ページの画像
PDF

gr. editionem curavit C.-G. Kühn, cum commentario G. Dindorfii. Lipsiœ, Cnobloch, 1828, in-8. 5thl.

Cette édition forme le 24e vol. de la nouvelle collection des médecins grecs. Voy. GALENUs.

L'édit. de Boerhave dont nous avons parlé (I, 9o), a paru d'abord en 173 1, mais il y en a des exempl. avec un nouveau titre daté de 1735.

ARETIN (J.-C. baron de). Beyträge zur geschichteundliteratur, vorzueglich aus den Schätzen der Münchner national und Hofbibliothek. Munchen, Scherer, 18o3-7, in-8. Ce recueil contient plusieurs morceaux curieux de bibliographie. Il en a paru, selon Ebert, 7 vol. en 6 cah. chacun , et dont le prix est de 14 thl. ARETINUS (Leonardus Brunus). Opera intitulata Laquila composta per... Leonardo Aretino : et daipso curiosamente translata de latino in vulgare sermone : ad laude et gloria de quella felice memoria de Julio Cesare augusto imperatore delli potentissimi romani : Et impressa a Napoli per lo magnifico Ayolso de Canthono.... M.CCCC.LxxxxII, in-fol. Edition rare, dont la biblioth. de l'Académie della Crusca conserve un exempl. sur vÉLIN. M Van Praet, 2e catal. III, n° 13 et Bibl. spencer. VII, n° 17. L'ouvrage a été réimpr. à Venise, en 1497, 15o6, 15o8, in-fol. et avec un nouveau livre ajouté, Venise, 1543, in-8. — Libro chiamato de la prima guerra punica qual fo tra Romani et Cartaginesi : composto da.... Leonardo Aretino : prima in latino : poi in lingua materna (absque nota), in#. de 86 f. à 27 lig. par page. Edition ancienne, impr. sans chiffr. récl. ni signat. avec les mêmes caract. romains que l'édition d'Horace, sans date, regardée comme la première de ce poète. Bibl. pinel., IV n° 868, et Bibl. spencer. VII, 19.

—Epistola Leonardi Aretini de amore Guistardi et Sigismunde filie Tancredi pricipis Salernitani. Pet. in-4. de 9 f. caract. rom. 28 lig. par page. Edition ancienne finissant au recto du 9° f. après la 24° lig. du texte de cette manière : Finit de Guistardi et Sigismüde amore Epistola fœliciter. L'édit. dont nous avons donné le titre dans le Manuel (I, 91 ) à 12 f. — De duobus amantibus tractatus Guistardo scilicet et Sigismunda. cum epistola Sigismüdi † Austrie amatoria pulcherrima, ad Lucresiam regis dacie filiam. pet. in-4. de 6 f. sous la sign. a. caract. goth. Le titre de cette édition est en quatre lignes, et placé au dessus d'un grand écusson gravé en bois et au milieu duquel sont trois couronnes. — Les deux amans : (au 2° feuillet) Traicte tres plaisant de lamour parfaicte de Guisgardus et Sigismunde fille de Tancredus Drince des Solernitiens(à § f. recto, en 7 lig.)cy finist le traicte des deux loyaulx amans imprime a paris le sezieme iour de decembre lan mil. cccc quatre vings 2 treze par pierre le Caron imprimeur demourant a paris en la rue quinquenpoi a lenseigne de la crois blance, pet. in-4. goth. de 2o f. impr. à long. lignes. Traduction en vers de 1o syllabes, avec le texte latin de Léon Arétin en marge : c'est la même que celle de Jehan Fleury. Le dernier feuillet ne contient que la marque de P. le Caron. — Le traicte des deux amans Cest assauoir Guisgard et la belle Sigismonde : (au dernier f. recto, en 4 lignes)— Cy finist le traicte des deux loyaulx amãs Imprime a Rouen par M. J. # Ri, chart goupil. et Nicolas mullot. pour Thôas laisne libraire demou

rant au dit lieu, pet. in-4. goth. de 18 f. à longues lignes. En stances de 8 vers de 1o syllabes sans texte latin , commence : Tancredus fut des solernitiens Il y a une fig. en bois sur le titre , et une autre au verso du même f.Au verso du dernier sevoit la marque de Th. Laisné. Une édition de Paris, Michel le Voir , · sans date, in-4. goth. est portée dans le catal. Picard , no 585. *ARETINO (Pietro). La Passione di Giesu... (I, o# ". La première édit. de cet ouvrage est de Venise, 1534, in-4. Elle se termine aussi par la souscription. Per testimonio.... dans laquelle au lieu de haristampata.... il y a ha fatto imprimere queste cose in Vinegia da Giouann'Antonio de Nicolini da Sabio, 1534 del messe di Giungo. L'édit. de Venise, 1545, in-8. vend. 7 fr. La Vallière n'a que 35 f. chiffrés, et un autre pour le registre. *—De le lagrime d'Angelica di M. P. Aretino due primi canti. Genoa , Antonio Beltono di Torino , 1538, in-8. [94o5] Vend. rel. avec les tre primi canti di Battaglia du même auteur, 18 fr. m. r. Guignat. On cite une édit. de 1541 et une autre de 1543, in-8. sans lieu d'impression. Pour les autres édit. Voyez le Manuel, I, p. 92. La §. édition de la Marfisa du même auteur a été impr. à Ancone, sans lieu ni date, in-8. avec une préface de Lorenzo Veniero ; elle ne contient que les deux premiers chants de ce poème. Il y a une autre édition des mêmes deux premiers chants, in-4. avec la préface de Veniero, et dont le titre porte : al gran Marchese de Vasto dui primi canti di Marfisa del divino Pietro Aretino, sans nom de lieu ni d'imprimeur et sans date. - Abattimento poetico del divino Aretino, eldel Bestiale Albicante,... pet. in-4. de 16 f. en lettres ital.

[ocr errors]

Cette édit. citée dans le Manuel sous la date de 1539 n'en porte point, mais il se trouve à la fin plusieurs lettres dont la dernière est datée de 1539. L'opuscule est orné de 3 gravures en bois y compris le portrait de l'Arétin. Nous trouvons dans le catal. Hibbert, n° 552 une édit. de cette pièce (Milano, circa 154o), in-4. portée à 2 liv. 4 s. Il est convenable de réunir à cette satire le poème de l'Albicante (Gio. Alberto) qui y a donné lieu. Il a pour titre : Historia della guerra del Piemonte. Winegia , IVicoló d'Aristotele, detto il Zoppino, 1539, a di x die maggio, in-8. — Comedie di P. Aretino (la Cortigiana, lo Hipocrito, Talanta, etc.). Vinetia, Fr. Marcolini, 1542, pet. in-8. Ce volume, composé de quatre pièces, et rel. en mar. citr., a été vend. 17 fr. en 1825. — Quattro comedie del divino Pietro Aretino... nouellamente ritornate, per mezzo della stampa, a luce, a richiesta de conoscitori di lor valore. MDLx, pet. in-8. ou in-16. de 8 f. prél. et 285 pp. de texte y compris un titre particul. pour chaque pièce. Cette édit. a été vend. 1 1 fr. mar. citr. · chez La Vallière ; mais elle était annoncée par erreur dans le catal. sous la date de 1588. Un exempl. sous cette dernière date, 16 fr. mar. r. Nodier. Nous avons eu soin d'indiquer dans le Manuel les édit. originales des pièces de l'Arétin. Ce sont aujourd'hui des vol. d'un assez grand prix.Ainsi, il Filosofo, édit. de 1546, qui avait été donné pour 7 sh. chez Pinelli, s'est vend. jusqu'à 7 liv. 7 sh. chez Hibbert, où l'édit. de 1549 a été payée 1 liv. 1 s. — Dialogo del divino Aretino, che scopre le falsità, rubarie, tradimenti, et fatuchiari ch'usano le corteggiane, per ingannare li simpli huomini, che de loro s'innamorano. intolata la Nanna e Antonia. Parigi (senz'anno), pet. in-8.

Volume rare, composé de 144 f. sous les signat. A.-S. et qui est du milieu du 16e siècle. L'ouvrage y est divisé en quatre journées, dont la première est la même que la troisième de la 1re part. des Raggionamenti. Les trois autres sont les trois journées de la 2° part. des mêmes dialogues. — Le carte parlanti, dialogo. Venezia, per Bartolomeo detto l'Imperadore ad istanza di Melchior Sessa, 1545, in-8. Ce dialogue est précédé d'une épître dédicatoire très hardie de l'Arétin, datée de Venise, 25 mars 1543 , et adressée au prince de Salerne. Catal. Capponi, p. 3o. C'est le même ouvrage que celui qui est rapporté dans le Manuel (I, 95, 1re col. lig. 13 et suiv.) sous le titre de Dialogo. — La prima e seconda parte de'raggionamenti.... M. D. LxxxIv.... Au lieu de la note (I, 95, 1re col.) : « On a remarqué deux éditions sous cette même date, » lisez : Il existe trois éditions sous cette même date, entre lesquelles on fait peu de différence pour le prix. La première a 228, 4o1 et 142 pp. à 28 lig. par pag. La seconde, 198,339 et 1 18 pp. à 29 lig. par page en lettres italiques : elle a été † jusqu'à 39 liv. chez Langlès. ans la troisième, les pag. n'ont qu'une seule série de chiffres et vont jusqu'à 522. — La terza e ultima parte de'raggionamenti del divino Pietro Aretino, ne la quale si contengono due rag† cioè de le corti, e del iuoco, cosa morale e bella. Veritas odium parit.Appresso Gio. Andrea del Melagrano, 1589, pet. in-8. Cette troisième part. est la seule qui ait été † 1589,pour servir de suite à l'éd. e 1584, ainsi que s'en explique l'imprimeur dans un avertissement. Le vol. a 3 f. prélim. 2o2 f. chiffrés, et à la fin

un titre particulier ainsi conçu : Raggionamento del diuinoPietroAretino nel uale si parlad. del gioco con moraita piacevole. M. D. xLxxIx (sic). Dans l'exemplaire du duc de La Vallière, ce second titre était placé le premier : c'est celui-là qu'on a donné dans le catalogue de ce célèbre amateur. Nous en fesons la remarque pour qu'on ne suppose pas qu'il existe deux ouvrages différens sous cette même date, et en même temps pour rectifier l'article que nous avons donné dans le Manuel sur ce vol. de 1589. — Coloquio de las damas : ënl qual se descubren las falsedades : tratos engaños : y hechizerias : de que vsan las mugeres enamoradas : para engañar a los simples : y aun a los muy auisados hombres : que dellas se enamoran. Agora nueuamente traduzido de lengua toscana en castellano : por el beneficiado Fernan Xurarez. M. D. xL. vIII. pet. in-8. Cette édition, dont le titre ne porte point de lieu d'impression, est plus ancienne et non moins rare que celle de 1549 rapportée dans le Manuel. Salvá l'apprécie 3 liv. 3 s. sous le n° 2391 de son catalogue. L'édition de 1549 a un titre en rouge et noir, et ainsi conçu : Coloquio de las damas. Wueuamente impresso año de 1549. Celui que nous avons donné est pris au verso du frontispice. Le vol. est de lviij f. chiffrés. Sur le verso du dernier se lisent trois stances de 8 vers. Suit un dernier f. qui contient les 5 derniers vers de la troisième stance, et cette souscription : Fue impresso el presente tratado intitulado Coloauio de las damas en la noble villa de Medina del Campo, por Pedro de Castro impressor. Acabose a qro dias del mes de Enero Año d' mil z quiniétos y quarënta y nueue años.

[ocr errors]
[ocr errors]

un f. non chiffré. Les 66 prem.f. con- - Pornodidascalus..... tiennent : Raggion. de le corti, et les En place de la note : Ces deux éditions

autres le raggionamento del gioco, avec

sont également complètes.... lisez :

Ces deux éditions sont également complètes pour le texte; mais D. Clément, qui les a comparées, et qui date la première de 1623, s'exprime ainsi à leur sujet (II, 466) : « La première édition est plus belle que la seconde, mais celle-ci est beaucoup plus correcte, et mérite d'être préférée à cause du catalogue des écrits de Casp. Barthius, qu'on y a annexé, et qui manque dans la première. » Ajoutons que l'édit. de 166o est moins rare que celle de 1623, laquelle a été vend. 8 flor. 75 c. chez Meerman. — Tromperies dont vsent les mieux affetees courtisanes à l'endroit d'un chacun : principalement des Iouuenceaux desbauchez, qu'elles attirët en leurs filets, faisans que sous propos emmielez perdent honneur $ cheent en pauureté. OEuvre party en dialogue, orné de saincts enseignemens, conseils 8 aduis à la ieunesse, pour euiter les deceptions, tromperies 5 trauerses de telles femmes. Traduit d'Italien en Franois. Plus la courtisanne de Ioachim du Bellay. Paris, par Pierre Cheuillot, 158o, in-16. de 1o f. prél. 78 f. de texte et 1 1 f. contenant la Courtisanne. Nous sommes revenus sur ce petit vol. rare pour en donner le titre exact et la description. L'ouvrage a été réimpr. sous le titre d'Histoire des amours faintes et dissimulées de Lats et de Lamia... . Paris, 1595, pet. in-12. de 96 pp. en tOut. — Bibliothèque d'Aretin, contenant les pièces marquées à la table. Cologne, Pierre Marteau, sans date, in-12 de 4o4 pp. Ce volume, qui est d'une grande rareté, renferme l'Ecole des filles; la Putain errante, par P. Aretino ; Marthe le Hayer, ou Mademoiselle de Scay, petite comédie en vers ( par Blessebois); Comédie galante de Mad. d'Olone, par de Bussy; Vouvelles leçons du commerce amoureux par la savante

T**; Filon réduit à mettre cinq contre un, amusement pour la jeunesse par P. Corn. Blessebois ; vers gaillards, etc. *—La vita di Maria Vergine.... nuoamente corretta e stampata con gratia e priuilegio, pet. in-8. de 148 f. en lettres italiques. Le dernier f. ne contient que le portrait, en bois, avec cette légende : D. Petrus Aretinus flagellum principum. Vendu 12 sh. mar. Hibbert. — La vita di Catherina vergine. M. D. xxxx1, pet. in-8. de 1 16 f. en ital. avec le portr. Cette édition est celle qui est annoncée sous la date de Venise, 154o dans le catal. de La Vallière. Elle a une dédicace datée du 25 nov. 154o. ARFEVILLE (Nic. Nicolay, sieur d'). Voy. NICoLAY. ARGOTE de Molina (#. Historia de la Nobleza de Andaluzia. Sevilla, Diaz, 1588, in-fol. Vendu 18 fr. Santander ; 9 fr. 55 c. Rodriguez, et estimé 3 liv. st. par Salva. — Historia del gran Tamorlan.... I, 97, à la note, après ce livre est devenu fort rare, lisez : vend. 44 slor. Meerman ; 149 fr. bel exempl. en mai 1826 ; et jusqu'à 2 1 liv. st. Stanley. * ARIOSTO (Lodovico). Orlando fvrioso di Lvdovico Ariosto da Ferrara. (impresa dello stampatore I. M.)— Impresso in Ferrara per Maestro Giouani Mazocco dal Bondeno adi xxII. de Aprile M. D. xvI. in-4. à 2 vol. Edition fort rare et la première de ce poème si justement célèbre; elle ne renferme que 4o chants. La Bibliothèque du roi possède l'exemplaire envoyé à François Ier. Celui de la bibliothèque de Soubise n'a été vendu que 84 fr.; peut être se paierait-il aujourd'hui 12oo fr. et plus. M. Van Praet (second catal. II , 1o9) rapporte qu'en 1819, on lui en proposa un exemplaire sur vÉLIN pour 48oo fr., et sans le faire voir. Mais M. Melzi, de qui nous empruntons une partie de cet article, pense qu'au lieu de l'édition de 1516, c'était plutôt celle de 1532, dont effectivement un exemplaire imprimé sur vÉLIN était à vendre en 1819; néanmoins on connaît bien réellement un exempl. de l'édit de 1516 impr. sur vÉLIN.

Le texte de ce volume commence au 3e f. et se termine au verso du f. chiffré 262 ; il est suivi d'un autre feuillet · (M. Melzi dit deux) contenant l'errata, le registre et la souscription. Le premier f. renferme le titre, et le second un privilége du pape Léon X, en date du 27 mars 1516, auquel est jointe la défense faite par le roi de France, par la république de Venise et par d'autres souverains, d'imprimer et vendre ledit ouvrage sans la permission expresse de l'auteur. Le verso porte la fig. d'une ruche. Plusieurs bibliographes ont cité une édition de 1515 qui n'existe pas, et il a été dit que ce qui les a induit en erreur, c'est que l'édit. de 1516 porte un privilége de la république de Venise en date du 15 octobre de l'année 1515 : or, comme on ne connaît pas d'exemplaire de l'édit. de 1516 avec un privilége ainsi daté, il est à croire qu'on a voulu parler de l'édit. de Ferrare 1532, dans laquelle se trouve véritablement un privilége du Doge Gritti , faisant mention d'un privilége antérieur ; et à la date du 25 octobre 1515, lequel aura sans doute été accordé pour l'édit. de 1516, où il est relaté ainsi que celui de plusieurs autres souverains, sans aucune date particulière. — Orlando furioso.... ristampato et con molta diligentia da lui † corretto et quasi tutto formato di nuovo et ampliato : (au verso du dernier f. ) fenisse Orlando..... stampato in Ferrara per Giouanni Battista dala Pigna Milanese.A di vij. di Febraro M. D. xxI, in-4. de CCLIx f. chiffrés , à 2 col. en lettres rondes, titre rouge dans une bordure. Cette édition, qui ne contient aussi que 4o chants , est plus rare encore que la

précédente, et elle est surtout précieuse à cause des améliorations que le poème y a reçues. Elle n'a cependant été vend. que 1 1 fr. chez Floncel, 7 fr. 5o c. chez La Vallière, et 32 fr. chez Crevenna, parce qu'alors ces éditions originales étaient peu recherchées ; mais à en juger par les prix auxquels ont été récemment portées en Angleterre quelques unes des éditions suivantes , celle-ci doit avoir maintenant une valeur considérable. Au verso du titre se lit le privilége de Léon X, daté de Rome 27 mars 1516, et la mention de celui des autres souverains. Le texte commence au second feuillet. Il est suivi de trois feuillets, qui renferment la souscription, l'errata et le registre, et enfin une gravure en bois avec la même bordure qui se voit sur le frontispice. Le registre indique 33 cah. qui tutti sono quaderni eccetto I. che è duerno.Le chiffre du f. ccvIIj est par erreur coté CCxv, et le titre du chant xxxIII est marqué xxxI.

Baruffaldi , dans sa Vita dell' Ariosto,

[blocks in formation]
« 前へ次へ »