Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle,: appliquée aux arts, principalement à l'agriculture et à l'économie rurale et domestique, 第 4 巻

前表紙
Crapelot, 1803
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

426 ページ - ... précipitation, et dans la seule vue d'y faire une ouverture pour en sortir: au reste assez indifférent, ne s'attachant pas volontiers, ne cherchant point à nuire et assez peu à plaire.
421 ページ - ... les bords de la rivière et coupent de moindres arbres, les uns gros comme la jambe, les autres comme la cuisse; ils les dépècent et les scient à une certaine hauteur pour en faire des pieux; ils amènent ces pièces de bois d'abord par terre jusqu'au bord de la rivière, et ensuite par eau jusqu'au lieu de leur construction; ils en font une espèce de pilotis serré, qu'ils enfoncent encore en entrelaçant des branches entre les pieux. Cette opération suppose bien des difficultés vaincues;...
432 ページ - ... puisque l'eau qui se précipite de la montagne , réjaillit fort haut en écumant : pour moi , après l'avoir considérée de tous les endroits d'où on peut l'examiner à son aise, j'estime qu'on ne sauroit lui donner moins de cent quarante ou cent cinquante pieds. » Quant à sa figure , elle est en fer à cheval , et elle a environ quatre cents pas de circonférence ; mais précisément dans son milieu , elle est partagée en deux par une île fort étroite et d'un demi-quart de lieue de long...
420 ページ - ... l'établissement, et c'est toujours au bord des eaux. Si ce sont des eaux plates, et qui se soutiennent à la même hauteur comme dans un lac, ils se dispensent d'y construire, une digue : mais dans les eaux courantes, et qui sont sujettes à hausser ou baisser, comme sur les ruisseaux...
421 ページ - A mesure que les uns plantent ainsi les pieux, les autres vont chercher de la terre qu'ils gâchent avec leurs pieds et battent avec leur queue; ils la portent dans leur gueule et avec les pieds de devant, et ils en transportent une si grande quantité, qu'ils en remplissent tous les intervalles de leur pilotis.
422 ページ - ... ce sont des cabanes, ou plutôt des espèces de maisonnettes bâties dans l'eau sur un pilotis plein tout près du bord de leur étang avec deux issues, l'une pour aller à terre, l'autre pour se jeter à l'eau. La forme de cet édifice est presque toujours ovale ou ronde ; il y en a de plus grands et de plus petits, depuis quatre ou cinq jusqu'à huit ou dix pieds de diamètre ; il s'en trouve aussi quelquefois qui sont à deux ou trois étages; les murailles ont jusqu'à deux pieds d'épaisseur...
513 ページ - ... encore moins au printemps ; l'herbe tendre et chargée de rosée lui suffit : mais , dans les chaleurs et les sécheresses de l'été, il va boire aux ruisseaux, aux mares, aux fontaines ; et dans le temps du rut il est si fort échauffé, qu'il cherche l'eau par-tout, non, seulement pour appaiser sa soif brûlante, mais pour se baigner et se rafraîchir le corps.
425 ページ - C'est principalement en hiver que les chasseurs les cherchent, parce que leur fourrure n'est parfaitement bonne que dans cette saison; et lorsque, après avoir ruiné leurs établissements, il arrive qu'ils en prennent en grand nombre, la société trop réduite ne se rétablit point; le petit nombre de ceux qui ont échappé à la mort ou à la captivité se...
447 ページ - ... peuvent vivre dans les régions tempérées ; au reste, ce sont tous des animaux très-laids ; leur gueule fendue comme celle d'un brochet , leurs oreilles de chauve-souris , leur queue de couleuvre et leurs pieds de singe , présentent une forme bizarre , qui devient encore plus désagréable par la mauvaise odeur qu'ils exhalent, et par la lenteur et la stupidité dont leurs actions et tous leurs mou Vf nie n.
570 ページ - ... la vue des hommes : ils entrent insolemment, et sans marquer de crainte, dans les bergeries, les étables, les écuries ; et lorsqu'ils n'y trouvent pas autre chose, ils dévorent le cuir des harnois, des bottes, des souliers, et emportent les lanières qu'ils n'ont pas le temps d'avaler. Faute de proie vivante, ils déterrent les cadavres des animaux et des hommes : on est obligé de battre la terre sur les sépultures, et d'y mêler de grosses épines pour les empêcher de la gratter...

書誌情報