Histoire de la langue et de la litterature francaises au moyen age: d'apres les travaux les plus recents

前表紙
E. Belin, 1878 - 587 ページ
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

130 ページ - Pies, corbeaulx, nous ont les yeux cavez, Et arrachez la barbe et les sourcilz. Jamais, nul temps, nous ne sommes rassis ; Puis...
133 ページ - Et icelles qui s'enclinoient Unes contre autres en leurs vies, Desquelles les unes regnoient Des autres craintes et servies; La les voy toutes assouvies, Ensemble en ung tas peslemesle.
510 ページ - ... et de froit et de mesaises ; icil vont en paradis: aveuc ciax n'ai jou que faire. Mais en infer voil jou aler, car en infer vont li bel clerc, et li bel cevalier qui sont mort as tornois et as rices gueres, et li...
105 ページ - Amour le feit en peu d'heures si bon maistre , que nul ne l'en passoit : si comme il appert par le livre des Cent Balades, duquel faire luy et le seneschal d'Eu feurent compaignons au voyage d'oultre mer.
379 ページ - Aujourd'hui , Messieurs de la justice portent de longues robes et leurs femmes s'en vont vêtues comme des princesses. Si leurs vêtements étaient mis sous le pressoir, le sang des pauvres en découlerait.
151 ページ - Illustration des Gaules, mais aussi pour avoir grandement enrichy nostre langue d'une infinité de beaux traicts, tant en Prose que Poésie, dont les mieux escrivans de nostre temps se sont sceu quelquesfois fort bien aider.
206 ページ - deux parties. La première partie si devise comment il se « gouverna tout son tens selonc Dieu et selonc l'Église et au
413 ページ - La déesse Vénus règne seule à votre cour. L'ivresse et la débauche lui servent de cortège et font de la nuit le jour, au milieu des danses les plus dissolues.
536 ページ - Dans les dix-neuf premiers, l'auteur copie le commentaire ajouté par Raoul de Presles à sa traduction de la Cité de Dieu de saint Augustin et contenant une description de Paris; dans les onze derniers il est original.
382 ページ - ... êtes-vous bien mirées, lavées, époussetées aujourd'hui ? — Dis bien, frère ? - — Plût à ma volonté que vous fussiez aussi soigneuses de nettoyer vos âmes ! — Quel remède, frère? - — Je vous dis que si , au temps passé , il ya eu des fautes, laissons notre mauvaise vie, Dieu aura pitié de nous : si que non , je vous convie avec tous les diables.

書誌情報