Œuvres complètes de Thomas Reid. Publ. par T. Jouffroy, avec des fragments de m. Royer-Collard, 第 3 巻

前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

357 ページ - Mais qu'est-ce donc que je suis? Une chose qui pense. Qu'estce qu'une chose qui pense? C'est une chose qui doute, qui entend, qui conçoit, qui affirme, qui nie, qui veut, qui ne veut pas, qui imagine aussi et qui sent.
437 ページ - C'est une sphère infinie dont le centre est partout, la circonférence nulle part*. Enfin c'est le plus grand caractère sensible de la toute-puissance de Dieu, que notre imagination se perde dans cette pensée.
437 ページ - Nous avons beau enfler nos conceptions au delà des espaces imaginables, nous n'enfantons que des atomes, au prix de la réalité des choses. C'est une sphère infinie dont le centre est partout, la circonférence nulle part.
336 ページ - II est évident que l'esprit ne connaît pas les choses immédiatement, mais seulement par l'intervention des idées qu'il en a. Et par conséquent notre connaissance n'est réelle qu'autant qu'il ya de la conformité entre nos idées et la réalité des choses.
355 ページ - Dieu qui peut tout, et par qui j'ai été fait et créé tel que je suis. Or, que sais-je s'il n'a point fait qu'il n'y ait aucune terre, aucun ciel, aucun corps étendu, aucune figure, aucune grandeur, aucun lieu...
228 ページ - ... rien exprimer par des paroles lorsque j'entends ce que je dis, que de cela même il ne soit certain que j'ai en moi l'idée de la chose qui est signifiée par mes paroles.
12 ページ - ... dans l'esprit que nous prenions un mauvais chemin , et qu'avant de nous engager dans ces sortes de recherches , il était nécessaire d'examiner notre propre capacité , et de voir quels objets sont à notre portée , ou au-dessus de notre compréhension. Je proposai cela à la compagnie , et tous l'approuvèrent aussitôt. Sur quoi l'on convint que ce serait là le sujet de nos premières recherches. Il me vint alors quelques pensées indigestes sur cette matière, que je n'avais jamais examinée...
392 ページ - ... qu'elle va au delà de la simple probabilité. « Que si, après tout cela, dit Locke, il se trouve quelqu'un qui veuille mettre en question l'existence de toutes choses , il doit considérer que nous avons une assurance telle qu'elle suffit pour nous conduire dans la recherche du bien et dans la fuite du mal que les choses extérieures nous causent, à quoi se réduit tout l'intérêt que nous avons à les connaître.
284 ページ - Ainsi j'appelle idées la blancheur, la froideur et la ron« deur, en tant qu'elles sont des perceptions ou des sensa« tions existant dans l'âme; et en tant qu'elles sont dans « une boule de neige qui peut produire ces idées en nous , «je les appelle qualités. Que si je parle quelquefois de « ces idées comme si elles étaient dans les choses mêmes, « on doit supposer que j'entends par là les qualités qui se « rencontrent dans les objets qui produisent en nous ces
362 ページ - ... une autre faculté active, capable de former et produire ces idées. Or cette faculté active ne peut être en moi « en tant que je ne suis qu'une chose qui pense *, » vu qu'elle ne présuppose point ma pensée...

書誌情報