Réflexions critiques sur la poësie et sur la peinture

前表紙
Chez Pissot, quai de Conti, à la Sagesse., 1755 - 427 ページ
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

56 ページ - En vérité, je crois toujours, de plus en plus, qu'il ya un certain génie qui n'a point encore été hors de notre Europe, ou qui, du moins, ne s'en est pas beaucoup éloigné. Peut-être qu'il ne lui est pas permis de se répandre dans une grande étendue de terre à la fois, et que quelque fatalité lui prescrit des bornes assez étroites.
443 ページ - ... ôté à la langue Latine l'avantage d'être cette langue que les nations apprennent par une convention tacite , pour fe pouvoir entendre.
304 ページ - Toute la question de la prééminence entre les anciens et les modernes, étant una fois bien entendue, se réduit à savoir si les arbres qui étaient autrefois dans nos campagnes étaient plus grands que ceux d'aujourd'hui.
351 ページ - Le sentiment dont je parle, est dans tous les hommes, mais comme ils n'ont pas tons les oreilles et les yeux également bons, de même ils n'ont pas tous le sentiment également parfait. Les uns l'ont meilleur que les autres, ou bien parce que leurs organes sont naturellement mieux composez, ou bien parce qu'ils l'ont perfectionné par l'usage fréquent qu'ils en ont fait, et par l'expérience.
76 ページ - ... d'un poème étranger dans le nôtre. Je dis que nous avons transplanté sans peine dans notre ouvrage, car lorsque nous prenons les vers dans un poète, qui a composé dans une langue autre que la langue dans laquelle nous écrivons, nous ne faisons pas un plagiat.
321 ページ - Puisque le premier but de la poésie et de la peinture est de nous toucher, les poèmes et les tableaux ne sont de bons ouvrages qu'à proportion qu'ils nous émeuvent et qu'ils nous attachent. Un ouvrage qui touche beaucoup doit être excellent à tout prendre. Par la même...
322 ページ - ... l'impression qu'il doit faire, que toutes les dissertations composées par les Critiques, pour en expliquer le mérite et pour en calculer les perfections et les défauts. La voie de discussion et d'analyse, dont se servent ces Messieurs, est bonne, à la vérité, lorsqu'il s'agit de trouver les causes qui font qu'un ouvrage plaît ou qu'il ne plaît pas; mais cette voie ne vaut pas celle du sentiment lorsqu'il s'agit de décider cette question.
363 ページ - Du jugement des gens du métier. près avoir parlé des jugemens du public fur un ouvrage nouveau, il convient de parler des jugemens que les gens du métier en portent. La plupart jugent mal des ouvrages pris en général , par trois raifons. La fenfibilité des gens du métier eft ufée. Ils jugent de tout par voie de difcuffion. Enfin ils font prévenus en faveur de quelque partie de l'art, & ils la comptent dans les jugemens généraux qu'ils portent pour plus qu'elle ne vaut...
304 ページ - Non omnis fert omnia tellus. La cause de cet effet montre une activité à laquelle nous pouvons bien attribuer la différence qui se remarque entre l'esprit et le génie des nations et des peuples. N'agit-elle pas déjà sensiblement sur l'esprit des hommes en rendant la température des climats aussi...
133 ページ - ... dispositions nécessaires pour exceller en certaines professions, ainsi qu'il est des pays où certaines plantes ne peuvent réussir ? Ne pourrait-on pas soutenir ensuite que, comme les graines qu'on sème et les arbres qui sont dans leur force ne donnent pas toutes les années un fruit également parfait dans les pays où ils se plaisent davantage, de même les enfants élevés sous les climats les plus heureux ne deviennent pas dans tous les temps des hommes également parfaits...

書誌情報