ページの画像
PDF
ePub

18. pour

sonne, 1189. veez le la qui ne sonne mot, mais Dieu scet

qu'il en pense, 1234. sonnet. ce ris à force retenu fut converty en ung sonnet, N 1, 14. il

laissa couler ung gros sonnet, 1, 100. d. h. ung gros pet, wie Villon sagt, P 162; heutzutage heisst sonnet ganz etwas

anderes. Ita verborum vetus interit aetas ! souloir. qui ne se souloit esmoier fors de chanter, M 10. il ne le pourroit

plus fere comme il souloit, 85. son mari qu'elle souloit tant amer, 137. la grand triumphe qui en cest hostel souloit comblement abunder, N 1, 11. passa le temps comme il souloit avecque les belles et bonnes, 1, 61. les plaisans passetemps qu'elle souloit avoir, 1, 121, on soult dire, 2, 135. medicins solent ordonner, 2, 141, en la forme et fasson que soulent et ont de coustume, 2, 233. vous nous souliez servir comme les

autres, S 12. comme on souloit, P 9. soullett. la dame demeure soullette en son banc, M 66. et seulet se ren

dit en sa chambre, N 2, 225. ilz vindrent seuletz, 2, 214. la bonne femme estoit à l'ostel seulette, 2, 202. dont vient que

ainsi me laisse seullette, 2, 217. sourdre. les inconveniens qui sourdre pourroient, N 1,

l'inconvenient qui sourdre en pourroit, 1, 63. les grans perilz et inconveniens qui en povoient sourdre, 2, 49. au dangier qui sourdre s'en pourroit, 1, 141. quelque menace qui sourdre prist, 2, 115. et ma dame; avecques les aultres dames, ne vindrent sourdre, S 152. lui sourt une nouvelle paine, M 31. grand deuil sourd par leans, N 1, 23. en temps d'yver sourdent pluseurs foiz les inconveniens plus de legier. qu'en aultre temps, 2, 41. ou temps que ce tres eureux bruyt et vertueuse renomée d'elle sourdoit, N 1, 10. j'aymeroye mieulx mourir qué à mon pourchaz sourdist noise ou debat entre vous et madame, 1, 58. qu'en temps advenir vous en sourdast reprouche de nulle de nous, 1, 120. (larmes) sourdans de la fontaine du cueur, 1, 116. les larmes sourdantes du parfond de son cueur,

1, 121. souvenance. les plaisances presentes sont tousjours mieulx en souve

nance que celles qui sont passées, M 86. sans avoir souvenance de son dit dyamant, N 2, 66. respondist que tres bonne souvenance avoit de tout, 2, 168. ne luy vint volunté ne souve

nance d'aultre chose faire, 2, 224. surplus. est plus courroucé de la dame qu'il n'est plus du sourplus,

M 20. plus enrichy d'une belle fille que du bien grand surplus de sa chevance, N 1, 10. pensant au surplus de son

affaire, 1, 22. passim. sus. elle li met sus tout son mal, M 132. luy mettant sus qu'il venoit

de la taverne, N 1, 8. le disme non accoustumé qu'ilz mis

[ocr errors]

rent sus, 1, 203. l'ambassade qu'on a mise sus, 1, 205, il n'est pas chose pou accoustumée ne de nouvel mise sus que femmes ont fait leurs mariz jaloux, 2, 94. me mettez sus telle villannie, 2, 136. qui ayt de quoy à vous ayder et nectre sus à vos besognes, S 16. pour vous honourer et mectre sus, 138. elle mist sus la lucte et en fut juge, 277. serons remis sus en l'heure, P 39. et le decret . . laisse au curez, pour mettre sus, Vill. p. 16. il sault sus d'empres sa dame, N 1, 189. si montay sus, 1, 190. sa femme estoit tousjours sus eulx, 2,

42. lever sus et chanter, 2, 143. levez vous sus, S 148. Tallent, pour le tallent de dormir, S 48. erinnert mich an Boccaz: il

quale avea talento di mangiare, dec. 1, 7. taillé. il est bien taillé d'avoir drap, P 590. il estoit mieulx taillé de

faire la besoigne que son mary, 1, 125. la sentence diffinitive, qui est taillée de demourer pendue au clou, 2, 193. cf. il est

riche et bien trenché d'aimer beaument, M 62. tenir. la porte est si estroitement tenu que jamais ne peut saillir, M 1.

il ne m'en tient point, 15. pleust à Dieu qu'il ne vous en tenist james plus que il fait à moy, ib. les parolles qui en furent tenuez entre les aultres, 17. se tiennent bien aises, 28, 85. elles se tiennent pres elle, 32. Dieu sceit comme elles sont chier tenues et honnestement gardées, 34. tourmens qu'il tient à joyes, 39. 48. le mary se tient moult honnouré, 50. une reigle generale en mariage que chacune croit et tient, 83. que je vous en aye tenu parolles, 175. se tenir pour content, N 1, 1. ce devant fut tres tout asseuré et tenoit tres ferme et bien, 1, 19. mon devant ne tenoist comme rien, 1, 23. il s'en devoit tenir content, 1, 72. je tien qu'il est ainsi, 1, 88. il fut tenu des chevaliers, le plus prudent et vaillant, S 4. qui bien aise et joyeusement s'en tenoit, 228. la court n'en sera plus tenue, 1414. si scei-je bien à quoy m'en tenir maintenant, M 35. je scey bien à quoy m'en tenir, 107. je sçay bien à quoy m'en tenir, Montaiglon rec. 2, 318. il leur est moult tenu, M 74. à luy ne veult en riens estre tenu, N 1, 15. vous y estes bien tenu, 1, 20. il y est autant tenu que moy, 1, 223. vergl. engl. I am beholding to you, Shakesp. J. C. 3, 2. tenuz en

doctrine et tenuz court, M 104. tirer. il ne s'esmoye fors de tirer esguillettes, M 9. s'en tirent arriere

comme du feu, 111. tirer les baings, N 1, 32. se tire pres du lit, 1, 4. 8. se tira par devers la justice, 1, 15. qui du renc des jaloux se tiroit tres pres du hault bout, 1, 68. qui fort tiroit d'acquerre et gagner, 1, 267. il se tire à ces trippes,

2, 158. tira son chemin là, S 241. tollir. les seigneurs d'icelles vouloient tollir franchise à leurs subjetz,

M 2. tollir ung sien membre, N 1, 118. à luy toller ce que

bonnement donner ne luy povoit, 1, 158. elle fut contente qu'il luy tollist, 2, 23. ilz luy tolliroient et raviroient, 2, 216. on ne tollist pas ne n’emblast l'ung à l'autre, P 178. si paour et esbahissement ne luy eussent tollu tout sentement, N 2, 131. ainsi m'avez tollu et privé l'usage de parler, 2, 235.

vous me le vouldrez apres retollir par ceste façon, 1, 99. touaille. (engl. towel) des napes, des touailles ouvrées et blanches, M

77. une tres belle touaille de plaisance vollant, S 145. nappes,

touailles, draps de lin, Montaiglon recueil, 1, 219. tout. elle s'en rit tout par elle soubz les draps, M 17. elle s'en rit tout

par elle, 55. ung tout seul mot, N 1, 92. tout à haste, 1,96. encore amoit son mary tout mort, S 5. mon seul ami, tres tout mon bien, 138. tres toutes ses bonnes religieuses, N 1, 116. ilz furent tres tous en l'ostel du marchant, 1, 239. ilz me hayent tres tous, 2, 134. que ce fut tres toute froidure, P 1374, or y pensez tres tous les jours, Vill. p. 120. à tout. (mit) regarder à tout ung oeil, N 1, 14. à tout deux creiches alloye à la riviere, 1, 20. le roy, estant à tout son abillement de nuyt sur sa teste, S 219. lui à tout ses moynnes, 138. il s'en vint en tapinois à tout mon drap sous son esselle, P 847. Macquaire à tout le poil cuysant ung dyable, Vill. p. 148. zur erklärung dieses à tout kann das engl. withal dienen, und etwa der ton deutscher volkslieder: 'und so tritt sie vor den

spiegel all in ihrer munterkeit, Goethe. atrvailler. pluseurs ont travaillé à monstrer la douleur, M 1. travaille

par maintes manieres à lui faire plesir, 16. je travaille à gouverner la maison, 19. travaillent pour le marier, 141. les faites bien travaillier, 67. moult las et travaillé, 44. las et travaillé, N 1, 44. nos gens qui lassez et travaillez estoient, S 204. laz et travaillez, 205. elle estoit traveillée, S 253. il

n'est jà mestier que vous traveillez plus monseigneur, N 1, 21. traouiller. elle lui fait tenir sa fusée quant elle traouille le samedi, M

131. Die herausgeber rathen hin und her, haspeln heisst das wort, und ist die sonnabendsarbeit der bausfrauen: Qui le samedi ne met sur le hasple toutes les fusées de la septmaine, le lundi en trouve une mains, que les servans des faées prent le samedi nuit pour leur droit, Evangiles des quenouilles p.

146. ed. Jannet. trousser. et Dieu sceit la peine qu'il a de monter et de remonter la

dame et les enfans, de trousser et de baguer, M 132. si troussa ung soir nostre gouge ses bagues et habillemens, N 1, 122. il la trousse et prend entre ses braz, 1, 131. et par dehors tellement le trousse que les piés du seigneur de Saintré furent assez plus haults que la teste, et sur l'erbe l'abatit, S 259. pour trousser le compte court, N 1, 3.

Umbre, elle ne le amera si ce n'est pour passer temps et pour lui

faire umbre, M 25. colorant son cas . . et soubz ceste umbre s'en allast quelque part soy rendre en ung bon hostel, N 1, 139. envoier aultruy soubs umbre de vous, 1, 190. tout soubz umbre de devocion, 1, 194. 2, 49. soubz ombre du pardon, 1, 262. soubz umbre d'aller servir Dieu, 2, 92. madame qui tant avoit sa joie renouvellée, embuschée du deul soubz l'ombre

du parler que la royne luy avoit dist, S 149. ung. ce m'est tout ung, N 2, 181. et couppa tous ses cheveulx de ce

cousteau, non pas bien à l'ung, 1, 215. d. h. également. ones brayes qui pendoient, 2, 13. ungs esperons, M 42. unes botes,

ib. unes vieilles bouges, 43 (felleisen). user, où le bon homme vit et use ses jours, M 19. là usera sa vie en

languissant tousjours, 20. 25. ainsi vit en languissant et use

sa vie, 109. ainsi userent leurs jours ensemble, N 2, 60. Vaisseau. la pouldre mise en ung beau petit vaisseau plat, N 1, 13.

le gentil amoureux ne beut point tout l'amer de son vaisseau à ce disner, 2, 48. le maulvais vins gaste et corromp le vaissel, S 19. vaisselle de cuysine, 128. l'ostel fourny de vaisselle, N 2, 13. habandonna tantost et vaissel et tuyau, 1, 14. la vaisselle d'argent, Caquets de l'accouchée p. 15. Die bedeotungen gefäss und schiff treffen häufig in einer wurzel zusammen ; vergl. pavlos und yoūlos, hebr. 159 gefäss und Jes. 18, 2 schiff; arab. inâ gefäss undoni schiff; arab. sifinh schiff und hoo sêfel schale; Ewald hebräische gramm. p. 132, aufl. VII. ; cxeúos hat auch beide bedeutungen; vergl. Gesenius thesaurus p. 124 und schon Leibnitz in seinen sehr beachtenswerthen, aber wenig beachteten Annotationes ad Francogalliam Henrici Ottii, Opera ed. Dutens, VI. 2, 52, sagt: "bacquet, navicula ; bac; navis traiectoria, becken pelvis, becher bicchiero; solent vasa bibendi inprimis, nomina habere cum navibus com

munia, ut vaisseau vas, scyphus schiff.' villaner, affin de la villener ou tuer, M 147. elle devroit mieulx mourir

que de le laisser villener, 149. il avoit bien tansé et villane sa femme, N 1, 30. de m'avoir sans cause villennée, 1, 222. villainer et menacer, S 270. il eust dit villanie à sa femme, N 1, 163. j'euz hier tort de vous dire villanie, 1, 245. luy dit tant de villanie qu'on ne pourroit plus, 2, 24. à jeu sans villennie, S 236. ne dommaige ne villenie, P 1332. — et n'a point esté de fait envilleny ne de son deshonneur, M 104. la

femme qui se sent envillenie, 118. venir. quant vint au matin, M 77. 119. quant vient que le pouvre

homme est venu qui vient de pourvoier vitaille . . il arrive, 30. quant vint sur le soir, N 1, 3. 254. quand vient au lendemain, 1, 219. quand vint au matin, 2, 73. quant vint aux

deux heures, S 187 wie wir sagen: wann es auf den abend kommt, geht. la femme qui plus se haste de s'en venir quant .elle y est, M 22. or s'en vint le lendemain bien matin veoir la dame, 33. il s'en vient cy au giste, 74. s'en vient un cor

delier, 158. virer. et fait virer et revirer puis ça, puis là, la tres dolente paciente,

N 1, 11. tost se vire vers son mary, 1, 44. elle se vire puis d’ung costé puis d'aultre, 1, 49. il se vire d'aultre costé, 1, 225. cuidant virer l'oeil sur la chambriere, 1, 54. virant le regart sur sa mere, 2, 88. se vira devers luy, 2, 142. si se

vira'au maistre d'hostel, S 63. vis. la fille baisse le vis ct rougist, M 148. vis à vis, N 1, 1. le viz

de honte tout enflambé, S 8. le viz lui palist, 9. 'pour le

veoir plus clerement vis à vis, 133. vit. et où sont vos lettres, vos grands honeurs, vos sciences et discre

tions? au bout de mon vit, dame, là ay je tout amassé aujourd'huy, N 1, 94. cf. Morlini: ‘hem inquam, mi doctor, quid istud? quae facies quod flagitium? ubi toga? ubi profunditas tuae doctrinae? ast ille in cuspide inguinis suprema tempestate reposuisse respondit, rubore indigesto recessit.' p. 25. ed. Jannet. Das schmutzige wort findet sich auch bei Rabelais, Pant. 2, 23; La Sale verwendet sonst: bourdon, bedon,

brichouart, furon. voir, voire. (vere) à dire voir, P 1003. tu diz voir, N 1, 230. je dy

voir, Vill. p. 51. lors le bon homme l'accolle et trouve qu'elle est bien chaude, et il dit: voir, M 55. par Dieu, mon amy, voire mes, 59. (allerdings). Voire, dist monseigneur Talebot, 1, 35. voire ou au moins qu'elle n'en fist semblant, 1, 44. voire, dit-il, de par le deable! 1, 50. pour changer voire et madame espargnier, 1, 61. il voyoit tant de choses, voire à pou tout le monde, 1, 67. voire ou moins que je sache, 1,72. Dieu veult et ordonne, voire et le daigné reveler, 1, 79. pou de gens estoient esconduis de l'amoureuse distribucion, voire si dignes estoient d'icelle recevoir, 1, 81. voire tant qu'il ne face aultremens qu'il a commencé, 1, 86. voire et encores mieulx cy apres, 1, 97. beaucoup de gens, voire gens de bien, 1, 106. voire vrayment, 1, 230. dix, voire cent foiz, 2, 209. voire par monseigneur sainct Jacques, S 266. par saint Jehan voire ! P 64. trois, voire bien quatre, 81. — j'ayme tres bien voirement pastez d'anguilles pour une foiz, N 1, 60. c'estoit il songe voirement qui ce rapport me fist, 1, 89. je ne veille pas nyer que voirement je prins son furon, 1, 136. je y suis

amoureux voirement, 1, 151. voiser, à sa voisine charger, qu'elle s'en voise en sa maison, N 1, 242.

voulez vous que je voise toute nue, 2, 96. fors advisez que

« 前へ次へ »