ページの画像
PDF

(Mémoires de la Margrave d' Anspach, que lui , qui écrivait à Amsterdam , et trad. franc. vol. 2°, p. 104.)

l'année même que parut le Montaigne, * MONTAIGNE (Michel de ). Ses devait bien savoir à quoi s'en tenir sur

Essais. Amsterdam , Anthoine Mi- le point ici en question , et que s'il a chiels, ou Bruxelles, Fr. Fop écrit Bruxelles, c'est qu'à coup sûr il ne pens , 1659, 3 vol. in-12.

fallait pas écrire Amsterdam. Quant à Edition dont on ne recherche plus guère

la lettre de Rolland Desmaretz à Cha

pelain, que M. Bérard cite comme un maintenant que les exemplaires très grands de marges , c'est-à-dire qui ont

témoignage précieux en faveur de son de 5 p. 8 lig. à 5. p. 11 lig. Vend. 5 p.

opinion , elle n'a aucun rapport à l'é

dition de 1659, ainsi que l'a bien 9 lig. go fr. A. Martin ; 5 p. 10 lig. 150 fr. Renouard ; 5.p. u lig. 284 fr.

démontré M. Nodier dans ses Mélanmar. bl. dent., Bérard. Autrement, de

ges, et comme nous pourrions le dé18 à 36 fr. selon la condition. .

montrer nous-même par de nouveaux Nous avons dit (IV, p. 558, 2° col.) qu'il

argumens si la chose en valait la peine. ne paratt pas que cette édition ait été - Essais de Montaigne, avec des imprimée par les Elzevir ; mais comme commentaires et une notice, par à ce sujet M. Bérard nous reproche de M. Amaury-Duval. Paris, Chasn'avoir pas donné de raisons à l'appui seriau ( impr. de Donder-Dupré), de cette assertion , qui ne suffit pas, 1820-23, 6 vol. in-8. 18 fr. ajoute-t-il, pour détruire une opinion Partie d'une collection de moralistes franaccréditée depuis long-temps, nous çais que devait publier le même édicroyons nécessaire d'entrer ici dans teur, et dont il n'a paru que Montaigne quelques détails. D'abord, dirons et Charron. On y'a mis de nouveaux nous, aucune édition portant le nom titres en 1827.. d'un des Elzevir ne nous présente

- Les mêmes, avec les notes de tous identiquement les caractères du Mon

les commentateurs. Paris, Lefèvre taigne, tandis que ces mêmes caractères se rencontrent déjà dans l’Alaric de de l'impr. de Crapelet), 1823 , Scudéry, bien certainement impr. à

5 vol. in-8. 18 fr. Bruxelles, par Fr. Foppens , en 1656. L'avertissement est signé Eloi JohanOr, ce Fr. Foppens , libraire et impri- neau. meur, est le même dont le nom se lit - Les mêmes, édition selon l'orthosur les titres d'une partie des exem- graphe de l'auteur , avec des somplaires du Montaigne de 1659; et re maires analytiques et les notes de marquons que les caractères de ces 3 vol. tous les commentateurs, précédés de sont déjà un peu usés , et par consé

la préface de Mlle de Gournay, et quent un peu moins beaux que days l'Alaric publié trois ans avant : c'est

d'un précis de la vie de Montaigne.

Paris, Tardieu-Denesle, 1828, donc Foppens et non Elzevir qui a imprimé le livre qui nous occupe. Ensuite 6 vol. in 8. 18 fr. nous ajouterons un fait qui confirmera - Les mêmes, avec les notes de tous entièrement notre opinion à cet égard : les commentateurs, édition revue c'est que le Montaigne de Foppens est et augmentée de nouvelles notes, annoncé comme de Bruxelles dans par M. Jos.-Victor Leclerc. Paris, deux catalogues de Blaeu, impr. à

Lefèvre, 1825-28, 5 vol. in-8. pap. Amsterdam en 1659 et en 1662. Or,

caval. vél. portrait, 45 fr. (réancomme le rédacteur de ces deux catalogues a eu soin d'y marquer , avec une

noncé à 20 fr.)-Pap. Jésus vélin, certaine exactitude, les noms des villes 120 fr. où ont été impr. les livres qu'il an- Belle édition , impr. par J. Didot aîné, et nonce , et même lorsque ces noms ne se faisant partie de la collection des claslisent pas sur les titres, il faut croire, siques français.

- Nouvelle édition, collationnée sur elogios panegiricos escritos por los les meilleurs textes. Paris, Furne, mas esclareciados ingenios , solici

1830 , gr. in-8. à 2 col. 12 fr. tados por Montalván. Madrid, 1636, Réimpression de l'édit. donnée par de pet. in-4.

.. . L'Aulnay, en 1818.

. C'est sous le nom de Montalvan que pa. MONTALBODDO FRANCANZANO. rut, en 1624 , l'Orfeo de Lope de Vega. Voyez VESPUCCI.

MONTALVO ( Alphonso Diaz de). MONTALVAN (Juan Perez de). Manuale , sive repertorium super

Successos y prodigios de amor, én abbatem Panormitanum. Hispali , ocho novelas exemplares. Madrid, Ant. Martinez, Barth. Seguram. J. Goncalez, 16211, pet, in-4. de Alph. de Puerlo, 1477, in-fol.

166 f. Vendu 10 fr. Gobier.. Edition très rare, et, sinon la première, du Réimpr. à Madrid, 1626, in-4.; à Bruxel

moins une des premières productions les, 1626, pet. in-8.; à Séville , en 1635,

datées des presses de Séville. Elle a des

signatures, mais on n'y trouve ni chiffr. in-4.; à Tortose, Fri Martorelli , 1635,

5. ni réclames. (Santander, III, 189.) in-8.; à Barcelone, Lacavalleria, 1639 (avec l'Orfeo), et 1640, in-8.; à Séville. - Ordenanzas reales de Castilla : comRodriguez, 1641, in-8.; à Séville, Go pilacion de leyes que mandaron hamez de Pastrana , 1648, in-8. ; à cer los... principes el rey Don FerBruxelles, Foppens, i902, in-4.; à ; nando e la reyna Dona Isabel. en Madrid , 1723, in-4.; et à Barcelone, Zamora. Anton. de Centenera . 5 1730 , in-4.

... Tinio,1485, in-fol. (Santander, III, Traduit en français par de Rampalle, sous le titre de Nouvelles de Montalvan,

190.) Paris, Rocolet, 1644 , pet. in-8.

n, Cette édition est d'une extrême rareté.

Celles de Séville, 1492,1495,1496, 1498 -- Para todos. Exemplos morales ,

et 1499, et Salamanque, 1500 , in-fol. humanos y divinos en que se tratan

que cite Panzer, sont aussi des livres fort diversas ciencias, materias y facul difficiles à trouver. dades, repartidos en los siete dias

- Fuero real de España, diligentede la semana. Huesca , Pedro Blu

mente hecho por el noble rey Don son, 1633, pet. in-'1.

Alonso noveno, glosado por el egreRéimpr. à Madrid, en 1635 et en 1640, pet. in-4. — con algunas adiciones en

gio doctor Alonso Diaz de Montalesta octava inepression, Madrid, San- vo. Cæsar.-Augustæ, 1501, in-fol. chez, 1651, pet. in-4.-9e édit. Alcala, goth. . . Fernandez , 1661 , pet. in-4. – Lis - Vend. 36 fr. titre raccommodé, Rodriguez. boa , 1691, et Sevilla, 1736, pet. in-4. Les bibliographes citent une édit. du

LA SEMAINE de Molalban, ou les ma- même livre, de Salamanque, 1500, riages mal assortis , contenue en huit in-fol., et il en existe une autre de nouvelles tirées du Para todos , par Va- Burgos, Juan de Junta , 1533, pet. nel , Paris, de Luynes, 1684, 2 vol. in-fol. goth., dont un exempl. ayant in-12.

quelques mouillures n'a été vendu que - Primero tomo de las comedias de... iofr. Gobier.- L'édit. de Salamanque,

Alcala , Vazquez, 1638, in-8. — 1569, in-fol. 15 fr. Rodriguez.. Le second vol. Madrid , 1639, - Fuero real de España... glosado in-4.-Les deux réunis, Valencia, por el D. Alonso Diaz de Montalvo , Cl. Macé, 1652, in-4.

y concordado con las siete partidas. -Fama posthuma a la vidad y muerte Madrid, 1781, 2 vol. in-fol.

de Lope Felix de Vega Carpio , y Bonne édit., vend. 32 fr. 50 c. Rodriguez.

MONTALVO (Luys Galvez de). EI MONTEMAJOR (Jeorge de). Can

Pastor de Philida. Lixboa, Belchier cionero (Obras de humanidad). Ca

Rodriguez, 1589, pet. in-8. ^ ragoça, Viuda de Barth. de Nagero, Edition très rare, vend. 7 flor. 90 c. Meer- 1561, pet. in-8.

mann. Réimprimé à Madrid, 1590,et en Cette édition est la plus ancienne que citc · 1600, pet. in-8. , à Barcelone, 1613, Antonio ; mais il s'en trouvait une pet, in-8., et sale a luz de la libreria d'Anvers, 1554, in-8. sous le titre

inayansiana, Valencia, 1792, in-8. d'Obras, à la vente de Rob. Heathcote, Dans le VIe chap. du D. Quichotte, Cer- en 1808. (Elle a été payée 7 liv. 10 sh.)

vantes parle ainsi de Galvez de Mon- El mismo, de nuevo emendado y talvo : « Ce n'est point un berger, mais corregido. Salamanca, a costa de un adroit courtisan qu'il faut conserver Sim. de Portonariis. 1571. pet. soigneusement. »

in-8. 4 liv. 4 sh. exempl. détecMONTANABBI. Voy. MONTENEBBI. tueux, catal. de Payne et Foss, MONTANINI(Angelica). Novella di 1830.

un anonimo senesc. Venezia, tip. - El mismo. Alcala, Juan Gracian, Andreoli, 1813, in-4.

* 1572, pet. in-8. (Biblioth. du roi.) Tiré à petit nombre d'exempl. Un seul l'a Réimpr. encore, Salamanca, Juan Perier, été sur vélin.

1579, in-12, et à Madrid, 1588, pet.

in-8. MONTCHRESTIEN (Ant. de). Ses

es - Segundo cancionero spiritual de tragédies. Nyort, Portau , 1606;

Jorge de Monte Mayor. Anvers, en pet. in-12. [9974.]

casa de Juan Latio, 1558, pet. in-8. Celte édition, qui est peu connue, doit être une réimpression de celle de Rouen,

de viii et 251 f. (Biblioth. du roi.) i 1604.8 fr. 50 c. Coulon.

rouen, Cette partie n'a point été connue des bi

bliographes espagnols, et j'ignore si MONTECUCCOLI ( Raimondo ). elle avait d'abord été imprimée en Es

Opere militari corrette, accresciute, pagne. L'existence bien constatée de ce ed illustrate da Giuseppe Grassi. volume confirme celle d'une édit. de la Torino, Favale, 1821, 2 vol. in-8. première partie impr. également à Anpap. vel, avec portr. 10 fr. [58937.vers. (Voyez ci-dessus.) L'éditeur a revu cette édition d'après de

*- La Diana, va á continuacion la bons manuscrits, y a ajouté des notes

historia de Alcida y Silvano, y la ct un ouvrage inédit de l'auteur sur la historia de los muy constantes e iuHongrie; mais il en a rejeté lc Système felices amores de Piramo y Tisbe, de la guerre, etc. (Rev. encycl. 1822, poesias del mismo Montemayor. XIV, °364). Il a élé tiré quarante Madrid, 1795, pet. in-8. 5 fr. exempl. de ces 2 vol. en in-4. sur beau Une des meilleures éditions de ce célèbre

papier, et dont le prix était de 50 fr. roman, ouvrage peu lu maintenant, et MONTEIL(Amans-Alexis). Histoire qui a été en partie effacé par celui de des français de divers états aux cinq

Gil Polo, qui en forme la suite. derniers siècles (XIII, XIVe et

On suppose que la première édit. est de XVIe siècles). Paris, Janet et Co

Valladolid, 1562, au plus tard, parce

que la permission pour imprimer est telle, 1827-33, in-8. tom. I à VI.

datée de cette ville, 10 octobre 1561. 42 fr.

Il y a une édit. de Lisbonne, 1565, in-8. Ouvrage fort curieur auquel a été décerné au musée britannique. Celle de Sara

un des prix de M. de Monthyon. La gosse, la viuda de Barth. de Nagera, suite formera au moins quatre autres 1570, in-8. avec des poésies du même volumes.

citerons encore celles d'Anvers, Pedro Livre très rare, cité avec éloge par Mayans, Bellero , 1575 (réimpr. en 1580), pet. et dans le catal. de Salya, n° 1468. Le in-12., nuevamente añadida. On peut y frontispice, qui est gravé, ne porte ni joindre la suite par Alonso Perez, impr. lieu d'impression ni date; mais ces chez le même Bellero, 1581, pet. in-i2. deux choses sont indiquées dans le per-Pamplona, 1578, in-8. d'après Ebert, mis d'imprimer placé au commencequi la confond peut-être avec celle de ment du livre. Vendu 11 flor. Meerla Diana de Gil Polo, sous la même man; 59 fr. Gohier. , date. - Venetia, Vincenci, 1585, pet. Antonio cite une édit. de Mexico, typis in-12, avec la seconde partie de Perez, Joan. Ruiz, 1658, in-4. dont le titre qui se trouve aussi dans les éditions de porte, après les mots rapportés ci-dessus: Madrid, L. Sanchez, 1591 et 1595, Parte primera, Discurso politico-histoin-12. Madrid , impr. real, 1602, rico-juridico del derecho y repartimiento in-8.- Barcelone, Cormellas, 1614.- . de prejas y despojos aprehendidos en Milan, 1616, in-12.- Lisbonne, 1624, justa guera; premios y castigos de los in-12. Madrid, 1622, avec la suite de soldados. La seconde partie n'a point Gil Polo, in-8.

paru. Le titre de l'édit. de Valence, Pedro Pa- MONTENAY (Georgette de). Em

tricio Mey', 1602, in-12, porte: Los siete libros de la Diana... hanse añadido los

blêmes ou devises chrestiennes, amores del Abencerraje Abindarraez, composees par Damoiselle Geory la hermosa Xarifa, la historia de Al gette de Montenay. Lyon, par Jean cida y Sylvano, la historia de Piramo y Marcorelle, 1571, pet. in-4. Tisbe , las damas aragonesas , etc., el Ce volume est curieux à cause des fig. de triumpho de amor de Petrarcha, y una Pierre Vvoeriot dont il est orné. Il se elegiii a la muerte de George de Monte compose de 8 f. prél., de 100 f. conleMayor. Mais tout cela se trouve aussi nant autant de gravures en taille-douce, dans l'édit. d'Anvers, 1595, et dans les avec un huitain au bas de chacune, et autres que j'ai vues.

de 8 autres f. non chiffrés. La seconde partie, par Alonso Perez, au- MONTENEBBI. der grösste arabis

rait paru à Alcula dès l'an 1564, in-8. selon Autonio. (Voyez Polo.)

che Dichter, etc. (Montenebbi, le La Diana de Montemayor compuesta

plus grand des poètes arabes, trapor Hier. Texeda, 3a parte. Paris, 1627, duit pour la premiere fois en enlier, pet. in-8. Cette troisième partie , qui par M. Jos. Je Hammer, etc.) fait suite aux deux précédentes, est peu Vienne, 182, in-8. delvjet 427 pp. connue, et n'a pas été réimprimée. Vend. io fr. Rémusat. - Les charmes de Félicie, tirés de la M. Silvestre de Sacy a rendu compte de

Diane de Montemaior pastorale (par celle traduct. allemande dans le Journal Montauban). Suivant la copie impr.

des savans, jany. 1825; mais il ne parà Paris (Hóllande), pet. in-12. á la

Tin tage pas l'enthousiasme de M. Hammer

pour le poète Montenebbi ou MontaSphère.

nebbi, écrivain né en l'an de J.-C.915 Vend. 12 fr. mar. r. Berard. .

(303 de l'hégire). . MONTEMAYOR de Cuenca (Juan- ~ Proben der arab. Dichtkunst in

Fr. de). Summaria investigacion de verliebten und traurigen Gedichten el origen y privilegios de los Ricos aus dem Montanabbi (sic), arab. hombres o nobles, caballeros e In- und deutsch. von J.-Jac. “Reiske. fanzones e Hijos dalgo y señores de Leipz. 1765, pet. in-'. Vassalos de Aragon, y del absoluto Morceau difficile à trouver. poder que en ellos tienen (Mexico, COMMENTATIO de Montenabhio. (sic) 166'), pet in-.

poeta Arahum celcherrimo ejusque car

minibus, auctore Petro a Bohlen, Bon- Il se trouve des exemplaires de la même nee, 1824, in-8. de x et 136 pp.

édit. qui n'ont point cette souscription. CARMEN Abu'ltajib Abmed ben Alho Pour d'autres opuscules du même astrosain al Montenabbii, quo laudat Alho- nome, consultez Ebert, 18762-68. sainum Ben-Ishak Altanuchitam, nunc * MONTE ROCHERII (Guido de). primum cum scholiis edidit, latine vertit et illustravit Ant. Horst. Bonnæ,

Manipuli curatorum liber.... Per 1823, in-4. de 55 pp. et 8 pp. de texte

Christophorum Beymanum et Joarabe.

hannem Glim, in-fol. MONTENGON (D. Pedro). El Eu- Cette édition, dont nous avons déjà parlé,

sebio, historia sacada de las memo se compose de 136 f. Elle a été vendue rias que dejó el mismo. Madrid, 52 fr. en janvier 1829.- Un exempl.de. Sancha, 1786, 4 vol. gr. in-8.

celle d'Angers, 1477, in-4. sans les deux

petits traités indiqués dans le Manuel, 20 à 24 fr.

s'est vendu 40 fr. en octobre 1825. Le meilleur des ouvrages de l'auteur. A Réimprimé à Barcelone, 1793, 4 vol.

· Aux éditions déjà annoncées (Manuel, II, pet. in-8.- Perpiñan, 1819, ou Isla de

514), il faut ajouter celle de Genève Leon (Burdos), 1819, 4 vol. in-12. —

(Gebennum), per Adam Steynschawer

deSchninfordia, 1480, in-4.goth. Vend. Paris, 1824, 4 vol. in-18. Les autres productions de cet écrivain

30 fr. m. citr. Morel-Vinde. distingué sont : 1° El Antenor, Madrid, MONTESINO. Cancionero de diver

- 20 Eudoxia, hija de Belisario, Ma- brosio Montesino, obispo de Sardrid, Sancha, 1793, gr. in-8. 5 à 6 fr. deño. Toledo, Juan de Ayala, 1547, (Réimpr. à Saragosse, pet. in-8.; à Bar

in-8.

. celone, 1815, pel. in-8.) — 3° El Rodrigo, roniance epico. Madrid, 1993,

L'épître dédicatoire' à Ferdinand , roi in-8. 5 à 6 fr. – 4. Odas. Madrid, San

d'Aragon, est datée de Tolède, 1508, cha, 1994, in-8. – 50 El Mirtilo.' . los lieu et année de la publication de la pastores trashumantes. Madrid, 1795, Pr

première édit. de ce recueil, devenu fort in-8. - 6° La Perdida de España re- rare aujourd'hui. . parada por el rey Pelayo, poema epico. MONTESQUIEU ( Ch. Secondat.... Napoles, 1820, in-8.- 7° La conquista de). OEuvres de Montesquieu, ses de Mejico por Hernan Cortes, poema éloges par d'Alenbert et M. Villeepico. Napoles, 1820, in-8.

main, les notes d'Helvétius, de ConMONTEREGIO (Joannes de). Ephe

dorcet et de Voltaire;suivies du commerides (Nurembergæ), 1474, in-4.

mentaire sur l'esprit des lois, par Volume de 220f. très remarquable à cause des tables dont il est rempli. Celle des

M. le comte Destutt de Tracy.

Paris, Dalibon (impr. de Cellot), à 1506. Le premier feuillet commence

1822, 8 vol. in-8. avec un portrait, par un avis sur la manière de faire usage par Devéria. 24 à 30 fr.-Pap. fin, de l'ouvrage (V sum ephemeridis cuius 30 fr.- Pap. vel. 40 fr. et plus en libet breuiter exponemus). La souscrip Gr. Pap. vél. tion suivante, impr. en capitales, se lit au verso du dernier feuillet:

LOEuvres de Montesquieu , avec les Explicilvm hoc opvs

remarques de divers commentateurs, anno christi domini

et des notes inédites. Paris, DuMCCCCLXXVIII

prat-Duverger (impr. de Fain ), dvctv Joannis

1823, gr. in-8. portr. 10 à 12 fr. de Monteregio ..

Il y a des exemplaires auxquels sont ajou(AEdes althorp. II, 1° 1246).

iés des tableaux analytiques de l'esprit

« 前へ次へ »