ページの画像
PDF
ePub

OE U VRES

COMPLÈTES

DE P. J. BITAUBÉ.

D'HOMÈRE,
AVEC DES REMARQUES;

PRÉCÉDÉE
D'OBSERVATIONS SUR L'ODYSSÉE,

ET DE RÉFLEXIONS
SUR LA TRADUCTION DES POÈTES,

PAR P. J. BITAUBÉ,

MEMBRE DE L'INSTITUT DE FRANCE, ET DE L'ACADÉMIE ROYALE

DE BERLIN.

QUATRIÈME ÉDITION, REVUE ET CORRIGÉE.

Ecce par Deo dignum , vir fortis cum mala fortuna compositus.

SENEC

TOME DEUXIÈME.'

moren

PARIS
J. G. DENTU, IMPRIMEUR-LIBRAIRE,
RUE DU PONT DE LODI, No 3, PRÈS LE PONT-NEUF.

1810.

[blocks in formation]

D'HOMÈRE. murmurinnunimeve

CHANT VIII.

rm

A PEINE le ciel était-il embelli des roses de la diligente Aurore, que le majestueux Alci' nous est levé; le vainqueur des remparts, Ulysse, aussi ne tarde pas à quitter sa couche. Déjà à la tête des principaux chefs de l'île, le roi se rend vers le lieu du conseil, qui se tenait près du port, devant leurs vaisseaux; en arrivant, ils se placent l'ụn à côté de l'autre sur des siéges d'un marbre éclatant. Pour favo-riser le départ du fils de Laërté, Minerve parcourt la ville entière sous la figure de l'un des hérauts du sage Alcinoüs; sa voix anime chacun de ceux que rencontrent ses pas : Princes et chefs des Phéaciens, ne tardez point, volez au conseil; vous y verrez cet inconnu qui a couru les mers, qui, jeté sur nos bords par la tempête, vient d'arriver au palais d’Alcinoüs; à sa forme on le prendrait pour l'un des immortels.

II. Od.

[ocr errors]
« 前へ次へ »