ページの画像
PDF
ePub

5201

PAR JACQUES DELILLE.

NEW-1013

TRADUITE
NOUVELLE ÉDITION,
REVUE ET CORRIGÉE, AVEC LES VARIANTES;

AUGMENTÉE
D'UNE DÉDICACE EN VERS A S. M. L'EMPEREUR DE RUSSIE.
TOME TROISIÈME.

A PARIS,
CHEZ GIGUET ET MICHAUD, IMP.-LIBRAIRES,

RUE DES BONS-ENFANS, no. 34.

logic.

[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]

M. DCCC. IX.

|

L’ÉNÉIDE,

LIVRES VII, VIII, IX.

DU LIVRE SEPTIÈME.

Éxét étant parti de Cumes fait route vers le couchant, range la côte de Circé, et arrive avec toute sa flotte à l'embouchure du Tibre. Il y débarque ses troupes dans la plaine de Laurente, pays du Latium régnoit le vieux roi Latinus. Ce prince n'avoit qu'une fille nommée Lavinie, qui, suivant l'oracle et la volonté du dieu Faune, devoit étre mariée à un étranger , quoique promise à Turnus , roi des Rutules, neveu d'Amate femme de Latinus. Énée ayant reconnu à une parole échappée au jeune Ascagne que cette contrée étoit celle les dieux vouloient qu'il se fixát,

par envoyer des ambassadeurs au roi des Laurentins , qui les reçoit favorablement, et accepte leurs présens : il accepte aussi l'alliance de leur prince; et, ne doutant point qu'il ne soit l'étranger que le dieu Faune lui a annoncé, il lui offre sa fille en mariage. Cependant Junon, désespérée de ce succès des Troyens , évoque Alecton des enfers. Par son ordre, cette furie jette un serpent dans le sein d'Amate qui s'efforce vainement de faire changer de résolution au roi son époux. Bientôt le serpent glisse son venin dans le cour de la reine : la fureur s'empare de ses sens; elle sort du palais, accompagnée de Lavinie; et contrefaisant la bacchante , elle emmène sa fille dans les bois, en

commence

criant qu'elle la voue à Bacchus, et qu'elle s'y voue ellemême. La furie, après avoir troublé la maison de Latinus, passe

à la cour du roi Turnus, et inspire à ce prince la folle ardeur de la guerre : elle en fait elle-même naitre l'occasion, en poussant la meute d'Ascagne vers un cerf apprivoisé, chéri de la fille d'un homme considérable de la contrée. Ascagne ayant blessé ce cerf, tout le pays se soulève

pour venger l'insulte. On livre une espèce de combat , les habitans du pays sont repoussés avec perte. Alors toute la nation, excitée par Turnus, va demander vengeance au roi Latinus. Ce prince , qui avoit toujours dans l'esprit l'oracle du dieu Faune , n'y veut point consentir, et refuse absolument d'ouvrir les portes du temple de Janus. Mais Junon les ouvre elle-même ; et, malgré le roi qui ne peut plus s'opposer à l'ardeur guerrière de tous ses sujets, la guerre contre les Troyens est déclarée. Denombrement des troupes latines qui s'assemblent sous les ordres de Turnus, et des troupes auxiliaires qui viennent le joindre de toutes parts : ce qui donne lieu au poëte de parler de plusieurs anciens peuples d'Italie , de peindre leurs mæurs, et de celébrer les villes du Latium, dont quelques unes subsistoient de son temps et subsistent encore aujourd'hui.

« 前へ次へ »