Petite encyclopédie poétique; ou, Choix de poésies dans tous les genres, 第 12 巻

前表紙
Capelle et Cie., 1805 - 288 ページ
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

223 ページ - Heureux qui vit en paix du lait de ses brebis. Et qui de leur toison voit filer ses habits...
42 ページ - Sur un autel sanglant l'affreux bûcher s'allume, La foudre dévorante aussitôt le consume; Mille noires vapeurs obscurcissent le jour; Les astres de la nuit interrompent leur course; Les fleuves étonnés remontent vers leur source; Et Pluton même tremble en son obscur séjour.
10 ページ - N'allez-vous pas dans le Temple du Goût Vous décrasser? » — « Nous ? Messieurs , point du tout • Ce n'est pas là , grâce au ciel, notre étude : ' Le goût n'est rien ; nous avons l'habitude De rédiger, au long, .de point en point, Ce qu'on pensa , mais nous ne pensons point.
43 ページ - Inutiles efforts ! amante infortunée, D'un dieu plus fort que toi dépend ta destinée. Tu peux faire trembler la terre sous tes pas, Des enfers déchaînés allumer la colère; Mais tes fureurs ne feront pas Ce que tes attraits n'ont pu faire.
222 ページ - Laisse gronder tes envieux : Ils ont beau crier en tous lieux Qu'en vain tu charmes le vulgaire , Que tes vers n'ont rien de plaisant : Si tu savais un peu moins plaire , Tu ne leur déplairais pas tant.
131 ページ - J'ai quelque répugnance à n'être plus qu'une ombre : Une ombre est peu de chose, et les corps valent mieux ; Gardons-les. Mahomet eut grand soin de nous dire Que dans son paradis on entrait avec eux. Des houris c'est l'heureux empire; Là, les attraits sont immortels...
13 ページ - La nature féconde, ingénieuse et sage, Par ses dons partagés ornant cet univers, Parle à tous les humains, mais sur des tons divers. Ainsi que son esprit tout peuple a son langage, Ses sons et ses accents à sa voix ajustés, Des mains de la nature exactement notés : L'oreille heureuse et fine en sent la différence. Sur le ton des Français il faut chanter en France.
221 ページ - En vain mille jaloux esprits, Molière , osent avec mépris Censurer ton plus bel ouvrage : Sa charmante naïveté S'en va pour jamais, d'âge en âge, Divertir la postérité.
41 ページ - Sur un rocher désert, l'effroi de la nature, Dont l'aride sommet semble toucher les cieux, Circé pâle, interdite, et la mort dans les yeux, Pleurait sa funeste aventure. * Là, ses yeux errant sur les flots, D'Ulysse fugitif semblaient suivre la trace. Elle croit voir encor son volage héros, Et cette illusion soulageant sa disgrâce, Elle le rappelle en ces mots...
29 ページ - ... tous ceux qui habitent le temple, me dit que son cher cousin , homme de beaucoup d'esprit , un peu trop vain , n'avait jamais pu réussir à donner au dieu du Goût cet excès de bonne opinion que le comte de Bussy avait de messire Roger de Rabutin. Bussy, qui s'estime et qui s'aime Jusqu'au point d'en être ennuyeux , Est censuré dans ces beaux lieux Pour avoir, d'un ton glorieux , Parlé trop souvent de lui-même...

書誌情報