Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle, 第 1 巻

前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

532 ページ - ... ou plutôt l'excès de ses besoins; et lorsque le mâle la fuit ou la dédaigne, elle le poursuit, le mord , et le force , pour ainsi dire , à la satisfaire , quoique les approches soient toujours accompagnées d'une vive douleur.
129 ページ - Il y en a qui ne peuvent chercher leur nourriture, et qui ne la reçoivent que de l'élément qu'ils habitent : enfin il y en a qui n'ont point de sens, pas même celui du toucher, au moins à un degré qui nous soit sensible...
155 ページ - ... arabique; je laissai bouillir le tout à petit feu pendant deux ou trois heures. Je fis ensuite relaver avec de l'eau tiède toutes ces coques d'araignées pour en bien ôter tout le savon ; je les laissai sécher pendant quelques jours, et les fis ramollir un peu entre les doigts, pour les faire carder plus facilement par les cardeurs ordinaires de la soie, excepté que j'ai fait faire des cardes beaucoup plus fines.
608 ページ - ... par caresses ceux qui se sont trouvés capables de s'attacher et d'obéir, afin de les opposer aux autres: le premier art de l'homme a donc été l'éducation du chien, et le fruit de cet art la conquête et la possession paisible de la terre.
607 ページ - Le chien, indépendamment de la beauté de sa forme, de la vivacité, de la force, de la légèreté, a par excellence toutes les qualités intérieures qui peuvent lui attirer les regards de l'homme. Un naturel ardent, colère, même féroce et sanguinaire, rend le chien sauvage redoutable à tous les animaux, et cède dans le chien domestique aux sentiments les plus doux , au plaisir de s'attacher et au désir de plaire : il vient en rampant mettre aux pieds de son maître son courage , sa force...
600 ページ - ... médiatement par le moyen des barbes , les plus beaux chevaux qui soient en Europe , en Afrique et en Asie ; que le climat de l'Arabie est peut-être le vrai climat des chevaux...
135 ページ - ... purement relatif, il est cependant utile de considérer les termes extrêmes où la Nature semble s'être bornée. Le grand paroît être assez égal dans les animaux et dans les plantes ; une grosse baleine et un gros arbre sont d'un volume qui n'est pas fort inégal, tandis qu'en petit on a cru voir des animaux dont un millier réunis n'égaleroient pas en volume la petite plante de la moisissure.
301 ページ - Le blaireau est un animal paresseux, défiant, solitaire, qui se retire dans les lieux les plus écartés, dans les bois les plus sombres, et s'y creuse une demeure souterraine. Il semble fuir la société, même la lumière, et passe les trois quarts de sa vie dans ce séjour ténébreux, dont il ne sort que pour chercher sa subsistance. Comme il a le corps...
238 ページ - ... ils enlèvent le lard de la baleine fufpendue , & on le porte à l'inftant dans le bâtiment où., on le fait fondre. Les Hollandois craignant l'accident du feu dans les...
132 ページ - Cet examen nous conduit à reconnoître évidemment qu'il n'ya aucune différence absolument essentielle et générale entre les animaux et les végétaux, mais que la Nature descend par degrés et par nuances imperceptibles d'un animal qui nous paroît le plus parfait à celui qui l'est le moins, et de celui-ci au végétal.

書誌情報