Mémoires de Madame la duchesse d'Abrantès: ou Souvenirs historiques sur Napoléon, la révolution, le directoire, le consulat, l'empire et la restauration, 第 3 巻

前表紙
 

ページのサンプル

他の版 - すべて表示

多く使われている語句

人気のある引用

327 ページ - ... ah ! loin de redouter ce qu'on voudrait appeler son ambition, je sens qu'il nous faudra peut-être le solliciter un jour pour l'arracher aux douceurs de sa studieuse retraite. La France entière sera libre : peut-être lui ne le sera jamais ; telle est sa destinée.
18 ページ - Lannes; je vous en donne ma parole d'honneur ! Il m'est, pardieu! bien égal de manger la soupe froide ou chaude , pourvu que vous nous fassiez travailler à chauffer un bon bouillon à ces s Anglais !... » Il avait les Anglais dans une aversion que je n'ai vue à aucun général de l'armée de l'empereur, même ayant fait la guerre sous la république. C'était quelque chose d'antipathique, de répulsif , comme s'il avait été devant un animal malfaisant ou contraire à sa nature. J'aurai à en...
328 ページ - Ce sont deux piédestaux sur lesquels les destinées vont placer deux puissantes nations. » J'ai l'honneur de vous remettre le traité signé à CampoFormio , et ratifié par sa majesté l'empereur. » La paix assure la liberté , la prospérité et la gloire de la république. » Lorsque le bonheur du peuple français sera assis sur les meilleures lois organiques , l'Europe entière deviendra libre.
45 ページ - Un Loup n'avait que les os et la peau ; Tant les Chiens faisaient bonne garde. Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau, Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde. L'attaquer, le mettre en quartiers, Sire Loup l'eût fait volontiers. Mais il fallait livrer bataille, Et le Mâtin était de taille A se défendre hardiment. Le Loup donc l'aborde humblement...
136 ページ - Vint ensuite la journée de Friedland, à laquelle il contribua vaillamment. Puis, du pôle, il s'en alla commander dans la péninsule. La victoire d'Ocana , en détruisant la plus forte des armées des insurgés , composée de cinquante mille hommes , tandis que les Français ne sont que vingt-cinq mille , est d'une importance immense dans les intérêts de la France, en ce qu'elle décide l'invasion de l'Andalousie. Après avoir percé , pour ainsi dire, la Sierra-Morena , il ne s'engage pas dans...
128 ページ - Monsieur, voulez-vous me rendre ma perruque !» Et il se mit en devoir de la replacer. Mais le trouble où il était, quoiqu'il fît le brave, l'empêcha de bien juger de la place qu'il fallait donner à la huppe à la Pitt , et voilà la perruque remise à la grâce de Dieu , et pour mon éternelle joie , tout-a-fait de travers, de manière que la huppe se trouvait juste à l'oreille droite.
289 ページ - ... dans la boue, jeté dans le Rhône et repoussé sur la grève par le mouvement des eaux , reste deux jours privé de sépulture. Cet assassinat d'un maréchal de France a eu lieu en plein jour, devant trois mille citoyens, spectateurs immobiles des efforts que prolongent quatre heures entières le maire et le préfet réduits au seul secours de quelques gendarmes. La lâcheté de ceux des habitants présents qui n'encouragent pas les assassins, est un phénomène trop souvent reproduit en France.
252 ページ - ... (car, à cet égard, la corruption habite surtout auprès du pouvoir), et j'étais bien déterminée à ne pas les mériter. Je me rendormis , après avoir dit à ma femme de chambre de fermer la porte qui donnait chez elle. J'avais presque pris mon parti, et j'étais plus tranquille. Je dormais donc profondément lorsque ma porte s'ouvrit avec assez de force, et je vis le premier consul. « Craignez- vous donc que l'on vous assassine?
389 ページ - Et tout aussitôt que l'on ne craignit plus d'être condamné à mort, pour avoir dansé le jour anniversaire de la perte d'une bataille et que le gouvernement donna l'exemple ainsi que tous les ministres et les autorités, Paris redevint encore une fois le séjour enchanteur des plaisirs et de la joie. ' Mais dans les deux premières années du consulat, les plus belles fêtes, si l'on excepte le gouvernement, les ministres et les premières autorités, ne se donnèrent que chez les banquiers les...
279 ページ - Brune et le duc d'York, chef de l'armée anglo-russe. Ce prince, entièrement inhabile à commander, ayant complètement échoué, à Kastrikum, (le 6), dans ses efforts pour s'étendre hors de l'étroite péninsule sur laquelle il a débarqué , et réduit à recevoir de ses vaisseaux les subsistances et tout ce qui est nécessaire à ses troupes , renonce subitement à la trop flatteuse idée de .conquérir la Hollande.

書誌情報