Paris à travers les siècles: histoire nationale de Paris et des Parisiens, depuis la fondation de Lutèce jusqu'à nos jours, 第 1 巻

前表紙
 

レビュー - レビューを書く

レビューが見つかりませんでした。

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

447 ページ - Dis à monseigneur l'état où tu me vois. Je m'en vais chercher un grand peut-être. Il est au nid de la pie : dis-lui qu'il s'y tienne; et, pour toi, tu ne seras jamais qu'un fou.
380 ページ - Sans aïeux, sans fortune, sans appui, orphelin dès l'en„fance, il entra au service à l'âge de onze ans; il s'éleva, „ malgré l'envie, à force de mérite, et chaque grade fut le „prix d'une action d'éclat. Le seul titre de maréchal de „France a manqué, non pas à sa gloire, mais à l'exemple de „ceux qui le prendront pour modèle.
80 ページ - Iliades et les romanceros dont elle est sœur; produit prodigieux de la cotisation de toutes les forces d'une époque, où sur chaque pierre on voit saillir en cent façons la fantaisie de l'ouvrier disciplinée par le génie de l'artiste ; sorte de création humaine, en un mot, puissante et féconde comme la création divine, dont elle semble avoir dérobé le double caractère: variété, éternité.
357 ページ - Neuve-Saint-Sauveur comme dans un autre monde. Pour y venir, il se faut souvent égarer dans de petites rues vilaines, puantes, détournées ; pour y entrer, il faut descendre une assez longue pente de terre, tortue, raboteuse, inégale. J'y ai vu une maison de boue à demi-enterrée, toute chancelante de vieillesse et de pourriture, qui n'a pas quatre toises au carré, et où logent néanmoins plus de cinquante ménages chargés d'une infinité de petits-enfants légitimes, naturels ou dérobés...
80 ページ - ... vaste symphonie en pierre, pour ainsi dire; œuvre colossale d'un homme et d'un peuple, tout ensemble une et complexe comme les Iliades et les romanceros dont elle est sœur; produit prodigieux de la cotisation de toutes les forces d'une époque, où sur chaque pierre on voit saillir en...
256 ページ - ... au lieu de bourlées, deux grandes oreilles si larges que quand elles vouloient passer l'huis d'une chambre, il falloit qu'elles se tournassent de côté et baissassent.
10 ページ - ... stades, envoie un air tiède jusqu'à Lutèce : l'eau de mer est en effet moins froide que l'eau douce. Par cette raison, ou par une autre que j'ignore, les choses sont ainsi. L'hiver est donc fort doux aux habitants de cette terre; le sol porte de bonnes vignes...
323 ページ - Basoche. de bleu, qui étaient les couleurs officielles de la Basoche, puis des couleurs diverses indiquées par les capitaines ; elles étaient précédées de leurs chefs et de l'étendard, sur lequel se détachaient, en teintes éclatantes, l'emblème de la bande et les trois écritoires en champ d'azur. Les béjaunes, c'est-àdire les nouveaux clercs reçus tout récemment par les trésoriers, ne manquaient pas à la réunion. Tout le monde était à cheval. Le cortège se rendait en bon ordre...
90 ページ - ... de la cuisine que de la salle du jardin l'on creusa et l'on apperceut une grande ouverture à peu près semblable aux trois arcades qui forment le présent escalier, dans laquelle un domestique de céans estant descendu par une entrée qui...
17 ページ - Louis dernier, décédé, fust honorable, » ment entretenue ; laquelle royne se veint loger en » l'Hostel de Cluny , et le dict sieur la visitoit souvent » et faisoit toutes gracieusetés qu'il est possible de » faire. » • La chambre habitée par cette princesse a conservé jusqu'à nos jours le nom de chambre de la reine Blanche (les reines de France portaient le deuil en blanc). Peu d'années après, cet hôtel fut le théâtre d'un événement qui lui donna une consécration plus royale...

書誌情報