前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

198 ページ - Vous nous écrivez que l'on peut voir , dans » vos lettres d'alliance avec nous , qui vous » aviez excepté. Nous savons que vous aviez » fait des exceptions générales , mais notre » très-chère et très-honorée cousine , madame » Isabelle, votre très-honorée dame et nièce, » n'était pas même spécialement exceptée ; » au contraire , vous aviez fait une réserve » pour votre cher oncle de Bourgogne ; et » néanmoins une des principales causes de » notre alliance , qui se fit à...
178 ページ - ... de fort aimables manières , un accueil séduisant , de la grâce et de l'éloquence dans le discours , qu'il savait se faire aimer ; mais on ajoutait qu'il s'abandonnait sans réflexion à ses désirs , qu'il était indulgent à ses inclinations , qu'il décidait toutes les affaires légèrement : qu'enfin ce n'était une chose ni raisonnable ni honorable de confier le...
127 ページ - Petit prouva cette vérité par douze taisons en l'honneur des douze apôtres : trois raisons tirées des doctrines de la sainte théologie, trois raisons tirées des philosophes moraux, parmi lesquels il rangea Boccace en son livre : « Du malheur des hommes illustres » ; trois raisons tirées des lois civiles; les trois autres déduites de trois exemples de la sainte Écriture. « Ainsi les lois divine, naturelle et humaine, me donnent autorité de le faire ; et ce faisant, je suis ministre de...
181 ページ - Thomas allégue cette autorité pour prouver que la sorcellerie est de nul effet. 0 toi , Université de Paris , puisses-tu corriger telles opinions , car ces sciences trompeuses ne sont pas seulement défendues parce qu'elles sont contre l'honneur de Dieu , mais parce qu'elles ne contiennent ni vérité ni effet. C'est ce qui est confirmé par ceux qui ont opéré dans l'art magique. Ovide dit , dans son remède d'amour : Celui-là est déçu qui croit que les mauvaises herbes et les arts magiques...
96 ページ - Il assignait des fonds pour construire une chapelle dans chaque église de SainteCroix d'Orléans, Notre-Dame de Chartres, Saint-Eustache et Saint-Paul de Paris. En outre, comme il avait une dévotion particulière pour l'ordre des religieux Célestins, il fondait une chapelle dans chacune des églises qu'ils avaient en France, au nombre de treize, sans parler des richesses qu'il laissait à leur maison de Paris. Il avait voulu y être inhumé en habit de l'ordre, porté humblement au tombeau sur...
230 ページ - Dieu tout-puissant, ainsi que celle de toutes » personnes raisonnables et honorables, que » je mériterai, si je n'emploie pas toute ma » puissance à venger la mort dudit roi dont » j'étais allié. En conséquence , je vous fais » savoir par ces présentes que je vous nuirai » en toutes manières que je pourrai ; tous les » dommages que je pourrai vous faire, tant
19 ページ - ... n'obtinrent aucune réponse. Selon le bruit public, le duc d'Orléans et la reine , qui conduisaient tout , ne s'occupaient guère de l'intérêt du royaume. L'aversion contre eux allait toujours croissant. On avait perdu tout respect. Les récits les plus déshonnêtes se faisaient à leur sujet. Les mœurs de la cour se corrompaient de plus en plus; la France devenait un sujet de scandale et de raillerie pour les nations étrangères ; les princes et les seigneurs vivaient dans le faste sans...
88 ページ - ... l'église des Célestins , dans cette superbe chapelle qu'il y avait fait bâtir. Le convoi fut suivi de tout ce qu'il y avait de seigneurs et de chevaliers à Paris , et d'une innombrable foule de peuple. Les coins du drap mortuaire étaient portés par le roi de Sicile , le duc de Berri , le duc de Bourgogne et le duc de Bourbon ; ils étaient vêtus de deuil, et on les voyait répandre des larmes. Cependant les premiers soupçons s'étaient aussitôt portés sur un homme que le duc d'Orléans...
103 ページ - Il se peut que tu sois confus et chagrin de ce qui t'est advenu lors de ta première chevalerie et que, pour réparer ton honneur, tu rassembles contre moi une puissante armée. Je pourrais, avant de te délivrer, te faire jurer sur ta foi et ta loi que tu n'armeras contre moi ni toi ni tes gens. Mais non, je ne ferai faire ce serment ni à eux ni à toi. Quand tu seras de retour là-bas, arme-toi si cela te fait plaisir, et viens m'attaquer.
163 ページ - Le 1 1 septembre , il se tint encore dans la grande salle du Louvre une nombreuse assemblée des princes, des seigneurs, des prélats , du parlement , de l'université , des bourgeois. Le duc de Guyenne y siégeait en habit royal , la duchesse d'Orléans et le duc son fils y furent introduits avec Pierre l'Orfèvre leur chancelier , maître Pierre Cousinet, avocat en parlement, et plusieurs autres gens de leur maison.

書誌情報