ページの画像
PDF

On y réunit souvent les autres ouvrages de cet historien:

Morales [Amb.). Opuscnlos castcllanos ahora( por la primera vei iinpressos por Franc. Valerio CiTuentes. Madrid, Cano, 1793, 3 vol. in 4. Ces 13 vol., 73 fr. Maisonneuve ; 8 guinées, Salvi.

OCABIZ (Ivan I-'lorez de). Libro primero (y segvndo) de las Genealogias del Xuevo reyno de Granada. Madrid, J. Fernande?, de Buendia, 1674-76. 2 vol. in-fol.

Vol. I", xxi (T., 492 pages. — Vol. II, xix ff-, 488 pp. (a la p. 12, l'arbre généalogique de la lamille .Valdonado).

Livre important et rare que ne cite pas Antonio; il renferme l'histoire du royaume de la INouvellc(îrenade, à l'époque de la conquête, ainsi que la généalogie des conquistadores et des premiers habitants de cette colonie.

350 fr. cat. Maisonneuve (1878).

OCHIXO (Bernardino ) Senense. Dialogi XXX. in duos libros diuisi, quorum prunus est de Messia... Basilex, Per Petrum Pernam, 1563, 2 vol. pet. in-8. [2147]

On sait que ce fut dans ces célèbres dialogues que B. Ochin émit sa doctrine de la polygamie, tentative peu heureuse qui le fit bannir de Zurich.

M. Brunei reproche a De Bure d'avoir dit, dans sa Bibliogr. instructive, que le 2e- volume doit avoir 518 pp.: « Tous les exemplaires que nous avons vus n'en ont que 478, sans compter les Errata. ■ Nous avons eu l'occasion de rencontrer plusieurs exemplaires de ces rares volumes et, dans tous, le second vol. avait 518 pp.; il est a croire que l'exempt, de M. Brunei était mal paginé. Le fait est trop fréquent, au XVIe siècle et même au XIX', pour qu'on puisse s'en étonner; il faut à la fin de ce 2" vol. un feuillet blanc pour équilibrer le cahier.

Un bel exempl., en anc. rel., 85 fr. 1867, revendu 150 fr. au calai. Trnss de 1868; cet exempl. avait figuré a la première vente De Lassize, où il avait été payé 119 fr.; un très-bel exempl. en mar., aux armes du comte d'IIoym ( 2' vol., 478 pp.), 360 fr. Brunet ; en anc. mar., 51 fr. de Morantc.

— lu nom s. Das ist, ein Gesprâch von dem Fàgfheur, in welchem der Bapstclercn torechtigen und falschen grûnd, das Fàgfheur zeerhallcn, widcrlcgel werdend. Zurich, A. & J. Gessner, 1555, pet. in s de 174 pp., plus 1 f. blanc.

Cest le célèbre dialogue de Purgatorio; M. Brunet dit que le texte latin ne peut être de 1555, quoique l'épltre dédicatoirc soit à cette date ; la traduction allemande porte cependant 1555.

U fr. seulement (1867).

De Pgrgatorio dialogus (Latinè versit Tadaeus Dunus). Tiguri, apud Gesneros, s. d. (1555 ?), in-8.

Avec une autre pièce, 15 fr. de Morante ; 5 fr. Tross (1872).

Dialogo del purgatorio. S. t. {Zurich, Froschauer), 1556, pet. in-8 de 3 ff. lim., 130 pp. et 40". de table.

100 fr. Tross (1869).

Dialogue de M. Bernardin Ochin, Senois, touchant le Purgatoire. S. I. (Basle), Ant. Cercia, 1559, in-8.

Les personnages du dialogue sont: Théodidacte, un Carme, un Cordelicr, un Jacobin, un Augustin et un Bénédictin.

En mar. dit de Dcrome, 51 fr. de Morantc ; un très-bel exempl. en mar. de Padeloup, provenant de Gaignat, Girardot de Préfond, Maccarihy, Pixérécourt et Solar (142 fr.), a été porté au prix énorme de 1,500 rr. a la vente de M. Bob. S. Turner.

Il Catechisho, overo institutione christiana in forma di dialogo. Basileae, 1561, pet. in-8 de 2 LT. lim., et 313 pp.

35 îr. Tross (nov. 1867), porté à 50 fr. à son calai.; 12 fr. de Morante; en anc. mar., 70 fr. Turner.

Apologues, esquels se découvrent les abus, folies, superstitions, erreurs, idolâtries et impietez de la synagogue du Pape et spécialement des moines d'icelui. Traduits d'Italien. S. I. (Genève), par J. Gérard, 1554 , très-petit in-8, de 117 pp. (la dernière cotée 108), sign. A.—Ilv. [2114]

Traduction d'un des plus rares traités d'Orhin; dont l'édition originale italienne avait été donnée la même année A Genève; elle n'avait point été citée par les bibliographes. L'édition latine, citée au Mauuct, a été également imprimée à Genève par J. Gérard, dont elle porte la marque si connue. C'est un recueil de contes et de satires contre le pape et les moines. Un dizain assez plaisant mais peu orthodoxe, probablement l'œuvre du traducteur, termine le volume.

En mar. de Trautz, 900 fr. B. Turner, prix absolument exagéré.

Compendio d'errori inganni luterani. Besolutionc contra le conclusion! luterane. Reprobttione de la dottrina di frate Bernardo Ochino. De Frate Catharino Polito... Iloma, nella conlrada del Pettegrino, 1544, 3 part, en 1 vol. pet. in-8.

Chaque partie a un titre et une pagination séparés ; édition originale. 28 fr. Tross (1868).

Riposta di messer Bernardino Ochino aile false calumnie, et impie biastemmie di frate Ambrosio Catharino. Impresso net 1546. S. L, pet. in-8 de 40 ff.

En mar. de Trautz, 50 fr. Turner.

Berx. Ochini Senensis, Liber de corpore Christ! pra-sentia in cœia sncramento. Basileae, apud P. Pernam, s. a. (c 1561), pet. in-8. Enmnr.de Padeloup, 230 fr. de Morantc, prix

infiniment exagéré, bien que l'exempl. provint de Girardot de Préfond; en veau jaspi', ex. Bcnouard, 40 fr. Turner.

— DISPUTA di messer Bernardino Ochino da Siena intorno alla presenza del Corpo di Giesu Christo nel sacramento délia Cena. Basilea, 1561, in-12. 20 fr. de Morante.

Labyrinthi, hoc est, de libero aut seruo arbitrio, de diuina praenotione, destinatione et libertate disputatio. Authore Bern. Ochino, Senense. Basilex, apud Pelrum Pei-nam, s. d. (ca 1560), pet. in-8.

Une longue dédicace d'Ochin à la reine Elisabeth d'Angleterre rend ce livre rare particulièrement intéressant : Pexempl. de Girardot de Préfond, en mar. de Padeloup , a été vendu 70 fr. Cailhava ; en anc. veau, 31 fr. De Lassize; un exempl. relié avec le Liber de corporis Chiisli prastantia in canae sacramento, 40 fr. Tross (1867); revendu 21 fr. de Morante.

— B. Ochixi de officio Christian! principis sermones très, ex italico sermonc in latinum conuersi, per

Gœluim Iloratiû Curionem. Basileae,ex offlcina
Oporiniana, 1550, in-8.

Cest le même livre que Niccron donne sous un litre différent (n° 5, art. B. Ochin).

— Exposrrio epistote diui Pauli ad Romanos, de italico in latinum translata. Augustac findelicorum, Vlhart, s. d., pet. in-8.

20 fr.Tross (1870).

Sermones D. Bernardini Ochini Senensis. 5. /. {Genevx, ap. J. Girard), 1543, pet. in-8.

En mar. de Bedford, 29 fr. R. Turner.

Prediche di Bernardino Ochinoda Siena. (Sur le litre du tome V :) In Basitea. M. D. Util, 5 vol. pet. in-8.

Le cinquième vol. se rencontre rarement.

En mar. de Bedford, exempt. Renouard, 181 fr. R. Turner; avec un vol. de Prediche de 1543, 93 fr. de Moranle.

Les IV premiers vol., impr. de 1550 a 1560, s. t. n.d., comprenant 245 prediche, 95 fr. Tross (1867); et les S premiers vol. (19* prediche) 39 fr. même vente.

La Seconda e teria Parte dclle Prediche. S. I. n. d., 2 vol. in-8, 31 fr. De Lassize.

Servions de Bernard Ochin en françois, nouurllemenl mis en lumière à l'honneur de Dieu, profit et utilité de tous fidèles chrestiens. S. t., 1561, in-8. [21J8]

M. Brunet, qui donne cette édition, indique un titre un peu différent, d'après le cat. MacCarthy ; on croit ce rare volume dû aux presses des Estienne; cette première et rare édition de la version française, de 22 sermons d'Ochin, est dédiée à trèsillustre dame madame Magdalene de Hoye, par M. G..., son médecin, qui peut-être lui en prescrivait la lecture, comme anesthésique.

En anc. mar., l'exemplaire Girardot de Préfond et Mac-Carlhy, 50 fr. seulement La Bédoyère; un eiempl. en v. f.t 200 fr. de Morante; l'exempl. de Renouard, en mar. de Bradel-Deromc, 113 lr. De Lassize.

Epistola magistri Hieronimi Lucensis ad Bcrnardinum Ochinum Senensem : cum responsione ejusdem Bernardini. Genevae, per Joh. Girardum, 1543, pet. in-8.

En mar. de Bedford, 60 fr. R. Turner.
Le volume renfermait un autre traité:

Responsio B. Ochini ad Marcum Brixiensem, abbatem ordinis S. Bencdicti. S. I. ( Genccae, J. Girard), 1543, in-8.

Sincère et ver» doctrime de Cœna Domini defensio, per Bcrnardinum Ochinum, Locarnenuum Ecclesiae Pastorem, contra libros très loachimi Wcstphali, Hamburgcnsis ecclesix Praedicatoris. Tiguri, 1586, in-8. [2143]

Le bel exempt. Renouard, 110 fr. de Morante.

— A Tragédie or dialogue of the uniuste vsurped Primacie of the Bishop of Rome, and of the iust Abolishyng of the same, translated out of Latine into Euglishc by John Ponet, D. D. S. I. [London, W. Lynne), Anno Domini 1549, in-4, goth.

Fort rare et recherché en Angleterre ; 2 à 3 guinées.

— A Dialogue ofPoljgamy and another of Divorce, rendered into English by a person o( Qualitv. london, 1657, in 12.

— Béimpr. en 1736, in-12.

— - Le Mentitie Ochiniane dcl illustre Mutio Justinopolitano. Vinegia, Gabr. Giolito, 1551, pet. in-8 de 185 û*. chiffrés, 1 feuillet pour la marque et le colophon, plus 1 f. blanc.

25 fr. en 1807; en anc. mac, aO fr. Tross (1870).

OCHOA (Eugenio de). Catâlogo razonado de los manuscrites espanoles existentes en la biblioteca real de Paris, seguido de un suplemento que eontiene los delas otras très bibliotecas publicas. Paris, 1844, in-4.

Catalogue bien fait et devenu rare.
30 a 40 fr.

OCHOA. (capitan Juan Ignacio de), vezino de Manila. Exprecion panegirica solemne demonstraeion de las Festivas Reaies, y Magestvosas pompas con que solemnico el maestre de Campo D. Thomas de Endaya, con sus Sargento Mayor, Capitanes, y Real. Tercio de estas Islas Philipinas. El felix nacimientô de nuestro principe D. Luis Phelipe Fernando.... Mexico, Franc, de Itibero Calderon, 1710, in-4, de m-52 ff., plus:

Sermon que en las fiestas reaies, que celebro la milicia de esta ciudad de Manila... predicô el P. fr. Nicolas de San Pedro..., prior del eonvento de Pasig. Mexico, id., 1710, ff. 53-71.

Pièce rare ; 45 fr. Maisonneuve.

OCHOA de la Salde {Juan). Chronica del esforçado principe y capitan Jorge Castrioto, rey de Epiro o Albania, traduzida del lenguage portugues en el castellano, por Juan Ochoa de la Salde. En Lisboa, 1588, in-fol.

Édition rare; Antonio cite une édition de Séville, 1528, In-fol., nous croyons qu'il y a la une grosse erreur de date.

OCKAM. Summa totius logice magistri Guielmi Occham Anglici logicorum argutissimi nuper correcta. Impressum Venetiis per Lazarum de Soardis, 1508, in-4, goth., à 2 col., grav. sur bois au titre. [1819]

Edition rare de la Logique du philosophe anglais; 30 fr. De Lassize. Dans la même vente figurait:

Venerabilis inceptoris fratris Gulielmi de Villa Hoccham Anglie : Achademie nominalium principis summule in libros Physicorum adsuut. lbid., id., 1506, in-4, de 2 ff. lim. et 32 ff. chif., à 2 col., car. goth., grav. s. b.

22 fr.

OCTAVAS fi la prision de Melisendra esposa de Don Gayferos. Y el romance de • Caballero, si à Francia ides » con su glosa. Y otro muy sentido de la cruda ysangrienta batalla quepasô entre Mandricardo y Rodamonte sobre quitalle â Doralice. Agora nuevarcente impresas. Impresas con licencia en Toledo en casa de Juan Iiuyz, aiio 1601, in-4, fig. s. b.

Les sept Oclavas que contient cette rare et curieuse pièce figuraient dans l'édition du Cancionero, donnée à Anvers, en 1573 ; il doit exister de ce rare volume une édition antérieure que nous ne connaissons pas.

OCTAVIE. Les Œuvres diverses tant en prose qu'en vers. Paris, Le Gras, 1658, pet. in-12.

Vol. fort rare, mais... qu'est-ce qu'Octavie?

ODVXIUS {TijpMs). Macaronea. S. /. n. d. Pet. in-4, goth., de 10 ff. non chiff., avec sign. A. B.

Imprimée à la fin du xv« siècle, c'est, croyonsnous, la plus ancienne ilacarunée connue; 60 à 70 fr.

ODDI (Sforza de gl'), Perugino. Prigione d'aniore, comedia nuoua del excellent, signor Sforza degli Oddi. In Venelia, 1591, in-12. [16703]

— EnOFILOMACHiA, ovverro Ducllo d'Amore, e d'amieizia, commedia (in prosa}. Venczia, per gli lieredi del Scssa, 1586, in-12.

— I Morti vivi, commedia (in prosa). In Perugia, per Baltlo Sali iiii, 1576, pet. in-8.

Éditions originales de pièces, dont le Manuel cite une réimpression collective de 1597.

ODE sur y la deffaicte || de l'armée pa|| pisticque de Bearn. || Sur le chant : || De Lyon la bonne ville i'ay chassé || tous ces Cagots, etc. || Imprimé nouuellement. || M.D.LXIX, très-pet. in-8 de 8 II., de 18 lignes à la page, sign. A. B., car. ital.

Le dernier f. est blanc, ainsi que le v° du titre.

Pièce historique fort rare et fort curieuse, dont un bel exempt, est conservé à la Bibl. Nationale, Y, non porté ; elle a été reproduite, précédée d'une bonne notice, dans le tome XI des Poètes françois des xv« et siècles, publiés chez P. Daffis (inc. coll. Jannel).

ODEPORICON, id est Itinerariû Rev. D.
Mathei Sancti Angeli Card. Gurcensis,
quacque in conventu Maximiliani Caesa-
ns, qj regum Vladislai Sigismundi (régis
Polouix, magni ducis Lithuaniae, Rus-
siaeque, etc.) ac Ludovici memoratu di-
gna gesta sunt, per Ricc. Bartholinum
édita. Viennx Austriic, II. Victor,
1515, in-4, front, gravé.
Relation du voyage du cardinal de Gurcz, délégué
pour assister a l'entrevue de l'empereur Maximi-
iien avec les rois de Pologne et de Hongrie; elle
contient un certain nombre de poésies intéressant
la Pologne.
28 fr. Tross (mai 1868).

ODERBORN (P.). Joannis Basilidis Magni
Moscoviœ ducis vita, cum icône. IVite-
bergae, 1585, in-8.
Fort rare. 3 thaï. Sobolewski.

Wcndehbare Gcschichte vnd WarhaDtc Histo-
rien : nemlich des nechst gewesencn Grossfûr-
sten in der Moschkaw Joan Basilidis, auff jrc
Sprach lwan Basilowitz genaunt, Lebcn. GCrlitz,
1589, in-4, front, gr. sur bois.
3 thaï. 15. Sobolewski.

ODYMALSKI, Wal. Zalosna Postac Korona Polskiey, Woiennemy Rosterkami Vtrapioney", z Vtracenia Synow Bohaty rskich, a osobliwie swietey pamieci, Jasnie Oswieconego y Wielmoznego Pana Alexandra Nakonièkpolv Koniecpolskie

fo, WoiewodySendomirskiego. IV Kraowie w Fr. Cezarego, s. d. (1659), in-4, de 32 ff.

Poème intéressant et rare; 219 strophes a 8 stances. 70 fr. Tross (1872).

OECOLAMPADIUS (Joannes). Institutio Christiana, sive Catechismus puerorum Reipublicx Basiliensis. Item, Distichis in Evangelia Dominicalia, mémorise causa conscriptis à Joanne Stigelio. Basileae, per Joan. Oporinum, 1561, pet. iu-8 de 32 ff.

Une édition antérieure de cette pièce rare et intéressante, publiée après la mort du célèbre réformateur (1531), fut également imprimée par Oporin; elle a pour traducteur allemand Osvald Mycon; c'est un pet. in-8, à la date de 1555.

L'édition de 1561, 20 fr. De Lassize.

De Amandis pauperibus, Gr. Nazianzeni Sermo. Eiusdem ad uirginem admonitorius. Eiusdem laudes Maccabaeorum, interprète J. OEcolampadio. In offic. excusoria Sig. Grimm et M. IVyrsung, Jugustx Vindelicorum, 1519, in-4', de 31 ff., bord, au titre.

Pièce intéressante, mais de peu de valeur.

On a d'OEcolampade un très-grand nombre d'écrits, commentaires sur les prophètes, polémique contre les théologiens luthériens Pirckheimcr, Melanchton, etc.; nous n'en donnerons pas le détail; ces différentes pièces ont peu de prix aujourd'hui.

Sa correspondance avec sou fidèle ami Zwiuglc a été conservée.

— ZwiNGLti et OEcolampadii Epistolae. Basileae, 1628, in-8.

OETTINGER {E. M.). Bibliographie biographique universelle; dictionnaire des ouvrages relatifs à l'histoire de la vie publique et privée des personnages célèbres... (Dernière édition considérablement augmentée.) Bruxelles, 1866, 2 vol. in-4, allongé, de 2,200 pp., contenant 45,666 indications, pap. collé.

20 fr.

EUURE nouuellement translatée de Italienne rime : en rime Françoyse contenant laduenement du très crestien Roy de France LoysXIl de ce nom à Millan: « Sa triumphante entrée audit Millan auec grande côpagnie de noblesse estant auec luy. (A la fin) : Imprime a Lyon le ix ioicr de iuing lan mil cinq cens et neuf, in-4, de 8 ff., sans ch. m réel., goth., lig. s. b.

[ocr errors]

.emplaire broché, non coupé, de ce i en fort rare est porté par Trocs a (Ml

Un elzevirien

OEUVRES diverses, lettre de l'autre monde, res-ionse, lettres galantes, responses, recueil de poésies, le mariage de l'Amour désintéressé avec l'Amitié généreuse, par M. L. C. D. Grenoble, R. Plrilippes, 1671, 2 part, en 1 vol. pet. in-12.

Nous n'avons point su trouver ce rare volume dans les anonymes de Barbier. Un exemplaire piqué, protenant de Viollel-Le-Duc (qui n'eu parle point dans sa Bibliothèque poétique), 70 (r. Turquety.

OFFICES.

Les livres de liturgie, spécialement consacrés aux diverses confessions de l'Europe, sont en général peu recherchés; aussi M. Brunet a-t-il pris le parti de les passer sous silence; ils sont cependant susceptibles d'emprunter une certaine valeur aux conditions extérieures de reliure, d'ornementation ou de provenance, dont ils sont revêtus. Nous allons en donner quelques exemples, que nous classons par ordre chronologique, en français et en latin. Office de la Vierge. Heures de Nostre-Damc. etc.

Paris, Jamtl Mcttayer, 1584, gr. in-4, fig. gr.

sur cuivre, musique notée, almanach de 1584 à

1599.

Cette édition, dédiée au roi Henri III, se présente quelquefois dans les ventes avec une reliure aux emblèmes assez fantaisistes, mais bien connus, de ce souverain : Les têtes de mort, les os en croix, la devise : Spes mea Drus, et au milieu de ces lugubres images, les armes de France et de Pologne, et les // couronnées. L'exemplaire Solar, acheté 20 fr. iCacn, a été vendu 156 fr.; l'exemplaire Gancia, en mnr., incomplet du titre, refait par M. Pilinski, 295 fr. en 1872.

Il est d'autres livresque Henri III faisait imprimer pour sa chapelle et ad usum amicorum. (Voy.

PSEACLTIER).

Office (V) de la Vierge Marie, a Ivsage de l'Église Romaine. Auec plusieurs belles prières chrestiennes et catholiques. Reuetis et corriges de nouveau. A Paris, chez lean Houzé, libraire au palais près la Chancellerie, 1588, litre gr., fig. de Th. de Leu, in-8.

Un exemplaire, dans une riche et fraîche reliure du Gascon, relié avec un autre livre de liturgie, 750 fr. ïêménix.

Office de la Vierge Marie (L') pour tous les temps de l'année... avec plusieurs prières et oraisons nouvellement faictes par le R. P. Cotton, de la Compagnie de Jésus. Le tout par le commandement de la Roync Régente. Paris, Euslache Foucault, 1611, in-8, en car. rouges et noirs, lig. et lit. gravés sur cuivre.

Charmant livre au point de vue typographique; les gravures de L. Gaultier, Wierix, Sadeler, etc., sont remarquables; ce volume acquiert un certain intérêt par l'adjonction des prières françaises dues i

Tome II.

l'ardent mysticisme du célèbre jésuite Cotton; le rév. Père, priant pour le Roy et les Enfans de France, par ordre de la Reine, un an après l'assassinat de Henry IV, c'est là une antithèse assez piquante.

Un bel exemplaire de ce volume dans une riche reliure du temps est porté à 600 fr. au cat. Aug. Fontaine de 1872, et à 500 fr. au 1" catal. Morgand et Fatout de 1876.

Office (L') de la Semaine Sainte, selon le Messel et le Bréviaire Romain. Imprimé par le commandement du Pape Pic cinquiesme, et reveu par l'authoritê de Clément VIII. A Paris, chez Gabriel Clonejau, rue Saincl Jacques, à l'Annonciation, MDCXXVIII, in-8.

Un exempl. en mar. fleurdelisé, aux armes et au monogramme de la reine Anne d'Autriche, 255 fr. Yémcniz.

Le Même. Paris, veuve Denis Clienault, s. d., in-8, fig.

Avec un double titre offrant les portraits de Louis XIV et de M"' de La Vallière, et en rel. anc. mar. du Gascon, 150 fr. Gancia.

Office (L*) de la Semaine Saincte, corrigé de nouveau. A Paris, chez Charles Fossel, s. d. (1680), in-8, lig.

En anc. mar., à riches comp., aux armes et aux chiffres de Marie Thérèse d'Autriche, reine de France, 250 fr. au cat. Fontaine de 1875.

Office de l'Église et de la Vierge, avec les hymnes

trad. en vers (par Le Maistre de Sacy). Paris, P.

Le Petit, 1686, in-8.

Office dit de Port-Royal.

Dans une belle rel. anc, en vélin, à compart. dorés, doublé en mar., avec la petite Passion de Callot ajoutée, 120 fr. Huillard, porté & 500 fr. au catal. Gonzalès-Bachelin.

Offices ou Pratiques de dévotion, en françois... Dédiés à la reine. Paris, Cl. de Hansy, 1707, pet. in-12.

Dans une très-riche rel. de Padcloup, a comp. de couleur et mosaïque, 1,200 fr. au cat. des libraires Morgand et Fatout, qui donnent un fac-similé de cette reliure.

Office (L") de la sainte Messe en trançois pour tous les jours de l'année. Paris, Claude de Hansy, 1712, in-12, front, gravé.

Dans une excellente et charmante reliure janséniste, aussi fraîche que lorsqu'elle sortit des mains du relieur, de la biblioth. de d'Ilangard, 122 fr. Radziwil), et serait plus cher aujourd'hui.

Offices de la Toussaint (Les), des Morts et de Saint-Marcel, lalin-françois, à l'usage de Rome et de Paris. Paris, C. Cavelier, 1720, in-12.

Dans une reliure splendide en mar. doublé de Padeloup, reliure que Trautz a reproduite sur le précieux exemplaire de Roger de Collerye, faisant aujourd'hui partie de la bibl. de M. James de Rothschild. Cet exemplaire fut acheté 50 fr. à la vente de Pixérécourt, par le baron Pichon; à la vente partielle des livres de ce connaisseur par excellence, il fut acheté 1,799 fr. par le libraire Aug. Fontaine, qui en demandait 2,200 fr. en 1872.

Offices (Les) des Rogations, de l'Ascension, de la Pentccoste... selon le nouveau bréviaire de Paris. Paris, fillette, 1721, in-12.

Dans une très-belle reliure en mar. doublé de Padeloup, A mosaïques, 400 fr. Potier (1870).

Office (L') de la Semaine Sainte, en latin et en françois... A l'usage de Madame la Daupbine, et de sa miison. A Paris, chez J.-B. Oarnier, 1752, in-8.

Un exemplaire, dans une fraîche reliure en mar., aux armes de la Dauphinc, Marie-Josèphc de Saxe,

5

a été porté, lors de la vente ïéméniz, au prix inexplicable de SOS fr.

Un autre exemplaire de l'édition de 1746, in-8, dans la même condition de reliure, 100 fr. Luzarchc.

Office de la Sainte Vierge, pour tous les jours de la semaine. Parts, impr. royale, 1757, 2 vol. pet. in-8.

Édition fort bien imprimée; un exemplaire en belle reliure ancienne, provenant de Bonncmet, de La Valliére, etc., 31 fr. Radziwill, revendu 100 fr. baron Pichon.

— VriZIO délia Bcatissima vergine per tutti 1 tempi deir anno. In Borna, nella stamperia Vattcana, 1737, ln-ft, fig. de Martin de Vos.

Dans une belle roi. du temps !i comp., avec fermoirs ciselés, 135 fr. Van der Helle.

Officium Bealae Mariae virginis secundum consuetudinem Romanae Curiae. In Anlwerpia, Gherardus Leeu, 1487, in-32, de 170 ff., gotb., a la longues lignes par page, avec sign. A2-B4 et ara, sans chif. ni réel.

On ne connaît qu'un exemplaire de ce précieux petit incunable ; il fait partie de la bibl. publique de Hambourg.

Officia Béate Marie secvndvv vsvm Romane ecclesie. Venetijs p ioânë Hâman diclv hertzog. Anno Hccccxciij. pet. in-8, gotb., car. rouges et noirs. Ce joli et rare volume, cité au Manuel, est composé de 136 ff., signés a-z par 8, Cg. et bordures gr. sur bois.

Les encadrements des pages sont au simple trait et par pièces rapportées ; quelques-unes de ces pièces sont gravées d'après les manuscrits italiens d*une époque antérieure.

M. Ambroise Firmin-Didot possédait de ce livre précieux un superbe exemplaire sur vélin.

Officiom B. Mariae Virginis. (A la fin :) Elaboralum per.. Johannem Gruninger in insigni.... Civilate Argenlina, anno 1498, pet. in-16, goth. de 239 ff.. avec 67 fig. s. b.; la marque de (îruninger au r° du dernier feuillet.

Un exemplaire sur vélin, 226 fr. Cbedcau.

Officidm de passionc Domini Pioslri Jesu Christi, secundum consuetudinem Confratrie quinqi plagarum, ad utilitatem quoruncûqv ehrislianorû pie vivere, Z delictorum veniam consequi volcntiû nuper contexium. Lugduni, excudebat Cornélius a Septemgrangiis, impensis honestl viri Theobaldi l'agani, anno DominitlDl. In-8, 1 fig. s. b., car. rouges et noirs.

Ce premier volume renferme l'office de la Confrérie des cinq Plaies, qui existait à Lyon au xv« siècle; les planches gravées sur bois dans le style du nord de l'Italie sont fort remarquables ; le nom de l'imprimeur, Corneille de Sept-Granges, est resté inconnu à M. Péricaud; on le retrouve à l'art. Calendrier Romain.

En mar. de Niédrée, 305 fr. Yéméniz.

Officium béate Marie sfii vsvm || Romanv nouiter impressuv : Q in quo multa utilia et deuolj tione digna qr in alijs an-||tca impressisnon ha-fl bêtur : ut in tabu-|la continetur. || Venetiis impressus p dns il Bernardinus stagninum. M. ICCCCC.XII. Die. xx. lanuarii, in-8, gotb., imprimé en car. rouges et noirs, bordures à chaque page, 194 ff., dont les b. derniers renferment la Tauola vulgar; fig. sur bois, grandes et petites.

Beau et précieux livre d'heures, d'une belle exécution typogr., et d'une admirable décoration, nous n'en connaissons qu'un exempl., qui a été cédé à M. Benjamin Fillon, par le libraire il. Tross.

Officidm hebdomade sancte... Venetiis, impensis nobilis viri Lucanlonii luntae, 152a, die 12 Ja

nuarii, in-12, goth., de 180 ff., y compris le dernier blanc, fig. s. b.

En mar. du temps, 80 fr. Gancia (1872).

Officium diurnum, juxta ritum et consuetudinem Deo dicatarum virginum ordinis Fonlisebraldi. Parisiis, in officina lionesle virginis Yolande llonliomme, ridue speelabilis viri Tliielmanni Keruer, 1532. Pet. in-8, goth., impr. en rouge & en noir. 200 fr. Tross (1868).

Les ouvrages liturgiques à l'usage des Diocèse ou des Etablissements conventuels ont été largement décrits par Zaccaria, Ilain et plusieurs autres bibliographes; il n'entre pas dans notre plan de suppléer aux lacunes qu'ils ont pu laisser; mais nous croyons cependant devoir décrire les livres, curieux de ce genre, susceptibles d'atteindre un prix élevé; à ce titre, nous citerons encore:

Orationes dévote, partim sélecte et emendate, parlim recens composite : pro sanctimonialibus et feminis devotis (ordinis Fontisebraldi). Parisiis, in officina libraria lolande Bonhomme (on a supprimé l'épitbètc : Virginis, qui a paru superflue), ridue honesli calcographi Tliielmanni keruer, 1540, pet. in-8, goth., avec 3 grandes grav. s. b., dont celle du titre représente les armes de Fontcvrault, et 39 petites; car. rouges & noirs. 225 fr. (1868).

Officium Beatae Mariae Virginis ad vsum Romanum. Parisiis, 1549, in-4.

Un exemplaire encadré de filets d'or, a la reliure de Grolicr, figure au n» 1,767 de la bibliotlieca Harleyana; il a échappé aux consciencieuses recherches de M. Le Roux de Lincy.

Officium B. Mariae Virginis, nuper reformatum et Pii V. Pont. Maximi iussu editum. Anlrerpiae, ex officina Chr. Plantini, 1573, gr. in-8, de «92 pp., plus 1 f. pour le litre, un autre pour la table, et un dernier contenant une grande fig. s. b. Volume recherché à cause de ses jolies bordures,

contenant les motifs de la Passion, et finement gravées dans le style de la Renaissance; il est en outre orné de 19 grandes planches, gravées sur cuivre d'après P. Van der Borcht, etc., par Anton. Van Leest. 100 fr. Martial Millet.

— Réimpr. ibid., id., 157a et 1575, in-8; cette dernière édit., impr. en car. rouges et noirs, comprend 388 pp. pour YOfficium, et 70 pp. A'Hymni.

Un très-bel exemplaire, dans une riche reliure du Gascon, 510 fr. baron Picbon; un autre, 70 fr. Gancia.

Le Même. Antuerpiae, ex offic. Chr. Plantini, 1578, in-12,17 jolies grav. en taille-douce.

Un très:bcl exemplaire, dans une riche rel. anc, 125 fr. Tross (iv-1869); ce joli livre avait été payé 88 fr. à la vente Germcau.

Le Même. Antverpiae, ex officina Plantiniana, 1609, 2 vol. in-ft.

Un très-bel exemplaire, dans une splcndide reliure en mar. & comp., provenant de la bibliothèque de Strozzi, et peut-être ayant appartenu à Marie de Médicis, 2,999 fr. Gancia (1872).

L'édition de 1622, admirablement exécutée par les héritiers et successeurs du grand Christophe Plantin, forme un très-beau volume pet. in-4, imprimé en car. rouges et noirs, et orné de 58 belles planches sur métal, exécutées par de Mallery, Galle et Collaert; il s'y trouve en outre 37 culs-de-lampe et vignettes, des mêmes artistes, représentant des sujets religieux.

Enbuzr.,aux armes de Mazarin, 75 fr. Luzarchc; en anc. mar., 70 fr. Gancia (1872).

Officium Beatae Mariae Virginis, nuper reformatum, et Pii V Pont. Max. iussu editum. Parisiis,

« 前へ次へ »