ページの画像
PDF

75 . AUBRET —

PetitesOEivREB meslrcs du sieur d'Aubigné. Genève, Pierre Aubert, 1630, in-8. [19071]

En mar. de Duru, 19* fr. W. Martin.

Les Aventures du baron deFœncste. Au Dezert, 1630, pet.-in-8, de vi-308 pp. [23060], première édit.dcs quatre livres réunis.

En mar. de Duru, 100 fr. Cailbava (1862).

Histoire universelle. A Maille", par J. Moussai, 1616-1620,3 vol. in-fol. [23070].

165 fr.Tufton.

Les Tragiques, donnez au public par le larcin de Prométhée. Au Ih'zerl, par !.. B. D. D. 1616, in-4. [13928]

Édition originale, rare avec Verrala, qui, ayant été ajouté après coup, manque a beaucoup d'exemplaires. 68 fr. Costa de Beaurcgard.

En mar. de Chamboile, 370 fr. Potier. — Sans Verrala, 50 fr. Chcdeau.

Les Tragiques. S. I. n. d. [J. Moussai, au Di<zert), 1620, in-8.

Seconde édit. plus complète, 150 fr. Turquety; rev. le même prix chez M. lluillard.

AUBRET. Mémoires pour servir à l'histoire de Dombes, publiés et annotés par M. Guigue , archiviste paléographe. Trévoux, 1872, 4 vol. in-4.

Ouvrage important pour l'histoire de la Bresse, du Forez et provinces circonvoisines. 80 fr.

AUCTORES octo continentes libros, videlicet Cathonem, Faeetum, Theodulum de contemptu mundi, Floretum, Alanum de parafons, fabulas ,Esopi, Thobiam. S. I. {L'igduni, apud Ja'obuin Arnollet), MD'IV, in-4, goth., fig. s. b. avec la marque de Jacques Arnollet au titre. [12481]

70 fr. de Morante.

AUD1FFREDI. Librorum typis impressorum bibliotheese Casenatensis catalogus. Romx, 1761-1788, 4 vol., in-fol., portr.

11 faut, pour que l'exempl. de ce beau et consciencieux catal., que M. Brunei signale comme s'arrêlant à la lettre 1, soit complet, avoir le commencement du 5f vol.,qui a été imprimé jusqu'à l'article Leodgarius.

Un exempl. broché et complet est porlé à 250 fr. au V cat. Tross de 1874.

AUGER (Emofd). Histoire des choses mémorables sur le faict de la religion chrestienne dictes & exécutées ez pays et royaumes des Indes Orientales par ceux de la compaignie de Jésus, translatée de latin. A Lyon, chez Benoist Rigaud, 1571, in-8.

C'est peut-être le livre le moins fastidieux de ce Jésuite que cite le Manuel; il faut aussi indiquer une pièce assez recherchée:

Bref Discours sur la mort de feu M. le cardinal de Lorraine, extret d'une lettre escripte d'Auignon, le 27e du moys passé, par M. Maistre Emond Auger... (27 Xbre 1574). Paris, de llotgny, s. d. (1574), in-8.

Cette pièce est à la Bibl. nationale.

AUGIER (caa). Trésor des titres justi6catifs des privilèges et immunités, droitz et revenus de la ville de Nyort. Ensem

AUGUSTIMIS 76

ble la liste de ceux qui ont esté maires de ladicte ville... Le tout recherché et imprimé par les soins de maître Christophie Augier, sieur de la Terraudière... Maire... ANyort, par A. Faullré, 1675, in-8.

Vol. peu commun. 10 à 12 fr.

AUGUSTINUS (D. Aur.).Opéra. Basileœ, ap. Frobenium, 1529, 10 vol. in-fol.

En anc. rcl. mar., 226 fr. Solar; cet exempl.avait été payé 100 fr. et ne valait pas plus.

La Saixcte et sacrée Exposition de Monseigneur sait Augustin sur la première quinquagenc du Psaultier de Dauid, translatée de lat. en fr. Il s se vendent à Lille lez Flandres en la maison der Jehan Mullel en la court Jehan Labe pris la chappelle des lions -Enfant. Imprimi' à Paris par Gilles Cousteau pour Jehan delà Porte, 1519, in-fol. goth., a 2 col., fig. s. b. Le titre dans un encadrement s. b., avec les armes de Lille au mileu. 50 fr. Solar; 200 fr. Gcrmeau.

Un exempl., sans doute celui de Solar, a figuré dans une vente faite par Techener en 1864, mais il a été retiré.

Trovs Opuscules assçauoir de Testât de \oufuage, de la manière de prier Dieu, et de la vie de S" Monique, mère dudicl S. Augustin, translaté de latin par Adrian Gemelli. à Paris, Jehan Petit, 1517, in-4, goth.

Rare et assez précieux.

Le Pseautier, a sa mère Monique, translaté de latin en françoys par Jean Riuière. Paris, Jehan Itt'at, s. d., in-8, goth.

Vol. que nous ne trouvons porté qu'au catal. desFoires de Francfort.

L'epistre à Vincent, Euesque de l'hercsic Rogaliane, traduict de latin par Clément Vaillant. A Paris, Malhurin Prévost, 1573, in-8. 5 à 6 fr.

— LE Livre de l'esprit et de la lettre, traduict par Jacques le Conte A Lyon, chez Jean Didier, 1547, ln-16.

Voici quelques prix obtenus dans les ventes depuis quinze ans par divers livres de S. Augustin:

De Civitate Dei (Subiari) 1467, in-fol.;

Le bel exempl. Solar 399 fr., 450 fr. Cailhava.

De Civitate Dei {Venetiis, J. de Spire), 1470, infol. 180 fr. Costa de Beauregard.

De Civitate Dei, S. l.n. d. [Argentorati, J. Meittelin), in-fol. 20 fr. Chedeau.

De Civitate Dei. [Venetiis, Oel.Scoti), 1489, in-fol. goth. 600 fr. de Morante.

La Cité de Dieu (tr. par Lambert), /'arfj, André Pralard, 1675,2 vol. in-8, en anc. rel. de Duseuil, 260 fr. Brunei.

En mar. aux armes de Colbert 199 fr. Potier.

La Cité de Dieu... Paris, Me. Pépie, 1701, 2 vol. in-8.

En mar. de Padeloup, exempl. du duc d'Orléans, fils du régent, 380 fr. Brunei.

— Co>FESSiosiUM lib. XIII. S. I. n. d. {Argentorati, Menlelin, C- 1468), in-fol. de 143 ff.

Edit. princeps, 190 fr. Cailhava.

Confessiom M libri XIII. Mediolani, Joli. Bonus, 1475, in-4.

Première éd. avec date; 132 fr. Cailhava.

Confessionum lib. XIII. Duaci, 1012, in-12. En mar. aux armes de de Thou, 75 fr. Brunei.

Cosfessiosum (libri XIII). Lugd. [Batav. D. Elzevir, 1675, in-12.

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

Un exempl. de 0, 125 m. ISO fr. Solar; un exempl. de 0,134, payé 60 fr. Potier, 72 fr., Chaponay, et rev. 90 fr. Huitlard; un délicieux exempl. en mar.de Padeloup, aux insignes de Longepierre, venant de M. de Monlesson, a été porté au prix élevé, mais non extraordinaire, de 1530 fr. i la vente Potier de 1870.

Coxfcssiomch lib. XIII. Parisiis, Coignard, 16S7, in 12.

En mar. doublé de Boyct, 190 fr. Brunei.

— lis Gaxressioxs (tr. de Dubois). Paris, Cuianard', 1686, gr. in-8, portr. gr.

Un exempl. en gr. pap. mar. doublé de mar., au semis de croix de Lorraine et d'M entrelacées (Marie d'Apremont;), 1950, fr. baron P.

Les Confessions (même trad.). Paris, Coignard, 1716. in-8, en anc. rel. mar., 121 fr. Brunei.

Les Lettres de S. Augustin, tr. par du Bois. Paris, J. B. Coignard, 1701, 6 vol. in-8.

En mar. doublé de mar. aux armes et aux chiffres de Mad. deChamillart, 5025 fr. baron P...

De Coxsensc Evangelistarum. In cieitate Lauglngril impr., 1478, pet. in fol., goth. 185 fr. Moralité.

De Veb.« vit* cognitione libellus. S. I. ». d. {Moguntiee, sculo Schefferi, c". 14701, iu-!i, goth., de 34 tf. 56 fr. Cailhava.

En mar. anc. (exempl. du Rourc), 90 fr. Huillard.

AULBE (Le comte d ). La Tasse. [10441]

Réimprimée dans le Recueil de pièces rares et facétieuses en vers et en "prose. Paris, Barraull, 1873, t. III, p. 1-XV et 1-161, fig.

Préface parle bibliophile Jacob. L'exempl. Lang et Soletnne fut acheté par un amateur lyonnais ; il en est question dans la curieuse préface mise par M. J. T. Bory en tête de la réimpression de la Perlo de Zerbin.

Cest un petit chef-d'œuvre digne de figurer à coté de Pathelin. Le dialogue, animé du vis comica de l'ancien théâtre populaire, renferme les boutades les plus divertissantes.

M. Bory 'croit que les mots comte d'Aulbe sont un anagramme de Claude Bouct, qui, dés 1595, avait fait imprimer à Aix une tragi-comédie : le Désespéré tous un autre anagramme Neuvet du Lac. M. Lacroix ne partage pas cet avis; il a existé au 16e siècle des seigneurs d'Aulbe ou Aube en Provence et en Diiuphiné; l^a Croix du Maine indique Jean Aube du Thouret, gentilhomme provençal, qui fit imprimer en 1581 à Paris une Lamentation de la France sur le décès de M"e Madeleine de Thurenne.

« Adhuc sub judicc Us est. •

AURIGNY (Gilles d'). Les Fictions poétiques, colligées des bons et meilleurs autheurs, pour le soulagement et contentement de ceux qui désirent cognoistre et entendre chose difficile: auec la joyeuse description d'Hercules de Gaule, traduicte du grec (de Lucien) en François, par l'innocent Egaré. Lyon, Benoisl Rigaud et Jean Saugrain, 1557 , in-lC. [13672]

Cité par du Verdieret Brunei sous la date de 1577. M fr. en mar. de Duru, vente Pichon.

— CosTEMPLtTio* sur la mort de Jésus-Christ. Palis, lac. Bogard, 1547, in-8.

Tbente Psalmes du royal prophète David. A Roen (sic), Jean Mallard, s. d., In-8.

Toutes ces pièces ont peu d'importance et sont médiocrement recherchées.

AUTO agora nueuamente hecho sobre lu

quinta Angastia q.ie nuestra Sefiora passo al pie de la Cruz, muy deuoto y «mtemplatiuo. Burgos, Juan de luan, in-4, goth., de 8 (T. à 2 col.

Le seul exempl. connu se conserve au Musée britannique ; Silvi {Calalngo, t. I, p. 363) décrit ce livret et en donne des extraits.

AUTO de dia de Ivizo. Lhboa, Antonio Aluarez, 1625, in-4, de 12 1T.

La Blbliolheca de Birboia Machado et les autres bibliographes n'ont pas cité celte pièce que 1:' catalogue Salvâ, n° 1104, qualifie de farsa; l'approbation est datée de 1619, ce qui permet de croire qu'il a existé une édition plus ancienne. Le m}me catalogue, n° 1105-1107, décrit trois autres autos imprimés à Lisbonne en 1625 et 1634.

AUTO gênerai de la Fee..., célébra lo en la plaça mayor de la muy noble, y muy leal ciudad || de Mexi'O, â los 19 de Noviembre de 1659 afios. || Con licencia . En M;xico, || En la fmprenta del Secreto del Santo Officin. || Pjr la Fiuda de Bernardo Calderon, en la calle de San Aguslln, in-4, de 76 IT. 16 thaï. 5 gr. Andradc.

AUTUN (La très-ancieane ville d'), couronnée de joye, d'hoineur et de félicité par la nouvelle et heureuse promotion de Mgr.... Louys Dony d'Atticny, dms son siègeépiscopal. Chalon-sur-Saôae, chez Philippe Tan, 1653, iu-4, de 320 pp. U fr. Ruggierl.

AUVRAY. Le Banquet des Muses, ou vers satyriques du s;eur Auvray. A Rouen, David Ferrant, 1624, 2 vol. en un pet. in-8, 2 ff. prél., y compris le titre, 32 pp. pour les Amourettes, et 368 pp. pour les Muses (2* édition non citée ). 38 fr. nov. 1866. [14196J

Le Banquet des Muses... Rouen, David Ferrand, 1636, in-8. 15 a 20 fr.

— La première édition : Rouen, 1623, in-8. En mar. de Thompson, 140 fr. \V. Martin.

AVANTURES satyriques de Florinde. Imprimé en l'an 1625, pet. in-8. [17216]

Complétons la note de M. Brunei; malgré les prix exagérés auxquels on porte lés livres rares depuis quelques années, nous devons dire que l'exempl. Guyon de Sardière, des Avatitures de Florinde, recouvert d'une charmante rel. molle en mar. vert de Padeloup, n'a été payé que 31 fr. & la vente Solar.

AVARICIEUX (L') pensant iour et nuyt à son trésor. S. I. ». d., pet. in-8, goth., de 4 1T. comprenant 130 vers, une vignette gr. sur b. au titre.

Pièce curieuse et non citée; le seul cx'empl. connu a été vendu par A. Aubry 255 fr. (W. Martin), et cet exempl., relié en mar. par Duru, a été revendu 300 fr. par M. Tross.

Une copie figurée sur vélin, en mar. de Capé, 61 fr. même vente.

AVE MARIA (L') des Espagnols. S. I. n. d., pet. in-8, de 4 ff., goth., fig. s. b.

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

Pièce fort rare qui faisait partie d'un recueil de 18 pièces (n° 3,071 du rat. la Vallière), lequel recueil fut porté au prix considérable de 5,900 fr. en 1869, à la vente du baron Fiction.

AVEN AIRE (Jean). La deuoeieuse Semaine, traduict de latin en françois. A Montbelliard, Jacques Foiltet, 1590, in-12.

— Prières chrestiennes. Ibid., ld., 1600. in-12, réimpr. à Franck/urt, chezErasmus Kempf/er. 1614, in-8.

Vol. rares, mais assci peu précieux.

AVENELLES {Albin des). La Clef d'amour.

— Les sept arts libéraux d'amour. — Déclaration morale de l'amant, renonçant à folle amour. — Le remède d'amour, composé en latin par /Eneas Sylvius, etc.

— Ensemble la complaincte a'auoir faict les amours d'Euryalus et Lucrèce. Le tout imprimé avec 'l'Opuscule d'Ovide de l'Art d'aymer. A Paris, par Estienne Groulleau, 1548, in-8.

Livre qui sera d'un grand prix, lorsqu'il figurera sur la table du commissairc-priscur, mais que nous sommes forcé de déclarer perdu depuis la publication des cat. des Foires de Francfort.

AUEKTURIER (L') rendu adâgierconduit par aduis traictât des guerres de Bourgongne. Paris, s. d., pet. in-4, goth. [13415]

L'n exempl. de ce livre précieux, vendu 300 fr. en 1824 , nuis 15 fr. seulement, en 1841, a la vente de M. de Bock, qui n'avait pas été annoncée, était tombé dans les mains du baron P., qui, quoique Jeune alors, avait déjà le goût sûr et délicat du bibliophile le plus exercé; ii fit refaire le f. qui manquait, sur celui de la Bibl. nation., relier le vol. en nuir. par Niédrée, et ainsi rhabillé, lors de sa vente en 1869, ce livre atteignit le prix de 1050 fr.

ADUERTISSEMEKT aux trois Estats sur la publication de la paix. Auec la triomphe d'icelle, vne chanson par le peuple de France. A Lyon, 1570,in-4.

Cette pièce rare n'est pas citée par le P. Lelong et manque à laBibl.nat.

ADUERTISSEMEKT certain contenant les pertes aduenues en l'armée d'Espagne, vers le Korest (sic) de la coste d'Irlande, en leur voyage intenté depuis les Isles du Nord par delà l'Escosse envers Espagne, et du nombre des hommes et navires perdus. Avec deux lettres, l'une d'un Flamen demeurant à Londres, et l'autre de Monsieur Candiche, qui a passé le destroit de Magellan, pour aller aux Indes, et est retourné par le cap de Bonne Espérance... 5. M. D. LXXXVIII, pet. in-8, de 28 pp. et 2 ff. non chiffrés; la lettre de Thomas Oindish sur son voyage et ses découvertes ne comprend que 2 pages.

120 fr. cat. Tross.

ADUERTISSEMEKT des nouvelles eruautez et inhumanitez, desseignées par le

tyran de la France. A Paris, par Rollin Thierry, 1589, pet. in-8, de 11 1T.

Opuscule fort rare; véhémente diatribe contre Henry 111; vendu avec les Sorccleties de Henry de falots, 67 fr. Ch. Nodier.

ADUERTISSEMEKT du médecin de Monseigneur le cardinal de Guyse à Ronsard, touchant sa Franciade. Paris, par D. du Pré, 1568, in-8. Pièce fort rare. 20 à 30 fr.

A DUERTISSEMENT sur la censure qu'ont faictelesBestesde Sorbonne touchant les livres qu'ilz appellent hérétiques. 5. /., 1547, in-16, de 16 IT.

Opuscule fort rare et des plus curieux ; en ancienne rel. ma»., 22 fr. Delasize.

ADUERTISSEMEKT sur les iugemens d'Astrologie a vne studieuse Damoyselle. A Lyon, par lean de Tournes, 1546, très-pet. in-8.

Pièce fort rare. 40 à 50 fr.

AVILA (Cl. P. Francisco de). A rte de la Lengua Mexicana, y brèves plâticas de los Mysterios de N. Santa Fe Catholica, y otras para exortaeion de su obligacion ;i los Indios. En Mexico, por los lierederos de la Viuda de Miguel de /libéra Caldera en el Empedradi/lo, aiio de 1717, pet. in-4, de 12 fT. lim., et 37 ff. chif. (13 th. 5 gr. Andrade). [11976]

AVILA y Zuiiiga (D. Luis de). Comentariodef || Illustre Seûor Don Luis de Auila y Çu || niga Comendador Mayor de Al|| cantara: de la guerra de .Vlemana || hecha de Carlo. V. Maximo || Emperador Romano || Rey de Espana : En el aiio de M. D.XLVI. YM. D. XLVIL. (Colofon): Fue impreso el \\ présente comentario en la Inclita \\ ciudad de ï'enetia,en el ano del \\ Seiïor de M. D. XLVIIL... in-8, de 103 ff. sign. A-K. [2C057]

Première édition. 90 fr. (nov. 1865).

Comkntimo ]| Impreso en Salamanra l| En

rasade Pedro de Castro. ;j M. D. XLIX , in-8, de 96 ff. sign. A. M. 2' édition.

Comf.xtvrio En Amers l| En casa de lltan

Sleelsio. || M. D. L. ||. in-8, de iv-95 fT. ch., sign. A.-M.

— COMEJiTABIO Ibid. ld. M. D. L. in-8, de 116 ff.,

sign. A-P., portrait.

Ces deux éditions sont ornées de quatre cartes ou planches, dont trois pliées.

— Quelques exempl. de la traduction française, publiée a Paris en 1551, portent : Chrestien itt'cchel, au lieu de : Vincent Serlenas et Jehan Ijongis. Une pièce presque inconnue de d'Avila, dont nous

ne pouvons citer l'original espagnol, est donnée par les vieux catalogues des Foires de Francfort:

Dkplokation sur le trespas d'isabeau de Valois, Koine d'Espagne, traduict d'Espaignol en vers françois. A Lyon, Michel loue, 1569, in-8.

AVILÈS (Marques de). Ciencia heroyca , reducida a las leyes heraldicas del bla81 ADUIS

son : illustrada con exemplares de todas las piezas, figuras y ornamentos deque puede componerseun escudo de armas interior, y exteriormente. Madrid, Ibarra, 1780", 2 vol. pet. in-8.

Ce nobiliaire, soni des presses du célèbre imprimeur madrilène, n'est pas cité par Salva; le premier vol.. qui traite de ta noblesse de tous pays, contient îi pi. qui donnent 680 blasons, dont "un tçrand nombre français ; le second, consacré à l'eslhétioue du blason, est orné de 26 pi. d'armoiries. 25 à Mfr.

ADUIS de Vien [] ne en Autriche, et de || Hongrie, ausquels est comprins ce qui s'est || passé esdictz lieux, depuis le vingcinquies |jme iour du mois de Juins iusques au huictiesme d'Aoust, Mil cinq cens soixante six. || La conqueste de quelques Citez, et Terres sur le grand Turc, et des confiture de ses gens. || Imprimé nouvellement à tienne, 1567, pet. in-8, de 4 ff., grav. s. b. au titre.

M lr. rat. Tross (1874).

AJJVIS et exhortation à Messeigneurs du conseil d'Estat contre les blasphémateurs du nom de Dieu et de ceux qui seront trouvés en adultère et paillardise, plus un advertissement audict conseil d'oster les boutiques des perruquiers qui vendent les cheveux des morts et des vivants. Paris, Binet, 1589, pet. in-8. VoL fort curieux (cat. L'Escalopicr).

AVISI partieolari délie Indie di Portugallo riceuuti in questi doi anni del 1551 et 1-V52, da li Reuercdi Padri de la Côpagnia de Iesu. In Roma, 1552. — Novi avisi délie Indie di Portugallo riceuuti questo anno del 1553, id. ibid. Novi Avisi di piùlochidelITndia et mnssimede Brasil riceuuti quest'anno del MDLIII... In Roma, per Antonio Blado, 1553, in-8.

63 tr. ïéménii.

AXULAR {Pierre d'). Gvero || Bi Partetan i Partitua eta Berecia ||... Borde/en || G. Millanges Erregueren Imprima. — i| CaiUeabailhan. \\ M. DC. XLIII. ||, in-8, de 20 pp. pour la dédicace, les approbations et l'avant-propos ; texte pp. 21621, table 8 pp. [1728]

On ne. connaît que deux exempl. de cette célèbre édition originale du Gueroro Guero du curé de Sarc, Pierre tfAxular, qui le dédia a Bertrand d'Echaus, arent-T. de Tours: l'un appartient au prince !.. Bonaparte; l'autre, fort beau, en mar. de Trautl, a « té tendu 420 fr. Burgaud des Marels.

Les approbations étaient datées de décembre 1642; <e*t par erreur que M. Fr. Michel cite, d'après Chaho, «a* édition de 1640.

— La seconde édition : Bordelen, G. Millanges, s.d., IWfarrtn edicionea, evrrigelua eta emendalua) pet. in-8, de 623 pp. et vn I de table ; en mai: de Cape, 65 fr. même vente.

[merged small][ocr errors]

AYMON (J.). Monumens authentiques de la religion des Grecs, et de la fausseté de plusieurs confessions de foi des chrestiens orientaux produites contre les théologiens réformez par les prélats de France et les docteurs de Port-Roval. La Haye, Ch. Delo, 1708, in-4, fac-similé. [22385]

Vol. important. 25 à 30 fr.

AYO (Dr Cristôbal). Tratado de las propriedades, escelencias y virtudes del Tabaco. Salamanca, 1645, in-4, 32 pp.

Décrit dans YEnsayo, I, 351, d'après un exempl. incomplet.

AYORA de Cordoua (Gonzalo de). Muchas hystorias dignas de ser sabidas q estauan ocultas, sacadas y ordenadas. Salamanca, Lorenço de Liom, à veynle y dos dias del mes de Abri t. Ano de milly quinientos y dezinueue aiios, in-4, goth., sign. a-c.

Livret rarissime décrit au cat. Salva, n° 2828. Antonio l'indique vaguement et sans l'avoir \u.VEnsayo le décrit (n° 319). Il a paru une réimpression à Madrid, 1851, in-4; elle est précédée d'une introduction due à D. Pascual de Gayangos.

A YRAIL (Pierre). L'Estéd'Ayrail (Recueil de quatrains par Pierre Ayrail). Paris, Claude Morel, 1C07, pet. in-8, de 7 ff. prél. et 29 pp.

Nous croyons que ces poésies fort rares sont l'œuvre de Pierre Ayrault, second fils du célèbre lieutenant criminel d'Angers. Cette pièce n'a été vendue cependant que 3 fr. clici M. Potier en 1872.

AYRAULT (Pierre). De Patrio Jure ad Filium Pseudo-Jesuitam. Parisiis, 1593, iu-8.

— Le même, en Françoys. Traité de la puissance paternelle, contre ceux qui, sous prétexte de religion, volent les enfants à leurs père et mère. Tours, J. Mettayer, 1593, in-8.

La première édition, qui porte seulement au titre: De la puissance paternelle, avait paru chez le même libraire en 1580.

M. Brunet qualifie d'ouvrage singulier celte admirable revendication d'un fils par un père ulcéré; tout le monde connaît cet éloquent et foudroyant réquisitoire en faveur de l'autorité paternelle si impudemment violée par la société de Jésus.

P. Ayrault avait, quelques années auparavant, adressé à son fils une sommation régulière:

Conclusion de l'ordre, formalité et instruction judiciaire de P. Ayrault... à René Ayrault, son fils, qu'il ne luy est pas licite de faire vœu sans le vouloir et consentement de ses père et mère.... S. I. 1588, in-4.

Parmi les ouvrages de ce grand Jurisconsulte, citons:

Des Procès faits aux Cadaver, aux cendres, à la mémoire, aux bétes brutes, choses inanimées et coutumax. Livre quatriesme, de l'ordre, formalité et instruction judiciaire. Angers , Ant' Ilernault, 1591, in-8.

AYRES (The first booke of), containing Divine and morall songs to be sung

[ocr errors][merged small][ocr errors]

to the Lute and Viols, iu two, three, and foure parts : or by one voyce to an instrument. London, by T. Snodham, s. d. — The Second Booke Of Ayres. Containing light conceits of Lovers. London, by T. Snodham, s. d. — The

THIBD AND FOURTH BOOK OF AïBES.

Composed so as they may be expressed by one Voyce, witli a Violl, Lute, or Opharion. London, by T. Snodham, s. d. quatre livres en 3 vol. pet. in-fol., imprimés vers 1C00.

Chansonnier fort rare, qui est resté inconnu à Lowndcs; il est imprimé par Thomas Snodham, « for lùalhew Sownes and I. Browne »; un

[merged small][ocr errors]

BAAST {A.). Le Trésor caché découvert dans le champ du Seigneur, par Antoine Baast, Anglois, et traduit par François Doujat. Paris, Damien Foucauld, 1669, in-12, 9 flg.

Non cité par I.owndes. Un exempl. de dédicace, en anc. rcl. mar. r., avec armes el chiffres, 21 fr. Dcsq.

BABEL. Desseins de Jouaillerie et de Bijouterie, inventés par Maria et gravés par Babel. Paris, s. d., gr. in-fol. obi.

Recueil précieux et fort rare d'ornements et de bijoux; Babel, orfèvre et graveur, est mort en 1770. Un bel exempt, relié en mar. à comp. par Hardy, 170 fr. Solar, pour M. 11 uloi; serait vendu plus cher aujourd'hui.

BA-CCIUS (Anir.). Discorso dell' Alicorno dell' excellente medico eî filosopho M. Andréa Bacci. In Fioren*a, appresso Giorgio Marescotti, 1582, in-8. [5702]

Un bel excmpl.relié en vélin aux premières armes de J. A. de Thou, 52 fr. baron P.

BACHOT(Amb.). Le Gouuernail d'Amboyse Bachot, capitaine ingénieur du roy, lequel conduira le curieux de géométrie en perspective dedans l'architecture des fortifications, machines de guerre et plusieurs autres particularitez y contenues. Imprime a Melunsoubz faut-heur et se trouvera aussi en son logis, rue de Seine, à Paris. MDIIC, in-fol., planches gr. s. b. et eaux-fortes. [18494]

BACHOT (Gaspard). Erreurs populaires touchant la médecine et régime de santé, par M. Gaspard Bachot Bourbannois. OEuure nouuelle, désirée de plusieurs et promise par feu M. Laurens Joubert. A Lyon, par Barthélémy f'incenl, 1626, in-8. [6509] 31 fr. Yéménix.

B ADDEL (B.), Bassinois. Poèmes [] damaurs où se voyeut les diuersités amoureuses. En Amstredam, imprime par Paul Rauesteyn, chez, Jansson, anno 1616, in-4, fig. s. b. au titre. [13924]

Un trés-bel excmpl. en mar. doublé, rel. de Chambolle-Duru, 460 fr. vente H. B. (1873).

BADERE (Rapt.). Dévotes Méditations chrestiennes par M. Dorron, maistre des requestes du Roy, et depuis mises en vers françois, par Baptiste Badere, Parisien. Paris, 1588, in-12.

5 fr. Turqucty.

BADIUS Ascensius (Jodoeus). La Nef des Folles selon les cinq sens de nature.... Et sont a vendre au pellican devant sainct Yues à Paris. (A la fin :) Imprime nouuellement a Paris par Petit Laurens, pour Geoffroy de Marne/, libraire, demeurant a Paris, s. d., (mar

2ue de Marnef au titre). Pet. in-4, goth., g. s. b. [12053]

Un excmpl. imprimé sur vélin,' relié parTrauti en mar. doublé de mar. 6050 fr., baron Pichon.

La Nef des Folles selon les cinq sens de nature composes (sic) selon leuangille de M. Sainct Mathieu des cinq vierges... (trad. du latin de Joce Bade parJ.Droyn). Paris, Jehan Trepperel, 1501, pet. in-4, goth., fig. s. b.

En mar. de Trautz, 455 fr. Desq.

La Grand nef des Folles... A Lyon par Jean d'Ogerolles, 1583, in-4, fig. s. b. En mar. 275 fr. Yéménix; en anc. rel. molle en mar., ex. de Ballesdens, 260 fr. Brunei.

BADIUS (Conradus). Les Vertus de nostre maistre Nostradamus. A Paris, par l'Autheur mesme, 1562, pet. in-8. Vol. fort rare.

BADUEL (Claude). Oraison funèbre sur le trespas de vertveuse dame, Dame Florete Sarrasie, premièrement faicte en la

« 前へ次へ »