Variétés littéraires ou Recueil de Pièces tant originales que traduites concernant la Philosophie, la Littérature et les Arts

前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

288 ページ - Sophocle fut applaudi généralement; et ce qui ressentait un peu la passion de l'amour, fut condamné de tous les critiques éclairés. En effet , Madame , quelle place pour la galanterie que le parricide et l'inceste qui désolent une famille, et la contagion qui ravage un pays! Et quel exemple plus frappant du ridicule de notre théâtre et du pouvoir de l'habitude, que Corneille, d'un côté, qui fait dire à Thésée : Quelque ravage affreux qu'étale ici la peste, L'absence aux vrais amants...
399 ページ - Virgile fait éclater ses connoissances guerrières, soit qu'il s'agisse d'asseoir un camp, soit qu'il faille l'attaquer ou le défendre; il sait aussi bien faire marcher une armée que la mettre en ordre de bataille, et il place avec art les corps qu'il désigne dans les lieux où ils ont le plus d'avantage. Au reste, il n'est pas étonnant qu'il...
171 ページ - ... si j'avais à parler des nôtres, j'en déplorerais les défauts. Les Italiens ont passé le but, nous ne l'avons pas encore atteint. Il y a , quant au faire , quant aux procédés , quant à la hardiesse et à la vivacité des figures , entre la musique italienne et la nôtre, la même différence que les anciens rhéteurs ont observée entre la prose et le vers. Mais je n'entrerai point dans une discussion délicate , que les bornes que je me suis prescrites ne me permettent pas de suivre et...
228 ページ - Ossian ; car il ne voit pas tes rayons, soit que ta chevelure dorée flotte sur les nuages de l'Orient, soit que ta lumière frémisse aux portes de l'Occident... Mais peut-être, comme moi, tu n'as qu'une saison, ô soleil!
238 ページ - Je ne suis point assis à l'abri des bruyères dont le vent agite et courbe la cime. ... Je n'entends point le *bruit de la fontaine du rocher. Loin de Vinvela , loin de toi , je fuis les guerres de Fingal. Mes chiens ne me...
289 ページ - L'absence aux vrais amants est encor plus funeste ; et moi qui, soixante ans après lui, viens faire parler une vieille Jocaste d'un vieil amour ; et tout cela pour complaire au goût le plus fade et le plus faux qui ait jamais corrompu la littérature?
232 ページ - Ses feuilles j agitées en tourbillon par les vents , jonchent le tombeau du héros. Souvent les ames des morts se font voir dans ce lieu, quand le chasseur, solitaire et pensif se promène lentement sur la bruyère.
56 ページ - Pindare, dont il semble avoir pris le style pour le louer plus magnifiquement. « Pindare, ditil, pousse son vaisseau sur le sein de la mer : il déploie toutes les voiles , il affronte la tempête et les écueils : les flots se soulèvent et sont prêts à l'engloutir; déjà il a disparu à la vue du spectateur, lorsque tout à coup il s'élance du milieu des eaux, et arrive heureusement au rivage. » Cette allégorie, en déguisant le défaut...
237 ページ - Adieu , ô toi le plus brave des hommes ! ô toi , qui triomphois sur le champ de bataille ; mais le champ de bataille ne te verra plus. L'obscurité des forêts ne sera plus dissipée par l'acier brillant de tes armes. Tu n'as point laissé de fils ; mais nos chants conserveront ton nom ; les tems à venir entendront parler de toi ; ils entendront parler de la chute de Morar.
228 ページ - toi, tu te meus seul; eh! qui peut être le compagnon de ta » course? Les chênes des montagnes tombent; les montagnes » elles-mêmes sont détruites par les années; l'Océan s'élève » et s'abaisse tour à tour; la lune se perd dans les plaines ( i) Gaelic Antiquities , by John.

書誌情報