ページの画像
PDF

Pièce rare, consacrée a la découverte de la Nouvelle France ou Canada; elle est citée par llarrisse et par Lowndes.

— A Discovuse and Discovery of NevvFovnd-land, with many Reasons to prooue how worthy and beneficiall a Plantation may there be made, after a far better manner than now it is. Together with the Laying open of certaine enormities and abuses committed by some that trade to that Countrey... Written by captaine Rich. Wliitbourne of Exmouth... Imprinted al London by Félix Kyngston, for tVill. Barret, 1620, in-4, Je ix ff. lim., 69 pp. de texte et 4 pp. pour <■ a conclusion to the Reader ».

Livre important pour l'histoire de la NouvelleFrance; M. llarrisse n'a pas connu cette première édition; l.owndes ta citait cependant, a\ec un certain nombre d'adjudications variant de 1 à fi livres; un bel exempt., en mai-., Il guinées, Histor. _\'uggets.

— néimpr. Ibid., id., 1622 et 1623.

L'édit. de 1622 a MI (T. lim., 107 pp. de texte et 20 pp. de i Letters >; celle de 1623 a IX H. lim., 107 et 2C pp.; toutes deux sont in-4.

WHITNEY iGeffrey). A choice of Emblèmes, and otlier Devises, l'or the moste parte gathered out of sundrie writers, englished and moralized; and divers newly devised, by Geffrey Whitney. Imprinted at Lei/den, in the House of Christopher Plantyn, by Francis Raphelengius, 1586, 2 part, en 1 vol. in-4, lig. s. b\, x ff. lim. et 230 pp.; au v° du titre sont les armes de Robert, comte de Leicester, auquel le vol. est dédié.

Les prix de ce rare et précieux vol, varient, en Angleterre, de 2 a 8 livres st.; il n'est pas décrit dans les Annales Planliniennes.

— Reproduction en fac-similé, par H. Green, avec une introd., un essai littéraire et bibliograph., et des notes explic. en anglais. Londres, 1866, pet. in-ù, pl. photolithograpbiées.

WHITNEY (Peler), minister of the Gospel in Northborou-ih. The history of the county of AVorcester, in the commonwealth of Massachusetts, f Worcester, Isaiah Thomas, 1793, in-8, de 339 pp.

Rare vol., orné d'une carte du comté américain de Worcester. 100 fr. cat. Maisonneuve (1878).

WHITTINTON (Robert). Editio de Declinatione nominum tam latinorum quam graecorum patronymicorum et barbarorum. Londini, lVynk\jn de ff^orde, Flete strete, s. d. (vers 1516), pet. in-4, de 14 ff.

\ par 8, y compris le premier f. blanc, R de 6.

Cette édition de Wynkyn de Wordc est restée inconnue a Johnson, a Dibdin et a Lowndes; elle est signalée par M. Quarilch, qui appelle l'attention sur

Tome II.

la similitude des types, avec ceux qu'employa Thierry Martcns, h Anvers, pour l'exécution de son • Gemma Gemmarum ». a guinées Quaritch.

WICLEF. Dialogorum libri IV quorum primus diuinitatem et Idaîas tractât. Secundus universarum creationem complectitur. Tertius de virtutibus vitiisque ipsis contrariis copiosissime loquitur. Quartus Romans ecclcsiae sacramenta, eius pestil'eram dotatio:tem, antichristi regnum, fratrum fraudulentam originem atque eorum hypocrisim, uariaque nostro aevo scitu dignissima, graphice perStringit... .S'. Fxcusum anno a Christo nato M. I). XXV, die vu martis, in-4, de vi ff. lim., dont 1 tiire gravé, 175 ff. chiffrés, plus 1 f. blanc nécessaire à l'équilibre du cahier. [1865]

Deux cxempl. de ce livre rare et précieux ont figuré a une vente de livres hétérodoxes, faite par M. Tross en 1867 ; ils ont été vendus l'un et l'autre 61 fr.; en mai: de Capé, 105 fr. De Lassize; UO fr. Turner.

— RtiMPi. à Francfort, en 1758, In-ft.

— Ion. Wiclefii wahrhaftc und gegriindete Nachrichten von seinem Leben, lA'hrtaszen und Schriften... von Lud. Phil. Wirlh. (QUalogus praecipuorum de YViclefo scriptorum, et vita ejusdem.) Bayreuth und Zof, 175a, iu-a, de tv ff. et 68 pp., portr. de J. Huss.

8 à 10 fr.

AVICQUEFORT (Abraham de). Mémoires touchant les ambassadeurs et les ministres publics, parL. M. P. (Le Ministre Prisonnier). Cologne, P. Marteau, 1676-1679, 2 vol. i'n-12. [4014]

8 » 10 fr.

Le premier vol. a 2 ff. lim. et 627 pp.; le second, 106 pp. de texte et 30 IT. de table.

Rien que figurant au cat. officinal de Daniel, en 1681, ces deux vol., dit M. Pieters, doheul avoir été imprimés par Steucker ou de Vlacq, de la Haye.

Le premier vol. a été réimpr. en 1677; il est suivi d'une pièce, huit. : inflexions sur tes moires sur tes ambassadeurs, fille franche, P. Petit (Hollande), 1677, in-12. partie de 190 pp. attribuée a Galardy (Bi-rard dit Gaillard) ; cette pièce est même indiquée sur le titre de quelques cxempl. des Mémoires.

Un exempl. broché de cette réimpr. de 1677, 39 fr. \& Bédoyère; rev. 53 fr. La Villcstreux.

— Voy. au Stanuel: Advis Fidèle.

WIER (Jean). Cinq livres de l'imposture et tromperie des diables : des enchantements et sorcelleries... faits françois par Jacques Grévin. Paris, laques du Puys, 1567, pet. in-8. [8896]

Première édition, plus rare mais moins complète que celle de 1579.

Le bel exempl. de M. de La Bédoyère, en mar. de Padeloup, aux armes de Turgot, S55 fr. Brunei.

WIERIX (Jérôme). L'Enfance du Christ, poème tiré des compositions de J. AVierix, par M. Alvin, avec une notice biographique sur les trois frères Wiérix, graveurs du xvi° s. Paris, A. Auiiry, 1860, in-8, pap. teinté, 14 pl. photographiées sur les originaux.

10 fr.

WILBY (John). The first set of English Madrigalls to 3, 4, 5 and 6 voices, newly composed by Iohn Wilbye. London, by Thomas Este, 1598, in-4, 6 parties, 30 morceaux.

Lowndes signale des exempt, vendus de 2 à 3 guinées.

The Second set or Madrigales to 3, 4, 5 and 6 parts, apt both for voyais and voyces. Newly composed by John Wilbye. (Camus, altus, ténor, bassus, quintus, sextus.) London, printed by Thomas Este alias Snodham for John Ilrowne, 1609, 6 part. In-4.

34 songs, dedic. to « the lady Arabclla Stuart ■• Jusqu'à £ 5, 10 s. Puttick (1863). Ces précieux recueils ont été réimpr. en 1841 et 1848, pour la « Musical antiquarian Society.

WILDRAKE [George Tatersall). Pictorial Gallery of Englisii Race-Horses. London, 1844, in-8, 75 illustrations and portraits.

Publié à 2 guinées.

"WILKES (John). Essay on Woman [15840]

En 1877 parut à Londres, sous un pseudonyme qu'il nous est interdit de dévoiler, un très curieux et très intéressant volume, portant le titre suivant:

Index lilirorum prohihitorum, being notes biobiblio-icono-graphical and critical on curious and uncommun book, by Pisanus Fraxi. London, 1877, in-4.

C'est dans ce livre, tiré a petit nombre, et privately printed (ce qui veut dire qu'on n'en trouve point d'exemplaire destiné au commerce), que l'on rencontre pour la première fois, exposés avec une rigoureuse et minutieuse exactitude, tous les détails bibliographiques concernant le célèbre et scandaleux E*say on Woman.

Comme cet Index du Pseudol'isanus Fraxi est peu connu en France, même de nom, on nous permettra de lui emprunter quelques détails, qui ne sont pas dénués d'intérêt.

Tous les bibliographes, Quérard, Brunei, Bcrjcau, Barbier, Lowndes, sont tombés à l'égard de cet opuscule, parodie célèbre et impie de VEssai sur l'Homme, de Pope, dans des méprises, que le comte Stanhopc n'a point é\itées dans son llistory of England; ce qu'en dit Martin lui-même dans son Catalogue of prii alely printed Books, est tout à fait inexact et incomplet.

L'édition originale de ce livret scandaleux, dont l'apparition fit tant de bruit, ne Tut tirée qu'à 12 cxempl.;elle a absolument disparu; il serait, croyons-nous, impossible d'en citer un seul exemplaire ; mais il existe une réimpression de la même époque, dont voici le titre exact:

An Essay on Woman; by Pego Borewell, csq.; willi .Noies by Rogerus Cumrus, Vigerus Muloniatus, etc. And a commentary by the Rcv. Dr. Warburton. Inscribed to miss Fanny Murray. Ex Archelypo saepe in Femoralibus (sic) Revcrendissimi Georgii Stone, llibrrniae l'rimatis, meplus in Podice Intrepidi lierais Georgii Sackville, s. d., pet. in-8, de 30 pp. en tout; litre rouge et noir. VEssay on Woman se compose de

94 Ters ; suivent quelques pièces de vers; The universal Prayer (13 stances de 4 vers); le Veni Creator, or the Maid's Prayer (5 stances, dont 2 de 6 vers et S de 5).

La vignette obscène qui figurait au frontispice de l'édition originale n'existe pas dans celle-ci.

Le bruit que fit l'apparition de cette audacieuse parodie d'un des plus nobles monuments de la poésie anglaise, ne s'appuie en aucune façon sur le mérite poétique de l'œuvre; il est difficile de lire quelque chose de plus platement impie; mais il fut occasionné par le rôle politique de Wilkes, qui tint hardiment en échec le gouvernement de George III.

Ce fut par une audacieuse et insolente supercherie que le nom du Dr. Warburton, l'un des prélats les plus érudits et les plus respectables de l'église anglicane, fut inscrit au frontispice de cette production infime. Wilkes et Thomas Potter, second fils d'un archevêque de Canterbury, membres assidus de réunions intimes, de .\octurnal Suppers, où ne régnait pas une Virginal Decency, se rendirent coupables de cette parodie ordurière, qui serait restée dans une obscurité méritée, si elle n'avait

Ïias servi de prétexte aux poursuites dirigées contre e turbulent agitateur.

Nous indiquerons ici diverses publications, qu'il faut se garder de confondre avec l'œuvre authentique que Wilkes fit exécuter dans une petite imprimerie particulière qu'il possédait.

An Essay on Woman. A Poem by J. W. Senator, wilh notes by the Bishop of G. (c'est-à-dire par le Dr. Warburton, évêque de Gloucester). London, J. Freeman, MDCCLXIIII, in-4, de 28 pp.

Ce petit poème ne contient que VEssay, porté au titre ; mais ce n'est point une imitation ni une parodie du célèbre Essay de Pope, et il n'y a là rien de commun avec l'œuvre de Wilkes.

An Essay oo Woman, in titrée Epistles. London, s. d., pet. in-4, de 37 pp.

Pièce de 253 vers, basée sur VEssay on .Van; c'est une production d'une médiocrité indiscutable, mais qui n'a point, du moins, le tort [certaines gens diraient le mérite) d'être licencieuse ; elle reparut, accompagnée d'une traduction française en prose: Londres, Gretton cl Pottinger, in-8, de 40 pages.

Ce livret est fort rare et fort recherché ; il a été vendu, en 1876, « 7. 8 ».

Martin (Calai, of prieately printed Books, p. 38) se trompe en signalant celle production comme l'œuvre de Wilkes, tout en convenant loyalement qu'il ne l'a jamais rencontrée, et qu'il n'en parle que d'après le dire d'un ami.

Lowndes (Bibliogr. Manual) tombe dans une série d'autres inexactitudes; il signale cet Essay in three epistles comme imprimé en rouge (il est imprimé en noir); comme portant au frontispice une vignette libre (il n'y en a point); enfin comme portant la date de 1763 (et il n'y a pas de date).

Essaï on Woman. Ijmdon, George Richard, MDCCLX1X, in-8, de 37 pp.; sur la page où se trouve le titre, un fleuron représentant une rose; le volume est tout entier imprimé en rouge.

M. Ber|eau parle de ce livret (Le Bibliophile, p. 101) et il émet la supposition, erronée, qu'il est l'œuvre de Wilkes; le volume ne contient |as de notes; les exempl. en sont également rares et recherchés ; l'un d'eux a été payé £ 3. 5 s. en 1876, à la vente Ashley.

On en connaît diverses réimpressions, portant (à tort) le nom de Wilkes : Aberdcen, James Hay, MDCCLXXXV11I, in-8, de 23 pp.; — London, R. Smith, s. d. (vers 1865), pet. in-8, de 24 pp.: la Maid's Prayer a disparu du texte, ainsi que dans une autre édition, London, for ail the booksellers, in-8, de 21 pp.

L'édition de 1788 fut réimprimée en 1872, à Stuttgard, par l'éditeur J. Scheible, tirage à 100 exempt. Dans cette rédaction on trouve de nombreux passages libres, mais on n'y rencontre pas les imputés qui figurent dans le texte original; c'est cette édition de 1788 que lord Stanhope {Uisl. of England, tom. V, p. 66) a prise pour l'œuvre de Wilkes et de Potier.

Essay on Woman. London, F. Sumpler, 17611, in-8, de 32 pp.

Un A>is au lecteur affirme que c'est la l'œuvre Çenuine de Wilkes, mais c'est là une supercherie; il lie se trouve dans ce pttit livret que de plates et ennuyeuses réflexions sur les femmes, imitées ou parodiées de ï Essay on M an de Pope; elles sont accompagnées de noies signées G. et Bentley; c'est encore Ù une Indigne supercherie; il paraîtra superflu de déclarer que l'illustre philologue n'a pris aucune part à cette publication malsaine.

A la suite de VEsstiy, dix autres pièces de vers plus ou moins érotiques, mais absolument étrangères a Wilkes.

An Essay on Woman and Olher Pièces, printed al the privale press in Créât George Slrect, Westminster, in 1763, and now reproduced in facsimilc from a copy believed to be unique. To which arc added Epigrams and Miscellaneous Poems now first collected by the Right Ilonourable John Wilkes. London, privalely printed, seplember MDCCCLXXi, in-ù, de v, xvi et 263 pp. Volume publié au prix de £ a, et tiré à 250 exempl.,

dont 225 furent, en 1873, vendus à un libraire de New-York. On y trouve ce qu'on peut considérer comme l'œuvre originale authentique de Wilkes, avec les trois autres pièces de vers et les notes de l'édition qu'on peut appeler la première; il s'y trouve, de plus, 22 autres pièces de vers, de peu d'étendue, dont Wilkes est certainement l'auteur; elles ne sont point obscènes, il est vrai, mais elles n'ont aucune valeur littéraire et n'offrent aucun intérêt.

Toutes ces pièces de vers sont imprimées en rouge; le reste du volume est tiré en car. noirs. The Appendlx contient 27 extraits historiques concernant Wilkes, sa vie et son rôle politique.

Le procès intenté à ce turbulent pamphlétaire, à l'occasion de i'Essay on Woman, provoqua divers écrits en vers et en prose, indiqués à la p. 21fi de Y Index, que nous mettons à contribution ; mais il nous parait superflu de les signaler ici.

Nous ajouterons seulement quelques mots a propos de John Wilkes.

Ce personnage, né le 27 octobre 1727, mort le 20 décembre 1797, fut l'antagoniste acharné du gouvernement de George 111; directeur du journal le Nortli Briton, il y inséra de violentes attaques, incessamment répétées, et, pour l'en punir, on dirigea contre lui des poursuites, en raison des impiétés et des obscénités contenues dans VEssay on IVoman, dont la police parvint à se procurer un exempl., et qui acquit, par le fait de la persécution, une célébrité a laquelle ce triste opuscule n'avait aucun droit.

La lutte fut des plus vives ; l'esprit de parti déploya toute sa violence et ses acrimonies; Wilkes devint naturellement l'idole du peuple de Londres, qui voyait en lui un patriote odieusement persécuté ; il fut expulsé de la Chambre des communes, mais les électeurs le renommèrent avec enthousiasme, et son élévation a la haute dignité de lord maire mit le comble à son triomphe et à sa popularité.

Il eut, d'ailleurs, le bon sens de renoncer vite 1 son rôle un peu fatigant d'agitateur et de protagoniste, et les dernières aunées de sa vie s'écoulèrent dans une paisible obscurité. (Voir le Fortniglilly Beview de seplember 1868, et la Bévue des Deux-Mondes du 15 octobre 1875.)

WILKINSON (/. G.). The Manners and Customs of the Ancient Egyptians. A new édition, revised and eorrected by S. Birch. London, 1878, 3 vol. gr. in-8, fig. coloriées. [29082] £&. »«.

WILLARD (//.). A Treatise on the music of Hindoostan, comprising a détail of the ancient theory and modem practice. By captain N. Augustus Willard. Calcutta, at the Baplist Mission press, 1834, in-4, pl. de musique.

Volume intéressant, qui est devenu rare même en Angleterre.

WILLAERT [Àdrian). Madrigali a quatro voci di Adriano Willaert, con alcune napolitane, et la canzon de ruzante, tutte racolte insieme, coretti e novamente stampati. (Canto, tenore, alto e basso.) Finegia, G. Scolto, 1563, in-4 oblong.

1x0 à 50 fr.

WILLARD [Samuel), Teacher of a Church in Boston in New-England. Mercy Magnifled on a pénitent Prodigal, or a brief discourse, wherein Christ Parable of the lost son found, is opened and applied. Boston, in New-England, Printed by Samuel Green, for Samuel Philips, and are to be sold al lus shop at the West-end of tlte Town-house, 1684, pet. in-8, de 2 IF., 391 pp.

Fort rare; ce volume précieux n'est pas compris dans le catal. des livres imprimés par Samuel Green, que donne Isaiah Thomas dans son « Uistory of Printing tn America ».

300 tr. cat. Maisonneuve (1878).

WILLIAMS (Rev. Robert). Lexicon Cornu-Britannicum: a Dictionary of the ancient celtic language of Cornwall, in which the words are elucidated by copious examples from the Cornish works now remaining: with translations in english. London, 1865, in-4. £2. sh. 2; M fr. Cardin.

WILLIAMS (Edward). Virgo Triumphans; or Virginia richly and truly valued; more especially the South part thereof : viz. the Fertile Carolana (sir) and no lesse excellent Isle of Roanoak, of lat. from 31 to 37 deg., relating the meanes of raising infinité prolits to the Adventurers and planters. London, by T. Harper, 1650, pet. in-4.

Livre précieux, très recherché en Angleterre et aux Etats-Unis; l'éditeur fut John Farrcr; cette première édition ne doit pas avoir de carte, mais il se rencontre des exempl. avec la carte qui a été gravée pour la seconde, parue la même année, et qui n'est guère moins chère que la première.

En 1860 et 1861 on vendait, à Londres, des exempl. de II à 8 guinées: en 1877, M. Quarilch demandait £ 25 d'un bel exempt, en tnar., et £ 36 de la seconde édition, mais l'exempl. était celui de John Farrer, et couvert de notes autographes. '•

WILLIAMS {Roqer). A Key inttr the || Languiige || o( \\ America": j| or || an Help to the Language of the Natives H in that part of America , called || NewEngland.H Together, with briefe observations of the Cu||Stomes, Manners and Worships, etc., of the || aforesaid natives, || in Peace and Warre, || in life and death.|]... By Roger Williams I of Providence in New-England.|| London, \\ Printed by Gregorij Dexter, 10-13, in-12, de 216 pp. y compris les liminaires, la table et la licence.

M à 50 fr.

Ce vol. rare a été réimprimé en 1829, « by the Massachusetts and Ilhode Istand historical Societies », in-S, de 168 pp., et par « tlie Sarraganset Club ».

WILSON {Hor. Hayman). Works. London, 1862-'71, 12 vol. in-8.

Publiés à £ 6. 13 s. 6 d.

Les ouvrages du célèbre orientaliste anglais comprennent : vol. I et II, Kssays on tlie Religion of the Hindus; I1I-V, Essays on Sanskrit Ulerature; VI-X, The yislinu l'uraiia (magnifique travail, publié pour la première fois en 1810, et cité au Manuel) ; XI et XII, Théâtre of tlie Hindus (troisième édition, publiée en 1871).

Le prix de cette collection, précieuse a tous les points de vue, se maintient avec fermeté.

WILSON (Thomas). A Catalogue raisonné of the select collection of engravings of an amateur. London, 1828, in-4, fig. et eaux-fortes.

Catalogue rare et important pour l'histoire de la gravure; 12 à 15 fr. ; il y en a quelques exempl. tirés sur pap. de lloilande, avec eaux-fortes sur

Êap. de Chine, 20 à 25 fr.; un de ces derniers, 27 fr. inda.

WIMPHELING [J.). Auisamentum de concubinariis non absoluendis quibuscunque: ac eorum periculis plurimis. A tneologis Coloniensibiis approbntum cum additionibus sacratissimorum canonum. Impressum .Xuremberge per Ilieronymum Hôltzel, 1507, pet. in-4, goth.,Qg. s. b.

Édition rare, que ne cite pas M. Brunet (voy. Olearius).

M. Graesse dit que l'ouvrage est en prose et vers, en latin et allemand ; le renseignement est inexact; le livre est entièrement en prose et ne contient pas un traître mot d'allemand.

De Fide concubinarum in sacerdotes. S. I. n. d., pet. in-ft, goth., de ih Cf., ornés de 11 figures grotesques sur bois.

Édition du commencement du xvio siècle, que nous croyons exécutée a Nuremberg ; 28 fr. De Lassiie.

La première édition de 29 Cf. (ou plutôt 30, puis

que la pièce est terminée par 1 f. blanc), a été donnée à t Im, vers 1490. (Voy. Hassler.)

WINK (George). Lettre à mylord *** sur Baron et la demoiselle Le Couvreur, où l'on trouve plusieurs particularités théâtrales; par G. Wink. Paris, A. de Hauquei-ille, 1730, in-12.

Pièce curieuse; George Wink est le pseudonyme de l'abbé d'Allainval.

Ce petit volume, fort intéressant, est devenu ranet se vendrait 15 à 20 fr. aujourd'hui.

WINSLOW (M.). Comprehensive High and Low Tamil Dictionarv. Madras, 1862, in-4, de près de 1000 pp. à 3 col.

£ a. Quarilch.

WIRECKER (Nigellus) monachus Cantuariensis. Spéculum stultorum. S. I. n. d. (Coloniae, circà 1475), gr. in-4, goth. [13115]

3ii0 fr. première vente de Morante. Voy. au Manuel : Vigellus (fVilhelmus) et Hain (n°> 162111-10218).

Spéculum stultorum. Willielmus Vigellus, Nigellus Wireckcr, monachus Cantuariensis, auctor. S. I. n. d., in-8, golh.

Cette édition in-8 (format bien rare au xv* siècle) n'est pas citée au Manuil, et le calai, oii nous puisons ce renseignement ne donne aucun détail descriptif ou bibliographique.

250 fr. de Morante.

WIRRICH (H.). Voy. Obdentliche.

WIRT (Ifigand). Dyalogus («tel apologeticus adversus Trithemium de Conceptione Virginis Mariae. Oppcnhemii, 1494, in-4.

Livre de théologie polémique, que citent Maittaire et Panier; nous ne connaissons pas de trace plus ancienne de la typographie dans cette ville de la liesse.

Shclhorn (Amaenit. litter.) nous donne le titre d'un volume plus intéressant:

Dyalogus apologcticus Fr. Wigandi Wirt contra Wcsalianicam perlidiam atquc ordinis Fr. Pracdicatorum persecutores. Ibia., s. d., in-a.

Ce volume est curieux et recherché, parce qu'il renferme une pièce de vers, que le correcteur Pierre Gunther, ludi litlerarii Oppenhcimensis magister, publie a la suite des pièces liminaires; il fait, en vers d'une latinité très suffisante, l'apologie de la découverte de l'imprimerie et l'éloge des prototypographes allemands.

WLESPIEGLE. Voy. Ulexspiegel.

WOEIRIOT (P.). Pinax iconicus antiquorum aevariorum in sepulturis rituumex Lilio Gregorio excerpta... Lugduni, apud Clementem Baldinum, 1556, in-8, oblong, flg. sur cuivre. [28978]

Un exempl., incomplet de l'admirable portrait de Wociriot, 155 fr. ïémi nii; l'exempl. de la vente Solar valait trois fois celui-là.

Note sur les différents tirages des planches du livre Intitulé : Austrasiae reges et duces. Colonial, 1591, ln-4, grav. de Woeiriot.

Cet article de M. Meaumc est intéressant: il a paru dans le Bulletin du Bibliophile, de 1874, pp. 163-171.

L'édition A'F.pinal, 1617, fig. s. bois (voy. ClêMMT), est indigne de figurer sur les tablettes d'un amateur délicat.

WOERM-VNN (A.). Die Landschaft iu der Kunst der alten Voelker. (Le Paysage dans l'art des anciens peuples. Histoire des débuts de la peinture de paysage.) Mùnchen, Ackermann, 1877, 3 part. in-8.

Livre eitrêmement intéressant; il est écrit avec une érudition profonde et un sentiment très juste de l'art au* diverses époques et chei les peuples divers.

WOOD (Joseph). Letters of an Architect from France, Italy and Greece. London, 1828, 2 vol. in-4, 21 views of ancient buildings, with plans.

0 guinées.

Nous n'avons pas su trouver ce livre dans Lowndes; il figure au cat. Bohn.

WOOD (The Rev. /. G.). The Naturel History or Mau : being an Account of the Manners and Custonis of the uncivilised Races of Men, with new designs. London, G. Rulledge <)' sons, 1870, in-8, de 864 pp.

Ouvrage important, consacré plus spécialement h la description des coutumes et mœurs des aborigènes américains; il est orné de plusieurs centaines de grav. sur bois.

WRIGHT. Archaeologieal Album or Muséum of national Antiquities. London, 1845, in-4.

28 plates, several illuminated, and 117 wood-cut illustrations by Fairbolt. £ 1. 0 s. Quaritch.

WRIGHT [Daniel). History of Nepâl translated from the Parbatiyà by Munshi Shew Shunker Singh and Pandit Shri Gun3nand, with an Introductory Sketch of the country and people of Népal, by D. Wright. Cambridge, 1877, in-4, de xv-324 pp., avec 16 planches.

Publication importante; celte chronique indigène du Népal (ou Nepaul, en français) intitulée Vampàeaii (sèrl* des Dynasties), représente la tradition bouddique; M. L. Feer lui a consacré un compte rendu détaillé, qui parut dans le Journal asiatique. Ml' série, tom. XII (1878), pp. 178-208.

WRIGHT (G. M.). Ragguaglio délia solenne Comparsa fatta in Roma gli 8 de gennaio de 1687 dal... signor conte di Castelmaine, ambasciadore straordinario délia S. M. di Giacomo, secondo, re d'Inghilterra, Scozia, Francia... da Giov. Mich. Writ (sic). In Roma, nella stamperia di Dom. .4nton. Ercole, s. d. (1687), in-fol., front, et fig.

10 Jolies planches, y compris le front., gr. par Arnold van Wcstcrhout, d'après les dessins de G.-B. Lcnardl.

39 fr. lluggicri ; 20 fr. Maisonneuvc.

WRIGHT {Thomas). History of Caricature, etc. — Histoire de la Caricature et du Grotesque dans la littérature et dans l'art, avec 237 illustrations, dessinées et gr. par F. W. Fairholt. Londres, 1865, pet. in-4.

— L» MÊME. Trad.en français par O. Sarhot, éditée par Amédéc Pichot, a\cc une notice de l'éditeur et 258 grav. Paris, bureau de la Jiceuc britannique, 1887, in-8. 12 fr.

WRIGHT {Peter). Vera Relatione del glorioso combattimento del Rev. P. Petro Wright, délia Compagnia di Giesu, il quale per odio délia Fede Catolica è stato fatto morire iu Londra li 29 di Maggio 1651. Bologna, C. Zenero., 1651, pet. in-8, de 31 pp.

Pièce rare, dans laquelle sont glorifiées la sévérité et la rigoureuse Justice du Protecteur Croinwell; elle n'est pas citée par I,owndcs.

WSSELINX(/r<Me//fl).Vthf6rlighForcklaring || ôfwer || Handels Contractet || angaendes thet Siidre Compa^niet || vthi Konungar'jket i Swerighe. || Och nu aff thet Nederlandske Spraket || Vthsatt pa Swenska || aff Erico Schrodcro. || Trtjckt ï Stockholm, aff Ignatio || Meurer, ahr 1626, pet. in-4, de 50 ff., sign. A-N.

Pièce fort rare, concernant la Nora Suecia et la Compagnie américaine formée sous le règne de Gustave-Adolphe par les Suédois.

330 fr. au catal. Tross.

WURTZ. Dictionnaire de Chimie pure et appliquée, comprenant la chimie organique, la chimie appliquée à l'industrie, à l'agriculture et aux arts, la chimie analytique, la chimie phvsique et la minéralogie. Paris, Hachette, 2 vol. gr. in-8, de cent feuilles environ par volume. Le second vol. n'est point encore terminé; le premier, comprenant l'Histoire des doctrines chimiques et les lettres A.-G du Dictionnaire, se vend séparément 35 fr.

Ce grand et beau travail est à la chimie ce que le dictionnaire de Littré est à la langue française.

WYATT (Digby). The Art of llluminating as practised in Europe, from the earliest times, illustrated by borders, initial letters and alphabets selected and chromolithographed by W. R. Gymms, with an essay and instructions by M. Digby Wyatt. London, 1860, in-4.

Très beau livre, orné de 100 planches en chromolithographie, or et couleurs, y compris le titre; publié à £ il. Se vend aujourd'hui la moi lié.

« 前へ次へ »