Journal étranger, 第 1 巻

前表紙
Chez J. F. Quillau, 1755
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

204 ページ - ... drap d'or, et en paraissent plus belles. Après aVoir fait les révérences accoutumées dans une pareille cérémonie, et s'être souhaité toutes sortes de prospérités dans leur mariage, ils se prirent par la main et passèrent dans l'appartement intérieur : là ils pratiquèrent le grand rit, de boire tous deux, l'un après l'autre , dans la coupe d'alliance. Après quoi ils se mirent à table. Le...
181 ページ - La cause de ce songe opiniâtre se doit chercher dans les temps qui ont précédé celui où vous vivez. Sachez qu'au temps que le chaos se débrouilla et que cet univers fut formé, vous étiez un beau papillon blanc. Les eaux furent la première production du ciel; la seconde, ce furent les arbres et les plantes dont la terre fut parée, car tout fleurit et brilla à l'instant. Ce beau papillon blanc errait à son gré, et allait flairer les fleurs les plus exquises. Il sut même tirer du soleil...
195 ページ - Wang-sun la prévint en disant : « Puisque j'ai eu le malheur de perdre mon maître, dont la mémoire me sera toujours chère, j'ai envie de chercher ici près un petit logement où je resterai les cent jours de deuil; puis, j'assisterai aux funérailles. Je...
201 ページ - Lui, qui sentait son incapacité très-réelle, et qui vit qu'elle éclaterait dans un pareil emploi, prit la fuite, et vint se cacher dans ce lieu solitaire. Il n'ya qu'un mois que, se promenant seul au bas de la montagne, il rencontra une jeune veuve occupée à faire sécher à coups d'éventail l'extrémité supérieure du tombeau de son mari, parce qu'elle ne devait se remarier que quand il serait sec. Tchouang l'accosta, la cajola, lui ôta des mains l'éventail, et se mit à en jouer pour...
192 ページ - Tchouang-tseu, je n'échapperai pas de cette maladie : ce soir ou demain matin , il faudra nous dire un éternel adieu : quel dommage que vous ayez mis en pièces l'éventail que j'avais apporté ! il vous aurait servi à éventer et faire sécher la terre de mon tombeau. » « Eh! de grâce , monsieur, s'écria la dame, en l'état où vous êtes, ne vous mettez pas dans la tête des soupçons si chagrinans pour vous, et si injurieux pour moi.
185 ページ - ... plaisirs de la campagne. Un jour qu'il promenait ses rêveries au bas de la montagne, il se trouva insensiblement proche des sépultures de l'habitation voisine. Cette multitude de tombeaux le frappa. "Hélas! s'écria-t-il en gémissant, les voilà donc tous égaux; il n'ya plus de rang ni de distinction. L'homme le plus ignorant et le plus stupide est confondu avec le sage: un sépulcre est enfin la demeure éternelle de tous les hommes: quand on a une fois pris sa place dans le séjour des...
208 ページ - J'allais, dit-elle , ouvrir le cercueil avec un secret pressentiment de mon bonheur: la joie dont je devais être comblée ne demandait pas un vêtement lugubre, et il n'était pas convenable de vous recevoir plein de vie dans des habits de deuil : c'est ce qui m'a fait prendre mes habits de noces. A la bonne heure , dit Tchouang-tseu , passons cet article. Pourquoi mon cercueil se trouve-t-il dans cette masure, et non dans la salle, où naturellement il devait être?
200 ページ - ... i° le cercueil du mort étant exposé encore dans la salle, c'est une scène bien lugubre : comment pourrait-on s'y réjouir et célébrer des noces? 2° L'illustre Tchouang ayant si fort aimé sa femme, et elle ayant témoigné pour lui une si tendre affection, fondée sur sa vertu et sa grande capacité, j'ai lieu de craindre que le cœur de cette dame ne reste toujours attaché à son premier mari, surtout lorsqu'elle trouvera en moi si peu de mérite. 3° Enfin, je n'ai pas ici mon équipage...
149 ページ - Elle peut avoir quinze lieues de long , dix de large & quarante de tour. Elle fut découverte par un Portugais de la maifon de Mafcarenhas.
190 ページ - ... autre , & qui ayent quitté le lit de leurs noces , après avoir perdu leur époux ? Si , pour mon malheur , vous me réduifiez à l'état de veuve , fachez que je ferois incapable d'une telle...

書誌情報