ページの画像
PDF

apud Jacobum Keruer, 1574, in-8, lettres rondes, fig. s. b.

Plusieurs figures portent la double croix de lorraine; on sait que J. Kcrver avait acquis un certain nombre de bois de G. Tory; à partir du feuillet 169, les figures sont d'une exécution différente et quelques-unes portent la marque de Jollat.

I n bel exempl., en mar. de Trauti, 185 fr. Yéménii.

— OFricu ex praeceplo, S. D. N. Sixti Papac V, ab omnibus ecclesiasticis MaltHis diebus recitandi... etc. Fendus, ap. Juntas, 1587. — Proprium festorum ordinis Minorum. Ibid., id., 1585, gr. in-4, fig.

Dans une belle reliure vénitienne du temps, 95 fr. Ganda.

— OrTiciUM graeco-latinum B. Mariae virginis nuper reformatum et Pii V Pont. Max. jussu editum; hymni graeci translali et suis numeris restituti; Antiph. colleclae et Preces SS. Patrum adjectae, per Fcd. Morellum. Parisiis, de Marnef, 1616, pet. in-8, en car. rouges et noirs, à 2 col.

En mar. à eomp,, belle reliure dite de Le Gascon, 99 fr. Labitle (1870).

OG1ER (Sensuyt) le Dannois, duc de Dannemarche, qui fut Ifig des douze persde France, lequel, auec le secours et ayde du Roy Charlemaigne, chassa les Payens hors de Rome et remist le Pape en son siège. (A la fin :) Cy finist le liommant intitule Ogier le Dannoys nouuellement imprime a Paris par la veufue feu Jehan Trepperel el Jehan Jehannot. S. d. (vers 1522), pet. in-4, goth. de 162 ff. à 2 col., fîg. sur bois, sign. A-Z et AA-IIH. 450 fr. en 1862. [17040]

En mar. de Hardy, 500 fr. Chedeau, pour M. Tufton, et a la vente de cet amateur, revendu seulement 285 fr.; serait beaucoup plus cher aujourd'hui.

Ogier le Dannois duc de DSnemarche : qui fut )ug des douie pers de France... On le» vend a Lyon sur le Rosne en la maison de Claude \ourry dlel le Prince... Et fut acheue de imprimer te septième tour de nouêbre lan de grâce mit ccccc xxv. ln-4 goth., fig. s. bois, sans ch. ni réel., avec sign. A.O. par 8 n., P. de 4.

En mar. doublé de Thouvenin, 2,200 fr. Yéméniz; en mar. doublé de Lortic, bel exemplaire, 2,800 fr. Kinnin-Didot.

— LE MEME. A Paris, par A'fr. Bonfons, s. d. (vers 1550), in-4, goth., à 2 col., fig. s. bois, IV ff. lim. signés a, A-T par 8, V. de 6.

En mar. de Bauzonnet, 310 fr. Yéméniz.

Ocieb le Dannoys, duc de Danemarche, qui fut lung des douze pers de France, lequel avec layde du roy Charlemaigne chassa les payens hors de Homme. On les rend a Lyon chez Olivier Arnoullet, 1556, in-4, goth., fig. s. b.

Cest l'un des derniers livres gothiques imprimés a Lyon; en mar. de Trnutz, 400 fr. Dcsq.

— LE Premier (2« et Se) Livre des visions d'Oger le Dannoys au rovaulme de Fairie. Paris, en l'imprimerie de Denys Janot (pour Ponce Boftet), 1542, pet. in-8. [13530]

En mar. de Tr.ua/, 150 fr. baron Pichon.

I Danemarck devait avoir à cœur d'étudier ce roman, qui glorifie l'un de ses enfants fabuleux; nous signalerons une savante dissertation toute récente

Sacset omHolger Danske... ved L. Pio. Copenhague, 1870, in-8, de 100 pp.

O'GILVY (M.). Nobiliaire de Guienne et de Gascogne. Revue des familles d'ancienne chevalerie ou anoblies de ces provinces, antérieures à 1789, avec leurs énéalogies et armes, suivie d'un traité éraldique sous forme de dictionnaire. Paris, Dumoulin, 1859, 3 vol. in-4, pl. noires et coloriées. [28868]

Le tome III a été rédigé et publié par M. J. de Kourousse de Laffore.

67 fr. Costa de Beauregard.

OIHENART {.4rn. d'). Notitia vtrivsque Vasconiae tum Ibericae tvm Aquitanicae, uœ propter sitvm regionis et alia scitv igna, Nauarrœ regum, Gasconia: principum, cœterumque in iis insignivm iamiliarum stemmata et probatis Authoribvs et vetvstis monumentis exhibentur, etc. Parisiis, Se'b. Cramoisi/, 1638, in-4.

Cette première édition diffère sensiblement de la seconde imprimée en 1650; un bel exemplaire, venant de M. Maisonncuve, a été vendu, en 1873, 80 fr. Burgaud des Marets, relié en mar. par Capé; un exemplaire en vélin était porté a 37 fr. 50 c. au cat. Asher de 1865.

L'édition de 1656 a été adjugée 67 fr. dans la même vente.

Proverbes hasques recueillis par Arnauld Oihcnart, sui\is des poésies basques du même auteur. Seconde édition... augmentée d'une traduction française, d'un appendice et précédée d'une introduction bibliographique (par Francisque Michel). Bordeaux, Prosper Paye, 1847, in-12.

12 fr. Burgaud des Marets. Nous citerons encore:

Notice sur les proverbes basques recueillis par Arnauld d'Oihenart et sur quelques autres travaux relatifs a la langue cuskarienne. Par G. Brunei. Paris, A. Aubry, 1859, in-8.

Cette notice a été publiée dans les Actes de l'Académie de Bordeaux; il en a été tiré à part quelques exemplaires.

Notes de A. Oihenart, pour le glossaire basque de Pouvreau, publiées d'après le manuscrit de la bibliothèque et suivies d'observations, par II. Burgaud des Marets. Paris, Bidot, 1866, in-8.

Tiré a très-petit nombre, et non mis dans le commerce.

OILLE (La). Mélange ou assemblage de divers mets pour tous les goûts, par un vieux cuisinier gaulois. A Constantinople, l'an de l'ère chrétienne 1755, in-12.

40 fr. cat. Morgand et Fatout.

OKIKINOADI-MEZINAIGAN , id est Speellingand Reading book in the Chip

fieway lauguage; containing Scripture îistories of the Old and New Testament with an addition of a few hymns. troit, Daily tribune book and Job Printer, 1852, in-12, de 144 pp.

Non cité par Ludewig; 11 fr. Maisonncuve.

[ocr errors]

OLAVE (Fr. Antonio de). G A gloria y loor de Dios : y || para dechado y excplo de los Gelés. Siguese el glo||rioso martyrio del bienavêturadopadrefray An||dres de espoleto : frayle delos menores delà orden || del seraûco padre nuestro saut Francisco. || El quai martyrio recibio enla ciudad de Fez porla verdad || de nuestra sagra Te, A nueue dias del mes de || Enero del Ano de M.D.xxxii. S. I. n. d., in-4, goth., de xi ff. non chiffrés.

Cette pièce, sans titre, sans nom d'imprimeur et sans date, est écrite par fray Antonio de Olave, et datée > en el conuento de Seluual » du 10 avril 1532.

(Ternaux, Bibliothèque africaine, n» 280J.

OLDEXDORPS (C. G. S.). Geschichte der
Mission der evangelischen Briider auf
den Caraïbischen Inseln S. Thomas, S.
Croix und S. Jan. Herausgegeben durch
Johann J. Bossart. Barby, C. Friedrich
Laux, 1777, 2 tom. en 1 vol. in-8.

1er vol., TH.-4M pp., 2 ff., S cartes.

2* vol., pp. Ui5-1,068; register, xxm ff., Il fig.

Ouvrage intéressant et devenu rare.

OLEARIUS. De fide concubinarum in sacerdotes. Questio accessoria ioci causa et urbanitatis in quodlibeto Heydelbergensi détermina ta. S. I. n. <L, in-4, goth., fig. en bois. [17919]

Édition de 10 ff.

12 fr. Tross (1807).

OLHAGARAY (Pierre). Histoire de Foix, Bearn, et Navarre, diligemment recueillie tant des précédens historiens que des archives desdites maisons. En laquelle est exactement monstrëe l'origine, accroissemens, alliances... iusques à Henry IV. Paris, D. Douceur, 1609, in-4. [24693].

11 faut après le titre un tableau descriptif du comté de Foix, pièce qui manque 4 beaucoup d'exemplaires.

Nous avons vu à la Bibliothèque nationale un exemplaire portant la date de 1608. — Histoire des Comptes [sic) de Foix, Bearn et

Navarre. Paris, 1629, in-li.

Seconde édition; l'exemplaire de Gaston d'Orléans, avec son chiffre couronné sur le dos de la reliure, 64 fr. baron Pichon.

OLIER. La Journée chrestienne, par M.
Olier, ancien curé de la paroisse Saint-
Sulpice.... fondateur du séminaire de
Saint-Sulpice. Paris, J. Langlois, 1657,
2 part, en 1 vol. pet. in-12.

30 fr. en 1873.

On y trouve le; actes de piété qu'il faut faire quand on sort en carrosse, quand on va a la promenade, etc.; ce petit livre est rare et assci curieux, sans être d'un grand intérêt.

OLIMPE (L') en bel humeur (par L. Co- cleuse i

quelet de Chaussepierre). 5e trouve chez les gens du bon ton. S. d. (1750), in-12 de 25 pp., titre et texte gravés.

Recueil d'Épigrammes galantes, traduites en partic de Martial; le front, est très-curieux. En mar. de I-ortic, 150 fr. Morgand et Fatout.

OU VA. Œuvres diverses (Mélanges d'archéologie) de M. l'abbé Oliva, bibliothécaire de M. le prince de Soubise. Paris, Martin, 1758, in-8.

Ce vol. est de peu d'importance, puisqu'un exemplaire relié par Closs n a été vendu que 9 fr. l.a Bédoyère; mais nous profitons de l'occasion pour dire quelques mots de l'auteur:

L'abbé Oliva, né 1 Rovigo en 1689, mourut a Paris en 1757; il avait été choisi par le cardinal de Bohan pour être mis a la tête de la bibliothèque de M. de Thou, que le prélat avait acquise du libraire Gabriel Marlin, qui venait de l'acheter au président de Mènars.

L'abbé Oliva publia pour la première fois, en France, une grande partie des ouvrages du Pogge, entre autres les lettres, dont le manuscrit appartenait au cardinal Otloboni, et qui parurent en 1723.

Il laissa un cabinet intéressant de livres et de manuscrits que vendit G. Martin en mai 1757; le catal. est précédé d'une notice biographique d'un grand intérêt.

OLIVANTE. Historia || del inuencible caba ||
llero Don Oliuante de Laura principe
de Macedonia : que por sus || admirables
hazanas uiuo & ser || Emperador de
Constantino||pla agora nueuamen||te sa-
cada à luz... En Barcelona, por Clau-
dio Bornât a la Aguila fuerte. Ano de
1564, in-fol. de x ff. lim. et 253 ff. à 2
col., car. goth. [17558].
Ce roman se compose de 3 livres, et le ft« est an-
noncé à la fin du dernier, mais il n'a point été
publié; d'après ce que dit Cervantes (Don Quijote,
parte 1, cap. VI), il doit exister une autre édition de
format plus petit, in-a ou in-8, mais elle n'est pas
connue des bibliographes espagnols.

OLIUIER DE CASTILLE... Cy fine lis-
toire Doliuier de ('.astiIle... imprimée a
Genesue lan mil cccc. Lxxxii. le iii"
iourdeJuing.Vet. in-fol. goth., fig. s. b.
[17067]

Oliuier De II Castille. Cy fine Ihystoire de Oliuier de castille Et de arlus dalgarbe son loyal cô\\paignô Et de helayne fille au roy dilgleterre? de henry p.tz de Oliuier q gras \\ fais darmesfirH en leur têps.... amen. S. I. n. d. (Genève, Loys Garbin aliàs Cruse, vers 1492.) In-fol. goth. à long. lig. de 40 ou 41 à la page entière, 52 ff. non chif.,sign. A i-H îiij., gr. s. b. numérotées à l'aide de lettres depuis A jusqu'à O du second alphabet. Les grandes majuscules ornées sont d'une remarquable exécution.

Un superbe exemplaire de cette édition si préeuse a été acheté par le libraire Techener a M.

Tosi de Milan, cédé à M. Double, qui le fit recouvrir par notre grand artiste Trautz d'une splendide reliure en mai*, doublé, et à sa vente il atteignit le prix de fi.350 fr.; il repassa à la vente des livres du libraire Techener en 1865, et fut acquis moyennant 3,005 fr. par M. Didot; il vient d'être retendu 20,000 fr.!!

— La historia de los nobles caualleros Oliveros de Castilla y Artus dalgarue. (Al fin:) A loor 2 alabança de nuesCro redemptor Jet* christo'et de la bendita virgen nuestra senora sancta Maria : fue acabada la présente obra en la muy noble ? leal cibdad de Bùrgos a xxv dias det mes de Mat/o. Ano de nuestro redemptor milt cccc. xc IX. In-fol. go th., fig. s. b. à 2 col.

Titre goth. en 5 lignes, 2 (T. pour la Table, 1 f. blanc avec un Avis au lecteur au vo, 47 ff. non rhiffri-s, sign. A. 1.—11.111. pour le texte; 41 jolies fig. s.'b.

L'Ensayo signale une édition de Vatencia, 1505, in-fol. gotb. a 2 coi.

StvUta, 1509, in-fol. (catal. de la Colomblna).

La Iiisto Ru delos nobles || caualleros oliue||ros de Castilla y artus dalgarbe. (Al fin :) Acabose ta famosa hy\\storiade los muy esforçados caualleros Oli[ueros d* Castilla i Artus dalgarue. El Cil se empmio ë la muy noble c muy leal cibdad || de Seuilla : por Jacobo crOberqer alemâ | Ano del ténor <f mill1 quinientos z (liez A \\ îws a. xx. dias de Ifouiembre, in-fol. golh. de 32 ff. a 2 col. fig. s. b.

Burgos, 1554, pet. in-4, goth., de M ff. non chiffrés, sign. A. H.

L'édition de Secilla, 1507, que décrit le Manuel d'après l'exemplaire conservé à la Bibliothèque nationale, n'est pas mentionnée par VEnsayo de vna bibtioteca espatlola.

Oliveros a souvent été réimprimé comme roman populaire au xvmo et même au xix» siècle. Le catal. Salva ne contient qu'une édition insignifiante de Cordoba, Rafaël Garcia Bodriguez, s. d. (vers 1750), in-4, de 80 pp.

OLIVIER (F. J.). Lepigramme des enseignes des Veniciens envoyés a sainct Denis par le roy nostre sire. 5.1. n. d., pet. in-4, goth. [13502].

Cette pièce a été composée après la victoire d'AIgnadel; Olivier décrit l'occupation du Milanais et la translation en France de Ludovic le More en 1500, la prise de Gênes en 1507, etc.

M. Brunei ne cite pas d'adjudication; l'exemplaire Audenet, vendu 15 fr., a été porté à 275 fr. i la vente Double; dans le même volume était reliée une seconde pièce, non moins rare:

L'epitaphe de feu tres-hault, tres-puissant et redoublé prince Phelippes d'Autriche, roy des Cas tilles, de Léon, etc. S. I. n. d., pet. in-4, goth.

Cette pièce fut composée à l'occasion de la mort de Philippe I", roi de Castille, en 1506.

OLIVIER (Jacques). Alphabet de l'imperfection et malice des femmes. Paris, Jean Petilpas, 1619, pet. in-12. [18074]

En mar. de Duru, bel exempl., 78 fr. Cailhara (1862); 36 fr. de Chaponay; 19 fr. Desq.

Le utue. Paris, veuve Jean Petit-l'as, 1643, in-12.

En mar. de Tbouvenin, 125 fr. Potier.

OLIVIER (Jean). Pandore Jani Oliverii Andium hierophantae. Parisiis , C. L'Angelier, 1541, pet. in-8. [12902]

M. Brunei indique une édition donnée par Est. Dolet sous la même date ; celle-ci a une épltre dédicatoire de deux pages signée par Est. Dolet ; c'est évidemment la même édition, partagée entre les deux libraires.

8 à 10 fr.

Un bon exempl. en anc. mar. de la traduction française de Paris, Arnoul et Charles les Angeliers, 1542, in-8, 320 fir. Taschcrcau.

Pandore, oeuvre latin de Ian Oliuier, en son viuant Euesque d'Angiers, traduict en francoys (par Pierre Bouchet, Rochelloys). Polctiers, 1548, in-8.

Le pieux auteur veut que la femme soit l'emblème de la Boite de Pandore, c'est-à-dire l'origine de tous les maux de ce monde.

Un exempl. en mar. de Hardy, 125 fr. Asher (Libri), et serait plus cher aujourd'hui.

OLIVIER (F. Mathieu). Histoire de l'Abbaye, et des Miracles de Nostre Dame de Montferrat, augmentée et continuée iusques à présent. A Lyon, par tes héritiers de Guillaume Rouille, 1617, pet. in-4.

OLIVIERI (Anton. Franc.) La Alamanna. fenezia, Vinc. Valgrisi, 1567, 2 part. in-4, fig. [14681]

La première partie est de vin ff. lim., 316 pp., plus 2 D*. blancs, sur l'un desquels se trouve la marque de Valgrisio au v° (on sait que ce Valgrisio était un Lyonnais du nom de Vaugrls); la seconde a 330 pp., plus 2 u*. pour le colophon et l'errata; la première contient 38 belles grav. sur bois; la seconde n'a que le beau titre gravé avec le portrait de l'auteur au verso.

Des deux petits poèmes qui suivent,le premier,de 43 pp., a la marque de l'imprimeur au v° du dernier feuillet; le second est intitulé : l'Origine d'Amore e te Canzone de la guerra di 1557 ; ce sont ces Canzone qui donnent du prix à ce volume.

En mar. de Padeloup, 120 fr. Tross; en vélin, 104 fr. Luiarchc.

OLMOS (André de). Arte delà lengua mexicana. Grammaire de la langue nahuatl ou mexicaine, composée en 1547 et publiée avec notes, éclaircissements,etc., par R. Siméon. Paris, Impr. nationale, 1875, in-8, de XV-274 pp.

Édition faite avec soin sur deux manuscrits, dont l'un appartient à la Bibliothèque nationale et l'autre, acheté chex M. Maisonneuve, fait partie de la précieuse collection de M. Pinart; 11 a été payé 320 fr. en 1867.

OMBRE (L') et tombeau de très haute... Marguerite de France, en son vivant duchesse de Savove et de Berry. Faict & composé premièrement en langue latine, par R.D.E.R., et puis traduict en françes par Endi. ■— Imprimé à Thurin, le

• 17 d'octobre 1574, par B. d'Almeida, in-8.

Volume rare en prose et en vers. 12 à 15 fr. A l'occasion de la mort de cette princesse, nous citerons encore:

Oraison funèbre de M"' Marguerite de France...

{irononcée en l'église de Nostre-Damc, en Paris, e 29« jour de mars mil cinq cens septante-cinq, . par M. Arnauld Sorbin... Paris, Gab. Chaudière, 1575, in-8. 8 à 10 fr.

ONOFRIO (J.-B.). Essai d'un glossaire des patois du Lyonnais, Forez et Beaujolais. Lyon, Scneuring, 1864, in-8. 10 fr.

OMAR ibn el Faredh. Le Diwan, accompagné du commentaire du cheïkh Hassan al Bouriny pour le sens littéral, et de celui du cheïkh Abd el-Ghany en-\aboulsy pour le sens mystique, texte arabe, édité par Rochaïd ed-I)ahdah. Marseille, 1855, gr. in-8, de 612 pp. 50 fr. au catal. Maisonncuve.

ONGOYS {Jean d') Morinien. Les Responses de bonne ou mauvaise fortune, contenant l'heur ou mal-heur des amans fortuuez. Anvers, Joachim Trognese, 1591,in-16, fig. s. b.

Nous citons ce petit volume, pour rectifier l'erreur de typogr. qui avait défiguré le nom du libraire au Manuel; l'exemplaire Veinant, en mar, ane„ n'a été revendu que 20 fr. baron Pichon.

ONUS ecclesiee, Temporibus hisce deplorandis, Apocalypseos suis a;que conveniez, Turcarumque incursui jam grassanti accommodatum... M.D.xxxt. (A la fin :) Opus compilation est anno 1519, sed in lucem editum lypisque excusum anno 1531, in-ful. goth. (1264)

Seconde édition d'un livre rare, qu'on attribue h Jean, évêque de Chcmsee; malheureusement l'éTêque que l'on désigne ici (voyei de Bure, Panier, etc.) est un être purement de fantaisie, ainsi

3uc l'a péremptoirement démontré l'abbé Mercier e Saint-Léger. Ce livre est dirigé contre les abus de l'Eglise et les mœurs des ecclésiastiques.

L'exemplaire Brancas-Lauraguais, en anc. mar, 80 fr. I\ob. Turncr.

OPERA amorosa che insegna a componer lettere et a respondere a persone d'amor ferite... Venetia, Giov. Andréa Vauassore e Guadagnino, 1541, pet. in^, fig

Zuan Andréa de Venise a gravé pour ce livret une Jolie bordure signée de son nom. 5 a S fr.

OPERA Misericordiœ ad corpus pertinen

- tia, figura et iconùbus in ans incisis expressa et repraesentata, cum selectis sententiis. Praemissis Julii Roscii Hortini brevibusexplicationibus. A IohanneTheodoro et Israele de Bry, fratribus, in ses

incisa, eorumque sumptibus excusa. Venalia extant Francofurti in officina Theodori de Bry. Impressum Mombelgarti, 1596, in-fol., de 31 pp., plus un titre gravé, 2 ff. de texte et 8 grandes planches sur métal, à compartiments.

Les relations commerciales entre Francfort et Montbéliard, prouvées par ce rare et curieux volume, constituent un fait intéressant, que nous ne nous chargeons pas d'élucider, mais que nous constatons.

OPERA noua contemplatiua || p ogni fedel christiano laquale tra||tta de le figuredel testamento || vecchio : le quale figure sonno veripeate nel testamento nuouo: con le sue expositione : Et con el detto ]| de li propheti sopra esse figure : || Sicome legendo trouerete: Et || nota che ciaschuna figura del tes||tamento nuouo trouareti (sic) dua dil te||stamento vecchio : le quale sonno H affiguratte a quella (sic) dil nuouo. Et sempre quella ail nuouo sara posta || nel meggio {sic) di quelle dua del ve || chio (sic) : Cosa bellissima da Itêdere || achise dilectano delà sacra || scrittura. ISouamente || stampata. (In fine :) Opéra diGiouàni Andréa Vauassore ditto Vadagnino Stampata nouàmOle \\ nella inclita citta di || Vinegia. || Laus Deo. Pet. in-8, goth., de 64 ff., dont le dernier blanc, sign. A-H de 8 feuillets; le colophon est au v° du 62" feuillet, et une

f;ravure sur bois, avec la Madone, occupe e r° du 63". [332]

Cet ouvrage, entièrement xylographique, et le seul xylographe italien que l'on connaisse, se compose de 120 planches, occupant 60 feuillets, aux

Suets se joignent trois feuillets pour le titre et la n, et un feuillet blanc, nécessaire à l'équilibre du cahier II, rcuillet qui manque à presque tous les exemplaires connus.

Outre les planches, tout le texte, le titre et le colophon sont entièrement xylographiques, sans une seule ligne de typographie en caractères mobiles.

Le catal. Libri de 18G2 (partie réservée) consacre à ce curieux spécimen d'un art tombé en désuétude, une longue note fort intéressante; il signale trois éditions offrant des différences.

La première est tout entière gravée en caractères gothiques, sans une seule lettre en romain; dans la seconde, la planche inférieure du 5° feuillet (recto) du cahier H, a été refaite avec l'inscription en caractères romains, et il en est de même pour la partie inférieure de la planche qui occupe le recto du 5e feuillet du cahier È. Les têtes, auxquelles se rapportent ces inscriptions, diffèrent dans les deux éditions, ainsi que les encadrements £c la partie supérieure de ces deux pages. D'autres différences pourraient être signalées, notamment aux ff. C iii, II iii, etc., et les signatures xylographiques au bas des pages sont différemment placées dans ces deux éditions.

Le British Muséum possède une édition dans laquelle les inscriptions des huit feuillets du cahier H sont en car. romains, tandis que toutes celles du cahier E sont en gothiques.

La première édition (entièrement gothique) a. été Tendue c 25 » • Libri (1862J, et la seconde, £ 8 » » seulement; cet exemplaire, il est vrai, avait 13 feuillets entièrement refaits en fac-similé.

M. Libri, d'accord avec l'abbé Zani, Cicognara et M. Brunei, porte à l'an 1510 environ l'exécution de cette précieuse imitation des Bibliae Pauperum, en faisant observer que quelques-unes des planches remarquables qui décorent ce monument, sont imitées de gravures publiées par Albrecbt Durer en 1509, et que d'autres semblent faites d'après les dessins de Jean Bellin et de Mantegna.

OPERA noua excellêtissima : laquale ïsegna di far vari secreti : Z gentileze esperimëtate sopra diuerai efTetti corne I ditta à côtieae, lotitulata: Probatum est. S. I. (Fenezia), M.D. xxviiij. Pet. in-8, goth., de 4 ff., bordure gravée sur bois au titre.

Pièce singulière et fort peu connue. 25 fr. Tross (1874).

OPERA uova uon più vista, nella quale potrai facilmente imparare di molti bellissinri giochi di maiio, et aggiontovi altre gentilezze belle da ridere. S. I. (Finegia), ad instantia de Fr. da Milano, detto Gian délia Figna. S. a. (c* 1520). In-12, de 4 ff. avec bord, gr. s. b. au titre.

Facétie curieuse ; 81 fr. Gancia (1868).

OPERA nuova piacevole Et da ridere de uno vilano lavoratore chiamato Grillo, el quale volse diventar Medico, in rima historiata, etc. Milano, per lo. Ant. da , Borgo, s. d. (vers 1538J, in-8, de 24 ff., sign. A. C. [14911]

Molière a peut-être tiré quelque chose de ce conte, quand il fil son Médecin malgré lui.

Édition rare, dont un exemplaire a été vendu 45 fr. (1 £ 16 sh.) Libri (1862); avec celle-ci étaient reliées deux autres pièces rares et curieuses:

Pabadosbo over capitolo nel quale si narra parle dei favori che l'huomo riceve de la infirmila del mal franc est (in terxa rima). Milano, s. d. (vers 1540), in-8, de 4 ff.

Olimpo (Baldassarre). Libro chiamato Lingtiaccio(in versi). Fenetia, :\iccolo Zoppino, 1523, in-8. Édition fort rare, que M. Brunei ne cite que

d'après Panier; c'est dans cette pièce que se trouve la Jolie table, si bien racontée par La Fontaine : Le Meunier, son Fils et l'Ane.

OPERA nuoua, piaceuole, e da ridere, in ottaua rima, & di bellissime figure adornata. lu Pauia, e ristampato in Torino, 1672, in-8, Cg.

La Biblioteea Aprosiana (pp. 526 et seq.) consacre une longue et humoristique description à cette édition, que nous déclarons humblement n'avoir Jamais rencontrée; les figures dont elle est ornée auraient été gravées par Greuter, Th. Galle, C. Blocmart, C. Mellan, Nanteuil, etc., d'après les dessins de P.-P. Kubens, de Guido Beni, du Titien, de Véronèse, Barbieri, Baroccio, etc.

Ce libercolo serait di vn Viltano lauovalure nominalo Grillo, il quale volse diventar medico, et à

l'appui de cette assertion on cite l'épitaphc de la,

fille de ce Grillo, en alexandrins rimés:
Hic Y nu-crin i jacet niedicantis filia Grilli,
Coelcstis Medicus det, quod Pater haud dédit illir
Qu5 sanare minus poluit medicina paterna,
Coelcstis medicus saluet, dans régna superna.
Et l'auteur de ces vers, qui valent bien ceux que

l'on fait en troisième, sont d'un médecin, nommé

Pet. de Albcrico.

Cette édition est une réimpr. pure et simple de la. pièce précédente.

OPER V utilissima a qualunque fidel christiano intitulata Specchio délia sancta Chiesa. Finegia, 11. Bindoni, 1524, in8, goth., fig. sur bois. Pièce rare. 8 à 10 fr.

OPERA utilissima volgare contra le pnitiosissime hérésie Lutherane p li simplici (da Giovanni da Fano). M.D.XXXII. (A la fin :) Giov. Batt. Phaello bolognese in Bologna impresse, l'anno M.D.XXXII. In-8, goth.

Diatribe violente et fort rare contre la réforme.

86 fr. Mob. Turner.

OPERETTA dell' Ambascieria de Moscho viti, nella gual si narra il sito dellu prouincia di Moschouia, gli coslumi, richezze, il modo délia religione, e Tarte militare di quegli. Nuouamente trad. in lingua volgare (da Paulo Giovio). in Venetia, per Bartholomeo, detto l'Imperatore, 1545, pet. in-8, de 16 ff. Curieux et rare.

2 thaï. 15, Sobolcwski; vaudrait plus cher aujourd'hui.

— Réimprimé, l'année suivante, par le même typographe.

20 fr. Tross (1870).

OPERETTA nobilissima damor, la quai tracta de Alberto e Philomena : e poi de la morte de esso Alberto : e di Alba Qglia del Ducha di Bergogna. S. I. n. d., in-4, de 28 ff., sign. A-G par 4, fig. sur bois au titre.

. Pièce de poésie fort rare. 74 fr. ïémènix.

OPPERT {Jules). Grammaire Sanscrite. Deuxième édition, corrigée et augmentée. Paris, 1864, in-8.

Les mots sanscrits sont accompagnés de la transcription en car. romains. 8 fr.

Les Inscriptions des Achéménides conçues dans l'idiome des anciens Perses. Paris, 1852, in-8 Épuisé; 15 à 16 fr.

Études Assyriennes. Textes de Babylone et de Ninivc, livre premier. Inscription de Borsippa. Paris, 1857, in-8.

8 à 10 fr.

« 前へ次へ »