ページの画像
PDF

in-4. à 2 col. lettres ital. avec fig. en bois. Quoique corrompu en plusieurs passages, le texte de cette édition a servi aux académiciens de la Crusca. L'esposizione di Dolce, qui fait partie du vol. a un frontispice séparé. Vend. 3 liv. 3 s. mar. bl. Sykes. Le libraire Honorati a donné, pendant la même année 1556, une autre édit. de · l'Arioste, gr. in-8. fig. en lettres rondes. — Orlando furioso... Lione, Rovillio, 1557, 2 part. in-32. citée par Baruffaldi. •. — Lo stesso, tutto ricorretto, e di nuove figure adornato ; al quale di nuovo SOnO aggiunte le annotazioni, gli avvertimenti e le dichiarazioni di Girolamo Ruscclli; la vita dell' autore descritta da Giovambatt. Pigna ; gli scontri de luoghi mutati dall'autore dopo la sua prima impressione; la dichiarazione di tutte le favole, il vocabolario di tutte le parole oscure, et altre cose , utili, e necessarie. Venetia, a presso Vicenzo Valgrisi, 1556, gr. in-4. fig. à 2 col. caract. ital. Première édition de ce poème donnée par les Valgrise, et la plus belle qui soit sortie de leurs presses. Les gravures en bois dont elle est ornée, ont été faites ' sur les dessins de Dosso Dossi, peintre ferrarais. Le titre promet beaucoup ; mais c'est une question de savoir si le Ruscelli à qui l'on doit cette édition, en a formé le texte d'après les dernières corrections de l'auteur, ainsi qu'il le dit dans sa dédicace à Alphonse d'Est, ou s'il y a introduit arbitrairement ses propres leçons, comme le paraît croire Ie Professeur Morali dans la préface de son édit. de 1818. Les annotazioni de Ruscelli, partie séparée de 44 f. non chiffr. ont un frontispice séparé, sous la même date. On trouve dans plusieurs exemplaires, après le feuillet d'errata et la marque de Valgrise, une partie de 16 f. impri

mée après coup et contenant : Tavola de principj di tutte le stanze del Furioso · raccolte da messer Giovan Battista Rota. Cette édition ne renferme pas les cinque canti que Valgrise a impr. pour la première fois dans son édition de 1565. celle de 1556, in-8. à 2 col. par le même imprimeur, n'a point la table de Rota; mais les fautes signalées dans l'errata de la précédente, ont été corrigées dans celle-ci, où se trouvent les mêmes planches, dont on a supprimé les bordures. Valgrise a donné en 1566 une édit. de l'Arioste in-8. augmentée des Cinque Canti. Les autres éditions in-4. du même poème, publiées par Valgrise, sont de 1558, 156o, 1562, 1565( la première avec les cinque canti), 1568 (vendu avec les fig. de l'édit. de 1585, 5 liv. 1o s. Hibbert); et par les héritiers de Valgrise, 157o, 157 1, 1576, 1579, 158o, etc., productions en général assez médiocres et de peu de valeur. L'édit. de 156o a 2 f. prél. 55o pp. de texte, suivies des · pièces annoncées sur le titre, lesquelles occupent les pp. 551-687. — Orlando furioso, tutto ricoretto e di nuove figure adornato. con i novi discorsi di Girolamo Ruscelli nel principio de' canti. Venetia, / incenzo Valgrise, 1557, in-24. fig. Rare. (Bibl. Trivulzio.) L'exemplaire vend. 9 fr. chez Floncel, était de l'édit. de 1563, et non pas de 1561, ainsi que nous l'avons marqué par erreur. · Comme toutes les éditions anciennes de l'Orlando furioso sont aujourd'hui assez rares, et qu'on les recherche beaucoup en Italie et en Angleterre , nous allons indiquer ici sommairement celles, d'une † antérieure à 156o, qui sont parvenues à notre connaissance, et que nous n'avons pas déjà citées ci· dessus. - 1° Venetia, Alvise de Torti, 1536, · mese di decembre, in-4. (Biblioth. du roi Y. 3474).Réimpression de l'édit. de Zoppino, 1536, et avec les mêmes annotaztont.

Milano, Scinzenzeler, 1539, in-4. Copie de l'édition de 1521 , en 4o chants. ( Dibdin's library companion 757, à la note.) Douteuse.

Venetia, Alvise de Torti, 1539,

in-8 fig. (catal. La Vallière - Nyon, 16838).Une autre édit. de M. D.xxxvIIII, in-8. sans nom d'imprimeur. (Melzi, 316.) 4° Venetia, Maph. Pasini, etc. 154o, in-8. avec l'apologie par L. Dolce. Copie de l'édit. de 1535, par les mêmes imprimeurs. (Catal. La Vallière-Nyon. 16839). 5° Venetia, senza nome, 1541, in-4. (Cité par Baruffaldi). 6° Venetia, per Giov. Ant. Volpini, 154 I. del mese di Agosto, in-8. à 2 col. goth. (Melzi, 317.) . Venetia, appresso Francesco Bindoni e Maph. Pasini, 1542, in-4. (Melzi, 318.) 8°— per Nic Zoppino, 1542, in-8. (Catal. Floncel.) 9° Venez. Francesco Rampazzetto, 1548 ou 1 549, in-8. (Bibl. de Ferrare.) 1 o° — con un nuovo canto aggiunto per M. Nicolò Eugenio, seguitando la materia dell' Ariosto. Venetia, appresso Gio.-Andr. Valvassori, detto Guadanigo, 1549, in-4. fig. 1 1° Venetia, Bartholomeo detto Imperatore e Francesco suo genero, 1549, in-8 (Melzi, 32o), et sous la date de 1551,(catal. La Vallière-Nyon, 1684o.) 12° - aggiuntovi lespositione de' luoghi difficili, etc.Venet. Gio.-Andr. Valvassori, 1554, in-4. fig. (Bibl. de Brera). - 13° Venet. Gio.-Andr. Valvassori, 1556, in-4. fig. (catal. Capponi, p.33). 14° Ibid. Aless. de Viano, 1558, in-8. vend. 1o fr. à Paris; en Février 1829.Réimprimé par le même Viano, 1563, in-8. fig. - Orlando furioso, ornato di nove figure, ed allegorie in chiascun canto, etc. Venet.Gio.-Andr. /Valvassore, 156 1, in-8. Edition décrite par Dav. Clément, II, p.64. |

— Cinque canti di un nuevo libro di L. Ariosto... Pesaro, pergli heredi di Bartolomeo Cesano, et Guid'Ubaldo Bicille da Urbino compagni , l'anno MDLxI, in-4. ! . Edition,! citée par M. Melzi. Les signatures des cahiers sont AA. BB. etc. ce † fait supposer que cette partie était estinée à être mise à la suite d'une autre, dont les sign. sont simples, et qui renferme probablement le poème même de l'Arioste; mais on ne connaît pas cette édit. de l'Orlando impr. à Pesaro. Il y en a une de 1562, Venetia per Franc. Rampazetto, in-4. fig. regardée comme rare. Le même impr. en a donné une autre, en 157o, in-4. Au sujet de l'édit. de Venise, Valvassori, 1566, in-4. fig. déjà portée dans le Manuel, ajoutez que c'est la seule où se trouve i Pareri sopra il duello, d'un anonyme. Il y en a des exempl. avec un nouveau titre daté de 1567, ' et l'un de ces exempl. est annoncé comme de format in-fol. dans le catal. du comte Firmian. On y a conservé la date de 1566 aux cinque canti. — Orlando furioso , con nuovi argomenti di L. Dolce , e con nuove allegorie di Th. Porcacchi a ciascun canto. Venetia , Domenico, e Gio. Batt. Guerra fratelli, 1568, pet. in-8. fig. en bois. - Vend. 3o fr.m. v. Morel-Vindé. Les mêmes impr. ont publié en 1568, une édit. in-4. de ce poème. — Lo stesso. Lione, Rovillio, 1579, in-16. Copie de l'édit. de 1569, 1 liv. ster. Hibbert. Pag. 1oo, première col. à la suite de l'art. de l'Arioste, de 1584, in-4. à 2 col. caract. ital, avec les fig. de Porro, ajouez Un exempl. en Gr. Pap. est conservé dans la biblioth. du marquis Trivulzio; mais M. Melzi, qui le cite, s'est assuré qu'il n'existait pas dans la Bibliothèque Barberine, à Rome, d'exemplaire de ce livre impr. sur vELIN, comme l'ont dit plusieurs bibliogra

phes.

Description de cette édition de 1584. 2o. f. prél. y compris le titre; le texte finissant à la page 588; ensuite on trouve les stances de L. Gonzaga ; les changemens faits par l'Arioste et recueillis par Pigna ; annotations de Ruscelli ; changemens et améliorations faits par l'Arioste, ses imitations de divers auteurs ; exposition des sujets et des fables de son poème, par Nic. Eugenio ; autres choses qui ont été remarquées par Sim. Fornari : le tout occupant les pag. 589 à 654; puis table des premiers vers de chaque stance, par J. B. Rota, 16 f. non chiffrés ; et enfin les observations de Lavezuola, 43 f.

-Lostesso, con gli argomenti di Lod. Dolce, e con le allegorie a ciascuno canto di Tomaso Porcacchi. /enetia, Nic. Misserini, 1596, in-24. fig.

Le même impr. a reproduit l'Arioste en Pet. format, en 16oo , en 16o4, en 16o9 et en 1617; il a aussi publié ce oète dans les formats in-4. et pet. in-8. toutes ces éditions sont assez jolies, et les exemplaires qui nous sont parvenus en bon état conservent de la valeur : cependant nous ne croyons pas devoir nous étendre davantage à leur égard, non plus qu'au sujet d'une foule d'autres éditions du même poète, faites à la fin du 16° siècle et depuis, lesquelles n'ont d'importance que pour le très petit nombre de personnes qui en font collection. Ces amateurs pourront consulter la Bibliografia dei Romanzi di cavalleria de M. Melzi, où ils trouveront le catalogue le plus complet que l'on ait encore donné de toutes ces

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

' éditions.

Méme pag. 1oo, 2° col. au sujet de l'édit. de 16o3, in-4. lisez ainsi la note :

La mention que l'académie della Crusca fait de cette édit. dans son Vocabulaire, a donné à ce livre une importance qu'il ne mérite pas : ce n'est qu'une simple réimpr. des édit. pré

confronto delle megliori edizioni da C.-L. Fernow. Jena, Fromman, 18o5, 5 vol. in-8. Il y a des notes et des variantes à la fin de chaque vol. de cette édition, laquelle appartient à une collect. de classiques

ital. impr. à Iena, et dont il y a des

exempl. en pap. vél. — " Lo stesso. Milano, della società de'classici italiani, 1812-14, 5 vol. in-8. avec deux portraits différens. 3o fr. L'avocat François Reina , mort en 1826 , · a soigné cette édition qui reproduit le texte de 1532 , avec les changemens faits depuis par le Ruscelli; il y a donné à la fin de § chant les variantes des éditions de 1516 et 152 1, recueillies pour la première fois. On a tiré des exemplaires en Pap. vél. et quatre seulement en pap. bleu, que l'éditeur a distribués à ses amis. — Lo stesso, con note e dilucidationi grammaticali di Romualdo Zotti. Londra, 1814 , 4 vol. in-12. 15 fr. — Lo stesso , colle annotazioni di Ruscelli. Prato, 1816, 5 vol. gr. in-18. fig. 18 fr. Il y a des exempl. en Pap. vél. L'édit. de Milan , Giov. Pirotta , 1818, gr. in-4. à 2 col. (avec un portr. grav. par G. Garavaglia), impr. avec grand soin d'après celle de 1532 , et enrichie de bonnes tables , a fait beaucoup d'honneur à l'abbé Ottavio Morali (mort aussi en 1826), qui en a été l'éditeur. Elle est généralement regardée en Italie comme une des meilleures que l'on ait de ce poème, 3o fr. et en Pap. vél. 5o fr. M. Melzi dit qu'il en a été tiré 5o exempl. de format in-fol. —Lo stesso. Milano, Silvestri, 1819, , 3 vol. gr. in-16. 12 fr. : Edition de la Biblioth. scelta. Il y en a cinq exempl. sur des pap. de couleur. — Lo stesso, con gli argomenti di Scipione Ammirato, e con annotazioni. Firenze, Gios. Molini, 1821, 22, 5 vol. in-8. portr. 3o fr. Edition assez précieuse parce qu'elle est

la plus complète, sous le rapport des choses ajoutées ; le 5e vol. contient les Rime et les Satire. Il y a des exempl. en Pap. vél. et en d'autres pap. particuliers. — Lo stesso, ornato di cinque cento tavole in rame, disegnate ed incise da Filippo Pistrucci. Milano, Bettoni, 1821-25, 6 vol. in-8. fig. Il y a des exempl. en Pap. vél. , Phil. Pistrucci à qui l'on doit les 5oo pl de cette édit. est un célèbre improvisa-o teur romain. — Lo stesso, con annotazioni. Firenze, Ciardetti, 1823-24, 8 vol. in-8. 25 fr. . - • " . Le 7e vol. contient les cinque canti, et le 8° · les Rime e Satire. Il y a du Gr. Pap. vél. — Lo stesso, sull'edizione del Morali. Firenze, Gios. Molini, 1823, 2 vol. in-24. portr. 1o fr. Jolie édition à laquelle se réunissent les Poesie varie, publ. par Molini, en 1824 , dans le même format, et qui offre un texte des satires corrigé d'après l'autographe de l'Arioste, 5 fr. Il y a des exempl. des trois vol. en Gr. Pap. 3o fr. et sur différens pap. supéI'16Ull'S, — Lo stesso. Parigi, Lefevre, co' torchi di Didot maggiore, 1821 (et 1825) 8 vol. gr. in-32. pap. vél. , 18 fr. - Edition donnée par A. Buttura : elle comprend les satires. Nous citerons encore les édit. suivantes faites récemment en Italie : Pisa , IVistri, 1815 , 6 vol. in-18. 1o fr. et plus en Pap. vél. — Firenze, libr. di Pallade, 1818, 6 vol. in-32. Pap. vél. 12 fr.— Firenze, 182 1 , in-8. dans le Parnasso italiano, en 1 vol. — Milano, 1825, 5 vol. in-8. édit. de la classica biblioth. 3o fr. elle a été faite sur l'édit. de 1532, et l'on en a tiré 6o exempl. en Gr. Pap. vél. — Firenze, Ciardetti, 1825, 12 vol. in-32. contenant toutes les œuvres. —Milano, soc. de'classici, 1825, 7 vol. in-32. portr. 14 fr. Pap. vél. 2o fr Firenze, Borghi, 1827, 5 vol.in-32Pap. vél. portr. 1o fr. et Padova, 1827, in-4. dans le Parnasso ital. des quatre poètes, publ. par Angelo Sicca; et aussi dans les quatre poètes , vol. gr. in-8. sorti des presses d, J. Didot , en 1832 , pour le compte du libraire Lefèvre.

— D'Amour fureur. Roland furieux, composé en ryme thuscane par Loys Arioste, et trad. en prose francoyse. Paris, Oliv. de Harsy, 157 1, pet. in-8.

Cette traduction anonyme est fort rare, car Goujet n'en parle pas, et on la chercherait en vain dans La Croix du Maine et dans Duverdier : 3o fr. Courtois , n° 2436.

[ocr errors]

de l'Arioste, trad. en vers français par M. Ch. Duvau de Chavagne. Impr. à Angers, et se trouve à Paris chez Moreau-Rozier, etc 1829, 3 vol. in-8.

Très médiocre.

— Voyez TREssAN.

— Orlando furioso , traducido en romance castellano, por D. Jeron. de Urrea. Anvers , Martin Nucio , 1549, pet. in-4. fig. en bois.

Cette édition citée par Salvà qui l'apprécie à 1 liv. 1 s. est la plus ancienne que nous connaissions de cette traduction. Nous en avons déjà indiqué plusieurs autres, mais il nous reste à faire mention de celles qui ont été impr. en Espagne, savoir : à Medina del Campo, 1572, pet.in-4. à Salamanque, 1577 ou 1578,

· même format : on y a joint la 2° part.

impr. à Alcala , 1579. (Les deux part.

· qui se trouvent fort rarement réunies sont portées à 5 liv. 5 s. dans le catalog. Salvà); à Tolede, en 1583 et en 1586, deux édit. in-4. ainsi que celle de Bilbao, 1583.

—Orlando furioso, translated into en- .

glish verse by Will. Stewart Rose. London , Murray, 1824-28, 6 vol. in-8. 3 liv. (le London catal. indique 8 vol. pet. in-8.) La traduction anglaise de L'Orlando en vers heroïques par J. Harington, dont

il existe trois éditions de Londres, 1591, 16o7 et 1634, in-fol. avec des gravures copiées sur celle de Porro (voy. l'édit. ital. de 1584) est portée à 2 et à 3 liv. dans les catal. angl. Un exempl. de la dernière, rel. en mar. 3 liv. 9 s. Hibbert. Le Satire de (sic) Lodovico Ariosto. M. Dxxxv : (à la fin) in Vinegia per Nicolo d'Aristotile detto Zoppino. M. D. xxxv. pet. in-8. de 32 f. non chiffr. lettres ital. avec le portrait de l'Arioste gravé en bois.

Les satires,les comédies et les poésies diverses de l'Arioste font partie des différentes édit. des Opere varie de l'auteur que nous avons déjà citées, tant dans le Manuel que dans ce suppléInent.

— Satires de l'Arioste, traduites en françois, avec le texte en regard, précédées d'un aperçu sur l'auteur et accompagnées de notes explicatives (par M. Trélis) Lyon, Laurent, 1826, in-8. 5 fr. —Comedie : il † Lena, i Suppositi, la Cassaria, la Scolastica. Vinegia, Gabr. Giolito, 1551, 5 part. en 1 vol. in-12. Ces cinq pièces en vers avaient déjà paru séparément, savoir : les deux premières, sans date, et à Venise, en 1533, in-8. et in-4.; les trois autres à Venise, en 1542, 1546, et 1547, in-8. L'édit. de 1551, publiée par Louis Dolce, donne les deux premières pièces avec des changemens tirés de l'autographe de l'auteur. On sait qu'Arioste écrivit d'abord en prose la Cassaria et les Suppositi, deux pièces qui furent publiées séparément et sans date, la prem. sous le titre de Comedia nuova intitulata Cassaria, la seconde sous celui de Comedia nuova, in-8. avec une bordure sur le frontisp. L'auteur s'explique ainsi sur ces deux compositions dramatiques, dans une lettre au duc d'Urban, en date du 17 décembre 1532, rapportée par Baruffaldi (Vita di Ariosto, 291)« I Sup

« 前へ次へ »