ページの画像
PDF
ePub

ÉCOLE ITALIENNE. 000000 AN. CARRACHE. 66000000 PALAIS FARNÈSE.

HERCULE EN REPOS.

Le palais Farnèse, l'un des plus beaux de Rome , fut commencé par le pape Paul III, qui y employa une partie des marbres et même des pierres du Colisée et du théâtre de Marcellus; il fut terminé par son petit-fils Alexandre, qui mourut cardinal en 1589; mais il restait encore à décorer l'intérieur de ce vaste édifice, et l'on doit penser que c'est par les ordres de Ranuce, duc de Parme, qu'Annibal Carrache fut appelé à Rome, en 1600, pour faire les peintures de ce palais.

C'est là que se trouvent trois peintures de l'histoire d'Hercule, dont l'une représente le fils d’Alcmène se reposant entouré de plusieurs attributs qui rappellent une partie de ses exploits. Près de lui est sa massue, qu'il avait fabriquée avec le tronc d’un olivier noueux; les pommes du jardin des Hespérides; la dépouille de l'énorme lion de Némée; la biche du mont Cérynée, à laquelle le peintre a donné un bois semblable à celui des cerfs, parce que la fable dit en effet qu'Hercule la saisit par ses cornes d’or; le sanglier d'Érymantbe, dont la vue causa une grande frayeur à Eurysthée quand Hercule le lui présenta; on voit aussi Cerbère qu’Hercule parvint à enchainer pour délivrer Thésée des enfers. Quant au Sphinx qui est en face d'Hercule, il est là comme l'emblème des sciences, et rappelle le conducteur des Muses , Hercule Musagèle; sur le piédestal où est le Sphinx on lit une inscription grecque qui signifie que le travail procure un repos glorieux.

Annibal Carrache, dans cette composition, ne s'est pas montré habile coloriste; sa peinture est un peu noire, mais cela peut tenir aussi à l'obscurité du cabinet dont cette fresque orne le plafond. Les figures ont quatre pieds de proportion.

Cette peinture a été gravée par Aquila et par N. Mignard.

ITALIAN SCHOOL. 0000-0000 AN. CARRACCI. 0000-00 FLORENCE GALLERY.

HERCULES IN REPOSE.

The Farnese palace, one of the most beautiful in Rome, was begun by pope Paul III, who employed in it a part of the marble and even the stones of the Coliseum and the theatre of Marcellus; it was finished by his grand-son Alexander , who died cardinal in 1589; but still the interior of this vast edifice remained to be decorated. It is believed that it was by the orders of Ranucio, duke of Parma, that Annibal Carracci was called to Rome in 1600, to adorn the palace with paintings.

Three subjects are found there taken from the history of Hercules, one represents the son of Alcmena surrounded with several emblems which call to mind a part of his exploits. Near him is his club which he formed from the trunk of a knotted olive tree; the apples from the garden Hesperides; the skin from the enormous Nemean lion; the hind of mount Cerynus, to which the painter has given horns like that of a stag, because the fable mentions that Hercules seized her by her golden borns; the wild boar of Erymanthus, the sight of which greatly terrified Eurysthus when Hercules presented it to him; and Cerberus is also there whom Hercules chained that he might deliver Theseus out of hell. In respect to the Sphinx facing Hercules, it is there as the emblem of silence, and calls to mind the conductor of the Muses, Hercules Musagetus ; upon the

pedestal where the Sphinx is appears a greek inscription, signifying that labour procures a glorious repose.

In this composition Annibal Carracci has not shewn himself an able colourist; his painting is somewhat dark, which perhaps, avises from the obscurity of the cabinet whose ceiling is ornamented by this fresco.

Engraved by Aquila and N. Mignard.

« 前へ次へ »