ページの画像
PDF

neufuiesme iour de feurier pour Anthoine verard libraire demourant a Paris sur le pont nostre dame a lymage saint Jehan leuägeliste, ou au palais... Vendu en cuir de Russie, 2 liv. 15 s. Hibbert, et un exempl. sur vÉLIN de l'édit. de Verard, in-fol. sans date, avec grandes et petites miniatures, 52 liv. 1o s. chez le même. —* Les livres de J. Boccace des cas des nobles hommes et femmes infortunez... Paris, J. Dupré, 1483, pet. in-fol. goth. à 2 col. de 34 lig. avec fig. en bois au commencement de chaque livre. Ce volume a en tout 414 f. dont les huit prem. renferment une gravure en bois offrant la présentation du livre ; le † du traducteur, Laurent de remierfait ; celui de l'auteur , et la table des chapitres.Au recto du dernier f. se lit la souscription suivante en 18 lignes : #fineleneufiesmez derrenier liure deJean boccace de Certald... des cas desnobles hommes z femmes jnfortunez translate de latin en francois precisement z au juste par honnorable hôme e saige maistre laurent de premier fait secretaire de tres haut z tres redoubt prince Jehan filz du roy de frcae (sic) jadis duc de berry z dauuergne. Et fut côpilee ceste träslacion le quinziesme jour dapuril mil quatre cens z neuf, cest assauoir le lundy après pasques. Et jmprimee a paris de p Jehà du pre en lan mil quatre cés quatre vigntz z trois le xxvi jour du mois de seurier. T. L. Un exemplaire imprimé sur vÉLiN avec neuf miniatures se conserve dans la | biblioth. de l'université d'Iena. La Bibl. du roi ne possède que les quatre derniers livres impr. de cette manière. Dans l'édition de Verard, du 4e jour de novembre 1494, in-fol. goth. à 2 col. de 47 lig. dont nous avons parlé(I, 226), le style a été rajeuni et le prologue du traducteur changéen différens endroits : on en a même supprimé le nom de Laurent de Premierfait. La seconde édit. de Verard , gr. in-fol. goth. à 2 col. de 47 lig. est sans date,

mais elle n'a pas paru avant l'an 15o3, à en juger par la souscription qui donne l'adresse du libraire deuant la rue neufue notre dame. Il se conserve à la bibliothèque de l'Arsenal, à Paris, un magnifique exemplaire de ce livre impr. sur vÉLIN et décoré de miniatureS. Les deux éditions de Verard contiennent l'une et l'autre le même nombre de feuillets, savoir : 8 f. prél. pour le titre, le prologue et la table des chapitres, et Ccc f. chiffrés pour le texte. Il existe une édit. du même livre impr. à Paris, pour Mich. le Voir, sans date, in-fol. goth. de peu de valeur. - La caida de principos, traducida de latin en romanze por Pedro Lopez de Ayala, y D. Alphonso de Carthagena. en Sevilla Menardo Ungut alemano y Ladislas polono, 1495, in-fol. goth. Edition fort rare. On cite une autre traduct. par Jean Alonso de Zamora , Tolede, 1511 ; et réimpr. à Alcala, en 1552, in-fol. » — Le plaisant livre de J. Boccace auquel il traite des faits et gestes des illustres et cleres dames , trad. du latin en françois. Paris, Jehan André, 1538, in-8. goth. — Jeham Bocacio de las mugeres illustres en romäce. Çaragoza, por Paulo hurus aleman de Cöstancia, xxiiij de Octubre, 1494, in-fol. fig. en bois. Edition fort rare décrite par la Serna San, tander, n° 3o I. La souscription est à la fin du texte, et est suivie de 4 f. de table. Il y a une autre édition, Sevilla, por Jacobo Cromberger, 1528, in-fol. goth. de 86 f. et 3 f. de table. - hie nach volget der kurez sin von etlichen frowen von denen J. Boccacius in latin beschriben hat, vnd doctor hainricus steinhöwel getütschet. Ulm, J. Zainer ( 1473 ), in-fol. goth. de 2o et 14o f. avec 76 grav. en bois. Edition très précieuse décrite par Ebert,

[ocr errors]

—Opere volgari di Boccaccio corrette ed illustrate su i testi a penna. Firenze, Magheri, 1827-31, gr. in-8. pap. vél. tom. I à IX. 39 fr. Cette collection sera composée d'environ 17 vol. Les neuf déjà publiés renferment il Decamerone, 1827, 5 vol. la Fiametta, 1828, 1 vol. — il Filocolo, 1829, 2 vol. la Teseide, 1831, 1 vol. —"Ameto,(overo comedia delle nimphe fiorentine.) Firenze, gli Eredi di Ph. di Giunta, 1521 , pet. in-8. Cette édition a 1o4 f. y compris 1 f. blanc à la fin. Le dernier f. du texte est coté 94 au lieu de 1o2. Il paraît que pour corriger quelque faute typographique on aura réimpr. les deux premiers feuillets qui contiennent le titre et l'épître dédicatoire. Cela explique pourquoi dans certains exemplaires se lit sur le titre Ameto del Boccacio, et au f. 2 ligne 2 1, ceneri accese il disio, confidantici, tandis que d'autres exempl. corrigés portent : Ameto del Boccaccio, et ce ne riaccese il disio, con.fidatici. , L'édition de Florence, Giunta, 1529, in-8. de 1o4 f. est une copie de la précédente. Quant aux édit. de Venise, 1545, 1558 et 1586, in-8. con le dichiarazioni di Fr. Sansovino, ce sont des livres de peu de valeur. Celle de Parme, 18o2, in-8. coûte 5 fr. — Il Decamerone, in-fol. ( I, 2o8 ). Cette édition sans lieu ni date et qui se termine par les mots : DEo GRATiAs, a été, de la part de M. Dibdin, I'objet de nouvelles observations dont nous croyons devoir parler. Le § anglais avait dit dans le Bibliographical Decameron que cette édition au Deo Gratias est postérieure ' à celle de Valdarfer, de 1471; depuis ayant eu à s'occuper encore du § livre dans les des althorp. II ,

n° 1o51, il a émis un autre avis. Là M. Dibdin fait observer que l'édition non datée ayant été faite sur un manuscrit d'une orthographe plus ancienne, et en différens passages moins complet que celui dont a fait usage l'imprimeur vénitien, elle doit être · antérieure à celle de 1471, et il en fixe la date à 147o ; ensuite voulant faire connaître plus particulièrement les trois plus anciennes éditions du Decameron, c'est-à-dire celle dont nous venons de parler, et celles de 1471 et 1472, le même bibliographe donne, depuis la page 54 jusqu'à la page 73 du volume cité, des passages corres· pondans des trois éditions, offrant quelques variantes.

— Il Decamerone ( absque nota ), in-fol. à 36 lig. par page entière. Nous pouvons signaler comme un livre des plus précieux cette édition dont on ne connaît que deux exemplaires. Celui de lord Spencer est décrit dans les AEdes althorp. II , n° 1297, où l'on fait remarquer que pour les caractères ce volume a beaucoup de rapport avec les † des presses † monastère e S. Jacques de Ripoli, à Florence. Effectivement, en comparant depuis cette même édition avec celle des Vite degl'Imperatori e pontefici de Petrarque, impr. dans le couvent de Ripoli en 1478, on s'est convaincu de l'identité des caractères. Quant à la date du Boccace elle doit être de 1483, d'après des documens déjà publiés par M. V. Follini dans le 3e vol. du catalogue de Magliabecchi, p. xx1, et que ce savant , a expliqués de nouveau dans sa Lezione impr. à Florence en 1831, Voici maintenant la description de ce livre rare : 1 f. blanc, 7 f. prél. pour la table; ensuite le texte commençant au recto du prem. f. de la sign. a i de la manière suivante : vMANA cosa.e. lhaure copassione agli afflicti.... et se termine au recto du 4° f. du cah. T seconde signature par ces mots :

hauerle. lette FINIS AMEN.

Le cah. a est de 8 f. les autres jusqu'à z n'en ont que 6 chacun, à z succède ér en 8 f. ensuite commence un autre série de A-T, par cah. de 8 f. à l'exception de T qui n'a que 4 f.

A la pag. 228, 1re col. de notre premier vol. il est question d'une autre édition de Boccace sans date ; mais il a été reconnu depuis que, comme nous l'avions soupçonné, le livre qui a donné lieu à cette annonce est un exemplaire de l'édition de 1472, incomplet de plusieurs feuillets, et particulièrement de celui qui porte la souscription. (Voy.

les AEdes althorp. II, 53.)

— Il Decamerone. (Vicentiœ), Giovanus de Reno, 1478, in-fol. a 2 col. de 44 lig. Edition en belles lettres rondes, sans chiffres ni récl. mais avec des signat. de a-z et de A-D. Cinq f. de table précèdent le texte lequel commence sans sommaire , au f. a i. Au dernier f. recto se lit le sonnet dont nous avons parlé (I, 228, 2e col.) et au bas la date M.cccc.LxxvIII. L'exemplaire de La Vallière contient 234 f. quoiqu'il en manque un dans la table. Un exemplaire de cette même édition auquel il manque le dernier f. et qui par conséquent paraît n'avoir ni indication de lieu, ni nom d'imprimeur, ni date, a été l'objet d'une dissertation de M. de Marsan, impr. à Venise, en 1815, in-4. et dont il se conserve un exempl. sur vÉLIN à la Bibl. du roi. — Il Decamerone. Venet. per Antonio da Strada, 1481 . in-fol. Edition à 2 col. de 48 lig. impr. en petits caractères ronds ; elle a 193 f. avec des signat. de a-z et A-C. la table occupe les 4 prem. feuillets. AEdes althorp. II, n° 1o54. —Il Decamerone:(àla fin) Venetiisper baptistam de tortis M. iiii. lxxxiiii (sic pro 1484), die viii mai, infol. de CxxxvII f. chiffrés à 2 col. de 6o lig. caract. ronds. sig. a-r v. Cette édition commence au f. a ij par le texte du prologue humano cosae † 2 mais le registre qui est au verso du

dernier f. indique que le premier f. du cah.a est blanc ; il n'y a point de table. Vendu 8o fr. en juillet 1832.

— Il Decamerone. Venet. Giov. et Gregorio de Gregorii fratelli, 1492 a di xx di Giugno, in-fol. fig. en bois. 137 f. à 2 col.

Les fig. de cette édition sont au simple trait, et selon M. Dibdin (AEdes althorp. II, 299), du goût le plus pur. Voir aussi Panzer, IX, p.296.

—Il Decamerone./enetia per Maes· tro Manfrino da Monteferrato, 1498, in-fol. fig. en bcis. Toutes les éditions du Decameron impr. dans le 15° siècle sont rares et précieuses ; celle-ci a 142 f. à 2 col. avec des signat.; le titre et la table occupent les 4 prem. feuillets. Selon M. † din , Bibl. Decameron , III, 15o , les planches des gravures auraient déjà servi dans une édition de 1496 que nous ne connaissons pas autrement. Vend. 37 liv. 5 sh. 6 d. Borromeo; 19 liv. Hibbert, et un exempl. imparfait de 5 f. 18o fr. Celotti , en 1825. Nous pouvons encore citer comme rares les édit. de Venise, per Bartholomeo de Zanni da Portese, 15o4 et 151o, infol. avec fig. en bois.

— Il Decamerone. Venetia , Bernardino de Viano , 1525, in-fol. de 4 f. prel. et 128 f. de texte, à 2 col. avec fig. en bois Réimpression du texte de Delphino. Panzer cite d'après Haym une édition de Venise, Paolo Gerardo , 1527 , in-4. qui n'est autre chose que celle de 1557, avec les Ricchezze d'Alluno (Manuel I, 229, au bas de la 2e col.), dont le frontispice du prem. vol. (contenant le Decameron) porte effectivement dans une partie des exemplaires la date de 1527 placée au bas § portrait d'Alluno, tandis que les Richezze qui forment le † ont la date de 1557, avec le nom du même libraire. — Il Decamerone, coll’emendazioni di Marco Astemio da Valviscione e di Nic. Delfino. Venet. per Giovan

antonio e fratelli da Sabio, 1526, in-8. Cette édition est rare, ainsi que plusieurs autres du même livre faites à cette époque là, et qui sans avoir en elles-mêmes un mérite particulier, doivent cependant être citées parce que les exemplaires conservent encore une certaine valeur lorsqu'ils sont en bon état. Voici l'indication sommaire de ces éditions : - — Venetia , Francesco di Alessandro Bindoni, etc. 1529, in-8. Ibid. Marchio Sessa, 1531, in-8. —Novamente coretto, historiato et con diligenza stampato. Vinegia, IVic. d'Aristotele detto Zoppino, 1532 , in-8. Venet. Bernardino de Vidali, 1531, in-8. Ibid. Franç. di Allessandro Bindoni, etc. 1533, in-8. Ibid. IVic. d'Aristotele detto Zoppino, 1533 , in-8. — Col vocabolario di Luigi Minerbi. Venet. Bernardino di Vidali, 1535, in-8. — Novamente corretto. Brescia, Lod. Britannico, 1536, in-8. Venet. Pietro di /Vicolino da Sabio, 1537 , in-8. fig. 6 fr. Floncel. Edit. faite sur celle de Florence 1527. — Nuovamente stampato e ricorretto per Ant. Bruccioli. Venet. per Barth. Zanetti, ad istanza di Giov. Giolito, 1538, in-4. de 274 f. avec le portr. de Boccace. Edition assez belle. - Il medesimo, alla sua vera, e sana lezione ridotto (da Lod. con la dichiarazione de’ vocaboli difficili. Venet. Curtio Nave, overo Fr. Bindoni, 154 1, in-4. Première édition du texte de Dolce. Nous avons cité celle de Gabr. Giolito 1546, in-4. de 26o f. avec des fig. en bois. Selon Ebert, n° 2525, la bibliothèque de Dresde en conserve un exempl. impr. sur vÉLIN, lequel porte à la fin la date 1541. -ll Decamerone, nuovamente corretto per Ant. Braceioli. in Venetia,

ToME I.

per Gabriel Jolito (sic) de ferrarii, 1542, in-16. Jolie édition en lettres rondes , contenant 8 f. prél. et ccclxxix f. de texte , plus un f. pour la souscription. L'exempl. de La Vallière , rel. en 2 vol. mar. r. ne s'est vendu que 13 fr. — Il Decamerone di G. Boccacio con un raccoglimento di tutte le sentenzie in questa sua opera da lui usate : aggiunteci le annotationi di tutti quei luoghi, che di queste cento nouelle, da monsig. Bembo per osservatione et intelligenzadellathoscana lingua sono stati melle sue rose allegati. Lione , apresso Gugliel. Rovillio, 1555, in-16. Nous revenons sur cette édition , faite d'après le texte de 1527, pour en donner le titre exact , et ajouter que le vol. a 932 pp. y compris5f. prél. et qu'il y a de plus à la fin 13 f. de table. Dans les exempl. rel. en 2 vol. la 2° partie commence à la page 525. —Il Decamerone. Firenze, Giov. Molini, 182o, pet. in-12. avec un frontispice gravé. Edition assez jolie et probablement plus correcte que celle § 1665, in-12. généralement attribuée aux Elzévir, mais que nous croyons plutôt être une production des presses de Blaeu, comme on le dit dans la Bibl. Uilenbrock (Amsterd. 1729, in-8. part. 3°, p. 1o3). L'édit. de Molini a coûté 9 fr., et en Gr. Pap. 18 fr. Il en a été tiré des exempl. sur des papiers de couleur, dans un formatalongé que l'éditeur nomme Papiriforme; et enfin deux exempl. sur vÉLIN, avec la figure et la vignette du frontispice coloriées. — Il Decamerone. Firenze, Ciardetti, 1822, 4 vol. in-8. 24 fr. Il y a des exemplaires en Gr. Pap. vél. avec des doubles titres impr. en rouge. — Il medesimo, testo Poggiali ricoretto dal prof. A. Cerutti. Paris, Malpeyre(impr. de J. Didot) 1823, 5 vol. gr. in-32.pap. vél. 15 fr.

[ocr errors]

— Il Decamerone, con un discorso
critico d'Ugo Foscolo. Londra,
Pickering, 1825, 3 vol. pet. in-8.
Édition ornée d'un portrait et de dix jolies
vignettes grav. par Fox d'après les
· dessins de Stothard, 2 liv. 12 sh. 6 d.
en Gr. Pap. demy 8 vo. 4 liv. 14 sh.
6 d.—sur Pap. de Chine, 6 liv. 6 sh.
Il a été tiré un seul exempl. sur vÉLIN,
lequel, rel. en mar. citron par Hering,
s'est vendu 48 liv. 6 sh. § Hibbert.
On vendait les gravures séparément 1 liv.
—proofs, 2 liv. India paperproofs,
3 liv. -
— Bocace des cent nouvelles, trad.
en franç. par Laurens du premier-
fait. Paris, Verard, 1485. in-fol.
goth.
Première édition de cette traduction, et en
même temps le plus ancien livre pu-
blié chezVerard, avec une date certaine,
· que nous ayons eu occasion de voir. Le
vol. est impr. à 2 col., de 33 et 34 lig.
avec des signat. depuis a jusqu'à T.
du second alphabet. L'exemplaire que
nous avons eu sous les yeux n'a point
de titre. Il commence au f. aij, qui est
le premier du prologue, par le som-
maire suivant placé au dessous d'une
gravure en bois représentant Boccace.
Cy cömence le prologue de Jehan
bocace ou liure des cent nouuelles.
Ce prologue, avec la table des nouvelles
qui le suit, occupe les 9 f. du cah. a ;
vient ensuite le texte dont les f. sont
chiffrés de 1 à cclxv, non sans quelques
irrégularités que les signatures servent
, à rectifier.
On lit au bas de la 2e col. du dernier
f. verso la souscription suivante :
Cyfine leliure de cameröautremët(l'm
est renversée)surnöme le price galiot 7i
cötient cent nouuelles.... a este translate
· en fräcorp maistre laurens de premier
fait imprime pour Anthoine verad (sic)
libraire demourät a paris sur le pöt nre
dae à lymaige sait Jehà leuägeliste lan
de grace mil cccc quatre vingtz z v
, (1485) le xxvij iour de nouembre.........
Vendu 79 fr. en juillet 1832.

Nous avons décrit dans le Manuel une

autre édit. du Decameron impr. pour Verard sans date, mais avcc l'adresse en la rue saint Jacques près petit pont, où ce libraire a demeuré depuis la fin de l'année 15oo jusqu'en 15o3, avant d'aller habiter rue neuve Nostre dame. Cette dernière édition est en plus grand format que la première, et il est à remarquer que dans la souscription, qui n'est guère, à l'adresse près, qu'une copie de la précédente, le nom de Verard est aussi imprimé sans la seconde r. — Le liure Cameron autrement surnommé le prince Galliot qui contient cent Nouvelles racomptees en dix iours par sept femmes z trois iouuëceaulx, lequel liure cöpila et escript Jehan Bocace de Certald' Et depuis translate de latin en francoys Par maistre Laurens du premierfaict. nouuellement imprime a Paris en la grant rue Sainct Jacques a lenseigne de la Roze blanche couronnee : — (à la fin) Cy fine le liure de Cameron..... Nouellemèt imprime a Paris par la vefue feu Michel le noir demourant en la grand rue Sainct Jaques a lensèigne de la Rose blanche couronnee. M. v c. vingt z vng (152 1), pet. in-fol. goth. de cxlIIIi f. chiffrés, à 2 col, y compris le titre, la table et le prologue. Vendu 1 liv. 3 sh. Hibbert. — La fleur de toutes nouvelles composées par messire Jehan Boccace, ensemble plusieurs aultres nouvelles augmentées par divers auteurs, le tout nouvellement traduit d'italien en françois. 1547. Paris, Pierre Ratoyre pour P. Sergent, in-16. Ce petit volume est devenu fort rare ; on n'y a admis qu'un choix des nouvelles de Boccace. — Las C. Nouelas de Juan Bocacio. Sevilla, 1496, in-fol. goth. Cette édition dont nous avons déjà parlé (I, 232), a 197 f. à 2 col. La même

« 前へ次へ »