fit manger le foye de son enfant à un jeune gentilhomme qui avait violé sa pudicité. Paris, 1614, pet. in-8,8 à 10 fr.

AREST (L') du procès criminel faict a len || côtre de mesire Jaques de Beaulne cbe || ualier seigneur baron de Samblancey || viconte de tours : conseiller et chamber || lau du Roy nostre sire f gouuer || neur de thouraine. S l-n. d. [Paris 1527), pet. in-8, en gros car. goth., de 4 ff.; le dernier feuillet ne contient

qu'une gravure en bois, et sur le titre sont les armes de France.

Pièce fort rare. 125 fr. en 1866; revendu 170 fr. Taschcreau.

ARREST donne aux Manâs f habitas de la ville de Bordeaulx, ensemble les articles du procès verbal, auec les lettres patftes du Roy nre sire enuoyees en la duché de Guyenne pour la reformatiô des estaz. Imprime a Paris, par Nicolas Chrestian, Mil cinq cens XLIX, pet. in-8, Goth. de 16 ff. 15 à 20 fr.

ARREST donné, Prononcé et Exécuté contre Jehan d'Oldenbarnevelt, n'aguères Aduocat d'Hollande et West-Frise, le 13e de May 1619, en la cour du chasteau deuant la grande salle à la Haye. Traduit de Flamen en François.... A la Haye, chez Loys Elsevier, marchant libraireà la Salle, an. 1619, arecq privilège, in-4, de 16 pp., en car. ital.

— Arrest.... Jouxte la copie imprimée à La Haye, chez Loys Elsevier, 1619, pet. in-8, de 24 pp., en car. ronds.

Pièce fort rare, dont la première édition a été vendue 31 fr. chez J. de Meyer, et la seconde, 26 fr. 4 la vente Picters.

ARREST mémorable du Parlement de Tolose contenant vne histoire prodigieuse de nostre temps, avec cent belles et doctes annotations de M. Maistre Jean de Coras, conseiller en la dicte cour et rapporteur du Procès. Paris, 1565, pet. in-8.

Pièce rare, relat. au procès de Martin Guerre.

ARREST de la cour de Parlement, donné à rencontre des nommés Théophile, Frenicle, Colletet, Berthelot et leurs complices. Paris, Morel et Mestayer, 1623, in-8.

ARREST du privé conseil du Roy, donné à Moulins, entre Mrs de Guise et Mr. l'Admirai. S. /., 1566, in-8, de 7 ff.

Arrest de la cour, contenant règlement pour les armes, tiltres et qualitez des Gentilshommes et de leurs femmes, et pour la reformation des habits et tiltres selon la qualité des personnes, lu en audiance le dernier iour de feurier 1625, et publié à son de trompe le mesme iour par les carrefours de la ville de Dijon. S. /. {Dijon) imprimé par Claude Cuyot, imprimeur ordinaire du roy, 1625, in-8.

ARREST de dernière exécution contre
Gaspard de Coliguv, Fr. Briquemaut et
Regnault de Cavaignac. Lyon, Michel
Jouue, 1573, in-4.
201 Tr. d'IIcrvilly en mars 1872.

Arrest de la cour de Parlement contre Jean Chastel. Paris, 1595, in-8.

Arrest contre le très-méchant parricide Fr. Ravaillac. 1b. 1610, in-8.

« 前へ次へ »