ページの画像
PDF
ePub
[graphic]
[ocr errors]

CREATION DE L'HOMME E

DE LA FEMME

Or le serpent était le plus fin de tous les animaux que le Seigneur Dieu avait formés sur la terre. Et il dit à la femme : Pourquoi Dieu vous-a-t-il commandé de ne pas manger du fruit de tous les arbres qui sont dans le paradis ?

La femme lui répondit : Nous mangeons du fruit de tous les arbres qui sont dans le paradis ;

Mais pour ce qui est du fruit de l'arbre qui est au milieu du paradis, Dieu nous a commandé de n'en point manger, et de n'y point toucher, de peur que nous ne fussions en danger de mourir.

Le serpent repartit à la femme : Assurément vous ne mourrez point.

Mais c'est que Dieu sait qu'aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, vos yeux seront ouverts, el vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

La femme considérant donc que le fruit de cet arbre était bon à manger; qu'il était beau et agréable à la vue; et en ayant pris, elle en mangea , et en donna à son mari, qui en mangea aussi.

En même temps leurs yeux furent ouverts à tous deux; ils reconnurent qu'ils étaient nus; et ils entrelacérent des feuilles de figuier, et s'en firent de quoi se couvrir.

Now the serpent was more subtil than any beast of the field which the Lord God had made. And he said unto the woman, Yea, hath God said, Ye shall not eat of every tree of the garden ?

And the woman said unto the serpent, We may eat of the fruit of every tree of the garden :

But of the fruit of the tree which is in the midst of the garden, God hath said , Ye shall not eat of it, neither shall ye touch it, lest

ye

die. And the serpent said unto the woman, Ye shall not surely

die :

For God doth know that in the day ye eat thereof, then your eyes shall be opened, and ye shall be as gods, knowing good and evil.

And when the woman saw that the tree was good for food, and that it was pleasant to the eyes, and a tree to be desired to make one wise, she took of the fruit thereof, and did eat, and gave also unto her husband with her; and he did eat.

And the eyes of them both were opened, and they knew that they were naked; and they sewed fig leaves together, and made themselves aprons.

« 前へ次へ »