ページの画像
PDF
ePub

rent requis qu'ilz baillassent par escript ce qu'ilz avoient proposé, et enseignassent la procuracion de leur maistre, et jour leur seroit assigné à oyr response, par le saint concile, sur ce qu'ilz avoient proposé. Laquelle chose ilz firent. Mais devant ce que le jour feust venu ouquel ilz devoient oyr response, lesdiz ambaxadeurs se partirent, sans prendre congié de leur hoste. En celle sepmaine de Quasimodo, vindrent à Pise le seigneur de Maleteste en très grant estat. Lequel avoit baillé à icellui Grégoire ung sien chastel nommé Rienville. Et fist certaine requeste aux cardinaulx ensemble, tant de par ledit Grégoire comme de par lui. C'estassavoir qu'il pleust à eulx tous, que le temps dudit concile feust prolongué et le lieu mué , et se ilz vouloient ainsi faire, ledit Grégoire viendroit au concile, pourveu que le lieu feust seur et qu'il eust seureté d'aler et de venir. Après lesquelles requestes, les cardinaulx mandèrent les prélats, ausquels ils notifièrent lesdictes requestes. Les prélas, tous ensemble, respondirent que nullement ne consentiroient que le temps feust prolongué, ne le lieu mué. Laquelle response fu moult plaisante aux cardinaulx. Et en telle manière, ledit seigneur de Maleteste se parti sans riens besongner. Toutesfois il fut assez bien appaisé par aucuns cardinaulx ses amis et de sa congnoissance. Item, depuis ledit xv° jour d'avril, fut continué l'autre siége" jusques au xxIIII"jour dudit moys d'avril. Ouquel siège, après la solennité de la messe et de la létanie, il fut requis par l'advocat fiscal, que le saint sène ou saint concile général voulsist déclairer et discerner l'union et communion faicte des deux collèges des cardinaulx de saincte Église Rommaine avoir esté et estre légitime et canonique; item, qu'il voulsist déclairer que ce saint senne est deuement convoqué par les cardinaulx de l'un et de l'autre; item, que ledit senne est assemblé et convoqué en temps convenable et ydoine; item, qu'il voulsist déclairer que c'est saint senne; item, qu'il voulsist déclairer qu'à ce saint senne représentant l'Église de Dieu universelle , appartient avoir la congnoissance de la cause des deux contendans à la papalité.

1. L'autre session.

Item, en ce mesnie jour fut leue toute la narracion du procès du commencement jusques à l'introduction du scisme après la mort de Grégoire , Xe de ce nom, jusques à la convocacion du saint concile général. Ouquel procés furent racomptez tous les maulx, cautelles , refus et décepcions que ont fait ensemble et particulièrement les dessusdiz contendans à la papalité. Après la lecture dudit procès l'advocat fiscal fist plusieurs conclusions contre lesdiz contendans et plusieurs requestes, et finablement qu'ilz feussent déboutez et punis corporelement et qu'on procédast à l'élection d'un vray et seul pape.

Item, l'autre siège fut continué jusques au vendredi XXVII° jour dudit mois. Ouquel jour les ambassadeurs du roy d'Angleterre entrèrent tous ensemble ou saint concile général, en très grant estat et honneste. Et là, proposa l'évesque de Salsebery' de la province de Cantorbie, bien et notablement, en esmouvant tous

1. L'évêque de Salisbury.

à la paix et union de l'Église. Et après sa proposicion, l'advocat fiscal fist sa requeste de par le procureur du saint concile général, qu'il pleust au saint concile ordonner certains hommes, preudeshommes, honnestes, et expers en sciences pour examiner tesmoings sur les péchez notoires proposez contre lesdiz deux contendans. Laquelle péticion fut exaulcée.

Item , le second dimanche après Pasques fut célébrée la messe solennellement devant les cardinaulx. Et fist le sermon, l'évesque de Dignen, de la province de Bredane", de l'ordre des Frères Mineurs, grant docteur en théologie, qui tous jours avoit esté des principaulx amis de Pierre de La Lune, et qui mieulx sçavoit des cavillacions et des décepcions de l'un et de l'autre. Lequel évesque prescha moult notablement, et fut son theume Mercenarius fugit, en déclairant plusieurs décepcions desdiz contendans, en la proposicion de sondit theume.

Item, ce dirnanche xxvio jour de cel autre siège fut prolongué jusques au second jour de máy. Et le dimanche estant en ce temps, fut la messe célébrée devant les cardinaulx moult solennellement. Et fist le sermon, le cardinal Penestrin, qu'on appelloit communément le cardinal de Poictiers. Si prescha moult notablement, et fut son thème Libera Deus Israel ex omnibus tribulacionibus suis. C'est à dire, ô tu Dieu ! délivre Israel ton peuple chrestien de toutes ses tribulacions. Et en la déduction dudit sermon fist onze conclusions concluans contre lesdiz deux contendans

1. Le ms. Suppl. fr. 93 donne : L'évesque de Dignen , du province de Ebredunen , ce qui indique clairement l'évêque de Digne, suffragant d’Embrun.

COINS

à la papalité et refusans donner paix à l'Eglise. Et pour ce, actendu leur contumace et obstinacion, le concile devoit procéder contre eulx et pourveoir à l'Eglise d'un pasteur.

Item, le second jour du mois de may fut le siège du concile general, ouquel, après les solennitez acoustumées, ung très renommé docteur en théologie de Bonnongne' fist responce à icelle mauvaise proposicion que avoit fait l'évesque de Berdenne de par le dessusdit Ruper, roy des Rommains. Et condemna, ledit excellent docteur de Bonongne, moult notablement oudit concile , par allégacion des drois divins, canoniques et civilz, tout ce que par ledit évesque avoit esté proposé; respondant moult élégamment et clèrement à toutes choses, par raison de droit. Dont ledit concile fut moult reconforté.

Item , le dimenche ensuivant fut célèbrée la messe devant les cardinaulx. Et fist le sermon, ung frère général des Augustins, grant docteur en théologie, natif d'Ytalie. Et fut son theume : Cum venerit ille , 'arguet mundum de peccato, et de justicia, et de judicio. C'est-à-dire, quant Dieu Saint-Esperit venra, il arguera le monde de péchié, de justice et de jugement. Moult bien demena ledit theume, en tendant à bonne fin.

Item, du second jour de may fut prolongué l'autre siège jusques au x® jour dudit moys. Et ce temps pendant , fut la messe célébrée devant les cardipaulx par Je patriarche d'Alixandre, le jour de la Révélacion Saint-Michel, viuo jour de may. Et fist, icellui mesmes

1. De Bologne. Il se nommait Pierre de Anchorano. 2. L'évesque de Bertenne (Ms. Suppl. fr. 93).

patriarche, le sermon, et fu son theume : Congregata est Ecclesia ex filiis Israel, et, omnes qui fugiebant a malis aditi sunt et facti sunt illis ad firmamentum. Et sont ces paroles escriptes ou premier livre des Machabées, ou second et cinquiesme chapitre, et est autant à dire : Que l'Église est assemblée des filz d'Israel, et tous ceulx qui faisoient (sic) mal vindrent avec eulx pour les conforter et aider. Et en démenant ledit theume il fist six conclusions contre lesdiz contendans à la papalité.

Item, le vendredi x® jour de may, fut le siège oudit concile, ouquel, après les solennitez acoustumées, certaines requestes furent faictes par l'advocat et procureur fiscal. C'est assavoir que le saint senne voulsist déclairer, prononcer, discerner, approuver et confer. mer les requestes autrefois par eulx faictes oudit saint senne, c'estassavoir que l'union et conjonction faicte desdiz colleges des cardinaulx , a esté et est légitime; et autres requestes cy-dessus déclairées. Ausquelles requestes ledit saint siège obtempera , et prononça et discerna estre fait par la manière qu'ilz le requeroient.

Item , en ce mesmes siège, à la requeste du procureur fiscal, furent donnez huit jours d'induce pour prouver et produire tesmoings. Et fut ledit siège prolongué jusques au venredi xxvII° jour de may.

Item , le dimenche estant oudit temps, fut célébrée la messe devant les cardinaulx par ung évesque nommé Fachinquant'. Et fist le sermon, l'évesque de Sistora

1. « Nommé de Fassinquant » (Suppl. fr. 93). « Forte Faenza?) (Note de Ducange.) Mais il y avait alors en Italie un capitaine

« 前へ次へ »