ページの画像
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

kalldas ianuarij : féliciter expliciunt.-. in-4,

goth., de 20 II., à long lign., sans chif. ni réel.

avec signât.; le ro du dernier f. est blanc, et au

T° la marque de Gérard Leeu.

Un exempt., que nous croyons unique, dans la biblioth. de l'université de Cambridge, dirigée par le savant Henry Bradshaw.

Vulgaria TerFtij in theutonira IlguS traducta.... (Au ro du f. 21 : )... .•. Anlwerpie jmpssa per me | Gherardum Ixcu Anno dni M. CCCC. | LXXXVij. diodecimo kalêdas mayas : felici\ter expliciunt.-. I Le V du f. 21 et le r° du r. 22 sont blancs; une fig. sur bois au v" de ce 22* f.; in-4, de 22 ff., goth., à long, lignes, sans ch. ni réel, avec sign.

M. Campbell cite des réimpr. d'Anrers, II188, in-4, de Deventcr, 1489 1490 et 1499, in-*.

— INCIPIT expositio terminorum seu vocabulorum difficilium in Therentio et in aliis comicis positorum etplanantibus ipsos valde utilis et necessaria. S. I. n. d., in-4, de 10 ff., goth., sans chif., réel, ni sign.

Cette pièce, quj possède la bibl. de Toulouse, est imprimée par le typographe toulousain Jean Parix, avec les caractères dont il s'est servi pour l'exécution de VArrestum querele, Tolose, 1&79.

(Voy. Desbarreaux - Bernard, Établissement de l'Imprimerie dans le Languedoc, pp. 87 et 359.)

TERLON (Mémoires du chevalier de).
Suivant la copie ( Hollande, à la
Sphère), 1682,2tom. enl vol. pet. in-12.
Jolie édition d'un vol. rare.
SI fr. Luzarche.

TERNAUX-Compans. Notice sur les Imprimeries qui existent ou ont existé en Europe. Paris, Arthus Bertrand, 1843, in-8.

M. Ternaux a publié en 1849 un Supplément de 20 pp., imprimé parGuiraudet et Jouaust, lequel est absolument indispensable.

La bibl. américaine de Ternaux et ses divers opuscules consacrés a l'histoire de la typographie sont toujours fort recherchés.

TERRA ROSSA. {Fit.). Rhlessioni geografiche circa le terre incognite. Padova, 1687, in-4.

Livre curieux, dont une partie porte cet intitulé: ■ Si pruoua, che i patrizi de f 'eneiia prima o?ogni altro hanno al llalia, et ail' Europa, discoperte lutte le terre aiiticamente incognite, anco l America, « la Terra A uslrale.

6 th. 18 ngr. Sobolewski.

TERRAUBE (G. de), Abbé de Boillos, aumosnier du Roy. Brief discovrs des choses plus nécessaires et dignes d'estre entendues en la Cosmographie. Reueu et corrigé de nouveau. Paris, Féd. Mord, 1575, pet. in-8 de 20 ff.

L'ÉpIlre au roy est datée de 1558; c'est donc à cette date que l'on doit reporter la première édition de cette pièce intéressante, dans laquelle il est question des Amériques.

45 fr. Maisonneuve (1878).

TERRIBLE (Le) Déluge advenu en la noble cite et ville de Rome : auec la grande

pcession faicte par Nostre Sainct Pere le

Pape (A la fin :) Faict à Rome. Le

Xll de nouentbre. Lan mil cino cens trente. S. I. n. d., pet. in-8, goth. de 4 ff.

Pièce impr. en gros car. goth., sauf les deux dernières pp., qui sont en caractères plus petits; elle est fort rare.

J9 fr. Potier (1870).

TERTII Bergomatis (Francisci), pictoris aulici Ferdinandi archiducis, Austriacae gentis imagines. Gaspar Pavinus inciser. Œniponti, M. D. LVlll, gr. in-fol. [16425]

Une première édition sans date avait précédé celle de 1558; cette édition ne comprend que 51 planches, mais elle est précieuse, parce que ces belles planches, publiées avant les numéros, sont d'un tirage bien supérieur. En voici la disposition ; Pars 1, 16 pl. — Pars II, 11 pl. — Pars 111, 7 pl. — Pars IV, 6 pl. — Pars V, 10 pl.

120 fr. cal. Tross.

La troisième édition, ibid., 1569, contient une planche de plus. 46 fr. Tross (1868).

TESORO de la Passion sacratissima de nuestro redemptor. Impressa la présente obra en laciudad de Sevilla, en casa de Jacobo Cromberger Alemany ano de 1517, pet.in-fol.,fig.s.b., grande grav. au titre; vol. remarquable par sa belle exécution tvpogr., et par les planches, dans le style espagnol du temps, dont il est richement décoré.

En mar. cit. de llardy-Mennil, 230 fr. Desq.

TESSILLO (Santiago de). Guerra de Chile, causas de su duracion, medios para su fin, exemplificado en el gouierno de don F. Lasso de la Vega (1629-39). Madrid, en la Imprenta reai, 1647, in-4 de vin ff. lim. et 100 ff. chiffrés.

90 fr. Tross (1865).

TESTAMENT de Charles d'Anjou, dernier comte de Prouence de la maison d'Anjou, issue des Roys de France. Imprimé à Aix, par Estienne David, 1630, in-4, de 4 pp.

Pièce fort rare.

TESTAMENT (Le) de la Reyne mère du roy Louys XIII. S. I. n. d. [Paris, 1643), in-4, avec le portrait de Marie de Médicis gravé sur bois au titre (A la suite : ) Extrait de ia déclaration et dernières volontés du feu roy Louis XIII. S. L, 1643, 3 ff. in-4. Pièce rare.

TESTAMENT ( Le) Danthoine de Levé, translate dytalien en langue françoyse par un tabellion Maritin. 5. I. n. d. (1536), pet. in-8 goth. de 4 ff., lig. s. b. au titre.

Pièce satirique qui attaque le célèbre Antonio de Leyva, mort de douleur à la suite de l'insuccès de l'invasion de Charles-Quint en Provence, entreprise qu'il avait combattue jusqu'à supplier l'empereur à genoux de renoncer à cette aventure. 11 lègue sa

T i à toz Marrans, Itali preditores per anlono

masiam Marranes vocant • {Ann. Casen., ap. Muratori), et ses ulcères « aux Millanoys, Lucquoys et Piedmontoys •.

En mar. de Trautz, cette pièce atteignit le prix énorme de 1,510 Ir. à la vente Potier en 1870.

TESTAMENT (Le Bragnrdissime et joyeux) de la Bière, dédié aux magnanimes biberons pour les festes de Caresme-prenant. S. L, 1611, pet. in-8 de 14 pp. JO fr. Pictaon ; en mar. de Duru, 72 fr. Potier.

TESTAMENT (Le) de Tastevin, roy des pions. S. I. n. d., in-8, goth. de 4 fi". [13608]

Cette édition, imprimée vers 1530, diffère de celle que décrit le Manuel. Non relié, 355 fr. WUL Martin.

TESTAMENT (Le) et épitaphe de Maistre
Pierre du Quignet.

fînist le grant epitaphe
istre Pierre du Quignet
Compose par Hans du Galaphe
En un soier p ung matinet
Le cinquantiesme de Ginet
En lan deux mille XX et X
Eu biau papier blanc et bien net
A la requeste de Beatrix.

In-4, allongé, goth., de 4 fi". [13610]

L'exempl. Viollet - le - Duc et Libri, enmar.de Koehler, a été vendu 155 fr. Chcdeau.

TESTAMËT (Le) et épitaphe Dizaine de Maistre || françoys Le Leurault, ser-||gêt royal en la sénéchau-[|sée de Guyenne. || 5. L n. d., très petit in-4, goth., de 12 ff., de 21 lignes à la p., sign. A.-C.

Au titre, un bois grossier, qui représente un homme vétu d'une longue robe, placé sous l'arcade d'un portique, le v* du titre est blanc.

Au r# du dernier f-, deux fragments de bordure en large qui terminent la pièce; au v° les armes de France gr. s. bois.

Le seul exempt, connu de cetle pièce de poésie si curieuse est conservé au British Muséum.

Nous empruntons- la description qui précède au X» vol. des Poésies francoises des xv« et xvr* s., publié par M. de Montaiglon et James de Rothschild.

TESTAMENT (Le) du déïunct cardinal Jules Mazarini, duc de Nivernois, etc.. premier ministre du roy de France. A Cologne, imprimé jouxte la copie {Amsterdam), 1663, pet. in-12 de 54 pp.

M. Motteley, et d'après lui M. Pielers, signalent de ce petit volume fort rare une édition de 52 pp., qui

porte la sphère sur le titre et les mots : Jouxte ta copie à Paris, et ils l'attribuent aux presses de Foppens de Bruxelles.

M. Claudin, dans la note substantielle qu'il a consacrée à la description de ce petit volume, cite l'anecdote des Mémoires de Bussy, qui dit avoir failli être arrêté en 166Û, parce qu'un libraire du Palais, nommé Mauger, prétendait avoir acquis de lui, en 1663, deux testaments du défunt cardinal, imprimés i Amsterdam.

La note de M. Claudin n'a pas nui au succès de ce volume rare, qui a été vendu 180 fr. Luzarche.

Un exempl. de l'édition de 52 pp., en mar. de Thtbaron, 220 fr. Leb. de Montgcrmont.

TESTAMEN||TAduodecim || Patriarcharû|| filiorum Jacob. || e greco in latinii || versa Roberto || Lincolniensi || Episcopo || Interpre-||te. S. I. ». d., pet. in-4 goth. de 22 ff., titre encadré d'ornements sur bois.

Première édition rare d'une pièce que Fabricius cite dans son Codex apocryphus. 30 fr. Tross.

Le Même. Baganoae, J, Seurius, 1532, in-8.

En mar. de Padeloup, exempl. Girardot de Préfond et Mac-Carthy, 100 fr. Turner.

TESTAMENTO, || o Vltima || Voluntad del Aima. || Hecho en Salvd. || Para ase

Svrarse el Christiano || de los tentaciones el Domino, en la hora de la || Mverte. || Ordenado || por San Carlos Borromeo, || Cardenal del Titulo de Santa Praxedis, y Arçobispo || de Milan. || Con licencia, en Mexico, || Por la Viuda de Bernardo Calderon, en la calle de San Agustin. || Ano de 1661, in-4, de 4 ff. Cette pièce fort rare aurait été mieux placée à l'art. : Borhomaeus. 2 thaï. 15 ngr. seulement Andrade.

TESTAMENTUM novum. [150 à 208]
Nous suivons l'ordre adopté par M. Brunei.

Novum Instrumentum omne, diligenter ab Erasmo Rot. recognitum... Basileae, ex off. Joan. Frobenii, 1516, 2 tomes en 1 vol. in-fol., fig.

Première édit. du N. T. en grec.

L'exempl. de M. Brunet, complet, mais piqué, n'a été vendu que 30 fr.; un bel exempl. en mar. de Bedford, est porté a £ 28 au cotai. Quaritch.

Novum Testamektum (gr.). Luteltae, B. Stcphanus, 1549, 1 tom. en 2 vol. in-16.

Édit. célèbre par la faute unique qui s'y trouve: pulres, pour plures.

En mar. doublé, aux insignes de Longepierre, 300 fr. Potier (1872); en anc. mar. à comp., 37 fr. Gancia (1872); l'exempl. Nodier, laO fr. Turner.

Novum Jesu Christ i D. N. Testamenium, graecc, ex bibl. regia. Luleliae, Bob. Steplianus, regiis typis, 1550, in-fol. (car. de Garamond).

En anc. mar., 60 fr. Brunet ; en gr. pap., dans une fort belle reliure du Gascon, 1,030 fr. Gancia (1868).

Novum J.-C. Testamentum (graece), cum duplici inlerpretationc D. Erasmi, et veteris interpretis... Ex offte. Bob. Slephani, 1551, 2 vol. in-16. Dans une jolie reliure anc, 85 fr. Yéméniz, rev.

50 fr. marquis de B. de M. (1869).

— Testament! novi editio vulgata. Apud Seb. Grypliium, Lugduni, 1551, pet. in-8.

Dans une jolie rel. lyonnaise de l'époque, 68 fr. Gancia.

— Nov. Test, ex Bibl. Regia. Luteliae, B. Stéphanie. 1568, in-16 (1569 a la fin).

En mar. à eomp. or cl routeurs, 102 fr. Gancia 1868), rev. 92 fr. vente du même libr. en 1872. C'est la même édilion que la suivante:

Novum Testamenlum (gr.). Luleliae, ex off, B. Stephani, 1569, in-16.

Belle impression.

En mar. de Trautz, et grâce a sa Jolie reliure, 70 fr. Cailliava.

Novum Testamentum, gracce. . cum interpr. latina... a B. Aria Montano. Antuerpiac.ex off. Ckr. Plantinl, 1583, gr. in-8.

Dans une rel. anc. ornée de marguerites, 250 fr. Brunei.

Novum Testamentum (graecc). Lugd. Batavorum, ex offlc. Elzeviriorum, 1633, 2 vol. in-12.

La plus belle des 8 éditions clzeviriennes. 20 fr. Pieters; en anr. mar., 51 fr. iéméniz;en mar. de Bozérian, 100 fr. Brunet.

Novl M Testamentum graecum, editio nova. Ainsi., ex off. Etzec, 1658, in-12.

En mar.de Bozérian, 30 fr. Pieters.

Novdm Testamentum (gr.). Amstel., ex off. Eltev., 1678, in-12.

Un exempl. absolument non rogné, 95 fr. Yéméniz.

Testamentum Novum syriacum, cum versione latina, cura et studio J. Leusden et Car. Schaaf. Luqd. Batav., typis Joh. Mulleri, apud C. Bontesteyn et S. Luchtmans, 1709, 2 part, en un vol. in-4.

Cest la seconde production de l'impr. stéréotype, dont l'inventeur est Jean Muller, mentionné au titre de cet ouvrage; la première, dont on ne connaît plus d'cxempl., est un petit livre de prières en hollandais.

Un rapport du baron Van Westrenen dcTiellandt, imprimé a La Haye en 1833, le prouve surabondamment; ce rapport contient un tirage de la p. 25 du Testamentum Novum, dont la planche originale est conservée à la Bibl. roy. de La Haye. La Blblioth. d'isaac le Long (1732, p. 825) parle aussi de ce livre, ainsi que quelques ff. autographes de Prosper Marchand, vendus à Paris en 1828, à la vente de M. Barbier, et achetés pour le compte du gouvernement hollandais.

Un exempl. de ce Nouveau Testament, fort rare, est coté 40 fr. au cat. Maisonneuve de 1866; un exempl. avait été vendu 38 fr. Pieters.

Rêimpr. Lugd. Batav., 1717, in-a. C'est la meilleure édition.

Novum Testamentum omne, per Desid. Erasmum Rot. novissirae recognitum. Bastteae, in aedib. Pamphili Gengtbachii, 1522, in-16, goth., fig. s. b. Edition rare, publiée par Érasme; elle est ornée

de jolies figures sur bois, qui rappellent le faire d'Hans Holbein. En anc. mai:, 65 fr. Cailliava.

Novum J. C. Testamentum. Parisiis, e typogr. regia, 16/19, 2 vol. pet. in-12.

En mar. de Boyet, aux armes du comte d'Hoym, 360 fr. prince Radziwill ; en mar. de Du Seuil, 30 fr. Yéméniz; en mar. anr., 76 fr. Brunet; en anc. mar., 58 fr. lluillard.

Testament (Le Nouveau). Les Choses contenues en cette partie du N. Testament.: Une Epistre exhortaloire — L'Evangile selon S. Matthieu, S. Marc, S. Jehan. — Les Actes des Apostres escriptz par S. Luc. — Etc. Imprime a Basle lait M. B. XXV, 4 part, en un vol. in-8, goth., 21 fig. s. bois.

Édition rare de la version de Lefèvre d'Étaples; les planches rappellent le faire d'Ilolbein.

La description donnée par M. Brunet a besoin d'une rectification : les Actes des Apôtres comprennent 56 et non 54 u*.

Un bel exempl., 510 fr. Soleil.

Le Nouveau Testament (trad. de Lefèvre d'Étaples). Imprime en Anuers par Martin Lempereur (1531), pet. in-8, goth., de TIN II. pour le titre et le calendrier, Xxxlxviii ff. de texte, chiffrés au r" et 20 ff. de table; fig. sur bois.

40 à 50 fr.

Le Même. ... Imprime à Lyon, par lehan Barbou, s. d. (1537), pet. in-8.

Dans une Jolie rel. anc, 80 fr. Gancia.

Le Même. Imprime en Anvers par la vefee de Martin Lempreur (sic), 1538, in-16, goth. Après le titre se trouve un calendrier.

ti2 fr. Luzarche.

Testament (Le Nouveau) en François, nouuellement imprimé avec les figures des Évangiles et de l'Apocalypse. Imprimé à Anvers, par Guillaume du Mont, 1540, pet. in-8 de 418 ff., en car. ronds.

Cest encore la traduction de Lefèvre d'Estaples; édilion rare, ornée de 114 grav. s. bois ; le texte est précédé d'un calendrier de 1540 a 1561, 15 a 20 fr.

Testament (La première partie du Nouveau) de Jesu Christ, extraicte de mot en mot de la Saincte Bible priuilege par Limperiale Majesté de laquelle obtint 1 octroi tadis feu Martin Lempereur. Imprime en Anuers par Françoise la Bouge, qui fut femme de Martin Lempereur. 1541/2 part, en un vol. pet. in-8, goth.

200 fr. Tross (1869).

Le Nouveau Testament de Jesu-Christ, extraicte (sic) de mot à mot, de la Saincte Bible privilège (sir) par Limperiale Maiesté de laquelle obtint loctroy iadis feu Martin Lempereur. En Anrers, chez Jean Gymnick, 1554, in-8, gotb., fig. s. bois.

Édition peu connue. 47 fr. Luzarche.

Le N. Testament de N. S. J. C, latin et françois. Lyon, Guil. Bouille, 1557, in-16.

En rel. anc. à comp. de couleur, 120 fr. Soleil.

Le Nouveau Testament... Lyon, par lan de Torrnés, 1558, in-16, fig. s. bois du Petit Bernard.

En mar, de Petit, 40 fr. Soleil.

Le Nouveau Testament de N. S. J. C, trad. en françois. Mons, Gasp. Migeot {Amst., Etzec), 1667, 2 vol. pet. in-8.

Première édilion de la célèbre traduction de Port-Royal.

En mar. de Du Seuil, l'cxeropl. Rignon a été vendu 200 fr. Pieters (rev. 400 fr. La Villeslreux), et la seconde édilion, frai., t'd., 1667, gr. in-12 il 2 col., en anc. mar. doublé, 76 fr. même vente (rev. 245 fr. La Villeslreux) ; en mêmecondilion, exempl. de Caumarlin, 32 fr. Yéméniz. En mar. doublé de Boyet, excellente reliure, 510 fr. Brunet, rev. 1,780 fr. Leb. de Montgermont; mêmecondilion de reliure,505 fr. baron Pichon; l'exempl. Nodier en mar. de Padeloup, 1,000 fr. au cat. Fontaine; en anc. mar. aux armes et au chiffre de Du Fresnoy, 405 fr. Soleil ; en anc. mar., 106 fr. Labltte (1872); en anc. rel.. Joli exempt., tlOO fr. Bemon; en mar. doublé de Boyet, 1,430 fr. Turner.

Celte édition célèbre, donnée par les jansénistes, donna lieu à une polémique qui fut des plus vives; le père Maimbourg et l'archevêque de Paris, Arnautd, Nirole et de nombreux anonymes attaquèrent et défendirent cette œuvre considérable; la première lettre du P. Maimbourg (Lettre d'un docteur en tlu'ologie sur la traductiim du A'. T. imprimée à Mons, s. t. n. d. (1681, in-'i; est d'un vif intérêt; elle nous apprend que, pour ménagera cette traduction une entrée favorable dans le monde, on en distribua aux personnages de qualité un grand nombre d'exempl. bien reliés : ■ Le volume est commode et facile à porter, dit-il, le meilleur papier n'y a pas esté épargné, l'impression en est si correcte et les caractères si beaux qu'ils font envie de le lire. »

Un recueil de 17 ou 18 de ces pièces, pour ou contre Port-Royal et la traduction du N. T., en mar. de Petit, a été vendu a» fr. Leb. de Montgermont.

— Lr. Nouveau Testament de N. S. J. G... Nouvelle édition revue et corrigée par le P. Amelote, de l'Oratoire. Paris, F. Muguet, 1668, 2 vol. iu-12, front, gr.

L'ÉpItrc dédie. 6. l'archev. Hardouin de Péréfixe n'a pas été reproduite dans l'édit. in-a, publiée sous la même date.

En anc. mar. doublé, 60 fr. Yéméniz ; en rel. anc, 30 fr. baron Pichon.

Le MÊME. Mons, G. Migeot (IIoll.), 1668, 2 tom. en 1 vol. in-12.

En mar. doublé de Michon, relieur cité dans les lettres de l'abbé de Montreuil, 92 fr. Brunei, rev. 105 fr. Potier; avec la date de 1667, en mar.de Du Seuil, 261 fr. Tufton.

Le Même. Ibid., id., 1668 , 2 vol. in-4. En anc. mar. doublé, 60 fr. Huillard.

Le Nouveau-testament de N. S. J. C, tiad. en françois (par Arnauld, Sacy et Nicole). Mons, Gaspard Migeot [IIoll., Elzev.), 1672, 2 part, en 1 vol. In-12.

En mar. doublé, aux insignes de Longepierre, 110 fr. seulement Chedeau; en mar. doublé, belle rel. anc, 52 fr. de lassize.

Le Nouveau Testament en françois, avec des réflexions... (par le P. (Juesnelj. Amsterdam, J. A'irofûf, 1727, 8 vol. in-12.

En anc. mar., 190 fr. Potier.

Le MÈNE. ... avec des notes (par Mésanguy). Paris, Desaint $ Saillant, 1752, 2 vol. in-12.

En mar. aux armes de Marie Leczinska, 151 fr. Labllte (1872).

Le Nouveau Testament, en latin et en françois, traduit par le Maistre de Sacy. Paris, Didot Jeune, 1795-98, 5 vol. in-8, fig. de Moreau le jeune.

En pap. fort, 58 fr. Van der Ilellc.

Nocveau.-testameyt de N. S. Jésus-Chrisi, trad.

française avec notes par M. l'abbé J.-B. Glaire,

ancien doyen de la faculté de théologie de Paris.

Paris, Didot, s. d., un vol. gr. in-a. 50 fr.

L'ornementation de ce beau livre a été empruntée, comme ses grav. principales, à l'Ecole de la

En demi-rel., SI fr. Curmer. — Le Nouveau Testament. Cest-à-dirc la nouvelle alliance de nostre Seigneur et seul Sauveur JesusChrist. Translaté de grec en françoys (par Olivetau et Calvin). S. t., 1539, pet. in-8. Édition fort rare, imprimée en caractères du corps a; elle porte sur le tkre la marque de l'Espée; M. Tross, très compétent dans la matière, pen

sait que ce volume pouvait être sorti des presses de Froschouer, de Zurich. 215 fr. pasteur Conod.

Le Nouveau Testament, c'est-a-dire la nouvelle alliance de N. S. et seul Sauveur J. C, translaté et reveu en françois par M. Jean Calvin. Genève, par J. Gérard l'Epée), 1551, pet. in-8.

Édition rare.

En mar. de Petit, 150 fr. Soleil.

Le Nouveau Testament de Nostrc-Seignrur JesusChrist, en françoys (version d'Olivetan). Imprimé à Lyon, par Jehan Barbou, s. d., 2 part, en 1 vol. in-16, titre encadré d'une bordure sur bois.

En mar. de Trautz, 200 fr. Turner.

Slk Nouveau Testament, c'est-à-dire la Nouvelle Alliance de Nostre Seigneur.... J. C, translaté de Grec en françois (par Olivetanet Calvin), avec aimot., reveues et de nouveau augmentées (par Nicolas des Gallars). S. /., De l'iniprim. de P. J. Poullain et Anl. Reboul, la58, in-8, car. ronds, 104 ff.

Jolie édition fort rare.

Dans le même vol. les Pseaumes de David, mis en rime françoise par CL Marot et Th. de Besie (avec musique notée)... S, t., J. Poullain et Anl. Beboul, 1558, in-8, 48 ff.

• Au nombre des pièces liminaires du N. T., se trouve l'Epfjtre monstrant comment Christ est la fin delà Loy, par M. lan Calvin, et un Avis de l'annotateur, Nie. des Gallars, théologien protestant. Ce ministre fonda une Eglise française à Londres en 1560; il fut l'ami de Théodore Je Bèze, avec lequel il assista au colloque de Poissy. On a de lui des traductions eu français de plusieurs des écrits de Calvin, dont il fut le secrétaire.

i Outre les annotations, ce travail de Nie. des Gallars comprend un Recueil d'aucuns mots et manières de parler difficiles du A'. T., avec leur déclaration. » (Note de M. de Lassize.)

En anc. rel., 88 fr. de Lassize.

Le Nouveau Testament, reveu et corrige sur le grec, par J. Calvin et Théod. de Bèze, par l'Advis des ministres de Genève. Genève, J. B. Pinereul, 1568, pet. in-16.

Édition imprimée en car. minuscules; elle est précédée d'une importante épltre de Calvin monstrant comment Jésus Christ est la fin de la lot.

35 fr. Bordes.

Testahento (11 Nuevo), di greco nuovamentc tradotto in lingua toscana per Ant. Qrucioli. Vinegia, L. A. Giunta, 1530, pet. in-8 de 8 If. lim., et 388 ff. chiff.

Édition originale de la première version du N. T. en italien; elle fut déférée à la Cour de Rome, et la traduction complète publiée en 1532 à Venise fut mise à l'index et brûlée; ce qui en motiva de nombreuses réimpressions.

Ces deux éditions de 1530 et de 1532 sont précieuses et fort rares.

Il Testamento Nuovo di Christo Gicsu, di greco nuovamentc tradotto in lingua toscana per Antonio Brucioli. Vlncgia, A. Blndoni et Mapheo l'asini, 1539, in-16.

Édition fort rare, mise à l'index et brûlée par ordre de la Cour papale. 50 fr. vente du p' Conod (1872).

Il Medesiho. Stampato in Vcnetia per Barthalomeo de Zanettt da Bressa, net anno di Signore MDXL, 2 part, en 1 vol. in-8.

En mar. deTrautz, 200 fr. Turner.

Il Ncovo ed etemo Testamento di Giesu Christo (irad. per Massimo Théophile», lu Lione, per Giovanni di Tomes et Guillelmo Gazeio, 1556, in-16, lig. s. bois.

Fort rare: les fig. qui décorent ce curieux vol. sont de l'école de Jean Cousin. En mar. de Trautz, 160 fr. Turner.

El Ni'EVO Testamento de nuestro Scfior y Salvador J. C. De nuevo y fielmente Iraduziclo del original Griego en romance Castellano. En Venecia, en casa de Juan l'hiladelpho, 1556, pet. in-8. XII ff. limin., 7li6 pp. et 1 f. d'errata.

Traduction protestante, fort rare, qui, suivant toutes les probabilités, a été exécutée a Genève. 7S fr. Tross 11867).

El Nuevo Tesiamento, que es los escriptos evangelicos y apostoliros, revisto y conferido cou cl lexto griego, por Cypriano de Valera. Amsterdam, H. Lorençi, 1625, pet. in-8.

Autre version protestante.

28 fr. Tross (1867).

El Testamento Nuevo de Nuestro Scfior Jesu Christo... En casa de Jllcardo del Campo, 1596, in-8.

Traduction de Cassiodoro de la Reyna, avec annotations et corrections de Cypriano de Valera. En tnnr. de Bcdford, 81 fr. Turner.

Dat Gants Neywe Testament, recht grondelick verduytschet. Met seer gelecrdë ende ricntigë,voorredè\ ende derSwacrster plaetsen korte, mer goede verkiaring. Met en Kaléder, en Register. Geprcnt tôt Batel, 1525, pet. in-8, goth., (ig. s. b., de 14 ff. non chif. pour les pièces limin., litre, calendrier, préface ; 445 ff. chiff. pour le texte ; 15 ff. non chiD". pour les errata et la table.

180 fr. Tross (18681.

Édition extrêmement rare, comme les premières traductions hollandaises, impr. en Suisse, a l'époque des persécutions (Le Long, ftederduitsche Bybeis, 526-552).

Das Nuw Testament... In der keiserlichen stat speier volendet durch Jacohum Beringer l.euiten. In dem iar dess heiligen reichtag, 1526. In tierr Jacob Beringers kosten, zu Strassburg, lo. Grieninger, 1527, in-fol., goth., fig.

Volume orné de 65 helles grav. sur bois, de la grandeur des pp.; la première porte le monogr. de Henry Vogther.

85 fr. Tross (1867).

Testament (l e Nouveau) en dialecte Romanche. L'gnouf saench Testament da nos Segncr JesuChristi, Prais our delg Latin et our d'oters languaigs, et huossa da noef mis in Arumaunsch, traes Jachiam Biffrun d'Agnedina. Srhquitscho... in Puschlacff, traes Dol/iu et Dotfin Landolf, 1607, pet. in-8 de 10 fl". liin., 911 pp.

180 fr. Tross (1869).

L'noup S. Tcstamaint da Noas Signer J. Christi, huossa da naef vertieu in Romaunsch our da l'Originael Graec, traes Joan. L. Gritti de Zuoz. Schquitscho in Basel, Georg Decker, 1640, in-8.

Première édition d'une traduction fort rare citée par Andeer sous la date de 1643; elle est com|K>sée d'un titre entouré d'une bordure s. bois, de 7 ff. pour l'approb. cl la préface; de 870 pp., et de 21 ff. pour le registre, dont le dernier est impr. en plus petits caractères,

19 fr. Burgaud des Marcts.

Niewe Testament (Das) welc is dat Lcuende Woert goods, etc. Delft, Cornclis Eeynricks, Letlersnyder, 9 nov. 1524, in-8.

Première édition de la traduction hollandaise du M. Test. d'Erasme, remarquablement imprimée et fort rare.

78 fl. Enschedé, pour M. Quaritch.

A la même vente la seconde édition de cette traduction, geprent Tantwerpen bi Flans ran Buremunde, in-8, avec 22 grav. s. bois, 19 fl. Muller.

Dat Gheheele N. Testamendt met grooter neersticheit ghecorrigeert... (A la fin, au-dessous de l'écusson de Brederode : ) Met Gratie ende Preuilcgie. Tôt Vianen, by my Goris llendericz. Anno 1566, in-8.

Edition faite d'après celle de Liesvelt, que l'on croit imprimée par ordre du seigneur de Brederode. Le Long la cite comme excessivement rare {Bochzaol, p. 573).

50 fl. Enscbedé.

New Testament, translated fnitlifully into English out of the authentical Latin, diligenlly con

ferred with the Grecke in the English Collège

of nbemes... Bhemes, 1582, pet. in-4.

Édition originale de la version catholique du N. T. en anglais, faite par les jésuites du collège de Reims, collège qui, quelques années plus tard, était établi à Douai.

Ce vol. est fort rare; cette édition est célèbre par ses annotations, que les Anglais qualifient <T t Impunis and trcasonable ■, et qu'ils attribuent a Worthington ou à Brislon.

£ 12. 12 s. vente Wilkinson; £ 15. Gardiner; £ 8. 8 s. Quaritch.

La seconde édition est de Anvers, Daniel Vervliet, 1600, pet. in-4.

Testaments (Dct nij) paa Danske. Tryekt i Wit-
temberg, 15b8, pet. in-8, goth., Dg. sur bois.
Cette traduction danoise est un livre aussi rare

que recherché.
Malgré un défaut au titre, SI fr. Couod.

Testament (Nouveau). Nowy Zakon, lotilzto wsseckna Ewangelitska Pijsma r tyr Ewangelistuon, Tolikez Swa leho Pawla Epis-toly... Praga, 1557, gr. in-8, goth., de 446 ff. non chiOT., Gg. s. bois. IMeineth, Typogr. Uungariae.]

40 fr. Tross, 1848; 15 fr. en 1867.

Testamentum. Der erst halb Tbeil des Newen Te||stamcnts, darinn sein die vier Euangelisten, vud der A! poslel geschicht, jetzt zum ersten mal in die Crojbatischc sprachc verdolmetsrh, vndmit | Glagolischen Buchstaben getruckl. F Tubingi, M.D.LX1L, in-4.

Cette Bible précieuse a été exécutt-e par Priraus Truber à l'imprimerie protestante fondée à Tubingue par le baron HansUngnad (voy. Lutheki ; les IV Evangélistes cl les Actes des Apôtres, en langue croate, sont imprimés en car. glagolitiques. Cette Bible doit remplacer celle décrite au Manuel, et donnée comme impr. a Trau iTragurii), au lieu de Tubingue [y Tubingi). Les 20 pp. de la préface de ce rare volume sont fort intéressantes; l'éditeur loue le duc Maximilien de YVurteuberg de sa munificence ; grâce à lui, il a pu fonder cette imprimerie bien pourvue de car. glagolitiques et cyrilliques, au moyen desquels il fera pénétrer les livres saints aux derniers confins de l'empire des Turcs, etc.

150 fr. cal. Tross.

Tas Jauns Testaments muhsu Kunga Jésus Kristus, jeh Dewa Swehtajs Wahrds. Biga. bey Samuel Lorentz Frolich, 1730, in-12, fig. sur bois, front, gravé.

Seconde édition du Nouv. Testament, en letton; la première a dû paraître vers 1685, c'est du moins celte date que porte l'EpIlre dédicatoire de l'édit. de 1730.

Le Manuel ne cite que l'édit. de Jelgawd (Mittau)', 1816,in-12.

« 前へ次へ »